Les Carrés d'Hélène

Les Carrés d'Hélène

Centre de Recherches et d'Enseignements sur la Vie Sentimentale et Sexuelle des Adultes
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  SoutienSoutien  

Partagez | 
 

 Ablation concluante

Aller en bas 
AuteurMessage
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 70
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Ablation concluante   Ven 9 Sep 2016 - 7:51

Un peu comme pour l'électro,il faut parler de ce que l'on connait.
J'ai donc décidé de supprimer mon propre frein :

- Avant:


- Après :





J'ai procédé sur 15 jours par ligatures progressives et l'on en constate les strates successives par la rémanence de petits points qui disparaîtront ...à l'usage ,la verge redevenant progressivement  lisse .

Ce n'est pas douloureux et a peu saigné , la cicatrisation étant très rapide.
Contrairement à ce que j'ai pu lire dans certains articles de forums sur le sujet, il n'y a aucune perte de sensibilité ni en stimulation électro ni, surtout ,en rapports sexuels féminins normaux .
On a l'impression que son gland a trouvé une nouvelle liberté et que sa verge se fraie son chemin dans le sexe féminin avec aisance .
On ressent même une nouvelle jouissance en sentant son sexe libéré . L'orgasme est peut être ressenti plus fortement , et l'éjaculation comme un prolongement .


Bien évidemment , il n'y a , en outre, plus cet inconvénient de la douleur du frein dans un début de rapport trop sec ou dans une manipulation un peu brutale de sa partenaire .

Le choix est irréversible, sauf à procéder à une plastie chirurgicale  ..... du frein !

A vous de voir ....

Electre
Revenir en haut Aller en bas
piersir
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 291
Age : 77
Adresse : Hauts de Seine
Particularité : piercings
Humeur : bonne
Date d'inscription : 03/02/2015

MessageSujet: Re: Ablation concluante   Ven 9 Sep 2016 - 15:28

Bravo electre. Tu as bien réussi ton coup puisque le frein a disparu. Au moins on peut dire que tu parles de ce que tu connais ! Toutefois  je vais attendre un an avant de faire de même car pour l'instant,si tu sembles satisfait d'en être libéré, je ne suis pas sûr que ce que tu ressens maintenant sera toujours aussi fort d'ici quelque temps car les cicatrices sont encore bien fraîches !
Merci encore pour ces photos très expressives.
Revenir en haut Aller en bas
http://piercings-intimes.centerblog.net/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: plus de frein ??   Ven 9 Sep 2016 - 23:43

J'avais fait pareil il y a près de 40 ans , avec une lame de rasoir , désinfectant et produit hémostatique d'abord .....Compression avec des bandes de gaze et pommade antibiotique ensuite ....
Repos dans un lit 48 h , très bien cicatrisé .....Je ne me rappelle plus combien de temps j'avais laissé popaul au repos .....
Et je m'étais masturbé plusieurs fois avant de retourner vers les filles ....Histoire de tester au travail .....
A l'époque j'y voyais mieux et ma main ne tremblait pas du tout .....Je m'en suis tout de suite félicité car les rapports étaient douloureux , meme les érections, nocturnes ou pas .....
Mais il est certain qu'il vaut mieux ne pas aller trop profond ......
maladroits, hésitants,mal voyants ,  s'abstenir ....
En milieu hospitalier , c'est mieux , à condition d'exiger qu'on ne coupe que la partie du frein qui gene , les chirurgiens urologues ont souvent tendance à vouloir couper la peau du prépuce,  , par hygiène soi-disant !!!! Mais si on arrive à décalotter comme Electre, pas de souci d'hygiène : c'était mon cas !  Et je suis persuadé que le gland est ensuite  moins sensible, bien qu'ils affirment le contraire  ....Bien sur tout est fonction du phimosis constaté : celui d'Electre n'était pas du tout important, absolument comme le mien ! si le gland ne peut meme pas être décalotté, c'est autre chose !!!

matou83
Revenir en haut Aller en bas
Hottie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 168
Age : 43
Adresse : Dpt 60.
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Ablation concluante   Dim 11 Sep 2016 - 22:38

Moi j'ai eu le droit à la version chirurgicale quand j'avais 6 ans, donc je n'ai jamais eu de problème de ce coté là et je ne savais même pas qu'on pouvait se faire mal !
En revanche il est certain que mon gland est bien moins sensible car non protégé depuis toutes ces années. Mais certains pourront y voir un avantage Laughing
Revenir en haut Aller en bas
am_ampere
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 366
Age : 45
Adresse : Confidentielle MAIS au bord de la Méditerranée.
Particularité : Pratique depuis longtemps l'Estim.
Humeur : Badine-
Date d'inscription : 23/06/2013

MessageSujet: Re: Ablation concluante   Dim 11 Sep 2016 - 23:05

Chez les jeune mâles peu au courant des choses de la vie (…), la rupture du frein est le signe de la perte de la virginité, comme l’est la rupture de l’hymen pour les filles. Si, si… !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ablation concluante   Dim 11 Sep 2016 - 23:40

Hottie a écrit:
En revanche il est certain que mon gland est bien moins sensible car non protégé depuis toutes ces années. Mais certains pourront y voir un avantage Laughing
Oui, pour jouir moins vite , mais retenir son éjaculation est possible aussi en exerçant ses muscles PC .........Et aussi et surtout par apprentissage , au début de sa vie sexuelle qui n'a pas été éjaculateur précoce ????

matou83
Revenir en haut Aller en bas
Hottie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 168
Age : 43
Adresse : Dpt 60.
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Ablation concluante   Lun 12 Sep 2016 - 19:51

Heu ... Je me souviens avoir "tellement stréssé" avec ma "première" (Sophie) que je regardais l'heure sur le radio réveil et que j'ai pu tenir .... ouf 2h45 ! L'honneur était sauf (étant donné que je ne lui ai pas fait savoir que ça serait la première fois comme j'approchais des 19 ans ... et oui, fierté, toussa ^^ )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: JO de la retenue ????   Mar 13 Sep 2016 - 8:51

Faudrait voir s'il y a des compets de "fermeture du clapet" !!!!! Hottie tu devais avoir des prédispositions à contracter tes muscles PC .....
Perso et je pense être dans la bonne moyenne , dès qu'elle me caressait la bite et les couilles , le precum commençait à sortir et quand j'étais dans ce vagin, qui à leur age était toujours serré, 2 à 3 mn maximum !!!! Et à l'époque je ne savais pas bien caresser ce sexe inconnu , pas d'internet ni de revues spécialisées comme aujourd'hui, vous devinez la déconvenue des demoiselles .....
Bon , c'était les 2 premières , j'ai eu la chance de tomber à la 3° sur une plus aguerrie et qui m'a appris à plus me contrôler ...A moins stresser aussi et à mieux caresser de la langue et des doigts quand ça giclait trop vite ....Pour l'époque , c'était assez peu courant , si j'en crois les confidences des copains de l'époque ....
A me sentir donc plus à l'aise avec ces corps que je ne connaissais pas ..... A grandir en fait , merci mesdames .....
Car si dans le cas d'Hottie, c'est le stress qui l'a aidé à "tenir" moi il ne m'empêchait pas de juter rapido ....
 Il faut dire aussi qu'Hottie a 27 ans de moins et que dans les années 90 on avait déjà plus de données sur ces problèmes .
Si ça ne change pas l'état mental des deux partenaires pour la première fois, les connaissances sexuelles sont quand meme différentes et peuvent aider à mieux réagir ....

matou83

PS : maintenant c'est plutôt le contraire et quelquefois je regrette cette jouissance si rapide ...Ma compagne aussi , qui a l'impression que je ne l'excite pas assez pour jouir .....
Avec l'électro, c'est le contraire , mais il faut dire que l'électrode rectale proche de la prostate y contribue beaucoup .....
Revenir en haut Aller en bas
Hottie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 168
Age : 43
Adresse : Dpt 60.
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Ablation concluante   Mar 13 Sep 2016 - 21:19

Je te rassure, ça n'a pas toujours été le cas !
Je me souviens de Peguy qui me faisait "trop" d'effet, Candice qui me laissait sur ma faim tellement elle était rapide, Karine qui était un vrai glaçon...
Ma moitié (avant qu'elle ne le devienne) pouvait m'occuper 1h30 en moyenne, et puis avec le temps tout à changé : parfois en bien, parfois en pire.
Bref tout est question d'alchimie de couple. Mais être circoncis ça aide assurément Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: circoncision ???   Mer 14 Sep 2016 - 12:24

Hottie a écrit:
Bref tout est question d'alchimie de couple. Mais être circoncis ça aide assurément Smile
Peut-être sauf quand on est plutôt "peine à jouir "  comme moi en ce moment ......
A 67 ans beaucoup de circuits nerveux sont défectueux , certes , mais si on arrive bien à bander , imaginez la détresse de la partenaire qui a joui et qui n'arrive pas à vous faire jouir et doit vous finir à la main ...Atteinte dans sa féminité et comment lui faire comprendre sans la vexer que si son vagin était plus musclé (enfin ses muscles PC ...) elle vous ferait jouir avec son vagin aussi bien qu'avec sa main ???
J'ai beau lui dire que ma verge est trop petite pour son vagin , que j'arrive à la faire jouir en frottant son point G avec ma petite bite , mais que je ne peux jouir moi-meme , elle n'en déduit pas que ma verge ne pouvant pas grossir davantage , ce serait à elle de faire des efforts de musculation interne ..... D'autant qu'elle est tellement mouillée après  avoir joui que je ne sens plus rien .....
Bon, nous voilà loin de l'électro, de la circoncision ....Mais en plein "alchimie du couple" comme tu dis ....
matou83
Revenir en haut Aller en bas
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 70
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Re: Ablation concluante   Mer 14 Sep 2016 - 17:28

C'est fou ce que ce petit lien de quelques centimètres de fibre entre la peau du prépuce et le méat éveille de sensibilités intellectuelles et physiologiques!

Force cependant est de constater que  beaucoup d'idées préconçues et de termes inexacts continuent à circuler sur le sujet .
On y mélange prépuce,frein du prépuce,phimosis,circoncision partielle ou totale etc etc sans parler de la chirurgie réparatrice ou de la chirurgie plastique tant du prépuce, du frein du prépuce que du capuchon du clitoris et des grandes ou petites lèvres ...

Je voudrais en préambule que vous lisiez cet article ci dessous :


"Le prépuce du nouveau-né masculin est considérablement innervé. [10,11]
Le prépuce de l’homme adulte est encore plus innervé. Winkelmann (1959) a décrit le prépuce comme une zone érogène spécifique avec des nerfs disposés près de la surface dans les couches épineuses de l’épiderme. [12]
Taylor et al. (1996) ont également décrit une concentration de terminaisons nerveuses dans un anneau de tissu strié juste à l’intérieur de la pointe du prépuce, qu’ils ont appelé la bande striée (ridged band en anglais). [4]
Les terminaisons nerveuses de la bande striée sont appelées corpuscules de Meissner, récepteurs sensoriels particulièrement sensibles au toucher léger.

La bande striée est une structure unique du corps humain.
Le prépuce a été observé comme étant une partie sensible, sensorielle et érogène. [10,12,13]
En 2007, une étude dont l’objet était de mesurer la différence de sensibilité entre pénis circoncis et pénis intact a montré que les zones les plus sensibles du pénis sont situées sur le prépuce [14] :
"




Ainsi,la petite "manipulation"à laquelle je vous ai conviée qui consiste en l'ablation du frein,n'entame en rien la sensibilité du gland si l'on admet,comme le décrit l'article ci dessus,que celle ci est concentrée dans cette bande striée ( argotiquement appelée le col roulé ) et dans cette partie de la verge située sous le gland à l'attache inférieure du frein.

 Je ne me suis pas lancée dans cette expérience irréversible sans y avoir réfléchi et sans avoir lu nombre d'articles et d'échanges sur les forum.

L'ablation du gland n'a rigoureusement rien à voir avec la circoncision qui consiste à supprimer le prépuce et la plus part du temp le frein aussi qui n'a plus guère d'utilité.

On comprend bien que l'ablation de cette couverture muqueuse humide et innervée qu'est le prépuce, fait perdre à la fois la sensibilité de sa bande striée mais dégrade en plus celle , même de qualité inférieure, du gland par épaississement de la muqueuse de ce dernier.

En revanche, l'absence du frein ne nuit pas à la sensibilité de ce qui demeure ,c'est à dire l'intégralité du prépuce et de la zone érogène située à l'attache inférieure du frein (les nerfs ne sont pas situés dans le frein mais à sa base).

S'il est probable que dans le coït, le frein contribue à exciter la base du méat et la pointe du prépuce par sa résistance, son absence permet à l'inverse au prépuce d'accomplir un plus vaste mouvement de calottage/décallotage capteur des meilleurs frictions lubrifiées et libère de nouveaux fantasmes .

L'idée que l'absence du frein empêcherait le reclottage naturel au repos est fausse . En revanche, le déroulé total du prépuce vers la base de la verge permet un agréable et salutaire entretient manuel ou autre ... Un total décalotte permet en outre une miction ...directe .

Je ne me suis pas lancé dans l'étude de la plastie du capuchon du clitoris , des petites ou grandes lèvres.Ce n'est pas de mon ressort.
Elle semblerait assez répandu, surtout avec la mode contemporaine des sexes  largement épilés à l'esthétique travaillée.
Il est peut être parfois, comme pour les hommes question de l'équivalent du phimosis, mais il s'agit le plus souvent d'excès de peau à la fois peu esthétique (pour celles qui montrent leur sexe ou le contemplent,et pour l'accès aux diverses zones sensibles qui s'y cachent trop.
On en a tous "croisés "  mais en ce qui me concerne, je ne sais ce qu'ils sont devenus ! Bien que je me prête souvent à imaginer comment mes consoeurs traitent leur sexe, je ne suis pas allé jusqu'à leur demander de me le montrer !
Quant aux considérations avancées par nos amis Matou et Hottie sur le ratio taille du vagin/rapidité d'éjaculation , je vous invite à réécouter quelques chansons de salles de garde dont celles relatives à "madame  Bertrand ,  au Dieu Vulcain etc etc ..." que je tiens à votre disposition mais qui ,vous en conviendrez sortent quelque peu de mon  propos d'origine.

Electre
Revenir en haut Aller en bas
singleman
J'arrive...
J'arrive...


Masculin Nombre de messages : 2
Age : 59
Adresse : Paris 16
Date d'inscription : 10/09/2016

MessageSujet: Re: Ablation concluante   Mer 14 Sep 2016 - 19:13

moi mon frein a laché quand j'avais 12ans lors d'une branlette un peu trop forte, j'étais précoce puisque je jutais déjà bien que pas encore de poils,
ça a un peu saigné mais pas trop
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: bande striée !!   Mer 14 Sep 2016 - 19:31

Mon cher Electre, 
Je suis donc heureux  d'avoir conservé mes corpuscules de Meissner qui me permettent particulièrement d'apprécier les impulsions électriques délivrées par un silicone conducteur qui fait le tour de ma bande striée !!!!  Par contre elle est moins sensible aux caresses linguales et manuelles .....J'avais donc bien agi quand j'étais jeune ..... Et  j'ai donc bien fait de dire niet à mon urologue qui souhaitait m'enlever tout le prépuce alors que je décalotte sans problème .....Tout cela parce que je faisais quelques infections urinaires qu'il attribuait faussement à ce gland que je lave très sérieusement 2 à 3 fois par jour ( mes éjacs rétrogrades font que le sperme non évacué ressort avec les urines , leur communiquant une odeur forte qu'il convient d'éliminer .... Un acte de plus n'était pas non plus pour lui déplaire, bien qu'il gagne déjà pas mal .....
par contre désolé Electre mais les tailles relatives du vagin et de la verge ne sont pas sans relation quant à l'orgasme de chacun des partenaires .....
Pour la femme le diamètre ( et la rigidité bien sur ) comptant plus que la longueur , pour lui s'il coulisse sans se sentir serré , ma foi ......
Mais il est vrai que nous sommes loin du sujet du message initial ..... Et de l'électro aussi ......

Bien à vous cher Electre
Revenir en haut Aller en bas
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 70
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Re: Ablation concluante   Mer 14 Sep 2016 - 22:14

Un bon point ,Matou,pour les "corpuscules de Meissner" qui font un peu pompeux dans le post ( mais j'aime bien ce style de temps à autres pour la tenue littéraire de notre forum).

Pour ce qui est de la proportion des deux sexes pour un "meilleur rendement", je n'en disconviens pas.
Force est toutefois de constater que l'orgasme  de la femme est plus dépendant de longs préliminaires que de la longueur,la dureté etc de la verge pénétrante et travailleuse.

Le clitoris et sa racine sont le plus souvent travaillés bucalememt et manuellement pendant que la verge de Mr est d'un autre côté entretenue dans l'attente par la dame " intelligente" ( pour demeurer dans la chanson je fais référence à " C'est une patrouille,attends mois là ....".

Et pour conclure la partie,c'est souvent le pubis de Mr qui termine le massage du clitoris ,cet "exercice" l'amenant dans le meilleurs des cas ,si son érection est roujours vaillante , à une éjacultion le plus longtemps possible retardée et conjointe á l'orgasme de la partenaire.

Je me réjouis d'avance,ayant énoncé cela ,du grand rire de quelques lectrices !

Il est vrai que d'aucuns préfèrent la sodomie pour la fermeté du sphincter et l'économie de grands préliminaires !


Electre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: notions médicales   Mer 14 Sep 2016 - 23:29

Mon cher Electre, puisque vous nous avez bluffé avec " les corpuscules de Meissner et la bande striée " je me permets de vous poser une question qui me "tarabuste" depuis longtemps et qui parait être à votre portée puisque vous avez des connaissances médicales que je n'ai pas ( et je ne pense pas être le seul ??)  : pouvez vous nous expliquer comment se déclenche un orgasme du pénis et un orgasme prostatique ?
Les deux sensations étant très différentes , il doit bien y avoir 2 mécanismes distincts pour les deux ?  J'ai questionné mon urologue qui a préféré éluder car me répondre aurait entraîné la perte de substantielles minutes pour son portefeuille ....Si vous meme n'avez pas qualité pour répondre, je pense que la personne qui vous a conseillé sur les termes pré-cités pourrait s'en charger ????
Ou alors vous avez des dispositions exceptionnelles pour interroger google ? Mais peut-être pourrez vous nous faire profiter de vos recherches sur ces sujets là ? 

Par ailleurs quelques femmes aiment la pénétration anale , peu c'est vrai , mais j'en ai connu une qui ne jouissait qu'ainsi , en se frottant le clito c'est vrai , mais lors d'une pénétration vaginale ( en levrette ou en amazone) elle avait beau le faire aussi ça ne marchait pas ... Alors existe-til un orgasme anal et est-il le meme pour H et F ????
Questions qui sont en dehors du sujet initial mais qui peuvent avoir un intérêt certain pour nos stimulations d'estim ......Je pense surtout aux relations avec les muscles du périnée et les nerfs" honteux" puisque c'est leur nom ... 

Au plaisir de vous lire , amicalement 

matou83

PS : pour la "préparation préliminaire" de madame, j'ajouterai simplement que tout dépend aussi des dispositions de l'intéressée : certaines fois l'excitation vient très vite et madame peut se lasser de préliminaires trop répétitifs et vous le fait  savoir , d'autres fois vous avez beau persévérer , rien ne vient ....Ce sacré cerveau nous joue des tours, peut-être plus souvent au petit bouton qu'à notre petit oiseau (  et encore ?? qui n'a pas eu de panne ??)  mais c'est aussi la magie de l'amour physique , sinon autant avoir une "fuck machine  ou une fleshlight " .....
Revenir en haut Aller en bas
bourdon
J'arrive...
J'arrive...


Masculin Nombre de messages : 4
Age : 73
Adresse : Hérault
Particularité : en recherche perpétuelle de plaisirs
Humeur : un peu râleur sur les bords !
Date d'inscription : 04/07/2018

MessageSujet: du bon usage du prépuce et de son frein   Lun 20 Aoû 2018 - 7:50

J'aimerais vous faire part de mon expérience personnelle . Adolescent, j'avais un frein de prépuce très court et s'il n'empêchait pas le décalottage, il entraînait la courbure de mon sexe dès que je tirais un peu dessus lors de mes masturbations . Bien entendu, à chaque fois que je m'empoignais, je tirais énergiquement dessus pour permettre un coulissage m'amenant à l'éjaculation . Un jour, j'eus un peu peur en ressentant comme un craquement !! Si celui-ci n'avait pas entraîné de saignement, j'ai constaté que je pouvais amener mon prépuce un peu plus loin en arrière .....Le temps a passé et à force de tirer sur lui, le frein
a fini par être extrêmement long, au point de ne pas revenir en position sous la corolle du gland quand je suis en érection . Patience et longueur de temps, opiniatreté sont venus à bout de ce petit soucis .  Poussant mes expériences toujours un peu en avant (j'aurais aimé être circoncis, trouvant un sexe sans prépuce d'un grand érotisme) je me suis amusé à retenir mon prépuce en arrière avec un système de gaine et d'élastique lors de quelques rapports avec mon épouse . Si lors de la première fois j'en ai été grandement érotisé, J'ai constaté par la suite lors d'autres rapports que les sensations étaient très amoindries .
Actuellement, toujours en raison de cette passion pour la circoncision, je maintiens mon sexe décalotté en permanence à l'aide d'une petite gaine sur laquelle je rabats mon prépuce . Bien que toujours exposé, dékératinisé, mon gland est toujours très sensible . J'ai conclus de toutes ces expériences que je n'avais pas à regretter la vrai circoncision et que le prépuce était effectivement à la base des plus grands plaisirs !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ablation concluante   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ablation concluante
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Carrés d'Hélène :: Catégorie : Réflexions et Discussions générales :: Forum : Fantasmes, Envies, Rêves, Fétichismes-
Sauter vers: