Les Carrés d'Hélène

Les Carrés d'Hélène

Centre de Recherches et d'Enseignements sur la Vie Sentimentale et Sexuelle des Adultes
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  SoutienSoutien  

Partagez | 
 

 Diffusion de l'éléctricité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dorian66
Je m'habitue...
Je m'habitue...


Masculin Nombre de messages : 13
Age : 45
Adresse : France
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Diffusion de l'éléctricité ?   Sam 19 Sep 2015 - 10:48

Bonjour à tous.

Je me pose une question, l’électricité peut elle se diffuser dans le corps en dehors des points de contacts des électrodes ?
Exemple, un rubber loop à a base du pénis et un autre sur le gland. L'électricité peut elle se diffuser plus en profondeur au niveau de la base du pénis (testicules, scrotum etc…) ou bien elle cantonnée à rester, à quelques millimètres près, au niveau du rubber loop ?

Merci d'avance !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Diffusion de l'éléctricité ?   Sam 19 Sep 2015 - 14:32

***


Dernière édition par electrobric le Jeu 30 Nov 2017 - 23:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: chemin du courant d'estim ??   Mer 23 Sep 2015 - 18:32

OK Electrobric, mais il me semble que le sens de la question de Dorian était plutot :
passage du courant en profondeur ou en surface ? 
soit par exemple  par les nerfs de la région concernée ou par les corps caverneux gorgés de sang lors de l'érection ( en majorité eau salée, donc conductrice ) ?? dans le 2° cas la sensation pourrait s'amplifier justement avec cette érection ??
Il me semble que la solution n°1 serait plus logique , l'excitation puis l'orgasme étant plus liés aux nerfs puisque le cerveau commande tout dans les 2 phases , non ???
Donc où se situent les nerfs qui contrôlent l'excitation et qui amènent le sang dans la verge lors de cette phase 1 ? en surface de la verge ou plus profond ??? 
Les nerfs qui contrôlent l'orgasme ou nerfs "honteux" , sont situés eux en profondeur dans le périnée , et provoquent la vidange des glandes séminales et de la prostate puis immédiatement après la sensation de jouissance remontant au cerveau ensuite ....

J'en veux pour preuve qu'une infiltration dans le canal d'Alcock situé dans le bassin m'a permis cet été retrouver la sensation de jouissance que j'avais perdue depuis pas mal de mois : je ressentais un orgasme très faible car les nerfs de cette zone étaient comprimés dans ce canal et ne remplissaient plus leur rôle de conducteur d'influx nerveux . Cette injection a "lubrifié" selon les termes du neurologue ce faisceau de nerfs et a permis la transmission des micro-courants ensuite au cerveau .  Injection douloureuse , sous scanner, après diagnostic par IRM du symptôme ...Ce neurologue ne fait que cela : injections pour retaper les disques inter-vertébraux abîmés et ce type d'infiltration dans le canal d'Alcock ( sur hommes et femmes d'ailleurs ) mais dont le résultat est plus aléatoire que le premier type d'intervention . 

J'ai été opéré il y a 10 ans d'une hernie discale et avait alors constaté l'effet formidable de l'opération de la hernie sur mon érection ....Au cours du temps une hernie est réapparue sur le disque voisin et l'infiltration sur ce disque ( avant celle sur le canal d 'Alcock)a soulagé les douleurs lombaires , amélioré un peu l'érection ( moins que l'opération )  , mais n'avait pas modifié la quasi-absence de sensation de plaisir à l'orgasme , par contre celle dans le canal d'Alcock, m'a permis de retrouver pratiquement les sensations d'avant , au bout de 2 mois quand même . 

Tout ceci pas pour détailler mon état de santé mais pour insister sur le rôle des nerfs dans l'excitation et la jouissance !
Et sur le fait que l'estim ne sollicite pas les mêmes nerfs que le coït et la masturbation ou avec une intensité différente car je ne ressens pas le même plaisir avec ma partenaire et avec l'estim : avec elle je bande et jouis plus fort qu'avec l'estim bien que cette dernière me vide bien les glandes séminales et la prostate ( avec ma partenaire, pratiquant sans capote, impossible de voir le sperme écoulé ...et je me vois mal mettant une capote avec elle , ce qui amènerait pas mal de questions et de doutes de sa part ....) Par masturbation l'excitation et la jouissance sont aussi fortes que dans le coït mais pas le volume de sperme écoulé  ....Je pense donc que le courant de l'estim vide mieux prostate et glandes séminales que la masturbation mais que l'effet orgasmique , au moins sur moi, est plus faible ??
Donc que le cerveau interprète différemment ces stimulations ???

Quelles questions ces observations personnelles amènent-elles chez les lecteurs ???

matou83
Revenir en haut Aller en bas
dorian66
Je m'habitue...
Je m'habitue...


Masculin Nombre de messages : 13
Age : 45
Adresse : France
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: Diffusion de l'éléctricité ?   Jeu 24 Sep 2015 - 16:15

Merci pour vos réponses.

Je ne suis pas allé si loin ds ma réflexion… ;-)
J'ai posé cette question, car il m'arrive fréquemment (pour ne pas dire systématiquement) qu’après une séance d'electro, j'ai une douleur lancinante dans un testicule (toujours le gauche). Ce n'est t pas une douleur insupportable, plutôt une forme de "lourdeur" cela dure 4 à 5 jours, puis cela repart. C'est donc forcément dû à l'electro. Ce qui est étrange, c'est que je ne fais pas passer le courant par les testicules, vu que je relie le gland à la base du pénis, d’où ma question sur la diffusion du courant pour savoir si ce dernier pouvait quand même les atteindre par "diffusion".

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: testicules touchés ??   Jeu 24 Sep 2015 - 22:47

Oui je pense qu'il n'y a rien d'anormal en fait : quand l'excitation est à son comble, les testicules remontent ce qui annonce la proximité de l'éjaculation, donc il y a bien des nerfs qui relient les organes internes tels que prostate- vésicules séminales et externes : verge ( qui balance ) - testicules ( qui remontent ) 
Bizarre quand même que la douleur subsiste plusieurs jours , les fourmis que je ressens dans la verge  et le périnée après séance ne durent pas plus de 10 à 15 mn et ne s'accompagnent d'aucune douleur , simples fourmillements nerveux. Par ailleurs quand je relie la base du sexe au rectum, j'emploie un silicone souple qui entoure la base de la verge et que je replie en 8 autour des couilles, or je n'ai jamais ressenti de douleur dedans , pas plus si je mets deux patchs en parallèle sur les testicules et que je les relie au gland ou au rectum . Douleur par contre si je mets un + sur un testicule et un - sur l'autre , le courant traversant les deux , mais peu jouissif, analogue à un coup dans les couilles si on pousse l'intensité , ce qui fait plutôt débander qu'exciter .......à moins d'etre vraiment maso et d'apprécier le cbt !!!!
matou83
Revenir en haut Aller en bas
Hottie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 166
Age : 42
Adresse : Dpt 60.
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Diffusion de l'éléctricité ?   Lun 28 Sep 2015 - 0:04

dorian66 a écrit:
Merci pour vos réponses.

Je ne suis pas allé si loin ds ma réflexion… ;-)
J'ai posé cette question, car il m'arrive fréquemment (pour ne pas dire systématiquement) qu’après une séance d'electro, j'ai une douleur lancinante dans un testicule (toujours le gauche). Ce n'est t pas une douleur insupportable, plutôt une forme de "lourdeur" cela dure 4 à 5 jours, puis cela repart. C'est donc forcément dû à l'electro. Ce qui est étrange, c'est que je ne fais pas passer le courant par les testicules, vu que je relie le gland à la base du pénis, d’où ma question sur la diffusion du courant pour savoir si ce dernier pouvait quand même les atteindre par "diffusion".

Merci
Sans vouloir vous alarmer ...
Je pratique de temps à autres l'électro. Elle n'est (pour moi) jamais source de douleur (sauf si je maltraite trop mes testicules).
En revanche il m'arrive de ressentir ce que vous décrivez (cependant chez moi ce n'est pas en jours mais en heures que cela se mesure).

Alors si il faut des détails ... Je "porte" à gauche, mon testicule gauche est plus bas que le droit et il est "fréquemment" sujet à quelques "douleurs" lancinantes, cependant en écoutant bien mon corps je me rends compte que la "douleur/gène" ressentie n'est pas la source du problème, en ce qui me concerne c'est plutôt la paroi qui retient les organes internes (qui est "normalement" (d'un point de vu médical) sujet à des hernies), voire même mon intestin.

Ces régions du corps humain sont certes très innervées (en ce qui concerne l'appareil reproducteur) mais notre cerveau à du mal à situer précisément l'emplacement de chaque organe.

Bref, pour faire simple, ce n'est pas forcément votre testicule qui "à mal", mais peut être une autre région proche. êtes vous catégorique sur le fait que celà soit dû à l'électro ? Lors d'un rapport sexuel n'est-ce pas la même chose (rapport ou toute autre chose menant à l'orgasme) ??
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: relation douleur - électro ??   Lun 28 Sep 2015 - 18:21

Tout dépend effectivement de la fréquence  des séances, si elles sont espacées , plus facile de faire une corrélation .....
Pour le passage du courant ,  le contact inférieur à la base du sexe touche surement l'arrière des testicules , très innervés ( y' a qu'a voir l'effet d'un coup dedans !!) donc la propagation du courant dedans n'a rien d'impossible . Par contre la douleur subsistant plusieurs jours après une séance d'électro est bizarre : même question qu'Hottie : rien par masturbation ou coït ?? Donc pas de liaison avec l'éjaculation mais avec le passage du courant sensu stricto ?
Pas de grosseur ou de douleur à la palpation ( hors électro ) ? Pas de varicocèle ? ( varice avec gonflement ponctuel ) ? 
Bon OK on s'occupe de ce qui ne nous regarde pas et dont la cause , médicale sans doute , nous dépasse complètement , mais bon, c'est juste pour essayer de rendre service....
matou83
Revenir en haut Aller en bas
dorian66
Je m'habitue...
Je m'habitue...


Masculin Nombre de messages : 13
Age : 45
Adresse : France
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: Diffusion de l'éléctricité ?   Mar 29 Sep 2015 - 20:47

Bonsoir à tous !

Cela ne me gène pas 'en parler, sinon je n'aurais pas ouvert le poste. Et puis l’intérêt d'un forum, c'est de partager nos connaissance.

Non, je n'ai aucunes douleurs lors d'une relation standard avec madame. En revanche, j'ai un petit kyste de l'épididyme. (4mm tout de mm) qui est comme par hasard sur le testicule qui me lance après une séance d'electro.

Je suis (avant ces douleurs) passé chez l'urologue parce que je me demandais ce que c'était que cette boule. Ce dernier m'a annoncé que le kyste de l'épididyme était un grand classique chez les hommes passés la quarantaine. Il n'y a rien à faire, cela ne s'enlève pas (sauf cas exceptionnel) juste le surveiller de temps en temps.

En fait je me demande si cette douleur n'est pas psychologique… Je n'ai pas présentement le temps de vous raconter toute l'histoire, mais dès que j'aurais 30 minutes devant moi (et pas mes enfants  dans les dos ;-) je tacherais d’êtres plus concis.
Revenir en haut Aller en bas
Hottie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 166
Age : 42
Adresse : Dpt 60.
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Diffusion de l'éléctricité ?   Mar 29 Sep 2015 - 21:00

Si c'est médical, je ne suis pas en mesure d'argumenter :'
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: kyste    Mer 30 Sep 2015 - 8:29

Bien sur, il ne s'agit pas d'interpréter les conséquences de l'e-stim sur une affection quelconque mais de pouvoir  donner des idées à d'autres pratiquants qui auraient des problèmes similaires ou voisins , avec cependant une réserve importante : seul un médecin peut faire un diagnostic, ça ne se fait pas sur un forum, mais si ces échanges peuvent pousser à consulter, pourquoi pas ???
matou83
Revenir en haut Aller en bas
am_ampere
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 313
Age : 44
Adresse : Confidentielle MAIS au bord de la Méditerranée.
Particularité : Pratique depuis longtemps l'Estim.
Date d'inscription : 23/06/2013

MessageSujet: Re: Diffusion de l'éléctricité ?   Mer 7 Oct 2015 - 23:24

J’ai voulu tester un positionnement d’électrodes inédit pour moi :  un fil autour du gland et un retour dans le méat. Pas une insertion dans l’urètre, pour des raisons évidente de sécurité.

J’ai confectionné à l’aide d’un fil de cuivre d’un diamètre de 2.5 mm à la fois souple et rigide, une électrode avec une petite boucle destinée à rentrer dans le méat. Le fil autour du gland et cette électrode sont dissociés.

J’ai commencé la séance avec le positionnement habituel : 1 électrode anale au +, des électrodes aux tétons reliées au fil autour du gland au -. Quand le precum a été abondant, j’ai voulu positionner la 2ème électrode dans le méat… SAUF QUEUE bounce le precum est un lubrifiant, elle ne tenait pas…

J’ai tout arrêté, été chercher des élastiques et mis en place les électrodes en oubliant le fil autour du gland… Zut ! J’essaye comme ça ! Je ne veux pas encore tout démonter… J’ai augmenté très progressivement l’intensité. J’ai ressenti une sensation désagréable au niveau du méat, comme un pincement… Voyant que j’étais à moins de 50 % de l’intensité habituelle, j’ai continué… J’ai ressenti une sensation agréable au niveau des tétons qui a gommé la douleur au sexe. Puis une sensation de plaisir s’est installée dans toute la verge. J’en déduis que le precum est conductible !

Ou comment attendre la 12 ème ligne pour répondre au sujet : "la diffusion de l'électricité"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Diffusion de l'éléctricité ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Diffusion de l'éléctricité ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Simpson ont été interdit de diffusion au Venezuela.
» DG DIFFUSION - Avis
» Diffusion saison 10
» Diffusion Saison 12
» Tournez manège : le compte rendu d'une amie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Carrés d'Hélène :: Electro-Stimulation :: Electro : Sécurité, Santé, Douleur, Age...-
Sauter vers: