Les Carrés d'Hélène

Les Carrés d'Hélène

Centre de Recherches et d'Enseignements sur la Vie Sentimentale et Sexuelle des Adultes
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  SoutienSoutien  

Partagez | 
 

 Frein du gland,fantasmes et pratiques (1)

Aller en bas 
AuteurMessage
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 70
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Frein du gland,fantasmes et pratiques (1)   Mar 19 Juil 2016 - 1:24

Dans ce post,je voudrais ouvrir une réflexion sur cette partie centrale de la sensibilité du sexe masculin qu'est le frein du gland:




Narcisse aime à contempler son sexe.
Il en aime toutes les facettes et notamment son gland gonflé,vermillon et ce méat central dont jaillit  par saccades sa semence fondamentale .

Il affectionne tout particulièrement cette zone si tendue et si sensible sous la face antérieure de son gland ,la plus sensible à vrai dire de tout son sexe,celle que la masturbation manuelle,buccale,électrique et vaginale torturent si savamment et si efficacement .Celle qui ,si minuscule soit elle ,occupe parfois une si grande place dans son cerveaux !

Tendue par ce lien solide et blanc qu'est le frein du prépuce .

Ce frein qui peut devenir douloureux lorsque  l'on tire trop la peau du prépuce vers la base de la verge,frein qui peut même se déchirer voire se rompre sous une tension trop forte !

Narcisse aimerait bien contempler sa verge dans sa longueur la plus pure, sans la présence de ce frein qui empêche la peau du prépuce de s'effacer sur elle, et qui, au lieu de dégager complètement le gland, continue,soit de former un petit col de chair sous son sillon, soit de ne pas le décalotter complètement continuant à le recouvrir partiellement et en tout cas à ne pas le libérer de son étreinte !



Mais cette libération est le "privilège" malheureusement irréversible des circoncis !!







Mais Narcisse a trouvé une parade : supprimer le frein sans supprimer le prépuce.

Celui ci peut ainsi coulisser bas sur sa verge et reprendre sa place protectrice de la muqueuse humide du gland.

C'est bien connu, les "non coupés" rêvent de verges lisses sous le sillon du gland et les circoncis rêvent du prépuce retiré dans toute sa force fantasmée,telle que représentée dans l'art érotique chinois !








Supprimer le frein du gland,bien que cette pratique, à défaut d'être répandue soit connue, préoccupe Narcisse solitaire qui n'a à la fois , pas envie de baigner dans le sang de son frein entamé, ni envie de se confier à un urologue suspicieux,ni enfin de conserver sous son gland une vilaine cicatrice !


http://www.heavy-r.com/video/202149/Tearing_Of_Frenulum/

Narcisse a trouvé sur des sites anglais ( fremium cut ) une méthode d'auto ablation soft du frein dérivée de la technique d'ablation des queues de certains animaux (agneaux ou chiens ...) consistant en la pose à; la base de l'appendice à supprimer,un élastique fort et serré .Faute d'irrigation sanguine,l'appendice tombe de lui même en quelques jours ,sans douleur et sans épanchements sanguins .

Pour ce qui concerne le frein du prépuce , il suffit de passer un fil ,de serrer et de nouer.
Au bout de deux à trois jours maximum  ,sans douleur, la coupure est faite et cicatrisée ,le lien tombe de lui même .
Si le lien n'a pas été posé exactement au bon endroit et qu'il subsiste des morceaux de frein ou de muqueuse ,il suffit de repositionner un nouveau nœud et en deux ou trois reprises le frein a entièrement disparu .













On constate qu'après trois ligatures successives le frein a presque entièrement disparu et son emplacement est devenu lisse.

Narcisse peur ainsi au bout d'une semaine à 10 jours ,contempler sa verge allongée sans retenue et aussi sensible qu'avant.
Son auto mutilation s'est déroulée entièrement sous son contrôle dans le secret de son cabinet.

Il aurait pût aussi opter pour une formule intermédiaire dans un piercing sous le frein !



ces variantes nous ramèneront vers l'électro.

A suivre

Electre


Dernière édition par Electre le Ven 14 Oct 2016 - 8:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Modestine
Je m'habitue...
Je m'habitue...


Féminin Nombre de messages : 18
Age : 28
Adresse : Paris 20 ème
Humeur : curieuse,perplexe !
Date d'inscription : 13/04/2015

MessageSujet: Re: Frein du gland,fantasmes et pratiques (1)   Mer 20 Juil 2016 - 13:07

Objectivement,
Je ne sais pas laquelle je préfère !
Elles sont toutes magnifiques avec ou sans prépuce !
Mais l'idée de pouvoir se faire sauter " sans frein" m'exciterait plus particulièrement !
Mais si j'ai bien compris ,si c'est " la bite à Narcisse" pas touche,c'est exclusivement réservé à son seul usage .
En tout cas c'est ce que j'ai retenu de mes études littéraires .

Bravo pour l'article ,il est assez marrant et bien "documenté" et,ce qui n'est pas négligeable dans un forum : bien écrit !

Modestine
Revenir en haut Aller en bas
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 70
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Re: Frein du gland,fantasmes et pratiques (1)   Lun 25 Juil 2016 - 8:19

Revenir en haut Aller en bas
piersir
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 295
Age : 77
Adresse : Hauts de Seine
Particularité : piercings
Humeur : bonne
Date d'inscription : 03/02/2015

MessageSujet: Re: Frein du gland,fantasmes et pratiques (1)   Lun 25 Juil 2016 - 14:36

Je suis circoncis et pourtant le frein a été conservé. Cela m'a permis d'y mettre soit un anneau soit un barbell raccourci. un peu comme sur les images ci-dessous (copiées plus haut) :
   
Mais, comme bien des circoncis par nécessité, je regrette de ne pas avoir de prépuce. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
http://piercings-intimes.centerblog.net/
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 70
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Re: Frein du gland,fantasmes et pratiques (1)   Mer 27 Juil 2016 - 7:59

Ces deux vidéos illustrent assez bien ce qui précède;

La première donnera peut être à   Piersir d'avantages de regrets de son prépuce manquant  :     

http://fr.xhamster.com/movies/5323717/to_do_that_you_need_a_foreskin_and_no_frenulum.html

La deuxième traduit les interrogations d'un candidat à l’ablation du frein :

http://www.xtube.com/video-watch/Two-months-after-my-frenulum-got-removed-28659641

Quoiqu'il en soit,la démarche de supprimer ou non ce frein est inintéressante si l'on s'en tient à l'auto ablation.
Si l'on considère qu'il faut une huitaine de jours pour que le noeud serré autour du frein conduisent à sa coupure,on peut facilement imaginer que "Narcisse" n'aura de cesse de s'introspecter psychologiquement et physiquement.
L'opération réussie,en une ou plusieurs fois,il fera la découverte de son nouveau sexe et ,qui sait , pensera il à s'interresser à la suggestion de Modestine !
Par ailleurs,et un peu comme pour le plaisir du choix des accessoires en électro,l y a choisir quelle aiguille et quel lien utiliser pour l'opération !
Si j'en juge par les quelques exemples que j'ai pu observer ,le lien nylon est à préconiser car il demeure stérile. Quant à son diamètre je pense que l'on peut s'interroger :trop fin,ne risque t'il pas de couper trop vite,à l'inverse ,ne risque t'il pas de "s'éterniser" ?

On constatera que ce minuscule accessoire ,apparemment non indispensable de l'anatomie du pénis peut renfermer bien des interrogations et surtout des fantasmes.

L'expérience particulière de Piersir mériterait aussi quelques développements puisqu'il "jouit" de cette particularité d'être circoncis sans ablation du frein et qu'il sait en user pour ses propres fantasmes ,et peut être aussi les nôtres !

Si d'aventure quelques lecteurs ont sur le sujet des lumières, ils seront les bienvenus .

Electre
Revenir en haut Aller en bas
piersir
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 295
Age : 77
Adresse : Hauts de Seine
Particularité : piercings
Humeur : bonne
Date d'inscription : 03/02/2015

MessageSujet: Re: Frein du gland,fantasmes et pratiques (1)   Mer 27 Juil 2016 - 9:46

Crying or Very sad La 2 ème vidéo n'est pas accessible si on n'est pas abonné (Available for VIP members. l'anglais et moi...)
Revenir en haut Aller en bas
http://piercings-intimes.centerblog.net/
Modestine
Je m'habitue...
Je m'habitue...


Féminin Nombre de messages : 18
Age : 28
Adresse : Paris 20 ème
Humeur : curieuse,perplexe !
Date d'inscription : 13/04/2015

MessageSujet: Re: Frein du gland,fantasmes et pratiques (1)   Mer 27 Juil 2016 - 12:18

Curieux,j'y arrive !
Lorsque je clique sur le lien j'arrive au site xtube qui me demande simplement de cocher une case ou l'autre puis de cliquer sur l'entrée dans le site pour voir la vidéo .On ne me demande aucune inscription ......
Revenir en haut Aller en bas
piersir
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 295
Age : 77
Adresse : Hauts de Seine
Particularité : piercings
Humeur : bonne
Date d'inscription : 03/02/2015

MessageSujet: Re: Frein du gland,fantasmes et pratiques (1)   Mer 27 Juil 2016 - 18:07

youpi !  je viens de réessayer et j'ai pu visionner.
Il doit tout de même me manquer qq chose car je trouve bizarre qu'il n'y ait pas le triangle habituel, au centre de rectangle noir, où normalement on doit cliquer pour démarrer la vidéo.
Revenir en haut Aller en bas
http://piercings-intimes.centerblog.net/
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 70
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Re: Frein du gland,fantasmes et pratiques (1)   Ven 5 Aoû 2016 - 8:25

Pour compléter,ou en finir avec le sujet du frein et du fétichisme qui s'y attache,quelques varités :


Et,cerise "sur le gateau" :



images qui illustrent une fois de plus jusqu'où peut amener le fétichisme d'une partie aussi infime du corps !

Et enfin:



pour ceux qui auront vaillamment passé l'épreuve de la suppression du frein,la possibilité de jouer avec leur prépuce .....

Ce post termine pour moi le sujet avant de revenir sur l'injection saline et l'électro combinée.

Electre
Revenir en haut Aller en bas
francois gerard
J'arrive...
J'arrive...


Masculin Nombre de messages : 7
Age : 68
Adresse : reviens2016@gmail.com
Date d'inscription : 01/10/2016

MessageSujet: frein du prepuce   Ven 6 Jan 2017 - 21:24

tout cela est tres bien mais n'avez vous jamais défloré une jeune fille?
croyez moi quand c'est bien  fermé votre frein saute avec le verrou!!
j'avais 16 ans et je m'en souvient encore ma copine aussi.
depuis je décalotte tres bien et c'est tres bon.!!!
Revenir en haut Aller en bas
piersir
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 295
Age : 77
Adresse : Hauts de Seine
Particularité : piercings
Humeur : bonne
Date d'inscription : 03/02/2015

MessageSujet: Re: Frein du gland,fantasmes et pratiques (1)   Sam 7 Jan 2017 - 11:36

Ha lala lala, qu'est ce que la fougue de la jeunesse fait comme dégâts !
Si tous ceux qui ont dépucelé des jeunes filles en fleur avaient déchiré leur frein ça se saurait.
Après réflexion, ne pensez vous pas que vous avez agi dans la précipitation ? La jeune fille n'était sans doute pas prête à subir vos assauts et ne devait  pas lubrifier suffisamment.
Il pourrait y avoir une autre raison à cette déchirure : vous aviez peut être le frein trop court ?
Je crois que vous devez mettre cet "accident" sur le compte de l'inexpérience et ne pas penser que c'est une fatalité un peu comme si cela était le signe de votre dépucelage.
Revenir en haut Aller en bas
http://piercings-intimes.centerblog.net/
francois gerard
J'arrive...
J'arrive...


Masculin Nombre de messages : 7
Age : 68
Adresse : reviens2016@gmail.com
Date d'inscription : 01/10/2016

MessageSujet: le frein   Sam 7 Jan 2017 - 21:30

A MONSIEUR PIERSIR
Tandis que les corps sont en symbiose, que l’alchimie des deux partenaires est à son paroxysme, que le plaisir est à son comble… CRAC, soudainement, c’est la « rupture » ! Mais que s’est-il passé ? Revoyons la scène au ralenti…
La scène se déroule lors d’un rapport sexuel. Les deux partenaires passent un bon moment et tout semble se dérouler au mieux. Pourtant, parfois, il arrive que le frein se rompe ce qui peut provoquer des saignements et des douleurs.
Le frein de mon scoot ?
Non, le frein du prépuce du pénis. Abordons un peu l’anatomie du garçon pour mieux comprendre : le prépuce est le morceau de peau qui recouvre le gland à l’extrémité de la verge. Les deux sont reliés par ce qu’on appelle « le frein« , un fil en forme triangulaire (voir dessin plus bas). Lors de l’érection, le gland se décalotte et le frein se tend. S’il est trop court et quand il est mis à rude épreuve, il peut se déchirer au cours d’un rapport sexuel. Si ce n’est pas dramatique, cela peut-être impressionnant. La rupture du frein du prépuce peut provoquer des douleurs et des saignements importants car le pénis est très vascularisé (il possède beaucoup de vaisseaux sanguins). Ce déchirement a lieu durant un rapport sexuel, plus rarement pendant la masturbation.
n'en déplaise a Mr piersir cela est beaucoup plus féequent que vous ne le pensez. Il n'y a pas que moi qui( sous entendu) serait mal foutu!!! Quand au dépucelage je ne pense  pas a avoir de remarques de votre part;
Je ne fais pas de critiques sur les photos et déclarations qui sont traités ici , mais je constate!!  mais vous êtes bien rapide a reprendre les inscrits qui ne pensent pas comme vous; auriez vous la SCIENCE INFUSE ?
Le texte cité plus haut n'est pas de moi mais extrait d'un ouvrage médical.
bonne soirée a tout le monde.
francois gerard
Revenir en haut Aller en bas
piersir
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 295
Age : 77
Adresse : Hauts de Seine
Particularité : piercings
Humeur : bonne
Date d'inscription : 03/02/2015

MessageSujet: Re: Frein du gland,fantasmes et pratiques (1)   Sam 7 Jan 2017 - 22:11

Je vous prie de bien vopuloir m'excuser Monsieur François Gérard, jje ne voulais pas vous froisser !
J'ai du mal interpréter ce que vous avez écrit : croyez moi quand c'est bien  fermé votre frein saute avec le verrou!! J'ai cru comprendre que le déchirement du frein était systématique c'est tout.
Je ne tiens pas à polémiquer sur ce sujet et ne suis pas ici pour me prendre de bec avec vous ni personne.

Pier
Revenir en haut Aller en bas
http://piercings-intimes.centerblog.net/
francois gerard
J'arrive...
J'arrive...


Masculin Nombre de messages : 7
Age : 68
Adresse : reviens2016@gmail.com
Date d'inscription : 01/10/2016

MessageSujet: ok   Sam 7 Jan 2017 - 22:21

a piersir           
si cela est entendu comme cela c'est très bien
Bonne soirée piersir
Revenir en haut Aller en bas
paulannie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 184
Age : 54
Adresse : Caen
Particularité : aime le bdsm , le E-stim , l'anal, l'urethral play ,cbt et SM
Humeur : jouer de mes trous sans complexe
Date d'inscription : 04/05/2016

MessageSujet: rupture du frein   Sam 7 Jan 2017 - 23:29

Moi aussi je peux témoigner car j'ai aussi déchiré mon frein il y a pas mal d'années aussi mais pas dans la même circonstance LOL car c'était pendant un coït anal avec Annie et vu les saignements , j'ai été aux urgences pour cautériser et désinfecter. Ils n'ont pas été surpris car ils m'ont dit que cela arrivé assez souvent. Sur la photo le petit bout  dépassant dans le bas du frein était l'attache sur le gland . Donc bien cassé et cela permet un bon décalottage complet du prépuce et en bonus vu que le frein n'est plus attaché au gland , je peux facilement gonfler à l'urine ou à la solution saline le prépuce. Cela est bien pour le ESTIM car cela devient un bon conducteur.
Allez bonnes galettes à tous
Revenir en haut Aller en bas
http://xhamster.com/user/paulannie
Modestine
Je m'habitue...
Je m'habitue...


Féminin Nombre de messages : 18
Age : 28
Adresse : Paris 20 ème
Humeur : curieuse,perplexe !
Date d'inscription : 13/04/2015

MessageSujet: Re: Frein du gland,fantasmes et pratiques (1)   Lun 9 Jan 2017 - 18:00

C'est amusant de vous lire ,messieurs,qui êtes si concentrés sur ce petit bout de votre personne !
Objectivement,et sans vouloir vous vexer,de notre (mon en tout cas !) point de vue ,ce genre de petit incident nous passe totalement inaperçu dans le va et vient de votre personne sur notre (ma) personne .
Sauf lorsqu'il y a saignement que l'on constate "après coup" et dont,de prime abord, on ne connaît pas immédiatement la provenance qui peut être assez variée.

Je n'ai pas eu de partenaire "en rupture de frein" mais des partenaires peu attentifs aux préliminaires qui,forçant un passage un peu sec,auraient mérité d'y perdre leur fameux frein,au moins de partager le côté franchement désagréable d'un tel rapport ...

Pour nous (moi) que Le membre qui me pénètre soit non circoncis,sans Frein ou circoncis
m'importe  assez peu et je crois qu'il y a deux démarches parallèles dans un coït ,celle du mâle qui veut pénétrer,forcer  éjaculer et celle de La femelle qui s'ouvre pour recevoir, sauf à ce qu'il y ait une véritable relation d'amour mutuel , il y a deux bêtes qui ....
Peut être que Le mâle pense à son frein mais pas nous (moi).

Par ailleurs,et comme je l'ai exprimé dans mes réponses privées aux uns ou aux autres rien ne me choque de vos photos de sexes sauf lorsqu'elles sont manifestement montrées pour exciter le lecteur et non pour démontrer,illustrer une démarche sexuelle. C'est alors pour moi de la pornographie.
De même je n'aime pas du tout le langage troupier que l'on rencontre habituellement dans les blogs pornos ( bite,couille,defoncer Le pucelage,enculer etc etc) pour moi cela nuit à la qualité du site qui tombe dans le scatologique/porno et sort des échanges techniques ,courtois sur les pratiques sexuelles sans tabous.....

Voilà ce que je voulais vous dire,j'ai trouvé de l'intérêt à ce forum qui,bien que très masculin , à Le mérite d'être arbitré par une femme qui en a ,jusqu'à présent,maintenu le niveau.
S'il devait dégénérer je pense que l'on ne s'apercevrait pas de ma disparition,et ce n'est pas bien grave,je m'en remettrai et vous aussi.
C'est ma forme de contribution, n'en déplaise,messieurs ....

Modestine
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: fréquentation ???   Mar 10 Jan 2017 - 10:14

Modestine, 
Ne croyez pas que nous n'accordons aucun importance aux avis féminins . Les participations féminines au site électro ( Tigresse, Bagherra , autres ???? ) remontent à plusieurs  années ( 2010 ? ) . Elles avaient un langage moins châtié que le votre et pratiquaient l'électro ce qui n'est pas votre cas puisque vous y portez un regard amusé et curieux . Par ailleurs  les photos-vidéos d'alors étaient moins explicites .
 Je vous demande d'excuser mon ire passée ....
Vous avez bien le droit d'etre choquée et de ne pas apprécier certains étalages de sexes en gros plan , comme certains termes "grossiers" . Seule petite réserve : la description de certaines pratiques s'accoutume mal de termes bien choisis et purement médicaux : il y a quand meme un "climat" spécial sur ces fora ( oui, 6 ans de latin ..) d'estim , BDSM, fantasmes  dédiés à la masturbation masculine  sous toutes ses formes,  faute d'intervention féminine .....Le coté exhib n'est pas exclusivement masculin, d'autres sites que  celui-ci sont là pour le prouver , mais ici, vu la participation , il est compréhensible qu'une femme ne soit pas forcément à l'aise . par contre je n'ai pas conscience de termes vraiment troupier sur les sujets évoqués , sauf bite, couille, cul  effectivement ( défoncer ? enculer ? ....) et je ne vois pas tellement de scatologie dans nos échanges , mais peut-être ai-je passé dessus sans remarquer  .....
Depuis votre inscription vous n'aviez pas souvent réagi , j'ai pu remonter à un message avec lien sur un site X que vous aviez au moins consulté , plus hard à priori que ce qui est évoqué ici , mais que vous n'aviez pas forcément apprécié, j'en conviens ...Ne prenez pas ça pour une attaque ! Il me semble cependant que voir des sexes masculins "branchés" ou "pénétrés" sort du domaine des intérêts classiques des femmes , ma compagne par exemple ne le supporterait pas , ce qui vous place quand meme comme femme vraiment "libérée" .....Dites moi si je me trompe . Et ce coté nous émoustille aussi , nous, males à qui l'on dit souvent que le cerveau se situe bien plus bas que la tete ...... Mais bon, sachant que justement  ce cerveau là ne marche bien que s'il est bien relié à celui du haut .....Nous avons nous aussi à retirer pas mal de bonnes choses de vos observations , pas forcément sur tous les points , mais sur certains surement .....

Après il y a pas mal de sujets différents sur le forum . Les trois que j'ai cités ne sont pas dédiés à des rapports amoureux, où il y a échange et s'il s'agit vraiment d'amour au moins ( certains  partenaires peuvent en effet se révéler égoïstes , malotrus s'il n'y a pas de sentiment partagé , et inexpérimentés s'ils sont amoureux vraiment ....) tiennent compte de l'excitation de leur partenaire ....
Les trois concernent des masturbations masculines et pas un acte amoureux hétéro ou non . Ces actes ne les remplacent pas, loin de là , ce n'est qu'un petit aspect des jouissances sexuelles . 
Paulannie l'a dit avant moi . Tous les hommes, comme toutes les femmes ne se masturbent pas , leur participation à de tels sujets est donc inenvisageable , mais d'autres sites que celui de LN abordent la masturbation féminine et leurs blogs sont souvent interdits aux hommes d'ailleurs . Pour ceux que j'ai pu visiter , les échanges sont souvent très crus ...
Tout ça non pour défendre une grossièreté dans le vocabulaire et l'expression , mais pour affirmer qu'elle n'est pas réservée aux hommes et que se "lacher" est meme parfois un plus d'excitation à condition que la partenaire ne soit pas choquée ....

Après , que des partenaires ne se soient pas soucié de votre excitation provoquant des douleurs et un sentiment de solitude bien compréhensibles , alors que nous nous soucions beaucoup de "notre petit bout de peau" , ce qui provoque votre ironie , je l'approuve tout à fait . Je le déplore et je suis certain que vous saurez à l'avenir mieux les diriger ou les arrêter ....

Mais vous pourriez tout à fait comme l'a souligné LN , ouvrir un autre sujet, pourquoi pas justement le manque de considération pour la physiologie féminine des hommes trop pressés .....Des masturbations plus féminines pour remettre à niveau nos connaissances ... Les sujets ne manquent pas et vous êtes seule à savoir ce que vous pourriez apporter de nouveau au site ....
Vous pourriez peut-être ainsi provoquer une fréquentation féminine plus importante ..... Et aussi aider aussi quelques hommes inconscients ou trop égoïstes .......


J'espère que vous ne vous offusquerez pas de mes suggestions et avis ....Nous souhaitons votre participation active sur des sujets qui vous passionneront plus que l'estim, le BDSM , le domaine des fantasmes par exemple, est si grand .....A vous de voir ....

Pour moi, en vieil habitué du site avec 890 messages , je vais rester un peu en veilleuse , laissant aux nouveaux venus le soin d'imprimer un nouveau souffle au forum électro . 
A force de phagocyter le forum , plus d'inspiration ....Un peu de fatigue aussi de répéter les memes choses ....J'interviendrai si j'ai qqch de nouveau à dire ....Brièvement !
Nouveaux arrivants, à vos claviers , que 2017 vous apporte plein d'inspiration ....
Cordialement 
matou83
Revenir en haut Aller en bas
Alex_42
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 73
Age : 64
Adresse : 5 place Jules Ferry 42000 Saint Etienne
Particularité : Bi , electro, autobondage, sondage uretre, aiguilles...
Humeur : Avide de nouvelles expériences
Date d'inscription : 25/04/2017

MessageSujet: Mon expérience personnelle sur le frein    Mer 3 Mai 2017 - 22:11

Pour revenir sur le sujet :

Je n'y attache pas d'importance particulière mais puisque l'on en parle.

J'ai toujours eu dès l'adolescence un intérêt pour ce que j'appellerai aujourd'hui l'autobondage, la bisexualité mais aussi par les percings ; au milieu des années 70, les boutiques de percing étant rares en province, je me suis percé le frein et y est installé un anneau ; je ne sais si c'est dû aux fréquentes masturbations de l'époque ou aux rapports avec filles et garçons mais le trou s'est progressivement élargi jusquà ce que le frein deviennent plutôt une bande de chair reliant le prépuce au gland.

L'idée m'est venu à ce moment là de l'allonger encore manuellement et j'ai fini par le couper ; c'était beaucoup plus radical que la méthode proposée car je l'ai fait au ciseau ; cela a saigné mais cela s'est finalement bien cicatrisé.

Quarante ans plus tard, je n'ai aucune trace de frein et je ne regrette rien car j'ai ainsi un gland qui peut se découvrir comme un circoncis mais aussi être recouvert par le prépuce
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: prépuce conservé mais non gênant    Jeu 4 Mai 2017 - 9:33

Vous n'aurez donc aucun problème pour tester la manip suggérée et testée  par paulannie et moi-meme  : sonde urétrale métallique ligaturée sur le prépuce , puis urine et estim avec un pole dessus , l'autre sur la boule rectale .... Enfin si vous le désirez ....
cordialement 
matou83
Revenir en haut Aller en bas
Alex_42
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 73
Age : 64
Adresse : 5 place Jules Ferry 42000 Saint Etienne
Particularité : Bi , electro, autobondage, sondage uretre, aiguilles...
Humeur : Avide de nouvelles expériences
Date d'inscription : 25/04/2017

MessageSujet: prépuce conservé mais non gênant    Jeu 4 Mai 2017 - 12:41

Bonjour Matou,

Le titre retenue est effectivement l'image de la situation que je retiens ; j'ai la possibilité de protéger mon gland avec mon prépuce qui est libre et assez long ce qui évite la perte de sensibilité évoquée par certains circoncis mais aussi de le faire coulisser le long de la verge et ainsi d'avoir l'équivalent d'un circoncis sans les soucis de sensibilité de la cicatrice évoqué par un circoncis rencontré récemment ; je ne prétends pas que c'est la meilleure solution mais elle me convient bien.

Concernant l'électro, j'ai pas mal exploré le sujet mais je suis resté sur des équipements plutôt basique par souhait de ne pas exploser le budget ; j'ai depuis 5 ans une Rimba Box (la grise à 2 canaux qui présente malheureusement le défaut d'avoir un réglage de puissance commun au 2 canaux) et je bricole la plupart de mes sondes (la boule anale est une poignée de porte métallique chromé diam 35 mm de chez Leroy Merlin).

Je vais tester votre manip avec plaisir et voir si la ligature + urine apporte un plus pour moi ; j'associe souvent auto bondage et électro faute d'avoir un partenaire

Je découvre le site avec envie et cela anime mes fantasmes et futures séances ; si vous avez lu mes autres interventions, il m'en reste beaucoup à réaliser dont celle du back room SM ; malheureusement même si le sauna que je fréquente est équipé en croix de St André et sling, les participants ne semblent pas très attirés par le corps offert.

Désolé d'avoir été un peu hors sujet Surprised . Pour aller plus dans le détail, je suis ouvert au MP.

Cordialement
Alex
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: sujet à voir    Jeu 4 Mai 2017 - 18:02

Plutot que de communiquer par mp , il vaut mieux pour la vie du forum ajouter des messages au sujet traité sur le forum , ce qui permet à tous les lecteurs d'ajouter leurs remarques et fait avancer les choses ...
dans la partie accueil on doit pouvoir retrouver le sujet initié par paulannie au départ et auquel j'ai participé ( sinon je donnerai les liens ...) 
Je ne suis cependant  pas hostile aux mp mais je regrette le coté non participatif de  ces échanges , nous n'avons pas grand chose à dissimuler sur le site ....
Cordialement 
matou83
Revenir en haut Aller en bas
Alex_42
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 73
Age : 64
Adresse : 5 place Jules Ferry 42000 Saint Etienne
Particularité : Bi , electro, autobondage, sondage uretre, aiguilles...
Humeur : Avide de nouvelles expériences
Date d'inscription : 25/04/2017

MessageSujet: Re: Frein du gland,fantasmes et pratiques (1)   Ven 5 Mai 2017 - 2:29

Bonjour Matou,

Il n'y a aucun problème pour partager sur le forum, bien au contraire ; ma proposition visait surtout à ne pas polluer celui ci par des échanges que certains pourraient trouver sans intérêt.

Sur un site de ce type, je n'ai rien à cacher et dans la vie en général, je suis loin d'être pudique.

Cordialement.
Alex
Revenir en haut Aller en bas
Deltabravo
J'arrive...
J'arrive...
avatar

Masculin Nombre de messages : 7
Age : 70
Adresse : 77 Seine et Marne
Date d'inscription : 27/05/2013

MessageSujet: Suppression de frein du prépuce ?   Dim 27 Aoû 2017 - 1:24

Bonjour,
Il y-a déjà une vingtaine d'années, j'ai pratiqué le sectionnement de mon frein avec un fil noué et serré progressivement comme il est montré sur les messages précédents. C’est pour cette raison que j’ai lu avec beaucoup d’attention ce sujet, n’ayant pas à l’époque beaucoup de sources de documentation, j’ai fait  ce qui me semblait le plus logique.
Depuis, je n'en ai plus aucune trace de mon frein (photo 1) et c'est vrai que mon prépuce tiré en arrière va beaucoup plus loin et que je décalotte très bien, sans qu’il n’y ai aucune action sur mon gland.
Mais c’est là que je soupçonne un problème de manque de sensibilité lors des rapports sexuels. En effet, lors de la pénétration, lorsque le frein est présent, le prépuce tire en arrière sur le gland, surtout sur sa base, et ceci provoque une sensation qui n’existe plus quand le frein est coupé.
J’ai donc un peu regretté d’avoir pratiqué cette ablation et j’ai recherché s’il existait un moyen de revenir en arrière, de retrouver mon frénulum avec toute la jouissance qu’il me procurait.
Malheureusement, je n’ai trouvé aucune solution. J’ai alors essayé d’imaginer des méthodes pour arriver à mes fins.
Après maintes idées, Je soumets à votre réflexion celle qui me paraît être la solution la plus adaptée pour la reconstruction du frein du prépuce :
- il faudrait d’abord pratiquer sous le gland et dans son prolongement sur le prépuce (photo 2), un gommage assez prononcé jusqu’à ce que la peau ait pratiquement  disparu et qu’elle soit à vif.
- ensuite, recalotter et insérer un ressort en forme de pince d’un côté dans l’urètre et de l’autre à l’extérieur du prépuce, sous le gland, pour que les deux parties de peau à vif soient maintenues serrées l’une contre l’autre (photo 3), en espérant  que la cicatrisation provoque la soudure des deux parties et reconstitue ainsi un nouveau frein.
Que pensez-vous de cette idée, quelqu’un l’aurait-il déjà pratiquée ou alors avez-vous essayé d’autres méthodes qui ont donné de bons résultats ?
Merci de votre aide






Dernière édition par Deltabravo le Lun 28 Aoû 2017 - 1:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: frenulum ??   Dim 27 Aoû 2017 - 8:05

Bonjour Deltabravo, , non les photos ne sont pas passées : il faut pouvoir les voir en relisant votre message, sinon recommencez ....
Ceci dit je ne vous conseille pas de faire ce que vous envisagez, à moins d'une asepsie parfaite, ce que vous ne pouvez garantir , même avec des antiseptiques .
J'ai fait moi-même il y a pas loin de 40 ans ou plus ( ??? : oubli total) l'ablation de mon prépuce avec une lame gillette neuve et désinfectée , puis pansement compressif avec un liquide coagulant car j'en avais récupéré d'une mission en Afrique , désinfectant et pansement stérile  . Autant que je me rappelle, ça a saigné pendant  1/2 h, et ça a cicatrisé en 2-3 jours ??? Je mettais un pansement adhésif sur le frein pour éviter que l'urine touche la plaie .  Il se  trouve que j'ai entaillé juste ce qu'il faut pour laisser un tout petite peu de frein ( 1 mm ???) ce qui me laisse décalotter complètement mais maintient une tension suffisante à l'érection , quand elle est vigoureuse ( à 69 ans ce n'est pas toujours le cas et ça dure moins qu'avant, mais je ne plains pas , à mon age, certains ne bandent plus du tout ....) ce qui n'est pas votre cas. 
Bon , coup de chance bien sur .....
Votre idée de garder une pince insérée dans l'urètre jusqu'à cicatrisation me parait bien dangereuse , certes vous allez uriner dessus et l'urine est stérile , mais il n'y a qu'à voir le nombre de cas d'infection urinaire quand on vous met une sonde urinaire stérile en milieu hospitalier, fait par du personnel compétent et avec des précautions d'hygiène draconiennes. De plus votre peau du prépuce que vous allez gratter à vif pour rendre possible une cicatrisation sera aussi la porte d'entrée à de tas de germes , les sous-vêtements en contiennent pas mal, surtout en ces périodes de chaleur ....

Voilà mon avis personnel, maintenant c'est votre corps et vous en faites ce que vous voulez .... 

Cordialement

matou83 

PS : en pleine érection, si ,vous vous masturbez ou si votre partenaire vous fait une fellation ou vous masturbe , ne ressentez  vous pas encore la sensation d'avant en tirant fortement sur la base de la verge puis en la relâchant ??? Plusieurs fois bien sur au rythme de la manoeuvre .....
Revenir en haut Aller en bas
Deltabravo
J'arrive...
J'arrive...
avatar

Masculin Nombre de messages : 7
Age : 70
Adresse : 77 Seine et Marne
Date d'inscription : 27/05/2013

MessageSujet: Frein du prépuce   Lun 28 Aoû 2017 - 1:10

Bonjour,
J'ai édité mon message précédent en insérant de nouveau les photos.
Cette fois le transfert des images s'est fait. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: risques à prendre ou pas ???   Lun 28 Aoû 2017 - 8:23

Deltabravo a écrit:
Bonjour,
J'ai édité mon message précédent en insérant de nouveau les photos.
Cette fois le transfert des images s'est fait. Very Happy
Effectivement, le frenulum est complètement supprimé , on l'avait bien compris, vous l'illustrez très nettement .
Par contre ça ne change pas mon opinion sur les risques de votre intervention, après à vous de voir ......
amicalement 
matou83
Revenir en haut Aller en bas
Deltabravo
J'arrive...
J'arrive...
avatar

Masculin Nombre de messages : 7
Age : 70
Adresse : 77 Seine et Marne
Date d'inscription : 27/05/2013

MessageSujet: Frein du prépuce   Lun 25 Sep 2017 - 23:57

Bonjour,
Je reviens sur le sujet de reconstruction du frein du prépuce, quand le frein à été sectionné (voir mon message plus haut).
Je me posais la question de savoir comment ressouder le prépuce sous le gland et de reconstituer ainsi le frein en utilisant un ressort en forme de pince pour maintenir ensembles les parties à cicatriser. Mais comme on me l'a fait remarquer, il y-a sans doute un danger d'infection de laisser un corps étranger dans l'urètre.
J'ai donc imaginé une autre solution qui consiste à utiliser de la colle de suture cyanolite pour maintenir le prépuce sous le gland le temps de la cicatrisation. La colle de suture cyanolite est la version médicale de la SuperGlu.
Que pensez-vous de cette alternative ?
Sincères salutations.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: colle cyanolite ???   Mar 26 Sep 2017 - 0:16

Si la version médicale de la super glu existe,et est utilisée comme suture ,  pourquoi pas mais attention : s'il y a une petite erreur de positionnement au début, après gros pb !!!!
Quoique la super-glu s'enlève à l'eau tiède si on agit dans la seconde ....
Perso je ne vous conseille pas la méthode, mais je ne suis ni médecin, ni chirurgien ....simple bricoleur qui a eu des soucis quand il en a eu plein les doigts ....
Comme je ne bricole pas à poil, pas de dérapage sur le sexe !!!
renseignez vous quand même bien au départ auprès d'un homme de l'art !!!médical j'entends !!!! 
A vous de voir , pas certain quand même que le film de colle permette la cicatrisation ???? 
A vos risques et périls ....
Au plus d'aller expliquer à l'hosto ce qui vous arrive , s'il y a infection notamment , la super glu n'étant pas stérile , à moins que la version chirurgicale, si elle existe vraiment  ????, le soit !!!!
Vous aurez certainement du succès dans le service qui vous accueillera  ... mais si c'est une infirmière qui vous soigne, mieux vaut prendre du bromure d'abord ....
Sinon il risque d'y avoir déchirure ....et ça brûle fort !!!
Bon, je plaisante, mais méfiez vous .... 
cordialement 
matou83
Revenir en haut Aller en bas
bourdon
J'arrive...
J'arrive...


Masculin Nombre de messages : 4
Age : 73
Adresse : Hérault
Particularité : en recherche perpétuelle de plaisirs
Humeur : un peu râleur sur les bords !
Date d'inscription : 04/07/2018

MessageSujet: frein de gland   Mer 22 Aoû 2018 - 19:35

Voilà bien des "chirurgies" pour gens pressés ! Pour ma part, n'ayant pas eu connaissance de cette façon de procéder pour faire disparaître le frein du prépuce, 
je m'en suis tenu aux exercices d'élongation ! En le Pratiquant quotidiennement, j'ai allongé ce petit "nerf"  dans des proportions plus qu'honorables en tenant le gland d'une main et en massant tout en l'étirant le frein de l'autre main .Bien sûr , c'est beaucoup plus long mais au bout d'une année, le gland ne se courbait plus en étant entraîné par son frein, le prépuce étant par ailleurs long en temps pour reprendre sa place sous la corolle du gland ! Par surcroît, la sensibilité de ce petit organe était grandement conservée .C'était devenu pour moi un protocole érotique dans lequel je trouvais pas mal de plaisir ! Voici donc encore une preuve que le corps s'habitue aux contraintes que nous pouvons lui imposer ! Le plug anal quand son port est pratiqué régulièrement peut progresser en diamètre et forcer la dilatation des sphincters dans des proportions étonnantes lui aussi ! Je n'en dirais pas plus sur ce sujet qui n'est donné que comme exemple .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Frein du gland,fantasmes et pratiques (1)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Frein du gland,fantasmes et pratiques (1)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Carrés d'Hélène :: Catégorie : Réflexions et Discussions générales :: Forum : Fantasmes, Envies, Rêves, Fétichismes-
Sauter vers: