Les Carrés d'Hélène

Les Carrés d'Hélène

Centre de Recherches et d'Enseignements sur la Vie Sentimentale et Sexuelle des Adultes
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  SoutienSoutien  

Partagez | 
 

 Dents de Kali et électro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
am_ampere
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 313
Age : 44
Adresse : Confidentielle MAIS au bord de la Méditerranée.
Particularité : Pratique depuis longtemps l'Estim.
Date d'inscription : 23/06/2013

MessageSujet: Dents de Kali et électro   Jeu 26 Mai 2016 - 23:34

Puisque avec les insertions urétrales on bascule gentiment vers le SM (ou le SM gentil ?). On peut associer électro et dents de Kali. Les dents de Kali sont des anneaux garnis de pointes, vendus une fortune sur les sites spécialisés SAUF que pour être efficaces, ils devraient exister plusieurs diamètres, ce qui n’est pas le cas !

Comment en faire soi-même ?

Mesurer le diamètre de son sexe au repos. Choisir un tube cartonné (tube de rouleau de PQ, de papier cadeau, d’essuie-tout) d’un diamètre au moins 2 cm supérieur. Couper un tube de 4 à 5 cm de long, visser des vis parker, d’une longueur de 3 à 4 cm, préalablement désinfectées. Placer le tube autour du sexe flasque, tourner les vis jusqu’à ce que les pointes effleure le sexe et commencer la séance électro. Sous l’effet du courant, l’érection va provoquer une augmentation du sexe en volume. C’est à dire en longueur ET en circonférence… ! Je vous laisse imaginer (ou vivre) la suite !...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: dentsde Kali ???   Ven 27 Mai 2016 - 1:21

Belle imagination ! 
Le contact se faisant par le bout de la vis, pointu en plus pour les vis parker ( ce qui est le but de l'imitation ) est très ponctuel , donc plus douloureux surement qu'avec un silicone ou une bague .
Il doit falloir adopter une juste adéquation entre le nombre de vis et la résistance du tube de carton !
Combien en mets-tu ? Répartis sur 4 génératrices je pense ?
 Espacés longitudinalement de  1 cm? 1,5 cm ? 2 cm ?
Bon il est vrai que le matos n'est pas cher et qu'on peut tester plusieurs configs !!!!
Mais pour la désinfection, ça parait difficile , le fait de visser dans le carton amène pas mal de microbes ....
A moins de trouver un tube en plastique et de plonger le tout dans l'alcool ( pas de dakin : le chlore contenu oxyderait le métal  )

Tu ne t'es jamais retrouvé avec une verge toute piquée comme si une cohorte de fourmis rouges s'était attaquée à ton zizi ???
Je te dis ça car ça m'est arrivé en foret équatoriale en Afrique , en marchant sur une colonne que je n'avais pas vue , elles ne se sont pas limitées d'ailleurs au zizi , mais aux bourses , à la raie et même une à l'anus ! Comme à l'époque je ne rasais pas , j'ai mis un moment à les enlever ......Je ne tiens pas à renouveler l'expérience .....
Il parait d'ailleurs que le jeune africain doit pour le passage à l'age adulte et montrer sa résistance à la douleur mettre 3 ou 4 fourmis plus grosses et noires ( vivant sur les arbres elles ) sur le frein et le gland .
j'en ai eu quelquefois sur les bras seulement et c'est équivalent à une piqûre de guêpe, alors 3 ou 4 à ces endroits   !!!!

Ces souvenirs me font un peu hésiter à réaliser cette cage .....

amicalement 

matou83
Revenir en haut Aller en bas
am_ampere
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 313
Age : 44
Adresse : Confidentielle MAIS au bord de la Méditerranée.
Particularité : Pratique depuis longtemps l'Estim.
Date d'inscription : 23/06/2013

MessageSujet: Re: Dents de Kali et électro   Ven 27 Mai 2016 - 12:18

C’est une bonne remarque : le carton peut manquer de rigidité si l’on utilise souvent cet objet. Dans ce cas, il faut utiliser des raccords de tuyaux en PVC. Tout l’intérêt de ce bricolage est de pouvoir régler très précisément les sensations : plus la pointe des vis sort, plus la sensation sera vive (très douloureux de poser son pied sur une vive !) ! N’étant pas maso, je ne l’ai utilisé qu’une fois (pour vérifier la fiabilité) et pointes peu apparentes.

J’ai placé l’anneau autour de la verge flasque, un fil de cuivre autour du gland et go… Lorsque l’érection commence, la sensation est désagréable puisque le sexe vient se piquer aux pointes des vis, puis le plaisir électro apparaît masquant la perception gênante, après l’orgasme, elle ré-apparaît…

Comme cérémonie de passage à l’age adulte, je connaissais le maraké des indiens d’amazonie, à peu près identique : des insectes piqueurs sont placés dans une pièce de vannerie appliquée sur la peau. La vaccination avant l’heure…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: douleur après ??   Sam 28 Mai 2016 - 8:32

Si la douleur ré-apparaît après l'orgasme, ce n'est pas très convaincant je trouve , à moins d’aimer souffrir .....

Pas très maso le matou, à la rigueur mettre la sauce de l'ET312 à fond lors de l'orgasme pour vidanger couilles-vésicules séminales-prostate plus intensément OK , la jouissance en est plus intense , mais ça disparaît très vite ensuite ! Par contre se balader le zizi recouvert de points rouges et peut-être saignant un peu si on a mal évalué le gonflement de l'érection ....ça peut être intéressant si on a une "maîtresse" enchantée de mettre un peu d'alcool à 90° sur la bite de ce vilain soumis qui a voulu jouir tout seul , mais si on doit montrer à son médecin puis aller se faire panser par une infirmière  libérale ????

Le réglage des vis parait bien délicat , et ce d'autant plus qu'ils sont nombreux !
Au fait, tu n'as pas dit combien tu en mettais  ni comment tu les répartis sur les génératrices ....
En forant un trou juste inférieur à la vis dans un PVC, il doit être possible de mettre des vis à pointe plate et non plus pointue , as-tu testé ??
Histoire de supprimer les piqûres d'épingle en fin de séance .....ou de les remplacer par des boutons rouges qu'on peut essayer de faire passer pour une rougeole mal placée ???

Bon je plaisante bien sur ....

Au fait au cas où Electre lise ce post : avez-vous ressenti vous aussi des stimuli dans la verge et les muscles du périinée pendant 1 à 2 h après l'orgasme ? Comme si le courant continuait son effet pendant ce laps de temps et à parcourir tous les muscles, corps vascularisés et nerfs  ??? Si d'autres lecteurs peuvent répondre et donner leur avis . J'ai eu un témoignage déjà (piersir, ampere ??) mais pas d'explication !
Phénomène d'hystérésis sur les nerfs et les muscles du périnée ??? 
Si c'est ce phénomène qui est en jeu , il faudrait, je pense pour le faire cesser appliquer une tension supérieure en fin de séance, après l'orgasme , pour faire cesser le contractions ! Comme je suis souvent au max lors de la jouissance ça parait impossible, il faudrait donc que je reste en dessous de ce maximum d'intensité avant l'orgasme et que je remonte au max après m’être reposé de la jouissance électrique , histoire de me donner un coup de "gégène" pour faire cesser ces contractions !! Qu'en pensez vous ???

Pas de nocivité à long terme ?? Electrobric en avait décidé de faire un break après avoir constaté un phénomène bien semblable ? 

 Vieux habitués de l'électro, ( perdreaux un peu faisandés selon l'appellation d'Electre ...mais après tout c'est ainsi que les bécasses sont les meilleures ...)  )  à vos claviers !!!

matou83
Revenir en haut Aller en bas
am_ampere
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 313
Age : 44
Adresse : Confidentielle MAIS au bord de la Méditerranée.
Particularité : Pratique depuis longtemps l'Estim.
Date d'inscription : 23/06/2013

MessageSujet: Re: Dents de Kali et électro   Lun 6 Juin 2016 - 23:47

2 photos valent mieux qu'un long discours.

Elles ne donnent pas l'échelle. Hauteur : 3 cm et diamètre 4,5 cm

Les vis ne sont pas reliées à une source de courant, elles sont là pour provoquer une gêne au moment de l'érection...

Ce dispositif (hors électro) est utilisé par des dominatrices qui veulent forcer leurs soumis à se maitriser. Elles réalisent un streap tease, le soumis doit garder son self control, sinon...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]" />
[img][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: vis non électrifiées ??   Mar 7 Juin 2016 - 0:30

Effectivement ampere , j'avais supposé que les vis transmettaient le courant ......
Fantasme sans doute ??
Mais une douleur sans liaison aucune avec le plaisir ne me tente pas ...
Augmenter l'intensité pour jouir finalement dans la douleur , oui, mais s’empêcher de bander sans que ça débouche sur l'orgasme, bof !  .....
Non je ne suis décidément pas maso .....

matou83
Revenir en haut Aller en bas
am_ampere
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 313
Age : 44
Adresse : Confidentielle MAIS au bord de la Méditerranée.
Particularité : Pratique depuis longtemps l'Estim.
Date d'inscription : 23/06/2013

MessageSujet: Re: Dents de Kali et électro   Jeu 9 Juin 2016 - 23:10

L’intérêt de cette expérience est de montrer que le plaisir masque la douleur. Je suis persuadé que l’éjaculation est douloureuse : l’expulsion rapide d’un liquide épais doit provoquer la même sensation qu’une insertion urétrale MAIS le plaisir est plus fort que cette douleur…

De même, une douleur peut en masquer une autre : j’avais participé à une course de VTT alors que j’avais mal aux dents. J’étais tombé lors de la compétition, les douleurs dues à la chute masquaient les douleurs dentaires…

Par contre, 2 douleurs peuvent s’additionner si elles concernent les mêmes terminaisons nerveuses. Je roulais à vélo avec des amis, je sentais que j’étais sur un faux rythme, comme je roulais trop doucement, je ne me suis pas assez hydraté et j’ai senti venir la crampe. J’ai juste eu le temps de dégager le pied des pédales automatiques, de le poser par terre et la douleur est montée doucement au niveau du jumeau interne. Lorsque la douleur a été maximale (mais supportable), elle a touché le jumeau externe… ET les 2 douleurs ce sont additionnées !  J’avais l’impression que l’on me tordait et m’arrachait le mollet et j’ai gueulé de douleur…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: plaisir-douleur ??   Ven 10 Juin 2016 - 7:17

am_ampere a écrit:
L’intérêt de cette expérience est de montrer que le plaisir masque la douleur. Je suis persuadé que l’éjaculation est douloureuse : l’expulsion rapide d’un liquide épais doit provoquer la même sensation qu’une insertion urétrale MAIS le plaisir est plus fort que cette douleur…
Oui am_ampere, sur ce point je suis tout à fait d'accord :
quand je sens le plaisir monter dans le bas-ventre, j'augmente à fond l'intensité surtout sur la voie qui concerne sonde rectale et lien entourant base de la verge + testicules , donc courant passant par les muscles du périnée en principe ( j'ai émis des doutes , en fonction des fréquences du courant e-stim et de leur profondeur  d'investigation sur des posts précédents, mais personne n'y a répondu !!!!) moins sur la voie allant du gland aux tétons ( d'abord par prudence, pour le coeur, et aussi car c'est plus désagréable encore sur le gland : à la fin d'une séance un peu longue, le gel s'est bien évaporé et il peut y avoir brûlures , je l'ai testé une fois , le sillon prépucial est resté brûlant longtemps malgré la flammazine ....)
Et c'est vrai que la jouissance à ce moment là, efface tout à fait la douleur , le corps arqué sur épaules et talons , le bassin en l'air , je récupère ainsi un peu de la diminution de sensation provoquée par mes deux curages de prostate ( nerfs voisins sans doute lésés par un chirurgien peu sensible aux intérêts sexuels de ses patients et éjaculation rétrograde à 90 % dans la vessie avec écoulement sans force du sperme pour les 10% qui restent ) mais l'inconvénient est aussi que je ressens après l'orgasme , courant coupé , des frémissements dans tout le périnée et un peu dans la verge , pendant 1 h ou 2   .....
Comme si les nerfs et les muscles de cette zone (PC + muscles releveurs de la verge ) étaient encore sous l'effet du courant !!!!! 
Au début de ma pratique de l'électro j'avais simplement la verge plus "dure" pendant 1/2 h à 1 h : l'érection subsistait un peu mais j'avais beau la toucher, elle restait insensible ( nerfs insensibilisés ?? ) 
Je ressens même maintenant des fourmillements dans le sphincter de l'anus et en regardant avec une glace, il s'ouvre un peu et se ferme , mais moins longtemps que les muscles internes ( 5 à 10 mn ??) 
J'ai parlé plusieurs fois de cette sensation à des vieux pratiquants de l'électro  mais ils n'y ont pas répondu .......
Je ne sais pas si on peut parler de phénomène d’hystérésis du courant électrique sur ces nerfs et muscles ou pas ??
Et je ne sais pas non plus s'il y a un risque à continuer ce genre de stimulation !!
Par exemple lésion des plus fines terminaisons nerveuses partant du sexe ou de la prostate,ou même lésion des corps caverneux ??
 J'ai bien entendu parler d'hommes torturés à l'électricité et qui ne pouvaient plus bander !
Bon c'est sur pour des intensités et voltages différents , ils ne jouissaient pas eux !
Mais on pourrait penser aussi que jouir de cette façon en électro pourrait altérer les sensations lors d'un coït normal avec une partenaire , pour l'instant j'ai constaté qu'il n'en était rien et que j'étais encore plus sensible à ses caresses , que mes tétons et mes couilles étaient devenues encore plus sensibles et que mon érection était même renforcée en intensité et en durée , alors qu'elle était très faible en électro  !!
C'est pour cela que je ne m'inquiète pas trop de ces effets bizarres de l'électro mais je ne voudrais pas aller trop loin !!!!!
Donc si un lecteur avec de sérieuses connaissances médicales pouvait m'expliquer , en mp s'il le veut, sinon sur le forum ça ne me gêne pas du tout et ça peut en intéresser pas mal d'entre nous ....
Désolé pour ceux qui ont déjà entendu la chanson , je rabâche !!! Avec l'espoir d'avoir un jour une réponse ....

Bien à vous 
matou83
Revenir en haut Aller en bas
caproni
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 79
Age : 63
Adresse : 83 PACA
Particularité : bricoleur en retraite
Humeur : curieux et imaginatif
Date d'inscription : 14/08/2016

MessageSujet: Re: Dents de Kali et électro   Mar 16 Aoû 2016 - 11:14

bjr à tous, nouveau (sur le forum) mais vieux (?) pratiquant, je n'ai pas encore eu le temps de me présenter ( et lire tous les posts)
2 réponses:
Les dents de Kaly (Minogue?).
J'ai eu cette idée il y a pas mal de temps mais en remplaçant les vis parker par des electrodes, une face interne et l'autre face externe du pénis: sensations pas à la hauteur du bricolage, abandon des tests.Mais l'idée du tube PVC est bonne, et il n'est pas exclu que je re-bricole un autre systéme plus évolué (tube de différents diam et réglage de l'ecartement des electrodes pour limiter la pression lors du gonflement de la verge.
Les fourmillements aprés une séance "poussée": je ne suis pas médecin (seulement mécanicien auto, niveau brevet, metier tres complet qui touche beaucoup, de domaines: mécanique, electricité, electronique, aérodynamisme, resistance des matériaux, sellerie, automatismes, chimie etc...)
Donc, j'ai aussi ressenti ce type de fourmillements aprés une séance un peu poussée (ou longue, je sais plus), bien que cartésien, j'ai la mémoire qui flanche et ne pense pas à noter tout le ressenti.
Mon explication: le corps humain, cette merveille, est parcouru de courants electriques, : il suffit de toucher assez fortement les deux pointes d'un multimètre (sur le calibre le plus bas , en millivolts) pour voir une indication de tension, 
je pense donc que le corps (les cellules ) se comporte comme un condensateur et l'electro 'recharge' le corps en courant comme on recharge un condensateur en le branchant à une source de courant. Les électriciens et électroniciens me comprendront-, pour les néophytes: le condensateur est comme un réservoir (de chasse d'eau) mais d’électricité: il se charge, puis se vide à une certaine vitesse et permet ainsi de lisser les variations de tension et de courant (exemple: diminution de l'étincelle lors de l'ouverture des contacts de rupteurs sur l'allumage d'un moteur à explosion ou stockage et restitution rapide pour le fonctionnement d'un flash d'appareil photo).
Expérience: faire le test du multimétre avant et après une séance d'electro et comparer.
Voilà, ce n'est que mon explication, et elle vaux ce qu'elle vaux, peut-etre suis-je à coté de la plaque ? 
Cette explication a le mérite de ne pas m’inquiéter (au point d’arrêter), de ne pas être systématique (je ne la ressent pas à chaque séance) et non permanente (les rares fois ou je l'ai ressentie, elle a finie par disparaître avec le temps).
Si quelqu'un a une autre explication, on peux en débattre ( meme loufoque, l'humour n'a jamais tué personne).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dents de Kali et électro   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dents de Kali et électro
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» se coucher laver ses dents et ranger sa chambre...
» Mal de dents
» dents ou gaz???
» Les dents d'emile le crocrodile
» mal aux dents qui poussent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Carrés d'Hélène :: Electro-Stimulation :: Electro et Masturbation-
Sauter vers: