Les Carrés d'Hélène

Les Carrés d'Hélène

Centre de Recherches et d'Enseignements sur la Vie Sentimentale et Sexuelle des Adultes
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  SoutienSoutien  
anipassion.com
Partagez | 
 

 URETHRAL PLAY insertion objets dans le sexe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
paulannie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 129
Age : 53
Adresse : Caen
Particularité : aime le bdsm , le E-stim , l'anal, l'urethral play ,cbt et SM
Humeur : jouer de mes trous sans complexe
Date d'inscription : 04/05/2016

MessageSujet: URETHRAL PLAY insertion objets dans le sexe   Mar 24 Mai 2016 - 8:47

L'urethral play , jeux sur l'insertion de sondes, tiges, objets dans l'urètre sur des petites et grandes longueurs.

La pratique peut se faire seul, en couple ou en groupe assez soft ou parfois très extrêmes mais avec beaucoup de recommandations sur la pratique, l'hygiène et les possibilités anatomiques de chacun car certes le jeu peut fasciné mais le sexe de l'homme est plus fragile que l'on ne le pense. Donc ICI on peut débattre de nos expériences et recommandations

Wink  PAUL

ci-dessous le texte de PIERSIR  qui était dans un autre sujet et qui a toute sa place ici:
Bonsoir Paulannie.
J'ai bien visionné vos vidéos et j'en suis tout chamboulé tant elles me font fantasmer.
C'est fou ce que vous parvenez à vous introduire dans l'urètre sans vous blesser !
Vos bricolages de "machines à défoncer l'urètre"  sont tres ingénieux et me donnent très envie. Ah si j'avais votre sens du bricolage je crois bien que je m'en fabriquerai une !
 Il semble que votre gland a été fendu soit sciemment soit accidentellement car le méat parait ouvert jusqu'au début du frein; ce qui expliquerait que vous puissiez y introduire des objets de grosse section ! ?
Je me rend compte que je suis très loin de vous égaler dans la pénétration de l'urètre puisque je ne suis parvenu à ce jour qu' 11 mm. Mon fantasme étant de parvenir à me masturber l'urètre avec le petit doigt soit 13 voire 14 mm.
Si vous avez des conseils pour y parvenir je suis preneur.
voilà son texte.
3 liens au hasard de ma façon d'y jouer pour lancer le débat:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


 PAUL
Revenir en haut Aller en bas
http://xhamster.com/user/paulannie
paulannie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 129
Age : 53
Adresse : Caen
Particularité : aime le bdsm , le E-stim , l'anal, l'urethral play ,cbt et SM
Humeur : jouer de mes trous sans complexe
Date d'inscription : 04/05/2016

MessageSujet: réponse que j'ai posté à Piersir sur moi et mes jeux extrême   Mar 24 Mai 2016 - 8:54

Pour donner à tous et à Piersir quelques infos:
Il y a un peu plus de15 ans, j’ai fini aux urgences pour un frein de prépuce déchiré suite à un coït anal trop fougueux et sûrement pas assez lubrifié, donc pas à cause d’un jeu dans l’urètre mais d’une pénétration anale. Saignant beaucoup, le haut du frein fût enlevé et une pâte cicatrisant avec des points posés pour réparer la casse qui n’étonna pas l’hôpital car cela arrive assez souvent d’avoir des freins endommagés par des coïts trop secs ou forts, je ne le savais pas. Donc un bon mois de repos derrière pour refaire le bout du gland et avec Annie on a décidé de ne pas refermer l’entrée donc on a gardé la pâte sur la base du frein et le pansement cicatrisant et couper les fils et mis une entretoise qui forçait l’incision et retravaillé avec un petit scalpel pour que la coupure soit jolie et propre, et ainsi garder l’entrée du gland plus ouverte pendant la cicatrisation. Le résultat me permet d’avoir une fente de 15mm permettant l’entrée du petit doigt d’Annie. Jouant depuis des années ,mon urètre a pris de l’élasticité et me permet en grande longueur de mettre des tiges de 15 mm de diamètres sur la longueur de la verge 17 cm, en pièces plates de 6mm d’épais diamètre 22.5mm (à la dernière vidéo de dilatation faite avec une jauge plate) et 24 mm en pièces très fines sur une petite longueur, j-ai commencé , il y a plus de 30 ans !! les insertions. . Dans les choses réalisables par moi  avec préparations, lubrifications et dilatations préalables : je mets couteau à beurre et cuillère à café dans les deux cas en entier, vibro 17mm pour femme, plug caoutchouc noir anal(le plus petit des 3), caméra endoscope pour tuyaux, petit doigt entier ou une bonne moitié index et annulaire….etc. Les choses larges dans le gland et la verge me font ressentir des picotements plaisants et les objets profonds des ondulations et des signaux plaisants par leurs va et vient avec une forte érection et des petits influx électrisants et jouissifs.
Avec les jeux E-stim autres effets car avec une électrode rectale appuyant sur le point P et une électrode sur le tour du gland et en contact avec le frein, on ressent des spasmes sous le sexe comme une forte envie de pisser avec un écoulement de liquide transparent par larmes successives qui sortent du gland en stalactites, parfois plusieurs fois avant l’éjac. J’ai l’impression d’orgasmer plusieurs fois de suite un peu comme une femme. Je choque les gens avec mes jeux pourtant les femmes se mettent parfois aussi des choses monstrueuses dans le vagin et l’anus et beaucoup trouvent cela super, pour une fois c’est un homme qui se dilate les trous.(une femme homme LOL). J’ai énormément de retour positif de mes jeux avec des encouragements, des « incroyables «  ou « comment tu fais « , peut-on venir jouer avec toi »….etc et j’ai des milliers d’abonnés et beaucoup de filles c’est étonnant.C'est sure je suis BDSM et fétischiste et exhibitionniste mais je m'en cache pas. Attention je pense que peu de personnes peuvent réaliser cela sans dommages ou accidents définitifs.

Sur des forums je donne souvent des conseils mais hélas , la plus part sont maintenant fermés( exemple "worldgroups". Reste ici ou sur les tchats et les cams en directes ou je peux  pour les débutants en Uréthral play , les informer et leurs donner des messages de préventions sur le risque de ce jeu car mon sexe le fait depuis des années donc moins de sensibilités aux passages des objets donc moins de brûlures aux passages de l’urine mais un jeune joueur va avoir des passages douloureux quand l’érection va être fini et la douleur plaisir va n’être que douleurs. Avec le temps on n’a plus vraiment ce problème et on a vraiment de bons moments de plaisirs et d’orgasmes grâce à cet appendice bourré de terminaisons nerveuses que la nature nous à donner.Il faut voir petit en diamètre et ne pas vouloir imiter, qui va doucement va sûrement.
Autrement pour finir ce message, Annie joue toujours avec moi  donc je reçois des objets par elle donc pas aux commandes et j’adore ne pas être maître du jeu. Les machines en solo mécanique ou le E-stim électrostimulation avec programmes ou MP3 c’est pareil je me laisse faire aussi, tout comme en Web-Cam ou parfois des filles ou des mecs qui me donnent des idées ou des ordres, que j’apprécie de réaliser. Sur mes couilles j’ai des marques blanches car depuis 15 ans j’ai fait, à la demande de ma femme et maîtresse Annie, une vasectomie qui nous permet de jouer et faire l’amour ou on veut et quand ont veux. J’ai aussi un gros tatouage sur la fesse «  FA » initiales de Annie et F son Nom de jeune fille et Femdom en même temps et 3 piercings : nombril et les deux tétons pour attachements et mordillements pour Annie qui aiment bien jouer avec cette zone sensible.
J’espère avoir répondu à une partie  de tes interrogations , Piersir  et aussi aux lecteurs du forum mais qui hélas ne causent pas beaucoup et je vais mettre d'autre  message pour aider ceux qui voudrait débuter dans le respect de leur corps et de leur possibilité anatomique
cordialement  Slave Paul
 (à noter ce texte était déjà mis sur un autre sujet  "estim MP3 musicaux" donc pas au bon endroit , voilà c'est réparé Wink )
Revenir en haut Aller en bas
http://xhamster.com/user/paulannie
paulannie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 129
Age : 53
Adresse : Caen
Particularité : aime le bdsm , le E-stim , l'anal, l'urethral play ,cbt et SM
Humeur : jouer de mes trous sans complexe
Date d'inscription : 04/05/2016

MessageSujet: meat , urètre c'est quoi c'est ou?un peu d'anatomie en vidéo   Mar 24 Mai 2016 - 9:11

pour ceux qui ne connaisse pas trop leur anatomie ou qui ne voit pas comment c'est fait de dehors ou dedans rien ne vaut des vidéos , c'est mieux que de grands discours Wink attention ne pas refaire ces vidéos faites par une personne qui est dilatée et préparée depuis longtemps à l'urethral play:
avec une lampe on peut voir de l'extérieur sa géolocalisation:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avec une caméra proche ou dedans!!on peut voir de l'intérieur et voir comment c'est une urètre:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A vos commentaires
Wink  PAUL
Revenir en haut Aller en bas
http://xhamster.com/user/paulannie
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 69
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Re: URETHRAL PLAY insertion objets dans le sexe   Mar 24 Mai 2016 - 11:18

Je ne voudrais pas jouer les trouble fêtes mais la pratique de la pénétration urètrale constitue une déviation sexuelle à part entière tout comme l’électro.
 
Vous excuserez certainement la qualification de « déviation sexuelle » qui n’est pas dégradante mais correspond simplement à la réalité au regard de la destination naturelle et l’usage de nos organes sexuels ,l’urètre,en l’occurrence ayant come seule fonction naturelle de conduire l’urine ou le sperme.
 
Comme je l’ai indiqué dans un post précédent, l’électro ne constitue qu’une variante secondaire des nombreuses variantes de la pénétration urètrale .
Elle est en effet très secondaire en cela qu’elle n’apporte pas grand chose aux fantasmes vécus dans  cette pratique essentiellement axée sur la vision et la sensation de la pénétration mécanique de l’organe sexuel plutôt masculin que féminin.
 
Si vous visionnez les très nombreuses vidéos, non seulement de PaulAnnie mais de tous les adeptes de cette pratique sur Xtube ou Xhamster vous constaterez que 95 % d’entre elles font appel au travail physique du canal de l’urètre (avec des excès relatifs à l’agrandissement du méat voire l’entaille profonde du gland …) et à des instruments de pénétration qui, pour certains ,feraient apparaître PaulAnnie comme un enfant de cœur !
 
Très peu d’expériences associent l’électro à ces pénétrations métalliques tout simplement parce qu’elle est mal adaptée .
J’en veux pour preuve, indépendamment de mon expérience personnelle, qu’aucune des séances n’aboutit à une éjaculation « mains libres », celles se concluant par un orgasme provenant d’une manualisation soit de la sonde soit de la verge autour de la sonde soit de la verge ,sonde retirée .
 
Pour le comprendre il faut rappeler que la circulation des influx électriques efficaces du sexe masculin passe par des points assez précis : le rectum, le méat et ou le sillon du gland qui inclue spécialement la zone du frein, la racine supérieure de la verge, les bourses .
Lorsque l’on utilise une sonde métallique qui longe toute la verge plus ou moins profondément jusqu’à la racine de la verge voire jusqu’à la vessie ,il est impossible d’obtenir une circulation précise de l’influx électrique puisque ,si la sonde constitue un pôle A, oú place t’on le pôle B ?
Soit on le place dans le rectum et alors le circuit électrique passe directement du rectum à la pointe basse de la sonde dans la verge ou la vessie et l’effet n’est pas excitant mais douloureux.
Soit on le place dans le sillon du gland ou au méat ,mais là encore le circuit électrique va s’établir entre les deux point les plus proches à savoir le sillon du gland ou le méat et la sonde à quelques millimètres de distance, produisant non pas de l’excitation mais de la douleur .
Il existe des sondes bipolaires de 17 à 20 cm de long scindant la sonde en deux pôles, la partie haute sur une dizaine de cm et la pointe sur 2 à 3 cm. Elles offrent un peu plus de latitude sans donner de résultats très probants.
En effet, soit l’on utilise la sonde en bipolaire et on a un ressenti entre un point à  la base de la verge et tout  le reste de la verge , alors l’excitation du gland et de la zone frein est trop diffuse ,la pointe basse de la sonde pouvant même devenir douloureuse si l’on force un peu .Soit on utilise un plug dans le rectum et la seule partie haute de la sonde et là encore l’effet est trop diffus.
On remarque sur les nombreuses vidéos citées plus haut où il y a une assistance électro toujours bipolaire qu’il n’y a jamais de conclusion éjaculatoire sauf manualisation accessoire .
 
Dans ces explications je ne parle pas des petits crochets ou plugs  de méat  de 2 à 5 cm que l’on ne saurait assimiler à une sonde urètrale .Ils ont pour seule vocation le contact électrique au niveau du méat ou du gland.
Je ne parle pas non plus de la sonde que j’avais exposée dans un ancien post et qui s’apparente un peu au big jim (sonde souple  de 40 à 60 cm en silicone ou gainée de plastic neutre et terminée par une petite électrode ronde ) qui permet de descendre aussi profondément que l’on veut jusque dans la vessie et qui permet une circulation très efficace de l’influx électrique de ce point profond choisi vers le gland ou le méat ou la racine de la verge .
 
On rappelle qu’avec ces deux accessoires on peut et on recommande même l’usage de deux canaux électriques :      
 canal 1  A dans le rectum, B à la racine de la verge pour stimuler la prostate ou autour des bourses  pour y induire des petits chocs ,  
 canal 2  A en pointe de la sonde contre le sphincter de la vessie ou dans la vessie et B au méat ou au sillon du gland pour exciter la zone du frein.
 
Voilà mes quelques remarques personnelles.
A suivre
 
Cordialement
 
Electre
Revenir en haut Aller en bas
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: verge à leds !!   Mar 24 Mai 2016 - 14:14

Paulannie, 

Impressionnantes tes vidéos avec la grosse lampe à leds éclairant l'intérieur de ta verge ! Des images vraiment tout à fait neuves , du jamais vu, pour moi tout au moins ! La verge d'ET !!!mieux que son doigt !!!
Quel diamètre ?? La lampe ? Quoique celui de ta verge soit aussi important , et en rapport ....
ça ne chauffe pas, heureusement , sinon tu brûlerais salement ton urètre ! Tu ne dois pas quand même pas la laisser trop longtemps ? 
Comme tu l'as dit, vaut mieux avoir une urètre ouverte au bout, et être entraîné à la dilatation  !  

Au fait peux-tu nous dire ce que tu emploies comme gel ( unidose ? flacon où tu puises ? avec quelles précautions ? seringue stérile-sans aiguille - pour injecter ? 
Avec quoi stérilises-tu tes instruments avant ? Comment désinfectes-tu le gland ? 

Pour le scope , appareil chirurgical ou de mécano ? quel diamètre aussi ? 
J'ai subi des cystoscopies avec du matos chirurgical , assez gros diamètre et le passage du sphincter et du coude de l'urètre étaient assez gênants, pas vraiment douloureux mais pas loin , alors qu'on m'avait mis du gel à la xylocaine   pour insensibiliser le gland et le début de l'urètre . Par ailleurs l'urologue m'a toujours dit de l'appeler si je ressentais une gène quelconque les jours suivants : il faut dire que l'extrémité de la sonde allait jusque dans la vessie pour contrôler son état . Vus les précautions prises par cet homme de l'art , je suppose qu'un néophyte devra faire attention s'il veut t'imiter .....Et pas avec n'importe quel matos : de tels scope sont vendus  pour voir des endroits difficiles ou impossibles à observer dans les moteurs de voitures , est-ce ce matériel que tu utilises ou un chirurgical ou autre ? 

Bien à toi 

matou83


Dernière édition par matou83 le Mar 24 Mai 2016 - 14:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: sonde dans prostate ou vessie ?   Mar 24 Mai 2016 - 14:29

Pour répondre à Electre , mais je rabâche :
malgré la disposition des électrodes comme expliqué par Electre , j'ai testé toujours à la recherche de mon fameux orgasme prostatique , avec le bout d'une sonde de 25 cm (conductrice seulement à l'extrémité ) , bout situé :
* dans la vessie : trop conducteur (urine )  désagréable  , pas jouissif tous les muscles internes se mobilisent, on se met à uriner sans pouvoir se retenir : le sphincter reste ouvert ....
* dans la prostate ( en reculant un peu dès que le sphincter de la vessie est passé, ce qu'on sent très bien, petit jet d'urine , régulièrement pour rester dans la prostate et autre pole sur le sillon préputial du gland par un silicone . Pas très jouissif non plus , pas de différence avec une sonde courte dans la verge . Pas d'orgasme prostatique malgré la position du bout de la sonde : le courant suit-il plutôt les muscles périphériques de la verge ( fine membrane musculaire dont j'ai oublié le nom mais qui existe ) , les nerfs du gland et l'urètre plutôt que d'aller de la prostate au gland en passant par les muscles et nerfs intérieurs du tractus génital ? La faute aux fréquences hautes de l'estim ? ( une sonde périnéale de ré-éducation envoie du 50 Hz sinusoïdal qui n'a rien à voir avec nos courants d'estim !!!)
 
Par contre on ressent mieux les bienfaits du courant lorsque l'extrémité de la sonde arrive à l'endroit où le tronc de la verge sort du bassin , au niveau des muscles PC intérieurs . mais pas de différence vraiment exceptionnelle et toujours pas d'orgasme prostatique !

Au vu des risques d'infection pris, j'avais trouvé que cette insertion profonde ne valait pas le coup ! Je l'avais dit à l'époque, Electrobric avait approuvé aussi 

Qu'en pensent d'autres utilisateurs ? 

Et vous Electre ? 

Bien à vous 

matou83
Revenir en haut Aller en bas
paulannie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 129
Age : 53
Adresse : Caen
Particularité : aime le bdsm , le E-stim , l'anal, l'urethral play ,cbt et SM
Humeur : jouer de mes trous sans complexe
Date d'inscription : 04/05/2016

MessageSujet: un petit mot pour pousuivre sur les risque de cette deviance   Mar 24 Mai 2016 - 14:59

Pour répondre sur ma déviance sexuelle basée sur  des insertions, il faut dire pas très softs, le pire c’est qui y a bien pire ou très violent dans le BDSM …etc mais pas toujours soutenable à visionner, à faire débander un Rocco. Entre adultes consentants, cette déviation sexuelle permet parfois de rester dans la ligne droite et de ne pas prendre des virages dangereux aboutissant pour certains dans une pente infernale.(ouf je suis pas prêtres, ni hommes politiques..) Laughing
Sans m’envoyer de fleur : Ma verge est dans une bonne moyenne au niveau du diamètre, assez épaisse pour faire de belles insertions , longueur en érection 17cm .Mes jeux ne sont pas à la portée d’un très  petit membre  ou avec un diamètre moindre et aussi en longueur insérée. Au moins quand il est flacide, on peut facilement mettre des objets courbés et semi-rigides et aller assez profond sans avoir de longue tige. Avec l'érection le sexe  prend en diamètre et longueur grâce aux corps caverneux qui se gonflent mais l'urètre, elle reste inchangé, donc pas de possibilité de prendre la place du corps caverneux donc si l’urètre pas assez élastique  et pas travailler depuis longtemps, les saignements, déchirures et brûlures internes peuvent arriver. En érection, la longueur du sexe en érection correspond  à la longueur utile à 1 ou 2 cm près  manquant pour le point de blocage au fond du sexe, le fameux virage.
Pour jouer il faut de bonnes désinfections des instruments introduits  et du sexe et des mains , avec des produits médicaux , et gel désinfectant sans rinçage +  du produit  gel lubrifiant sur l’objet et mettre un peu de gel à l’entrée de l'urètre avec le flacon ou avec une petite seringue pour encre d’imprimante ou encore mieux être excité et avoir beaucoup de précum sortant du gland : le meilleur des lubrifiants et le moins risqué. Les gels  stériles en unidoses ou des lubrifiants intimes et anal à base d’eau marchent bien, à conditions de bien les stocker et ne pas les garder trop longtemps ouverts.
Pour le choix des outils insérés : très lisses, avec le bout arrondis ou conique sans pointe piquante, non poreux et non coupants , avec des matériaux lavables et qui ne risquent pas d’être ingérés par les pores de la peau. (Exemples à éviter : objets peints, en plomb en aluminium…) pale
En fonction de votre morphologie, maîtriser bien la profondeur d'investigation de façon à ne pas blesser l'urètre , bien "sentir" où se trouve le coude qu'on ne peut dépasser sans pencher la verge en avant (virage car le canal remonte vers la prostate et la vessie). scratch
Toujours bien boire avant une séance pour uriner en fin de séance ( urine stérile +/- désinfectante ) et éliminer  les petits saignements , des petits vaisseaux ou irritations provoqués par cette intrusion contre nature dans votre jolie « déviation » urétale.
Bien lubrifier avant insertions et bien précumer pour limiter les désagréments des passages à l’urinoir. Avec le temps , les picotements se font moins prononcés ,voire inexistants sauf insertions extrêmes. Ne pas oublier que cette déviation sexuelle, permet de découvrir de nouvelles sensations et de nouveaux jeux à partager en couple , en soirée à plusieurs ou sur les forums mais que cela ne doit pas être subit mais demandé par la personne avec des règles bien définies au préalable comme un contrat de soumis en BDSM. Pendant la phase d’excitation, on ne ressent que le plaisir ou même la douleur peut être plaisante, par contre se souvenir que ensuite il y a la phase repos et que la douleur plaisir n’est plus la même. Les fisteurs connaissent bien ce problème et la démarche de cow-boy qui va avec Laughing LOL
Si vous voulez faire cette déviation , prenez cette route à petite vitesse, ne pas accélérer trop vite et garder aussi de bonnes lignes droites pour faire l’amour avec votre compagne ou compagnon. Wink PAUL
Revenir en haut Aller en bas
http://xhamster.com/user/paulannie
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 69
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Re: URETHRAL PLAY insertion objets dans le sexe   Mar 24 Mai 2016 - 15:58

Chers tous deux,

vos deux réponses corroborent,me semble t'il très bien ,ce que j'ai écrit !

Matou nous confirme que l'exercice électro/insertion urétrale  n'est pas concluant sur le plan ressenti;
PaulAnnie rappelle très bien que la pratique de l'insertion urètrale requière de l'expérience technique,de la préparation physiologique ,sauf à prendre des risques de déchirure ou d'infection.

Cela ne revient 'il pas à confirmer qu'il s'agit de deux (électro et insertion ) pratiques sexuelles très différentes ,même si on parvient ,ne serait ce que très marginalement à les associer, plus sur le plan fétichiste que de l'excitation physiologique.

Toutefois ,Matou a apporté une précision intéressante en nous exposant que la position de la tête profonde de la sonde électro-stimulée ,selon qu'elle a traversée ou non le sphincter de la vessie provoque des sensations très différentes (irradiations désagréables dans la vessie,envie d'uriner,relâchements d'urines etc ...).
En fait, il rejoint  PaulAnnie en cela qu'il y a dans ces pratiques,de manière certaine et intense, le côté troublant de la découverte de son corps (pensons notamment aux jeux du docteur).
Sans dire que l'on se situe à la marge du SM il y a une certaine fascination à tangenter les limites de nos sensibilités physiologiques.

C'est dans ce sens que j'essaierai de vous entrainer dans de prochains posts avec d'autres pratiques,associées à l'électro.

Cette dernière (l'électro) tout comme dans l'insertion urétrale , offre l' attrait complémentaire à nombre des spécialités sexuelles fétichistes déviantes celle d'offrir une possibilité de libération éjaculatoire.

Je rappelle que l'électro stimulation sexuelle demeure d'abord une forme de masturbation "mains libres". 
C'est principalement pourquoi il est intéressant de l'associer aux pratiques dont la conclusion orgasmique libératoire n'est pas ....aisée.
Comme on l'a vu dans ce qui précède,on ne branche pas n'importe quoi n'importe comment .... 

Electre

A suivre
Revenir en haut Aller en bas
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: insertion profonde ?    Mar 24 Mai 2016 - 23:17

Pour ajouter un détail à ce qu'a dit paulannie, il faut donc faire attention , si on insère un objet rigide , à la position de ce fameux coude , qui s'éloigne effectivement en bandant puisque la longueur du contenant augmente aussi ....Si la verge est flacide au départ , c'est à ce moment là qu'il faudra faire attention ....Si on s'excite manuellement ensuite ( objet retiré, ça vaut mieux si on n'a pas la dextérité et l'entrainement de paulannie ) on pourra ensuite continuer l'insertion . Mais perso je conseillerais d'incliner la verge vers l'avant de façon à passer plus facilement le coude , à condition d'avoir un objet très arrondi, de ne pas forcer et s’arrêter à la moindre douleur .....si on veut forcer le passage juste avant le sphincter , que perso je ne conseille de franchir qu'avec les plus grands précautions  ....
Et plutôt avec des sondes souples , un sphincter lésé ne se répare pas comme ça ......

Un petit détail cependant : l'urètre est dans une certaine mesure élastique en longueur : sinon elle se romprait lors de l'érection ! En diamètre ( élasticité transversale ) c'est moins évident et c'est là que l'entrainement est important .
Paulannie a souligné l'importance de l'ouverture jusqu'au fond suite à un pépin annexe , et l'augmentation progressive des diamètres des sondes insérées : il y a à ce sujet des jeux de sonde de diamètre croissant pour y arriver .....Il insiste bien sur la nécessité de ne pas vouloir l'imiter trop vite ....
Il a aussi évoqué le diamètre de sa verge , assez épaisse et je pense qu'il s'agit d'un point important . La mienne atteint bien 16 à 17 cm en érection mais est plus fine que celle de paulannie d'après les vidéos , avec seulement 6 cm au repos : l'urètre doit aussi être en rapport avec le diamètre de la verge ?? Sans entrainement j'avais acheté une sonde électrique  métallique bipolaire de 8 mm - et 17 cm qui pouvait atteindre le sphincter verge au repos , en la penchant en avant dès disparition du bout dans le ventre . Mais je n'ai jamais pu dépasser 2-3 cm d'insertion !!! Ensuite j'ai acheté une sonde souple, conductrice au bout de 6 mm de diamètre et 25 cm de long : pas pas de problème de pénétration . Or 2 mm de différence en diamètre = 6 mm en circonférence il y a donc bien une différence qui n'est pas si négligeable que ça et c'est là où l'élasticité transversale joue !!!!

Après , comme toute déviation sexuelle , électro comprise ( ou vision de vidéos pornos ) ne pas faire de ces jeux la seule façon de s'exciter, et de jouir éventuellement , mais consacrer le maximum de temps à sa ( son) partenaire est une bonne façon de garder un certain équilibre et de ne pas rester tout seul à jouir comme Narcisse s'admirait seul dans le miroir de l'onde claire .....

Amicalement 

matou83
Revenir en haut Aller en bas
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: limites et connaissance ??   Mer 25 Mai 2016 - 0:06

Effectivement Electre ,
 l'électro dès lors qu'on pratique, est bien une recherche des limites : découvrir une autre façon de s'exciter et de jouir, et quand on y arrive trouver ensuite d'autres moyens de l'augmenter encore .
 Quand on cherche à insérer une sonde souple de 25 cm dans l'urètre c'est un autre échelon encore : une sensation qu'on n'a jamais expérimentée : la progression du bout métallique arrondi provoque une sensation différente d'une sonde urinaire normale et avant il y a toute la préparation : désinfection du gland, de la sonde, injection du gel , insertion avec des gants stériles , puis progression de la sonde dans le conduit , pour moi verge penchée en avant , butée sur le sphincter , passage de ce sphincter et quelques gouttes d'urine, 2-3 cm de plus . Alors envoi du courant : toute la vessie "spasme" , on urine sans controle ...les muscles internes du ventre se contractent sans arrêt !! Et on arrête : trop désagréable  .... 

Arrêt des images , mais il s'agit bien en partie recherche de limite , de connaissance de son corps pour un plaisir- une douleur que je ne connais pas !!!!Mais douleur mesurée :

Un véritable masochiste continuerait lui cette recherche pour la dépasser et jouir en soufrant de plus en plus ( enfin c'est l'idée que je m'en fais , n'en étant pas un , ni un sadique ma foi .... ???

Quant à moi je n'ai simplement plus renouvelé cette expérience !!!

Pour ajouter un détail important à ce qu'a dit Electre , ce n'était pas seulement une recherche de limites mais aussi et surtout une quête de cet orgasme prostatique qui reste mon dada !!!! 
Aucun résultat !!!
A ce sujet je souhaiterais comprendre pourquoi le courant ne passe pas entre le gland ( ou la base du sexe+testicules  : dispo testé aussi )  et le rectum donc passant par la prostate qu'elle devrait exciter et faire pulser ??? Question de fréquences ? de conductivité des muscles ( fascia )et nerfs entourant la verge, des artérioles  qui transmettent le courant car situés plus en surface et non les muscles du périnée, plus internes qui sont censés vider cette prostate à l’orgasme ??? C'est bien le travail de ces muscles internes PC qui provoquent les pulsations et la vidange de cette prostate , donc l'orgasme prostatique. Pourquoi ne sont-ils pas sollicités avec cette configuration ? 

Qui pourrait me répondre ???

Petits rappels d'anatomie , enfin pour moi et pas mal d'autres sans doute ( voir aussi les liens sur le message de piersir suivant à la rubrique accueil )

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour ceux qui voudraient rentrer dans le détail de l'orgasme masculin ( voir parties  érection et éjaculation surtout, il y a trop de détails sans rapport direct avec ce qui nous préoccupe ici  ) 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Et je ne fais mes petits jeux d'électro qu'en cas d'absence de ma compagne, lorsqu'elle est là je n'en ai pas envie , nos ébats me suffisent ....Je ne juge pas pour autant ceux qui en feraient leur seule façon de jouir , avant de la rencontrer je pratiquais pratiquement tous les jours ou presque .....Sans honte mais l'électro est une merveilleuse façon de se masturber , pas d'avoir une vie sexuelle harmonieuse, enfin c'est ma façon de voir ...J'ai aussi la chance d'avoir une partenaire avec qui ça se passe très bien !!

En tout cas , Electre nous sommes très demandeurs de nouvelles techniques associées à l'électro , autres que l'insertion urétrale ....Pour les moments où je serai seul ...
Comme quoi l'orgasme ne suffit pas , il y a aussi tout ce qui précède, fantasmes, préparatifs, montée de l'excitation qu'on maîtrise à volonté  et le soulagement, l'explosion du plaisir  .
Après , en fonction de son intensité , il y a l'apaisement qui dure plus ou moins longtemps selon l'intensité de la jouissance . Vive les endorphines et notre cerveau qui dirige tout ....

Ne nous faites pas attendre trop longtemps ....
Quoique ça fasse partie du fantasme ....
Au plaisir de vous lire ....

matou83
Revenir en haut Aller en bas
paulannie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 129
Age : 53
Adresse : Caen
Particularité : aime le bdsm , le E-stim , l'anal, l'urethral play ,cbt et SM
Humeur : jouer de mes trous sans complexe
Date d'inscription : 04/05/2016

MessageSujet: tige avec extremité conductrice dans prostate et sphincter   Ven 27 Mai 2016 - 18:44

Après avoir jouer plus de 2h30 avec de l'électrostimulation musicale MP3 dédiés et obtenue de petites jouissances avec précum et éjac à la fin voir vidéo, extrait sur 30 minutes ci-dessous:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
J'ai vu que Matou83 et Electre parlait de l'électrode souple qui grâce à un embout conducteur permet de mettre dans la prostate ou dans la vessie le pôle A et le B soit en anal ou en bout de sexe.
Essai pas concluant pour certains car pouvant être douloureux surtout si l'urine de la vessie dans le pôle A et pas de nirvana.

Donc je me suis attelé au problème et fabriqué une longue tige à effets boulier de 28 cm de longueur et de diamètre 11 avec à l'extrémité une bille en laiton diamètre 12mm fixé sur un axe inséré dans la tige et connectable au pôle A d'un petit stimulateur E-stim .
Début de l'essai avec la tige rentrée au maximum possible dans ma queue soit  25 cm donc dans la prostate et en contact avec le sphincter de la vessie et le pôle B autour des couilles sur 2 grosses manilles de bateaux. Effets plaisants pour des scénarios oscillants et piquants , voir violents sur les fonctions auto ou pulse et il est vrai vraiment bon que si la tige est ressortie avec boule en contact avec l'entrée du gland.

Deuxième essai avec la tige rentrée toujours au maximum possible dans ma queue soit plus de 25 cm donc dans la prostate et en contact avec le sphincter de la vessie et le pôle B sur un anérose avec boule acier en contact direct avec la prostate par la paroi interne du rectum . Effets très plaisants pour des scénarios oscillants et avec les effets "pulse" bien tapant dans la prostate car très court. Les électrodes sont pour l'une d'entre-elle dans la prostate !! et l'autre contre la fine paroi entre le rectum et la prostate. J'ai aimé le battement de la tige qui battait dans ma prostate et contre ma vessie et pour la première fois vraiment jouis sans éjaculer ni précumer. Le tremblement était si incontrôlable que j'ai stoppé le stimuli , j'ai failli tomber du tabouret, je ne contrôlais plus mes mouvements . J'avais jamais eu cela avant. Ensuite pour éjaculer plus difficile donc j'ai dû rejouer plusieurs minutes avec l'électrode sortie au pied du frein pour avoir écoulement de sperme et vraiment débander.
J'ai bu beaucoup ensuite pour pisser de nombreuses fois ensuite pour nettoyer et éviter un risque d'infections urinaires.
Donc conclusion si précum ,c'est de mini jouissances plaisantes avant éjaculation, si orgasme prostatique c'est sans éjac et violent avec perte de contrôle de soi et j'ai ressenti des effets encore plusieurs heures ensuite , par contre calme plat pendant plus de 24 heures le calme après cette tempête de joie Laughing
A marquer sur le calendrier , j'ai vraiment pris un grand pied le 25 mai 2016 mais c'est pas simple à obtenir et faut pas le faire souvent car c'est du lourd. Bonne expérience mais faut être plutôt au sol ou sur un lit .Avoir des spasmes comme cela plusieurs fois de suite doit être éprouvant ou peut-être risqué ? pas de recul quelqu'un à déjà fait ?
ci-dessous la vidéo:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
electrode fond du sexe
Wink  paul


Dernière édition par paulannie le Sam 28 Mai 2016 - 20:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://xhamster.com/user/paulannie
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: orgasme prostatique ??   Sam 28 Mai 2016 - 0:44

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  Désolé je croyais ne pas l'avoir mise et en fait elle est en double, et je ne sais comment en supprimer une sans tout supprimer !! On voit bien sur ce croquis le coude de l'urètre et le reste des organes excités par le courant avec ton montage  ainsi comme il est difficile ( et dangereux ??) de pénétrer dans la prostate ou la vessie avec une tige rigide droite comme la tienne , et non coudée dans le sens du coude urétral ( sondes courbes observées sur certaines vidéos X de pénétration urétrale ) 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]bonsoir Paul,
je viens de visionner ta vidéo , ça appelle quelques questions :

  *  d'abord tu as bien du éprouver un orgasme prostatique , après avoir mis ce fameux "aneros" relié en parallèle aux couilles ( tu ne l'indiques pas dans ton texte mais ???) , l'autre pole étant la boule à               l'extrémité de ta sonde : tremblements incoercibles  cuisses, ventre, verge et périnée qui t'ont tellement surpris que tu as failli tomber du tabouret et que tu as tout arrêté ( bien dommage à mon avis !!! ) 
      Il a réclamé environ 12 mn d'excitation profonde ( de 14 à 26 mn ) Si tu avais expérimenté allongé tu aurais pu prolonger ces sensations plus longtemps , je te le conseillerais si tu n'as pas de                         conséquences        gênantes ( infection urinaire, irritation de l'urètre ...à ce propos je me permettrai de trouver que tu ne pas prends pas beaucoup de précautions : sonde manipulée avec les mains, sans         gants stériles et on ne voit pas bien quel gel tu utilises mais il ne parait pas unidose , tu manipules la sonde après avoir inséré puis retiré le plug d'abord et ensuite le fameux "aneros" avec la boule                 métallique au bout ....Mais il est possible aussi que la vidéo ne montre pas tout et que tu aies expurgé ce qui te paraissait inutile , y compris les précautions d'hygiène ??? en tout cas, pas de gants !

  *  quand tu enfonces la sonde complètement , 25 cm effectivement la boule devrait être dans la prostate ou au moins au contact du sphincter , mais tu ne courbes pas ta verge vers l'avant ( le bas ) pour             franchir la courbe de l'urètre, au contraire tu la relèves vers l'arrière ( le haut ) : jamais de problème de lésion (saignement) ou d'irritation ? Tu es entraîné certes à "sentir" ce fameux coude urétral , mais       jamais  de problème ??? Sur le croquis on voit en effet qu'il faut relever la verge au départ si elle est flacide mais ensuite qu'il vaut mieux la pencher vers l'avant pour franchir le coude 

  *  Ce que tu nommes aneros ne semble pas en être un , peux-tu préciser marque et type de cet appareil , à moins que ce soit aussi "maison"  ? Il a une boule terminale en métal de bonne surface qui doit           bien appuyer sur la prostate coté rectum . Par ailleurs les 4 boules qui le composent sont de gros diamètre ( mesure SVP ? ) J'avais essayé d'électrifier un vrai aneros MGX par une feuille de cuivre                 collée à l'extrémité mais ça n'avait pas donné de résultat jouissif !! J'en avais fini par me servir d'un tube à cigare en alu en décapant la peinture isolante à l'extrémité mais ça maintenait le                             sphincter de l'anus en tension alors qu'il doit lui être relâché pour que les muscles PC intérieurs soient les seuls à se mouvoir sous l'effet du courant pour faire pulser la prostate . Et pour finir donc       la         axtim , de beaucoup plus faible diamètre que ton "aneros"  . Tu ne parais pas mettre beaucoup de gel sur cet "aneros" ? fausse image ? 

  *   de la boule de ta sonde : 12 mm pour une tige annelée plastique de 11 mm à âme métallique pour assurer le contact entre boule et connexion externe : belle fabrication "maison" !  Pour moi qui ait                 des difficultés à introduire 8 mm, dur, dur ! Faudrait de l'entrainement si je voulais t'imiter ....Où as-tu trouvé ta tige plastique annelée ??? L'extrémité conductrice de ma sonde de 25 cm / 6 mm est beaucoup     plus fine , peut-être trop  et plus un contact est petit, plus la sensation est douloureuse ....

  *  je trouve que tes couilles étaient bien violacées ! depuis combien de temps portais-tu la manille ? Attention à ne pas faire "péter" les petites veinules de surface , ça peut faire un hématome pas très joli et 
      difficilement résorbable ?? ou qui se transforme me varicocèle ? mais bon, là aussi tu pratiques depuis si longtemps .....

  *  tu ressens comme moi un effet très plaisant en retirant la sonde vers le gland mais ça empêche l'orgasme prostatique et provoque le pénien, beaucoup moins jouissif pour moi tout au moins (et pour toi ?)  . 

En tout cas, bravo , tu es le premier sur le forum électro à avoir pu ressentir un orgasme prostatique ( teste le mieux et plus longtemps prochainement , ça ne s’arrête pas et ça remonte toute la colonne vertébrale du coccyx  jusqu'au cou et ça explose dans le cerveau si c'est comme celui que j'ai éprouvé quelquefois avec l'aneros non électrifié et sous les doigts de l'africaine qui me l'avait fait découvrir au départ ....On perd un  peu conscience de la réalité !!!! Electrobric avait tenté aussi sans résultat ...

Si tu arrives encore à éprouver et goûter davantage cette jouissance, donne nous des infos , éventuellement vidéos ( vois celles que j'ai mises récemment sur le forum fondement et  périnée masculin  pour les manifestations de ce type d 'orgasme ) encore plus explicites !!!!
En tout cas bravo !!! Tu es arrivé à ce que je n'ai jamais réussi !!!
Ta réussite bat en brèche l'idée d'Electre selon laquelle l'insertion urétrale n'apporte rien à l'électro .
Difficile certes et pas commun , mais quand on voit la difficulté d'éprouver cet orgasme prostatique avec les aneros , la pratique qu'il faut pour le ressentir avec , bravo encore !!

matou83
Revenir en haut Aller en bas
paulannie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 129
Age : 53
Adresse : Caen
Particularité : aime le bdsm , le E-stim , l'anal, l'urethral play ,cbt et SM
Humeur : jouer de mes trous sans complexe
Date d'inscription : 04/05/2016

MessageSujet: en images!! le montage c'est mieux   Sam 28 Mai 2016 - 12:19

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
je pense que des images sont mieux que de grands discours et tu vois ainsi mon don du bricolage MDR .
Autrement oui pas de gants mais mains lavées avec produits hospitaliers et ensuite fiole hydroalcoolique pendant le jeu et anéros sur la boule acier gel conducteur et gel anal type pour fist sur l'ABS pour que cela rentre, ensuite faut le tenir ou s'asseoir dessus pour qu'il reste en place car il faut bien appuyer sur l'entrée vers l'avant pour bien compressé le point P. La tige est rigide donc on monte un peu en baissant le sexe pour passer virage ensuite je peux rester le sexe horizontale  voir un vers le haut car je bascule le bassin vers l'avant et courbe le dos et quand je pousse la tige à fond je sens que cela remonte les organes autour de la tige rigide et même sans la tenir je sens bien que tous est en place autour de la tige qui fait tuteur et me fait un sexe d'une raideur...Je confirme bien touché la vessie et boule dans prostate car ensuite quand tu éjacules les fois d'après , picotements à l'éjection et un peu de filaments rosacés dans les 2 premières mictions. Mais pas fait d'infections urinaires malgré cette intrusion sauvage au plus profond de mon canal . Autrement j'aime le bondage et les couilles violacées , c'est normal, les 2 manilles sont lourdes et il n'y a que 16mm pour passer la peau des bourses et les canaux qui se trouvent dedans et sur plus d'une heure. Je les ai enlevés en milieu de vidéo car je sais quand cela fait trop mal et qu'il est temps de les retirer. tu avais compris que je joue souvent à des jeux bdsm. La douleur n'en est pas vraiment une et comme beaucoup on aime regarder en plus le rendu. Tous des malades déviants comme pourrait dire Electre, elle a raison, le pire c'est que l'on aime cela Laughing . Faut que j'attente pour rejouer je pense pour les éventuelles microlésions dans l'urètre .
Et surtout amis lecteurs NE PAS FAIRE COMME MOI , je dilate facilement, j'ai une ouverture au bout du gland de 15mm, je pratique depuis longtemps donc connais mon anatomie et zone coudée....etc et c'est très risqué.
ci-dessous la vidéo concernée par cet article:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]   paul
electrode fond du sexe
Revenir en haut Aller en bas
http://xhamster.com/user/paulannie
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: imprimante 3D !   Sam 28 Mai 2016 - 23:01

Effectivement Paulannie avoir un imprimante 3D n'est pas à la portée de tous ! 
Ton "aneros" m'intriguait : tu pourrais déposer un brevet car il n'es existe pas qui soit dédié à l'électro : il y a bien un plug bi-polaire dans le commerce , une voie sur le périnée externe ( entre couilles et anus ) et une interne sur deux faces , en silicone noir conducteur ( Twisting -Tom je crois   )  j'en avais acheté un mais il ne m'a pas satisfait : trop gros diamètre et les contacts de la voie interne  sont latéraux , pas dirigés au contact de la prostate : on ne peut le tourner à 90° vue sa forme , donc abandon ! 
Ton "aneros" vaudrait le coup d'etre commercialisé , en plusieurs diamètre et longueur !!!!

Tu ne travailles pas dans le domaine des sextoys ??  ( répondre en mp !!) En tout cas tes fabrications sont très pros !!!

Content de voir que tu conseilles à tous de ne pas t'imiter sans prendre de très grandes précautions , j'étais plutôt inquiet au départ que n'importe qui veuille faire comme toi .....
ça paraissait tellement facile dans tes videos que beaucoup auraient pu se laisser tenter !!!!
Tu décris aussi un peu la façon d'insérer la sonde dans l'urètre , c'est important pour ne pas la léser , la muqueuse est fragile !!!
Satisfait aussi que tu évoques les précautions d'hygiène que les vidéos ne laissaient  pas supposer ....

Attention quand même aux filaments rosacés, ton sperme contient des micro-traces de sang , attends un peu avant de recommencer , mais tu l'as dit  .....
Attention à tes couilles aussi , tu as l'habitude mais une veinule peut toujours craquer ....Après il faut cautériser si l'hématome grandit .....

Je souhaite que tu puisses encore éprouver ce fameux orgasme sec qui faisait trembler tout ton corps !
Je n'y suis jamais arrivé en électro et je l'ai pourtant bien recherché ....

Bons et forts orgasmes en tout cas, de quelle nature qu'ils soient ! 

Bien amicalement 

matou83
Revenir en haut Aller en bas
caproni
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 72
Age : 63
Adresse : 83 PACA
Particularité : bricoleur en retraite
Humeur : curieux et imaginatif
Date d'inscription : 14/08/2016

MessageSujet: Re: URETHRAL PLAY insertion objets dans le sexe   Mar 16 Aoû 2016 - 23:54

bonjour à tous, je ne vais pas commenter la vidéo, mais quand même, chapeau bas...
Je n'ai pas encore expérimenté la sonde semblable à celle de PaulAnnie, mais je m'en suis fabriquée une avec un barreau inox de différents diamètres (de 4 mm, 5 mm et 10 mm, longueur totale de 13 cm, donc lg utile de 10 à 11 cms sauf pour la plus grosse: lg utile 13. 5 cm).
La plus grosse, pour arriver au même résultat sans imprimante 3D est recouverte de gaine thermorétractable a chaud, ce qui fait passer son diametre à 12 MM.
Pourquoi ce montage ? EH bien, parce que comme vous, j'ai constaté que les sensations n'étaient pas au rdv avec une sonde nue sur toute sa longueur. Pour isoler, j'avais le choix entre scotch de bureau, scotch électricien et gaine thermo. Ces gaines sont vendues au m et en différents diamètres. La seule difficulté est de les enfiler sur la sonde inox(il faut mettre un peu d'eau dans la gaine).
Ou trouver des sondes ? En fait c'est de la récup d'axes sur des ensembles mécaniques.Ensuite, j'arrondi une extrémité à la lime sur une perceuse et je fini le lustrage à la pâte dentifrice plus eau sur tissu (attention, ça fini par chauffer, l'eau s'évapore, les prochains essais seront fait avec l'huile (de table ou moteur ou pour chaîne de tronçonneuse,)
J'ai une photo de mes sondes, mais il faut que je réduise leur taille...
J'ai essayé e joindre une photo trouvée sur le net (scarifpénis) et je sais pas ou elle est passée.... Shocked j'ai utilisé l'icone 'héberger une image' (je sais pas très logique) mais pour 'insérer une image', je n'avais pas l'adresse url bon, je ferai mieux la prochaine fois.
Pour les néophytes: comment faire la différence entre inox et acier ? L'inox est a-magnétique, il n'est pas attiré par un aimant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: URETHRAL PLAY insertion objets dans le sexe   

Revenir en haut Aller en bas
 
URETHRAL PLAY insertion objets dans le sexe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les objets nécessaires à l'homme....et dans la vraie vie
» Insérer une photo ou une image dans vos messages
» Question siege auto Red castle/Mutsy/Play
» Insertion video
» les 7 objets nécessaires à l'homme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Carrés d'Hélène :: Electro-Stimulation :: Electro et Masturbation-
Sauter vers: