Les Carrés d'Hélène

Les Carrés d'Hélène

Centre de Recherches et d'Enseignements sur la Vie Sentimentale et Sexuelle des Adultes
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  SoutienSoutien  

Partagez | 
 

 Narcisse et la fée électrique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 69
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Narcisse et la fée électrique   Lun 9 Mai 2016 - 18:38

Rappel du premier message :

Woody Allen écrit que « se masturber, c’est faire l’amour à la personne que l’on aime le mieux » .
Il s’inspire de la fameuse légende de Narcisse qui est amoureux de son image reflétée dans la fontaine et qui trouve ainsi dans son propre sexe une satisfaction plus complète que celle qu’il pourrait trouver dans le sexe pourtant offert de la belle Nymphe Echo .
 
L’électro stimulation sexuelle, formidable moyen de masturbation « mains libres » a ouvert une voie royale aux disciples de Narcisse .
Le nouveau Narcisse , enfant de la fée électrique, peut moduler et satisfaire son plaisir sans recours à l’archaïque manualisation (quel habitué de l’électro stimulation se manualise t’il encore ?).
Il peut ainsi puiser sans limite ni frontières dans l’arsenal fétichiste des supports de fantasmes et peut totalement s’affranchir des autres.
 
Il est entré dans la sexualité parfaite à usage interne.
 
Notre société est d’ailleurs de plus en plus égocentrique et le narcissisme sexuel en est un sous produit .
 
J’ai pu observer dans quelque « back rooms » que les échanges sont à dominante homosexuelle, il n’y a en fait pas d’échanges, pas de donnant donnant, chacun est concentré sur la recherche de son propre plaisir, évite le regard de l’autre.
L’organe de l’autre , toujours soigneusement épilé, n’est que le reflet du sien .
L’éventuelle vidéo n’est que le miroir que le Narcisse électro transcende .
 
Matou, vous vous êtes inquiété de l’essoufflement de la rubrique électro du forum, mais c’est en fait parce qu’elle s’est enlisée dans les aspects purement matériels de la pratique en oubliant sa dimension psychanalytique.
 
Comme je l’ai exprimé dans mon pseudo : « sans le souffle de l’esprit, la chair serait triste ».
 
   
Electre


Dernière édition par Electre le Jeu 19 Mai 2016 - 19:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: jouissance prostatique !   Lun 6 Juin 2016 - 13:55

Oui piersir, c'est effectivement formidable comme jouissance, mais attention à la prophylaxie : n'ayant pas résisté à l'exemple de paulannie , malgré des essais infructueux répétés passés, j'ai retenté samedi soir  soir avec sonde souple de 26 cm/6 mm, dans l'urètre et ma sonde anale habituelle :
* d'abord :  A+  rectum, A- sonde urétrale  -  B+ tétons , B- base sexe+ couilles  
* puis  A+ rectum , A- base sexe + couilles   -  B+ tétons, B- sonde urètre 

Rien à faire, j'ai joui , mais avec orgasme pénien, pas de frémissements de tout le bassin , cuisses et toute la colonne vertébrale !!!!

Et 2 jours après fièvre, brûlures en urinant : infection urinaire très probable ( ce matin analyse urine pour confirmation et trouver l'antibio adapté !!!

Pourtant sonde urétrale désinfectée par d'abord lavage à la bétadine rouge, rinçage ( sérum phy) puis  trempage dans l'alcool ( d'habitue dakin mais le chlore attaque l'inox donc pas de dakin ) rincée enfin au sérum phy , déposée sur une compresse stérile . manip de tout ça avec gants de chirurgien acheté en pharmacie . Gland lavé à la bétadine rouge , puis une goutte de gel bétadine jaune sur le méat .
Injection de gel KY stérile par seringue unidose stérile et introduction avec gant stérile !!!! ( il faut la tenir avec ce gant car sinon avec le gel, elle ressort ! )

Je ne vois pas où peut être mon erreur !!! 

A moins d'avoir des microbes en permanence dans la vessie ou la prostate et de les déloger avec le bout de la sonde ???
Je vérifie, comme je l'ai dit la position de l'extrémité de la sonde dans la vessie par les quelques gouttes d'urine qui coulent dès pénétration dedans, je la recule ensuite de 2-3 cm et vérifie en mettant le courant : si le sphincter s'ouvre et que je me pisse littéralement dessus, avec sensation très désagréable, je suis toujours dans la vessie !!!

Donc attention à la désinfection de tout le matos , et à votre cœur aussi ( le mien est celui d'un jeune homme !!) 

Bien amicalement 

matoU83
Revenir en haut Aller en bas
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: masturbation ou pas ???   Lun 6 Juin 2016 - 14:02

piersir a écrit:

 Il y a un truc qui me "turlupine" '(je sais pas pourquoi mais j'aime bien ce mot): Pourquoi assimiler l'électro stimulation à de la masturbation ?
Selon Wikipédia, La masturbation est une pratique sexuelle, consistant à provoquer le plaisir sexuel par la stimulation des parties génitales ou d’autres zones érogènes, généralement à l’aide des mains, parfois des pieds, ou d'autres parties du corps humain.
L' estim ne fait appel à rien de tout cela et c'est bien ce qui me plaît : ne rien faire pour jouir sinon tourner un bouton.
Certes, piersir , c'est sans les mains !! 
mais comment appeler alors l'usage de l'anéros ? de vibros anaux ou péniens ? 
Et vous tournez bien les boutons de la centrale estim avec les doigts ????
Et si c'est votre partenaire qui vous masturbe avec ses doigts à elle ( ou à lui, pas sectaire ...) ce n'en est pas ???

Bon, allez ne pinaillons pas , pour moi masturbation s'oppose simplement à coït  , point final .....

Tout ce qui doit être condamné par les "bien-pensants "  non ???

Mais je n'en ferai pas un fromage !!!

Amicalement 


matou83
Revenir en haut Aller en bas
am_ampere
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 294
Age : 44
Adresse : Confidentielle MAIS au bord de la Méditerranée.
Particularité : Pratique depuis longtemps l'Estim.
Date d'inscription : 23/06/2013

MessageSujet: Re: Narcisse et la fée électrique   Mar 7 Juin 2016 - 0:07

Amusantes ces discussions sur la taille de la verge ! Back to adolescence !

Et oui Matou, le coefficient de dilatation de chacune n' est pas identique pour tout le monde !

Ca me rappelle une anecdote : en seconde, j'étais au lycée St Exupéry de Lyon, lycée disposant d'une piscine DONC séances obligatoires. En seconde, on a entre 14 et 16 a (voire plus pour les multi redoublants), ages où les différences de développement sont importantes...

Un de mes copains se faisait chambrer CAR dans le vestiaire (collectif), il portait toujours un peignoir, ce qui lui permettait de se changer sans rien dévoiler, alors que d'autres admiraient leur virilité dans le miroir... Un jour, en ayant assez d'entendre qu'il n'avait rien dans le slip, il a défait son peignoir MAIS il s''était préalablement livré à une activité manuelle... ET il nous battait tous !... Une pas grosse du tout au repos, pouvait devenir impressionnante !
Revenir en haut Aller en bas
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: la mienne se dilate bien !!!   Mar 7 Juin 2016 - 0:46

Ravi ampere, de voir que mon coefficient de dilatation est excellent ! 
Mais c'est pas du à la chaleur quoique le frottement y soit pour quelque chose aussi ....
Au moins pour maintenir le système en état , et au début si on l'a un peu aidé de la main ....
Mais en fait c'est un coefficient linéaire , sur la longueur ! les X quoi ! 
J'aurais préféré qu'il soit plus important sur les Y et les Z !
Çà doit tenir aux cellules qui se gorgent de sang lors de l'érection , plus allongées qu'épaisses !! 
Ou alors mon coeur n'est pas un bon shadok ????

Bon, assez déliré, bonne nuit ! 

matou83
Revenir en haut Aller en bas
piersir
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 267
Age : 76
Adresse : Hauts de Seine
Particularité : piercings
Humeur : bonne
Date d'inscription : 03/02/2015

MessageSujet: Re: Narcisse et la fée électrique   Mer 8 Juin 2016 - 16:31

Ce qu'il y a de bien sur ce site c'est que l'on peut discuter de choses sérieuses mais aussi on peut venir pour y sourire et cela me plait bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://piercings-intimes.centerblog.net/
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Sourire ??   Mer 8 Juin 2016 - 16:35

Oui heureusement car à force de se brancher le sexe, faudrait pas débrancher le cerveau ....
matou83
Revenir en haut Aller en bas
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 69
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: orgasmes péniens,prostatiques.Electro.Fatigue postorgasmique   Jeu 15 Sep 2016 - 10:49

Matou,
vous vous interrogez à nouveau sur l'orgasme prostatique :

" pouvez vous nous expliquer comment se déclenche un orgasme du pénis et un orgasme prostatique ?
Les deux sensations étant très différentes , il doit bien y avoir 2 mécanismes distincts pour les deux ?  J'ai questionné mon urologue qui a préféré éluder car me répondre aurait entraîné la perte de substantielles minutes pour son portefeuille ....Si vous meme n'avez pas qualité pour répondre, je pense que la personne qui vous a conseillé sur les termes pré-cités pourrait s'en charger ????
Ou alors vous avez des dispositions exceptionnelles pour interroger google ? Mais peut-être pourrez vous nous faire profiter de vos recherches sur ces sujets là ? "



Je pense que la réponse est contenue dans les différents posts qui précèdent .
Ce sont bien deux mécanismes différents qui conduisent à deux types d'orgasmes différents ,l'un se traduisant par une jouissance forte et longue sans autre  écoulement que du liquide préséminal , l'autre par une jouissance brutale, courte et suivi le plus souvent d'éjaculation de sperme.

Le fait que l'éjaculation du sperme ,au terme de cette double excitation,se traduise d'avantage en un écoulement abondant avec relativement peu de saccades est du au gonflement "inhabituel " de la prostate et à la confusion des effets.

Je profite de cette réponse  tirée de l'expérience et non d'une expertise pour revenir sur cette décision de l'un des membres du forum inquiet de l'effet de l'électro stimulation sexuelle sur son état de santé et plus particulièrement sur son système nerveux.

Dans les articles qui précèdent ,et surtout au terme de séances intensives conduisant à ce double type d'orgasme, il a été parfois éprouvé des états de confusion mentale et de forte fatigue.
Je me rappelle également avoir entendu des partenaires féminines déclarer avoir " la tête en vrac " après de longues séances de cunnilingus .
Je vous invite à lire l'article Syndrome de la maladie post-orgasmique
sur Wikipédia en français.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je pense personnellement,à lire quelques expériences de séances d'électro stimulation sexuelles de quelques membres de notre forum,que certains vont un peu loin dans le couple durée/intensité et que l'usage qui se généralise parmi nous des techniques Audio a grandement contribué à cette inflation.
Qui y t'il en effet de commun entre la dépense nerveuse d'un rapport sexuel classique ou d'une masturbation manuelle  et celle d'une stimulation très intense sur plus de 20 minutes ?

Je ne veux surtout pas casser le jouet mais il ne me paraît pas raisonnable,voir prudent de pratiquer des séances de plus de 30 minutes plusieurs fois par semaine à des nivaux d'intensité de plus en plus élevés .
Même si la comparaison ne vaut pas,regardez combien de temps dure une séance BDSM qui joue pendant moins de 30 minutes sur toute une gamme ultime de sensations et dans quel état de fatigue se trouve le "sujet" à son terme .
Revenir en haut Aller en bas
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: 2 orgasmes différents ?   Jeu 15 Sep 2016 - 15:38

Merci Electre , mais si vous distinguez bien effectivement les deux manifestations très différentes de ces 2 orgasmes, vous ne m’éclairez pas sur la différence entre les mécanismes qui les provoquent , ma question portait sur ce point précis ....

Quels muscles et nerfs arrivent à faire gonfler cette prostate et à la faire se vider sans force mais à solliciter plus de terminaisons nerveuses puisque ceux qui l'ont vécu ( et avant mes opérations diverses, je l'ai connu avec l'anéros  ) montrent : tremblements des cuisses, soubresauts du bassin , et remontée de la jouissance dans la colonne vertébrale jusqu'à une perte de conscience plus ou moins intense ( j'avais mis sur le site NXPL  des videos très explicites sur ce point, je vais les rechercher et les mettre sur celui de LN , sur un autre forum ....)
Par ailleurs cet orgasme prostatique peut être complètement sec aussi, ce qui ne cadre pas avec  une vidange de prostate très pleine , à moins de considérer que les muscles du périnée bloquent justement cette vidange ce qui accroît la sensation orgasmique et la fait transiter par d'autres circuits nerveux ....

Alors que l'orgasme pénien remonte surtout le long de l'urètre et associe la vidange des glandes séminales et de la prostate et ce sont les sphincters de la prostate qui se contractent et provoquent des jets saccadés : chez moi, ces sphincters ont été lésés par les sonde de curage et ne ferment plus assez , d'où écoulement aussi sans force , et plus de sensations liées à la remontée du sperme dans l'urètre .....simplement une sensation de plaisir bien atténuée ....Ce que le chirurgien urologue n'a pas caché mais avait qualifié cela en me prévenant avant opération  : "vous jouirez différemment" , il aurait pu dire beaucoup plus faiblement, ç'aurait été plus honnête ....

Quant aux dangers de séances électro de durée et intensité des stimuli trop grandes  , pourquoi pas , toute activité sexuelle "anormale" aboutissant à ne plus pouvoir jouir autrement est une déviance , que ce soit masturbation manuelle , vision de pornos , prise de différents excitants ( poppers et autres ...) Et doit être maîtrisée sous risque de ne plus pouvoir jouir avec un(e ) partenaire .......
N'ayant jamais pratiqué le BDSM je ne peux savoir dans quel état se trouve un pratiquant en fin de séance  , mais je me doute aussi que de telles pratiques pour arriver à l'orgasme doivent influer fortement sur des rapports sexuels plus "normaux" d'autant que là intervient un(e) maitre (sse) et il ne s'agit plus vraiment d'acte solitaire . La tentation doit être encore plus grande dans ce cas de se rappeler ces séances lorsqu'on est avec un partenaire pas du tout BDSM ???

Quant aux fichiers audio , ils permettent de varier les stimuli et après en avoir testé pas mal , j'en reviens souvent aux memes dont l'effet m'est bien connu , comme la position des électrodes , mais en les associant pas toujours dans le meme ordre ou alors en finissant surtout par ceux qui déclenchent l'orgasme à coup sur , d'autres étant surtout destinés à maintenir l'excitation ....C'est qaund meme plus efficace que les routines de l'ET312 trop peu variées au fil du temps ....

Pour le danger de l'électro je vois à qui vous pensez, mais s'il est allé un poil trop loin, il a su cependant s’arrêter ( à priori ??) à temps ...
Perso je me suis "contenté" de ressentir  des picotements subsistant dans la verge ou les muscles PC quelques minutes après la séance et pas à chaque séance . Quand ça arrive je fais un break pendant quelques jours . Mais je pense aussi que maintenir ces orgasmes électro quand ma compagne est absente me permet de rester à un stade d'excitabilité et de marche de ces organes favorables à la poursuite d'une vie sexuelle plus normale et surtout épanouie quand elle est là . Au départ  ça m'a permis aussi de me redonner confiance en mes capacités sexuelles qu'un divorce difficile avait mises en berne ....

Mais vous,  le lecteur, n’êtes pas moi non plus ...
Donc à chacun de se fixer ses limites , ce que dans votre grande sagesse, vous ne pouvez qu'approuver cher Electre .....

Matou83
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Narcisse et la fée électrique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Narcisse et la fée électrique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» qui utilise le stérilisateur électrique d'Avent?
» Tire-lait électrique ou manuel ?
» sommier articulé électrique
» Sterilisateur électrique Téfal
» Valorisation électrique des déchets

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Carrés d'Hélène :: Electro-Stimulation :: Electro et Masturbation-
Sauter vers: