Les Carrés d'Hélène

Les Carrés d'Hélène

Centre de Recherches et d'Enseignements sur la Vie Sentimentale et Sexuelle des Adultes
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  SoutienSoutien  

Partagez | 
 

 Et la santé ds tout ça ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dorian66
Je m'habitue...
Je m'habitue...


Masculin Nombre de messages : 13
Age : 45
Adresse : France
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Et la santé ds tout ça ?   Sam 22 Nov 2014 - 19:18

Bonsoir à tous.

Un sujet rarement traité, ou bien alors je suis passé à coté sur le forum, concerne le risque de pratiquer l'electro de façon régulière (au moins une fois par semaine) J'avoue que je me pose régulièrement cette question et que présentement je n'ai pas trouvé de réponse satisfaisante.
Je ne parle pas de rougeur, de picotements, ou de quelconque résultante d'une session un peu longue mais plutôt de la façon dont peu réagir nos organes, particulièrement les testicules et la prostate au fait d’être soumis de façon régulière à un courant électrique ? Je pense à des symptômes types dérèglements hormonales ou autres joyeusetés de ce genre ? Qui de ce fait pourrait entraîner d'autres pathologies peut être pas forcement directement lié à notre pratique. J'avoue que je n'ai jamais osé poser la question à mon urologue, j'ai hésité mais je me suis abstenu :-)
Je pose donc cette question aux assidus de l'electro (je ne pratique que depuis 2 ans environ) qui on eu le courage d'en parler à leur urologue ou bien qui ont suffisamment de recul pour répondre, mm partiellement à cette question…
Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: risques pratique estim ?   Dim 23 Nov 2014 - 8:46

Bonjour dorian66,
Mon urologue ne connaissait pas cette pratique avant que je lui en parle . Il m' a fortement déconseillé l'insertion urétrale après que j'ai fait plusieurs infections urinaires et j'ai exposé celà déjà sur le forum .
Par ailleurs pour la pose d'électrodes ailleurs, y compris rectum ou gland , il n'y voyait pas d'inconvénient majeur, sauf hygiène pour le gland . Dans MON CAS il me déconseillait aussi trop de sollicitations de la prostate par le rectum avant opération de l'adénome et des polypes  , ce qui pouvait amener une obstruction des voies urinaires et une mobilisation des germes enkystés .... 
Il n' a pas POUR MOI  évoqué d'autres problèmes , sinon une possible addiction à la méthode au détriment de relations plus "humaines" ....
Mais n'hésitez pas à évoquer avec votre médecin les inquiétudes  que vous pourriez avoir, surtout un urologue , ils en ont vu d'autres !!!
Et ce qui m'a été dit n'est pas forcément valable pour tous ! 
Enfin je ne suis pas médecin et si je peux parler de mon vécu, ce que je dis n'a pas plus d'importance qu'un témoignage, forcément personnel et non universel ....
Bien à vous 
matou83
Revenir en haut Aller en bas
am_ampere
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 309
Age : 44
Adresse : Confidentielle MAIS au bord de la Méditerranée.
Particularité : Pratique depuis longtemps l'Estim.
Date d'inscription : 23/06/2013

MessageSujet: Re: Et la santé ds tout ça ?   Dim 23 Nov 2014 - 10:46

Tout à fait d'accord avec Matou83 : éviter les insertions dans l'urètre.

Il serait intéressant d'obtenir l'avis d'autres urologues, sachant queue  bounce les médecins en ont vu d'autres...

Il y a qq années, j'étais tombé sur un blog d'internes en médecine. Ils racontaient les cas les plus glauques qu'ils avaient rencontrés.

Je me souviens d'une femme ayant opté pour un lavement vaginal, à la javel pure, après un rapport non protégé...  ET d'un homme s'étant introduit dans le fondement (... !) une tour Eiffel. Il n'avait pas pensé à la forme de l'objet qui, une fois rentré, ne voulait plus sortir !

Sinon, ayant depuis peu des crampes, j'ai passé un doppler craignant un durcissement des veines/artères du à l'électricité et bien non, aucun problème !


Dernière édition par am_ampere le Dim 23 Nov 2014 - 23:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
electrobric
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 486
Age : 58
Adresse : PACA
Particularité : Stimulation via Ampli Audio + pulse generateur + transfos audio .
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Et la santé ds tout ça ?   Dim 23 Nov 2014 - 14:12

Pour mon cas, c'est surtout des conséquences "neurologiques" que j'ai constatées...séance environ 2 fois semaine et d'une heure à 3 heures (moyenne  1h 30)

...fatigue nerveuse (sensation d'épuisement ..de "vidage" du cerveau...(bon, il n'était pas bien rempli d'origine mais enfin ! Very Happy  )

Je l'avais déjà mentionné sur le forum, suis- je un cas à part ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Et la santé ds tout ça ?   Dim 23 Nov 2014 - 17:58

am_ampere a écrit:
Tout à fait d'accord avec Matou83 : éviter les insertions dans l'urètre.

Il serait intéressant d'obtenir l'avis d'autres urologues, sachant queue  bounce les médecins en ont vu d'autres

Sinon, ayant depuis peu des crampes, j'ai passé un doppler craignant un durcissement des veines/artères du à l'électricité et bien non, aucun problème !
J'ajouterais à la réponse d'am_ampere que s'il convient de mesurer les dangers des insertions urétrales , électro ou non d'ailleurs, pas mal d'adeptes SM en font , sans doute sans dommage .   Pour CERTAINS  il vaut mieux éviter car les risques sont plus importants : notamment  ceux qui ont eu soit des blessures de l'urètre suite à des MST soit à des insertions mal contrôlées, ( médicales par sondes vésicales ou personnelles ) ou encore  adénome prostatique ou polypes vésicaux . Pour les autres il est possible que le danger soit moins important , il suffit d'en être conscient et de choisir en connaissance de cause . Pas mal d'expérimentations sexuelles sont à risque , à chacun de faire son choix ....

Pour ce qui est des crampes , pas de problème pour moi . 
Par contre nous avons tous constaté que la verge restait dure ( en semi-érection cependant , pas totale ) après une séance d'estim un peu longue .....
Ce doit être du à la congestion des corps caverneux qui tardent à reprendre leur position initiale . J'ai observé,sur moi bien sur, que cela augmentait la rapidité de l'érection en dehors de toute stimulation électrique , peut-être car la vaso-dilatation se faisait plus fréquemment , et que ce "travail" des corps caverneux était donc bénéfique .... Suis-je le seul à constater cet effet ? Il faut dire aussi qu'étant souvent séparé de ma partenaire , et n'aimant pas me masturber manuellement , les séances d'estim permettent de les faire travailler plus souvent, ce qui n'est, heureusement pour vous,  pas forcément le cas de pas mal d'entre vous ...

Un effet secondaire pour moi , et plutôt bénéfique, est la maîtrise plus longue de l'érection, sans doute à cause de la facilité de pouvoir réduire la stimulation électrique quand le plaisir monte trop vite , à volonté . La musculation des muscles PC arrive sans doute au même résultat , même plus spectaculaire , mais il y faut plus de volonté et de persévérance ......Qu'en pensez vous ?  

Voilà encore un témoignage personnel qui n'a pas d'autre valeur, mais qui permet d'échanger des points de vue ....

Bien à vous 

matou83
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: longue durée ???   Dim 23 Nov 2014 - 18:08

electrobric a écrit:
Pour mon cas, c'est surtout des conséquences "neurologiques" que j'ai constatées...séance environ 2 fois semaine et d'une heure à 3 heures (moyenne  1h 30)

...fatigue nerveuse (sensation d'épuisement ..de "vidage" du cerveau...(bon, il n'était pas bien rempli d'origine mais enfin ! Very Happy  )

Je l'avais déjà mentionné sur le forum, suis- je un cas à part ? Shocked
 Electrobric, ne pensez vous pas que cette fatigue pourrait être identique à celle éprouvée lors d'une séance de masturbation très longue , en arrêtant chaque fois au bord de l'orgasme .....
Je me rappelle une vidéo SM où une maîtresse laissait chaque fois son esclave au bord de la jouissance pendant plus d'une heure , ce qui le faisait geindre "de souffrance ?" avant de lui permettre de se soulager vraiment ? Les battements de cœur qui s'accélèrent lors de la montée du plaisir, les alternances de contractions puis relâchements des muscles internes du périnée , doivent participer à cette "fatigue neurologique" ....
D'autant que l'orgasme final est alors aussi plus intense , ce qui fatigue aussi pas mal ....Comme un orgasme prostatique réel qui laisse complètement vidé ....D'ailleurs peut-être avez vous eu un tel orgasme ??? 
Qu'en pensent les autres visiteurs ?   
matou83
Revenir en haut Aller en bas
Electrolyse
Je progresse...
Je progresse...


Masculin Nombre de messages : 27
Age : 71
Adresse : 03200 Vichy
Date d'inscription : 09/01/2013

MessageSujet: Re: Et la santé ds tout ça ?   Dim 23 Nov 2014 - 21:04

Je viens vous apportez mon témoignage sur ce sujet.

Si il y a des effets secondaires peut-être néfaste à l'électrostimulation des organes sexuels, ils y en qui pourraient être bénéfiques sauf a savoir qu'il y ait une réelle relation de causes à effet.

J'ai commencé l'e-stim sexuelle il y a environ 6 ans.
J'avais alors de fréquente douleurs dorsale dans la partie inferieure du dos qui parfois tournait au lumbago.

Pour mes séances d'électro, j'utilise systématiquement soit une électrode rectale, soit une électrode anale. L'autre pôle est soit un anneau sous le gland, soit un petit plug d'urètre introduit sur toute la longueur du gland.
Une fois lors d'une séance, alors que mon dos me faisait mal, j'avais l'impression que la douleur s'estompait et en effet à l'issue de la séance je n'avait pratiquement plus mal.
Au fil du temps et des séance je percevais une amélioration de mon dos.
Aujourd'hui je ne soufre pratiquement plus du dos. En moyenne je me fais une séance par semaine.

Par ailleurs il est connu ou du moins pratiqué des soins de la douleur par le courant.
Voilà, est-ce du pur hasard, ou est-ce effectivement d'être parcouru par ce courant par ailleurs si bien faisant !
D'autres ont ils des constats similaires ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: lumbago-sciatique et estim ??   Dim 23 Nov 2014 - 23:07

Bonsoir Electrolyse,
Souffrant aussi du dos ( avec protrusions décelées au scanner ) et anciennement opéré d'hernie discale , je n'ai jamais connu le bienfait que vous nous décrivez , mais si vous avez constaté cet effet sur vous , c'est effectivement un sacré bienfait et merci de l'avoir signalé . Peut-être d'autres que vous vont décrire des effets comparables ou autres d'ailleurs  ...... 
Une petite question : quelle différence entre électrode anale et rectale ? La profondeur d'insertion ?
J'aurais tendance à penser que la stimulation de l'anus concerne des muscles plus superficiels et non les muscles du périnée entourant la prostate , mais faites vous une différence de perception entre les deux ? 
Je ne sais quel appareil d'électrostimulation vous utilisez . Une seule voie ? 
N'avez vous jamais essayé une électrode rectale bipolaire avec une voie rectum-gland et l'autre voie base du pénis ( avec ou sans testicules concernés) - rectum ? stimulant plus directement la prostate , à ce que je crois, mais je peux me tromper, d'autant que nous avons tous des perceptions différentes à une même stimulation !
Merci pour votre témoignage qui j'espère va en provoquer d'autres, et pour des précisions sur les questions posées  ...
Bien à vous 
matou83
Revenir en haut Aller en bas
electrobric
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 486
Age : 58
Adresse : PACA
Particularité : Stimulation via Ampli Audio + pulse generateur + transfos audio .
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Et la santé ds tout ça ?   Dim 23 Nov 2014 - 23:23

matou83 a écrit:
electrobric a écrit:
Pour mon cas, c'est surtout des conséquences "neurologiques" que j'ai constatées...séance environ 2 fois semaine et d'une heure à 3 heures (moyenne  1h 30)

...fatigue nerveuse (sensation d'épuisement ..de "vidage" du cerveau...(bon, il n'était pas bien rempli d'origine mais enfin ! Very Happy  )

Je l'avais déjà mentionné sur le forum, suis- je un cas à part ? Shocked
 Electrobric, ne pensez vous pas que cette fatigue pourrait être identique à celle éprouvée lors d'une séance de masturbation très longue , en arrêtant chaque fois au bord de l'orgasme .....
Je me rappelle une vidéo SM où une maîtresse laissait chaque fois son esclave au bord de la jouissance pendant plus d'une heure , ce qui le faisait geindre "de souffrance ?" avant de lui permettre de se soulager vraiment ? Les battements de cœur qui s'accélèrent lors de la montée du plaisir, les alternances de contractions puis relâchements des muscles internes du périnée , doivent participer à cette "fatigue neurologique" ....
D'autant que l'orgasme final est alors aussi plus intense , ce qui fatigue aussi pas mal ....Comme un orgasme prostatique réel qui laisse complètement vidé ....D'ailleurs peut-être avez vous eu un tel orgasme ??? 
Qu'en pensent les autres visiteurs ?   
matou83
Oui, Matou83, c'est pertinent ce que vous dites, en effet.

Quant à l'orgasme prostatique, je en connais pas, hélas,... mais c'est vrai que l'orgasme éjaculatoire final lorsqu'on se retient en moyenne 1h30 est un soulagement très intense, et en effet, d'où le possible effet sur le système nerveux, complètement vidé, épuisé, fatigué, anéanti ....
Revenir en haut Aller en bas
am_ampere
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 309
Age : 44
Adresse : Confidentielle MAIS au bord de la Méditerranée.
Particularité : Pratique depuis longtemps l'Estim.
Date d'inscription : 23/06/2013

MessageSujet: Re: Et la santé ds tout ça ?   Dim 23 Nov 2014 - 23:26

Il faut savoir que la récolte du sperme des étalons (chevaux, taureaux...) se fait aujourd'hui par électro-stimulation, avec des tensions et intensité bien plus fortes que celles que nous utilisons. Les braves bêtes n'ont pas l'air de s'en plaindre... !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: taureaux stimulés ???   Lun 24 Nov 2014 - 8:28

am_ampere a écrit:
Il faut savoir que la récolte du sperme des étalons (chevaux, taureaux...) se fait aujourd'hui par électro-stimulation, avec des tensions et intensité bien plus fortes que celles que nous utilisons. Les braves bêtes n'ont pas l'air de s'en plaindre... !
Sans nous prendre nous aussi pour des taureaux ( !!) pouvez vous nous donner des précisions dur ces intensités-voltages-fréquences et montages ( verge-rectum ?) utilisés dans ce cas ? 
Quant à savoir s'ils en jouissent , je serais plus réservé ......
Un matou qui n'a pas eu à donner son sperme , il n'est pas de race !!!  Il peut se contenter de sa matoune !!!
Mais qui aime bien plaisanter !!!!
matou83
Revenir en haut Aller en bas
am_ampere
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 309
Age : 44
Adresse : Confidentielle MAIS au bord de la Méditerranée.
Particularité : Pratique depuis longtemps l'Estim.
Date d'inscription : 23/06/2013

MessageSujet: Re: Et la santé ds tout ça ?   Lun 24 Nov 2014 - 19:48

Il y a une littérature scientifique abondante sur le sujet. 

A propos de nos cousins les primates :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Concernant le bien-être animal :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sur Smartstim est raconté le test par un humain d'un electro-ejaculator pour bovins.

Violent... !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: forme du signal ?   Lun 24 Nov 2014 - 23:46

Bonsoir am-ampere,
Si le test par un homme est "violent" on peut quand même douter qu'il s'agisse d'une réelle jouissance ,même pour un taureau , non ?  
Pour smartstim , j'ai renoncé à m'inscrire, ma connaissance de l'anglais est trop basique , et j'ai toujours été refoulé, sauf une fois , je n'ai pas compris d'ailleurs pourquoi j'étais accepté cette fois-là ....
Si qqn peut m'expliquer ???

Bon c'est sur nous ne sommes pas constitués de la même façon !!!!
Les docs mis en ligne ne parlent pas de la forme du signal : courant vraiment sinusoïdal ? fréquences ? intensité ? ( volts : 2 à 10 je crois me rappeler, mais j'avoue ne pas connaitre le voltage de nos signaux ( Electrobric? vous-même ?  ) Je ne pense pas que le courant soit continu mais enfin ??Peut-être pseudo-sinusoïdal ( je ne me rappelle plus l'appellation du courant qui présente des variations d'intensité-voltage sous forme rectangulaire ou carrée ...Si Electrobric ou vous-même pouvez expliciter ?   

Ceci dit le problème ne me passionne pas , mais je sais qu'un procédé similaire est employé pour recueillir du sperme chez des hommes tétraplégiques qui veulent inséminer , ou en cas de cancer de la prostate ou des testicules avant ablation. Je suppose que la comparaison avec les taureaux s’arrête là ......  Avez vous des infos sur ce point ? 

Bon on est un peu loin du bienfait ou des dangers de l'électro qu'on pratique, c'est plutôt de la curiosité ...

Bien à vous 

matou83
Revenir en haut Aller en bas
electrobric
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 486
Age : 58
Adresse : PACA
Particularité : Stimulation via Ampli Audio + pulse generateur + transfos audio .
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Et la santé ds tout ça ?   Lun 24 Nov 2014 - 23:59

matou83 a écrit:

Les docs mis en ligne ne parlent pas de la forme du signal : courant vraiment sinusoïdal ? fréquences ? intensité ? ( volts : 2 à 10 je crois me rappeler, mais j'avoue ne pas connaitre le voltage de nos signaux ( Electrobric? vous-même ?  ) Je ne pense pas que le courant soit continu mais enfin ??Peut-être pseudo-sinusoïdal ( je ne me rappelle plus l'appellation du courant qui présente des variations d'intensité-voltage sous forme rectangulaire ou carrée ...Si Electrobric ou vous-même pouvez expliciter ?   

En effet, il n'est pas spécifié le type de courant et de signal, je suis étonné du faible voltage employé (donc intensité plus élevée) alors que pour nous, cela doit se situer entre 50 et 100 V pulsé.(et en milli -ampères)

Au vu des risques encouru pour le rectum de l'animal (nécrose, perforation) je doute de la sensualité du procédé et ne le testerai jamais sur moi- même. (cela doit produire de la chaleur aussi ,)

Pour notre utilisation, c'est des formes d'ondes pulsées, genre rectangulaire dans le sens vertical (courant biphasique) ...mais pour les fichiers audios, et c'est encore plus complexe comme forme d'onde Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: combien de watts ?    Mar 25 Nov 2014 - 0:21

Bonsoir, Electrobric, je vois que vous êtes encore en ligne : si je me rappelle bien : P = U*I soit 50*0,005 à 100*0,010 donc  0,25 à 1 W ???
Les routines de l'ET312 sont à mon avis plus complexes pour certaines au moins ( wawes, phase1-2-3 entre autres ) que l'onde pulsée à forme rectangulaire , pas mal de fichiers audio smartstim sont plus "simplistes" au moins en ressenti , sans oscilloscope, difficile de trancher , mais je pense vraiment à des mélanges d'ondes sinusoïdales aboutissant à des successions de "caresses-piques-serrements " ....
D'autres routines sont plus simples et sont sans doute des ondes pulsées simples que vous décrivez ...
Mais je n'ai pas vos connaissances en électricité-électronique ....;
Bien à vous
Revenir en haut Aller en bas
electrobric
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 486
Age : 58
Adresse : PACA
Particularité : Stimulation via Ampli Audio + pulse generateur + transfos audio .
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Et la santé ds tout ça ?   Mar 25 Nov 2014 - 0:45

matou83 a écrit:
Bonsoir, Electrobric, je vois que vous êtes encore en ligne : si je me rappelle bien : P = U*I soit 50*0,005 à 100*0,010 donc  0,25 à 1 W ???
Les routines de l'ET312 sont à mon avis plus complexes pour certaines au moins ( wawes, phase1-2-3 entre autres ) que l'onde pulsée à forme rectangulaire , pas mal de fichiers audio smartstim sont plus "simplistes" au moins en ressenti , sans oscilloscope, difficile de trancher , mais je pense vraiment à des mélanges d'ondes sinusoïdales aboutissant à des successions de "caresses-piques-serrements " ....
D'autres routines sont plus simples et sont sans doute des ondes pulsées simples que vous décrivez ...
Mais je n'ai pas vos connaissances en électricité-électronique ....;
Bien à vous
Oui, cela doit faire quelques Watts, mais difficle de calculer car les formules fonctionnent pour une onde sinusoïdale pleine et alternative , mais pas pour nos signaux pulsés Wink
Revenir en haut Aller en bas
dorian66
Je m'habitue...
Je m'habitue...


Masculin Nombre de messages : 13
Age : 45
Adresse : France
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: Et la santé ds tout ça ?   Mar 25 Nov 2014 - 21:17

Merci de ces réponses !
Vu que nous se sommes pas nombreux à pratiquer l'electro, ou bien alors peu d'adeptes arrivent sur ce forum, il est difficile de se faire une idée avec un panel quantitatif aussi restreint.
Je me posais notament cette question à la suite du rdv avec mon urologue qui m'avait prescrit une prise de sang avec PSA, et qui m'avait indiqué qu'il fallait attendre 15 jours suite au touché rectale (afin de n pas fosser le résultat) Je me suis intérieurement dit que les scéances d'electro que je pratiquais environ une fois par semaine (avec sonde anale) devaient donc "activement" dopper le PSA ! D'ou ma question sur un possible déreglement hormanale ou un truc du genre…
Quand à avoir la verge plus réactive après une scéance, oui, je l'ai également remarqué. Elle est bien plus encline à se tendre rapidement, cela reste environ 2 à 3 heures
Revenir en haut Aller en bas
am_ampere
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 309
Age : 44
Adresse : Confidentielle MAIS au bord de la Méditerranée.
Particularité : Pratique depuis longtemps l'Estim.
Date d'inscription : 23/06/2013

MessageSujet: Re: Et la santé ds tout ça ?   Mar 25 Nov 2014 - 22:46

A propos de l'électro-stimulation à usage vétérinaire et de son éventuel détournement, voici un best off des échanges sur Smartstim...

En gras, l'expérience racontée...

Il y a 6 pages, vues 28957 fois…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour résumer : 40 V, ondes carrées de 30 à 120 Hz et environ 1 600 $ l’appareil…

NB : vous remarquerez que les américains sont aussi bavards que nous, sur ce sujet !


Hi all
I am hooked upp with the idea of being milked with an electronic anal probe like the bailey device used on animals.
Have anyone experience of that kind of aktivity? Any links to people who have tested? I am sure that there are someone out there who has tried it;-)
I would love to see a movie of a male being milked like this!

I have a friend that grew up on a farm. Interestingly enough I asked him about this device once out of my own curiosity about trying it out. He told me that these cattle ejaculators are designed for bulls and the jolt they give to the prostate is sudden and strong enough to cause an immediate ejaculation and much verbal protest from the bull it is used on. He said I wouldn't like it. If the bulls don't find it fun and as interesting as it sounds we probably wouldn't either. Yet I'm still intrigued at the thought.

This brings back memories. I was at one of those parties where things got a little wild. Anyway out came what I think was a electro probe for a goat. I volunteered to have a go. The probe was placed in my ass. It did not have a painfull jolt of what you might expect. At the lowest level I could feel it but I did not loose my load. Anyway the level was raised and I shot off like a fountain. Although I did not have ongoing complications I certainly knew the next morning that I had been too adventurous. No one else would have a go. Perhaps the look on my face was enough. I would probably do it again. I don't think I would use a probe for a cow, but you only live once. Sorry no video of my one off party trick.

From what I understand for sperm donations they use a device that causes one to instantly ejaculate. I believe the only problem is that the quicker the come the shorter the pleasure. What I'm looking for is something that prevents me from coming.

Not too many people in this forum have actually experienced a forced electroejaculation. Well I have, and let me tell you it is not what you think it is. 

Back in the mid 1970's I lived in L.A., and knew a guy who had every toy you can imagine in an arsenal bigger than Toys-R-Us. He was into very elaborate super scenes (electric chair simulations, complex medical procedure setups, etc.) and one day he asked me if I would like to experience a forced ejaculation. That sounded hot! We had had a lot of fun together and I trusted him.


I imagined that I would be hooked up to something that would hyper stimulate my cock and prostate so that I would involuntarily climax to a delicious orgasm that I could not stop. That was not what happened. 


First of all, the unit he used was a veterinary device (sorry, I can't recall the make) and consisted only of an anal probe about an inch in diameter and about 10 inches long with some kind of handle on it. I was in a standing position and fully restrained for this particular experience. The electroejaculator was stuck up my butt, pushed against my prostate, and held in place by being fastened to an upright in the floor so that it could not move. I was restrained so that I could not slip off of it or pull it out. My partner fooled around with my cock and balls for a while until I was fully erect and then told me that when I was ready, I should tell him to activate the device. This was his style. He liked me to ask him to do the things he wanted to do.


Not knowing quite what to expect, I said "O.K. now!"


What happened next was not the sweet, relentless stimulation I had imagined. It was a powerful electric shock to the prostate that felt more like getting hit in the gut than e-stimmed. It was all over in a few seconds. I do not recall ejaculating because there was no way I could feel the sensation of coming over the violent impact of the jolt applied to my insides, but I did come. I remember letting out a terrific scream while my whole body convulsed. Then there it was - my sperm on the floor in front of me. Everything hurt: my ass, my cock, my balls and my head. There was a little cot in the garage where we used to play and I remember curling up on it and shaking for half an hour after we were finished. We did not do that again!


I don't mind rough stuff, but this was beyond rough. This was not even sexual. It was violent, invasive, and so intense that you can't experience the ejaculation the machine was designed to induce. I don't think very many bottoms would enjoy this, although plenty of really heavy tops would probably enjoy applying it. I asked a friend of mine (who is a urologist) about electroejaculatory devices designed for use on human males and he pointed out that they are generally used on patients with spinal injuries, or paralysis, who have little or no feeling below the waist. While there may be involuntary muscle spasms, there is no pain in most cases.

Like many things, electroejaculators are the stuff of fantasy. If you want to experience one of them, emulate the effect with one of the more sophisticated and powerful estim devices. You can use sound and light to intensify the scene. Unless you are into heavy subjugation and abuse - and I mean HEAVY - stay away from the real thing. My prostate hurt for a couple of weeks after my experience and it wasn't worth it. I know people who are into incredibly heavy scenes (guillotines, lobotomies, you name it) but they have devised all sorts of elaborate and imaginative ways to re-create their fantasies rather than actually attempting to carry them out.

The one-piece unit used on member "teslazap" was most likely either the Bailey Ejaculator or the Lane Ram Ejaculator (both are pictured on page 2 of this topic). Both of these turn on at full power when their power button is pushed. Restraining him firmly was a good idea. The Bailey has two power options by using one or two batteries; the Lane has two power options selectable by a switch. The adjustable Lane Pulsator IV is a power box designed for use with a separate probe connected by a cable; it costs $1,695.00 (see here). When used on animals, if ejaculation is going to occur, it usually takes about a minute or less. Sometimes, ring electrodes are used on a gloved hand (animal rectums are larger than human rectums, I am NOT advising insertion of a hand into a human rectum).

I have an older veterinary ejaculator, and it has adjustable level and frequency; its output is a 30-120 Hz square wave and if I recall, its maximum output voltage is 40 volts.

I have ejaculated from prostate stim only using the ejaculator, though I did not do the "high power" like was used on teslazap, so it took awhile. I would not call it pleasant. I used release-at-will-with-delay self bondage.

I find channel A of the ET-312 Stroke mode more pleasant than the veterinary ejaculator, though it still is quite intense at high levels. With slight penis stimulation added (about 70-80% prostate electrode, 20-30% penis) and using Stroke mode, I can achieve only prostate emission most of the time without inadvertently having an HFO. It is much more difficult with no penis stimulation at all.

To simulate the ejaculator output with an ET-312, use channel A of Intense mode with MA in the range of the full counterclockwise position to 12:00. It is easy to create a 30-120 Hz square wave with SmartStim or other sound generating software for playback through stereostim.

One does not have an "orgasm" from prostate only stimulation, just an "emission"; there is no muscle pulsation, only prostate contraction, so the semen just dribbles out. This can be observed in many movies here for the FIRST ejaculatory emission of an orgasm -- semen comes out slowly before the spurting begins.
Revenir en haut Aller en bas
Hottie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 166
Age : 42
Adresse : Dpt 60.
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Et la santé ds tout ça ?   Jeu 27 Nov 2014 - 21:38

Bonjour/bonsoir.

Après 1 an de pratique régulière je ne peux apporter que ceci comme témoignage :
au ressenti, si séances trop longues/bonnes, le lendemain zones plus/trop sensibles.

Mais cela peut également arriver avec une obtention conventionnelle du plaisir. La seule chose que j'écoute c'est mon corps : inconfort des testicules après avoir trop "tiré" dessus : un peu de repos, inconfort de l'anus/abdomen : repos / lavage / alimentation végétarienne, inconfort de la verge/gland : repos+crème hydratante.

Je pars du principe que le corps humain est TELLEMENT exposé aux polluants et aux ondes, qu'y ajouter un "stress" électrique n'est pas plus néfaste qu'autre chose.

La seule constatation dont je sois sûr c'est qu'être en bonne forme (sommeil/alimentation/activité physique/hydratation) est plus déterminant qu'autre chose. je vais aller sans doute un peu loin mais que sommes nous au final si ce n'est de l'eau (hydratation+alimentation), des électrolytes (alimentation), du gras et de l'électricité pour faire fonctionner le tout ? Je ne pense pas que "sur-stimuler" d'un point de vu électrique puisse être néfaste (en tous cas moins qu'une quasi constante exposition aux ondes genre portable, wifi, bluetouth, etc.)
Nos cellules sont très sensibles aux champs magnétiques (ondes/radiations), moins au courant

ce n'est que MON avis Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: picotements ?    Ven 5 Déc 2014 - 8:41

bonjour, 
Avez vous ressenti après une longue séance d'électro ( 1h15) et un orgasme profond mais pas complètement prostatique ( écoulement de liquide incolore mais pas de sensation de jouissance généralisée dans tout le corps) des picotements dans la verge et l'anus ( le sphincter palpite )  comme si le courant n'était pas coupé ? Cela dure quelques minutes (5 à 10) puis s'estompe et disparaît ...
Ça s'ajoute à l'apparente "dureté" de la verge qui dure un peu plus :  quelques heures .....
Qui pourrait expliquer cette "rémanence" des effets du courant sur non muscles et nos nerfs pour le premier symptôme exposé ?   
Je comprends plus facilement le deuxième cas qui concerne les corps caverneux .
Bien à vous 
matou83
Revenir en haut Aller en bas
Hottie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 166
Age : 42
Adresse : Dpt 60.
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Et la santé ds tout ça ?   Lun 8 Déc 2014 - 20:18

electrobric a écrit:
Pour mon cas, c'est surtout des conséquences "neurologiques" que j'ai constatées...séance environ 2 fois semaine et d'une heure à 3 heures (moyenne  1h 30)

...fatigue nerveuse (sensation d'épuisement ..de "vidage" du cerveau...(bon, il n'était pas bien rempli d'origine mais enfin ! Very Happy  )

Je l'avais déjà mentionné sur le forum, suis- je un cas à part ? Shocked
Si nous sommes constitués à peu pret de la même façon : aucun rapport avec l'électro mais tout simplement avec l'onanisme : il faut toujours et encore des sensations croissantes dans de le cadre de la stimulation cérébrale. Pour ma part je m’intéresse a des pratiques sexuelles qui ne sont pas de prime abord aptes a me stimuler afin de "renouveler" le conditionnement cérébral; dès lors un retour aux "premiers amours" est d'autant plus stimulant (avec le repos, la condition physique et l'appétit sexuel qui vont bien a la base tout de même)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et la santé ds tout ça ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et la santé ds tout ça ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JANVIER 2013 Amour, Bonheur, Santé et tout ce que vous désirez!
» C'est moi qui ai un lecteur de carte pourri ou tout le monde a le meme problème?
» Help ! Poussette reversible, pliage compacte, tout terrain !
» Protège carnet de santé
» C'est prouvé, travailler trop nuit gravement à la santé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Carrés d'Hélène :: Electro-Stimulation :: Electro : Sécurité, Santé, Douleur, Age...-
Sauter vers: