Les Carrés d'Hélène

Les Carrés d'Hélène

Centre de Recherches et d'Enseignements sur la Vie Sentimentale et Sexuelle des Adultes
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  SoutienSoutien  

Partagez | 
 

 Perte de sensibilité du penis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
latouraine
Je progresse...
Je progresse...


Masculin Nombre de messages : 32
Age : 57
Adresse : à la campagne
Date d'inscription : 03/06/2010

MessageSujet: Perte de sensibilité du penis   Lun 16 Nov 2015 - 11:09

Bonjour à tous, adepte de l'electro stimulation depuis plusieurs années avec un performer One et également avec un générateur de signaux 100 hz destiné à l'electro stimulation pelvienne qui me procurent des sensations formidables,je m'aperçois que mon gland n'a plus la sensibilité nécessaire quand je fais l'amour avec ma femme et je ne peux plus ejaculer en elle, est ce une idée ou bien est ce que cela a été constaté par d'autres pratiquants que me conseillez vous? Dois je passer à d'autres jeux, ce qui me chagrinerait beaucoup car j'y éprouve des sensations délicieuses mais mon épouse se demande ce qu'il se passe en d'autres termes, elle aime beaucoup recevoir ma semence...merci pour vos conseils et bien cordialement. Latouraine
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: insensibilité du gland ???   Lun 16 Nov 2015 - 17:38

Latouraine, bonsoir , 

Bon, on a souvent signalé que les effets du courant subsistaient quelque temps après la séance : fourmillements dans la verge ( qui reste "dure" et un peu insensible ) et dans les muscles périnéaux ( si usage d'électrode rectale ) après une séance assez longue ( 45 à 90 mn ???) et un fort orgasme électro ...
Mais de façon durable je ne pense pas , quoique chacun puisse avoir une réaction perso ....
Electrobric a signalé un tel effet sur lui et moi des fuites urinaires liées à l'usage d'électrode rectale qui mobilise plus les muscles périnéaux lors de l'orgasme ( mais j'ai été opéré 2 fois d'adénome prostatique , d'où lésion des sphincters de la vessie par ces opérations )

Je dirais plutôt qu'on a tendance à augmenter au cours des séances les stimulations électriques de façon à conserver un orgasme toujours  aussi fort, sinon plus , puisqu'il y a une certaine accoutumance aux stim électriques au cours du temps ....Gland, frein et verge s'habituent donc à des stimulations toujours plus fortes pour pouvoir déclencher l'orgasme alors que les vas et viens dans le vagin restent inchangés et donc peut-être insuffisants pour le déclencher ?????
Il est possible aussi que je me trompe complètement, que ta femme soit très étroite, avec un vagin très musclé qui te masse parfaitement , ce n'est donc qu'une hypothèse .....
Ça me rappelle des forums sur Doctissimo où des fanas de vidéos X se plaignaient soit d'impuissance soit d’impossibilité d'éjaculation dans le vagin de leurs partenaires car les stimuli déclenchés par le coït étaient insuffisants pour déclencher l'érection ou  l'orgasme ..... Solution suggérée alors : désaccoutumance aux vidéos X ......

Mais je ne voudrais pas te séparer de ton joujou que j'apprécie comme toi ...
A toi de voir et aux autres pratiquants de s'exprimer ....
 
matou83

Par contre je ne connais pas le performer 1 dont tu parles . Et le générateur de 100 Hz pour la ré-éducation périnéale non plus : celle que j'ai faite se faisait avec un courant de 50 Hz qui était particulièrement désagréable ( les fichiers audio que j'utilise avec l'ET312 font 1000 à 15 000 Hz et sont d'autant plus jouissifs et moins désagréables que les fréquences sont fortes , alors 100 Hz ce doit être assez hard ??? surtout sur une électrode rectale ??? Et un tel appareil doit avoir une électrode rectale non ??? A moins qu'il ne s'agisse de ré-éducation périnéale féminine au départ ? Et que l'objectif soit plutôt pour toi verge et testicules ???
Revenir en haut Aller en bas
Hottie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 166
Age : 42
Adresse : Dpt 60.
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Perte de sensibilité du penis   Lun 16 Nov 2015 - 18:22

Je vis quelque chose de "similaire", pour ma part je pense que les voies d'obtention du plaisir dans le cerveau sont les plus malléables et qu'a "force" d'utiliser certains moyens pour obtenir le plaisir certains cheminement neuronaux "normaux" perdent de leur efficacité. SI ma théorie est juste alors rien de grave : il suffit tout simplement de réapprendre à notre cerveau (en d'autres termes moins d'électro/ou autres et plus de rapports "traditionnels").
Ensuite il ne faut pas perdre de vu que l'onanisme reste toujours plus facile que le rapport à 2 ou plus, car là nous ne sommes pas à 100% aux commandes Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: cerveau ???   Lun 16 Nov 2015 - 23:07

Pour répondre à Hottie, effectivement se masturber est plus facile que composer avec un ou plusieurs partenaire qui vous connaissent forcément moins bien mais il y a aussi l'intensité des stimuli qui change : 
* entre deux êtres : alchimie complexe à la fois physique ( conformations des sexes compatibles ou non ...)  et psychique plus difficile à décortiquer sinon impossible .....
* pour des masturbations, les stimuli sont très différents selon le mode choisi et l'électro sexuelle en donne de très puissants et variés qui la place en-tète à mon avis   .... 

Alors pour retourner à de moins puissants il faut se ré-accoutumer doucement , en insistant sur la variété des rapports à deux : pas de monotonie surtout .....
Mais là l'alchimie vient de ce que l'on veut y mettre , tous les deux ( ou plus ???)  si on s’encroûte ça part mal ..... Et d'une certaine pratique bien sur aussi ....
Revenir en haut Aller en bas
latouraine
Je progresse...
Je progresse...


Masculin Nombre de messages : 32
Age : 57
Adresse : à la campagne
Date d'inscription : 03/06/2010

MessageSujet: Re: Perte de sensibilité du penis   Jeu 19 Nov 2015 - 13:18

Bonjour et merci à tous pour vos réponses avisées. Le performer One dont je fais mention est un appareil de petit volume, fonctionnant sur pile de 9 volts et délivrant un signal entre 1 et 500 hz sur deux canaux avec une intensité maximale de 65 ma L'autre appareil est un hollister MicroGyne plus alimenté par une pile de 9 volts qui délivre des signaux fiixés a 100 hz sur une seule voix avec une intensité maximale de 65 ma également. Ce materiel n'est pas du haut de gamme mais les sensations sont très agréables, non douloureuses et me conduisent à l'orgasme rapidement si je le désire. Je varie le placement des électrodes, parfois mea urinaire rentré sur 1,5cm, pas plus, bague autour du scrotum et du penis ensembles. Ou bien mea et canule anale en regard de la prostate. Ou encore cercle dans le sillon balano-prépucial et sonde anale. Avec bien sûr du gel de contact où il faut. Tout ceci me donne du plaisir au gré de mes envies mais, me semble t-il, anesthésie le penis durant plusieurs heures. Est ce temporaire ? Je me pose maintenant des questions. Bien cordialement, Latouraine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: picotements subsistant    Jeu 19 Nov 2015 - 18:43

Latouraine bonsoir, 
il apparaît donc en plus des difficultés à éjaculer des picotements subsistant plusieurs heures après une séance d'électro sur la verge . C'est une chose que nous sommes nombreux à avoir constaté mais la durée de plusieurs heures me parait bizarre , sur moi je l'ai constaté 1/4 h à 1h , pas plus généralement ( exceptionnellement 2 si la séance a été longue et assortie d'intensité forte pour jouir au final )
Cette sensation une fois disparue, avez vous des soucis d'érection ? Pour moi quand j'étais devenu trop "accro" de l'électro au point de délaisser des rapports sexuels plus "normaux" , j'avais constaté des pb d'érection , mais était-ce du au courant ou à une dépendance à ce type de jouissance ??? 
En prenant conscience du pb j'ai rétabli la situation , en diminuant la fréquence des séances et leur durée , quitte à augmenter l'intensité du courant assez vite pour jouir plus rapidement .

Par contre je n'ai pas pu enlever la sensation de picotement sur la verge et parfois dans le rectum ( surtout si j'utilise un dispo avec sonde anale bi-polaire reliée au gland sur une voie et à la base du sexe sur l'autre voie  , mais elle ne subsiste pas plus d'1/4 h à 1/2 h . 
La cause ??? j'ai émis l'hypothèse de la rémanence de l'effet du courant sur les nerfs sous l'effet de hautes fréquences que je préfère dans les fichiers audio utilisés ...
Quoique les basses fréquences , plus "dures", puissent agir aussi de la même façon ??? Les ondes que vous utilisez sont particulièrement basses pour moi qui apprécie surtout les fichiers allant de 1000 à 15 000 Hz car plus "caressants" 

Si certains lecteurs ont des connaissances médicales , elles seront les bienvenues ....Contractions des nerfs sous l'effet du courant électrique en fonction des voltage-intensité-fréquences ??????
 Des kinés notamment  pourraient nous éclairer ???

matou83
Revenir en haut Aller en bas
Hottie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 166
Age : 42
Adresse : Dpt 60.
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Perte de sensibilité du penis   Jeu 19 Nov 2015 - 19:41

Personnellement je n'ai subit des engourdissements que lors de mes premières expériences électro avec un autre appareil et des "lassos" en silicone. Depuis que j'ai un ET252 et des conducteurs en acier/cuivre/alu plus rien. Maintenant tout dépend de la puissance, perso je ne suis pas dans ce qui frise la douleur, je suis bien en deçà.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: silicone ? intensité ?    Ven 20 Nov 2015 - 8:25

Hottie a écrit:
Personnellement je n'ai subit des engourdissements que lors de mes premières expériences électro avec un autre appareil et des "lassos" en silicone. Depuis que j'ai un ET252 et des conducteurs en acier/cuivre/alu plus rien. Maintenant tout dépend de la puissance, perso je ne suis pas dans ce qui frise la douleur, je suis bien en deçà.

Bonjour Hottie, 
Vous parlez en fait d'un ET 232 je pense ? Je ne crois pas que le 252 existe , mais il y a longtemps que je ne suis pas allé sur le site d'Erostek . J'ai quant à moi un ET312 qui n'est pas fondamentalement différent ....Donc signaux à priori semblables, fonction évidemment des fichiers audio utilisés ( les routines de l'appareil doivent être presque les mêmes ) et de l'intensité finale choisie ....Perso j'ai remarqué que les "engourdissements" duraient d'autant plus que la séance était longue ce qui se produit si l'intensité reste en dessous du seuil déclenchant l'orgasme , et sans doute avec l'accoutumance constatée comme avec n'importe quelle méthode de masturbation , de plus en plus forte avec le temps ....
Si je n'augmente pas suffisamment l'intensité , pas d'orgasme .....

Qu'en pensent les autres pratiquants ???

Par contre je suis surpris de voir que ce problème puisse avoir une relation avec la nature du conducteur , mais pourquoi pas : le silicone conducteur étant constitué , je pense,de micro-particules de carbone enrobées dedans par un liant adhésif qui pourrait être en partie désagrégé par le courant ,bien peu puissant pourtant ?????
Qu'en pensent d'autres pratiquants ???
Il me semble avoir ressenti pourtant ces "fourmis" dans  la verge avec des patchs auto-collants et en tout cas celles éprouvées dans le rectum ne peuvent avoir de relation avec un silicone conducteur puisque mes sondes rectales sont en inox-plastique ( kiné ré-éducation pelvienne) donc ce serait à mon avis plus lié à l'effet du courant même ( intensité-fréquence) ou au lubrifiant ( mais utilisant du cefar-compex prescrit en électro-stimulation "normale" j'en doute , encore qu'il ne soit utilisé que sur la peau et non sur les muqueuses ( urétrales-rectales )  ?????
Qu'en pensez vous ???
Revenir en haut Aller en bas
Hottie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 166
Age : 42
Adresse : Dpt 60.
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Perte de sensibilité du penis   Dim 22 Nov 2015 - 22:05

matou83 a écrit:
Hottie a écrit:
Personnellement je n'ai subit des engourdissements que lors de mes premières expériences électro avec un autre appareil et des "lassos" en silicone. Depuis que j'ai un ET252 et des conducteurs en acier/cuivre/alu plus rien. Maintenant tout dépend de la puissance, perso je ne suis pas dans ce qui frise la douleur, je suis bien en deçà.

Bonjour Hottie, 
Vous parlez en fait d'un ET 232 je pense ? Je ne crois pas que le 252 existe



Par contre je suis surpris de voir que ce problème puisse avoir une relation avec la nature du conducteur , mais pourquoi pas : le silicone conducteur étant constitué , je pense,de micro-particules de carbone enrobées dedans par un liant adhésif qui pourrait être en partie désagrégé par le courant ,bien peu puissant pourtant ?????


1°) En effet, erreur de saisie Wink

2°) Je me demandais justement si ce n'etait pas (dans mon cas) parceque j'étais obligé de pousser le signal assez fort pour ressentir quelque chose avec le silicone, alors qu'avec du vrai conducteur je mets moins fort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: silicone ??   Lun 23 Nov 2015 - 8:07

Hottie, nettoyez vous bien le silicone ? De temps en temps je les mets à tremper dans de la javel diluée pour enlever les traces de gel et autres substances , en plus du lavage au savon systématique bien sur ...
Après j'ai mesuré des courants dans un circuit comportant une pile de 9 v comportant soit des liens silicone, soit des pièces en inox ou alu , dans tous les cas le voltage est le même, mais pour le silicone l'intensité est légèrement inférieure . On arrive à une perte de 200 µA, limite de la sensibilité de mon multimètre . Il semble donc que ce silicone soit moins conducteur en effet donc qu'il faille pousser l'intensité pour le même effet , mais comme le surplus de courant doit se perdre en effet joule dans le silicone je ne suis pas certain qu'il traverse en totalité les organes "traités" ????

J'ai essayé aussi une manille inox à la base du sexe+couilles et je n'ai pas trouvé de différences avec le silicone : les "fourmis" subsistent autant . De plus la sonde anale ( kiné pelvienne) que j'utilise ne comporte pas de silicone , or je ressens aussi parfois ces "fourmis" dans le rectum après une séance intense . je serais donc plutôt amené à penser que c'est l'intensité du courant elle-même associée à la durée de la séance  qui les provoque . Avec l'accoutumance, on est tous amenés à augmenter un peu plus l'intensité pour jouir ???
Mais il est certain aussi que l'évaluation de la douleur est très personnelle , et que je ne la place pas forcément sur la même échelle que vous .....

Bien à vous 
matou83
Revenir en haut Aller en bas
Hottie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 166
Age : 42
Adresse : Dpt 60.
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Perte de sensibilité du penis   Lun 23 Nov 2015 - 17:18

Pour l'hygiène des ustensiles oui Wink
pour le reste, peut être que je ne pousse pas suffisamment pour avoir des engourdissements. En règle générale sur mon unité je ne pousse pas les potentiomètres à plus de la moitié, et encore pas au début mais plutôt vers la fin. Au delà l'effet m'est plus rédhibitoire qu'autre chose Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: intensité des signaux ??   Lun 23 Nov 2015 - 18:53

Effectivement Hottie, à condition que ET 232 et 312 aient à peu près les mêmes réglages ( j'ai réglé le mien au max des routines selon la notice, je ne sais si ce réglage est accessible aussi sur le 232 ? )
Mais selon le fichier en audio ou la routine , je finis souvent à 70 - 80 % , 50 % ne me suffit pas . Sur certains fichiers même, et selon la partie du corps concernée , la surface des contacts ( patchs larges de 90* 50 mm pour les tétons notamment ) la polarité aussi , 90 à 95 % . Cela dépend je pense aussi des fréquences en jeu ?? 
matou83
Revenir en haut Aller en bas
Hottie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 166
Age : 42
Adresse : Dpt 60.
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Perte de sensibilité du penis   Mar 24 Nov 2015 - 19:37

Houla ! Même bien excité et en ayant envie de souffrir un peu, je ne pense pas avoir jamais dépassé les 60-70% ?!
Revenir en haut Aller en bas
latouraine
Je progresse...
Je progresse...


Masculin Nombre de messages : 32
Age : 57
Adresse : à la campagne
Date d'inscription : 03/06/2010

MessageSujet: appareil TENS    Ven 11 Mar 2016 - 17:00

Bonjour à tous,
j'essaye en ce moment un électro stimulateur TENS qui est normalement destiné à combattre la douleur.
il se trouve qu’après avoir réglé l'appareil sur 120 hz 300 micro secondes, 70 ma, et utilisé des patchs, j'ai eu la désagréable surprise de voir qu'en marge des adhésifs patchs, des brulures sérieuses étaient apparues...probablement que l'intensité était trop forte.
Est ce qu'un ou des utilisateurs ont eu le mème inconvénient ?
je crois que je vais en rester à mon vieux Performer one qui, lui me donne beaucoup de satisfactions.
cordialement,
M.L.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: brulures ?    Sam 12 Mar 2016 - 8:35

Je ne connais pas vos appareils, 120 Hz c'est vraiment bas ( pour un usage estim sexe , il vaut mieux au dessus de 500 Hz , et même à ce niveau c'est plutôt hard. Les effets sont plus "caressants " au desus de 1000 Hz . Voir des messages sur les fréquences issues de routines de l'ET312 ( vues avec pmelun, et electrobric  il y a longtemps ...)

Question ampérage, je ne me rappelle plus bien, il me semble qu'on a plus souvent affaire à 20 mA en estim sexuelle ( mais comment est mesuré ce courant ? s'il est sinusoïdal, là aussi l'effet  est plutôt hard. Les courants plus efficaces sont plus complexes, sinon monotonie des "caresses" : les nerfs, muscles, s'habituent et l'excitation diminue ....Vive les fichiers audio !!!
En tout cas, il me semble bien qu'un disjoncteur différentiel intérieur ( pas celui d'EDF  ) est réglé à 30 mA , donc 70 mA , c'est beaucoup !!! Si vous êtes certain de la mesure d'intensité .....

Enfin, électrodes-patchs  proches ou pas ? Et brûlures en-dehors ou à la périphérie  des patchs ?  à leur bordure ? Sont-ils bien adhésifs ? Des contacts irréguliers peuvent provoquer des brûlures . 
Même effet avec le performer et les mêmes patchs ? 
Désolé de poser des questions sans répondre directement .

Revoir aussi les anciens posts traitant de ces sujets : ampérage, voltage, fréquences ......

matou83
Revenir en haut Aller en bas
latouraine
Je progresse...
Je progresse...


Masculin Nombre de messages : 32
Age : 57
Adresse : à la campagne
Date d'inscription : 03/06/2010

MessageSujet: Re: Perte de sensibilité du penis   Dim 13 Mar 2016 - 22:19

Bonsoir matou83 et merci pour votre réponse.
En ce qui concerne l'intensité, l'appareil indique le niveau en milli ampère sur l'écran, la fréquence et les micro secondes. Le patch est seul en place et j'utilise une sonde anale qui, ne me donne aucun souci localement. Je pense, en effet et vous me le confirmez, que le patch n'était pas en contact parfait avec le penis, de plus, l'adhesif était un peu usagé et, en lisière, la conduction n'étant pas bonne, un "arc" (le mot est un peu fort) est probablement apparu, d'ou brûlure électrique... Je n'utiliserai plus cet appareil car il va falloir attendre la cicatrisation, ce qui va être long ! Je crois que je vais investir dans un appareil dédié même si le prix en est très elevé. Cordialement, M.L.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: patch ou courant en cause ?   Dim 13 Mar 2016 - 23:34

D'après vos dires il semble bien en effet que le mauvais contact en périphérie soit la cause : air jouant le rôle de condensateur en quelque sorte , ( d'où justesse du mot "arc" ) mais alors il se peut que ce soit la faute du patch et non de l'appareil ....A re-tester sur des zones moins sensibles, éventuellement ....

Toutefois, ces tens sont plutôt destinés à exciter des muscles que des nerfs , leur courant est inapproprié à l'orgasme .... Pas de muscles dans la verge, des corps caverneux et spongieux seulement , si le courant traverse trop profondément comme pour exciter un muscle , peut-il les endommager ? Je n'en sais rien, mais gorgés de sang par l'érection , ce peut être envisageable ???? En tout cas, à ne pas essayer sur des tétons vue la profondeur probable de pénétration,  comme je le fais avec mon ET312 ( liaison verge-tétons ou testicules-tétons que je craignais au départ , mais que je gère bien maintenant )

Cependant ils ne devraient pas provoquer de brûlure, sauf intensité ou durée trop fortes , ou effectivement mauvaise qualité adhésive du patch ?
  
Avez vous vu les conseils d'Electrobric , Ampere et autres pour bricoler des appareils "plus jouissifs" ? A partir de chaine Hi-Fi + transfos de ligne et potentiomètres  linéaires ils ont décrits en détails des appareillages moins chers que des appareils dédiés , faciles à construire sans connaissance électrique pointue .... Et sans doute plus efficaces au plan orgasme .....Au moins avec des fichiers audio tels que ceux donnés sur ce site par divers lecteurs .....Il ne faut pas de signal trop monotone ,  fréquences , intensités , voltages très variable de même que le pas de temps .....
En cela aussi ces tens paraissent inadaptés ....

matou83
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perte de sensibilité du penis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perte de sensibilité du penis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perte de cheveux
» perte du doudou la nuit dans le lit
» PERTE DE SANG
» Test : Quelle est votre sensibilité écologique ?
» PERTE DU GENDRE DE NOTRE FRERE "ABDELLAOUI"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Carrés d'Hélène :: Electro-Stimulation :: Questions et Informations techniques-
Sauter vers: