Les Carrés d'Hélène

Les Carrés d'Hélène

Centre de Recherches et d'Enseignements sur la Vie Sentimentale et Sexuelle des Adultes
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  SoutienSoutien  
anipassion.com
Partagez | 
 

 orgasme prostatique et sonde urétrale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 990
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: orgasme prostatique et sonde urétrale    Jeu 25 Sep 2014 - 8:55

Bonjour ,
Après avoir , il y a longtemps, connu quelques orgasmes prostatiques par massage anal, avec l'anéros, j'ai retrouvé hier des sensations équivalentes avec la sonde urétrale que je viens d'acheter .
Achat aux USA , à happyStim-USA.com ,  j'étais un peu inquiet de la durée de livraison , mais les 15 jours annoncés ont bien été respectés , par contre l'expédition par USPS n e permet pas le suivi , mais rien à dire : enveloppe bulle anonyme et bonne protection de l'électrode ( pas de pli possible) 

D'abord désinfection sonde au Dakin, rinçage au sérum physiologique, séchage à l'air , température ambiante . Ensuite avant utilisation , lavage sonde à la Bétadine rouge, rinçage au sérum . Lavage de la verge , gland découvert, à la bétadine rouge , séchage léger à l'air ( pour que le gel adhère) .
Pour certains ces précautions vont paraitre ridicules, mais ayant eu une prostatite, il y a quelques mois, suite à une insertion mal contrôlée, je préfère exagérer en ce sens !!!!

Ensuite, gel stérile en dose unique sur le méat et sur toute la longueur de la sonde ( autres électrodes déjà, posées, mains lavées à la bétadine rouge après avant manip sonde, pas de gants chirurgicaux car j'en avais acheté 10 dans une pharmacie de chez moi : la pharmacienne les avait pris dans une boite de 500, à pleine main et les avait versés dans un petit carton : merveilleuse prophylaxie !!! Mais je vais peut-être voir si des quantités inférieures à 500 existent sur le Net et le prix ????

Puis insertion de la ,sonde ( silicone de 4 mm de diamètre, terminé par un embout acier chirurgical arrondi et non troué ) sur environ 18 cm ( maxi envisageable, avec la pièce de contact avec fiche banane 4 mm :25 cm ) Senti le coude avant le sphincter de la prostate , légèrement dépassé ( la prochaine fois je poursuivrai sur les 7 cm restants pour arriver dans la vessie ) et mise en marche de l'ET312 .
Je précise que j'étais absolument pas en érection, au vu de la longueur de la sonde urétrale , c'est ESSENTIEL pour arriver au niveau de la prostate ! Ça diminue aussi les risques d'infection !

Branchements : A+ sonde urétrale, A- sonde anale bipolaire ,  B+ sonde anale , B- patchs testicules ( prochainement j'essaierai de mettre des silicones souples autour de la base du sexe, sous les couilles, ou sur le sillon du gland . Pour la première fois je n'ai pas osé pour ne pas gêner l'introduction de la sonde .

Routines ( mon lecteur MP3 était sans batterie ) Waves puis Phase3 que j'affectionne particulièrement ....
Intensité croissante bien sur , Waves me sature au bout d'un moment, je passe à Phase3 qui alterne coupures de courant, caresses et chocs ( d'autres fichiers smartstim sont plus efficaces mais avec mon MP3 vide de batterie ... )
Au bout de 6 mn de stim, ma verge gonfle beaucoup mais ne s'allonge pas trop ( 3-4 cm pas plus ) et je sens dans les reins une pulsation qui s'amorce , j'augmente l'intensité sur les deux pôles et mes cuisses se mettent à trembler , puis je sens mes hanches bouger , une boule remonte dans mes reins , mes fesses se contractent et je ne peux retenir des cris de plaisir , le corps arqué , je lâche la sonde que je maintenais enfoncé , elle sort de l'urètre . Je récupère lentement , complètement épuisé ....Plus qu' avec mes configurations habituelles !!!

J'étais sur une serviette de bain, je remarque qu'il n'y a pas de sperme mais un liquide incolore, qui coule encore de ma verge , pas de grande quantité mais disons une petite cuillère à café .

Je lève tous les dispos et urine dès que je peux (j'avais bu 1 l d'eau avant pour désinfecter l'urètre après la  manip) : au début impossible, l'urètre parait collée par le courant ( mais jamais ressenti de brulure : le gel unidose stérile surgilube est vraiment efficace , j'avais bien tartiné la sonde aussi !) mais après 3 mn quelques gouttes viennent puis le jet revient ..
Enfin, re-toilette à la bétadine rouge , rinçage du sexe , puis idem pour la sonde , fin par trempage dans l'alcool et rinçage au sérum phy, séchage à l'air  . Stockage dans un sac congél ( avant prochaine utilisation, je reprendrai la même manip qu'avant cette séance  .....)

Voilà détaillée ma première séance avec cette électrode , je ne regrette pas de l'avoir commandée , seul bémol : pas trouée elle ne permet pas l'écoulement liquide , mais avec 4 mm de diamètre seulement , trouer  l'embout métallique et le laisser bien arrondi  était surement très délicat ....
Je me retrouve avec 244 uni-doses de gel stérile et ma sonde urétrale neuve de 8 mm que j'ai proposé à moitié prix , mais dont personne n'a voulu , tant pis ....
La difficulté va être de ne pas devenir addict à cettre stimulation , la crainte d'une nouvelle infection va cependant me retenir ....un peu ......

Je vous tiendrai au courant (!) de mes prochaines expérimentations , branchements, routines et effets ....
Si vous avez connu des orgasmes semblables, avec une sonde urétrale, pouvez vous nous en informer ?????
Merci d'avance ....
Bien à vous
matou83
Revenir en haut Aller en bas
sbdhot
Je progresse...
Je progresse...
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 56
Adresse : PACA
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: orgasme prostatique et sonde urétrale    Ven 26 Sep 2014 - 9:07

matou83 a écrit:
Bonjour ,
Après avoir , il y a longtemps, connu quelques orgasmes prostatiques par massage anal, avec l'anéros, j'ai retrouvé hier des sensations équivalentes avec la sonde urétrale que je viens d'acheter .
Achat aux USA , à happyStim-USA.com ,  j'étais un peu inquiet de la durée de livraison , mais les 15 jours annoncés ont bien été respectés , par contre l'expédition par USPS n e permet pas le suivi , mais rien à dire : enveloppe bulle anonyme et bonne protection de l'électrode ( pas de pli possible) 

D'abord désinfection sonde au Dakin, rinçage au sérum physiologique, séchage à l'air , température ambiante . Ensuite avant utilisation , lavage sonde à la Bétadine rouge, rinçage au sérum . Lavage de la verge , gland découvert, à la bétadine rouge , séchage léger à l'air ( pour que le gel adhère) .
Pour certains ces précautions vont paraitre ridicules, mais ayant eu une prostatite, il y a quelques mois, suite à une insertion mal contrôlée, je préfère exagérer en ce sens !!!!

Ensuite, gel stérile en dose unique sur le méat et sur toute la longueur de la sonde ( autres électrodes déjà, posées, mains lavées à la bétadine rouge après avant manip sonde, pas de gants chirurgicaux car j'en avais acheté 10 dans une pharmacie de chez moi : la pharmacienne les avait pris dans une boite de 500, à pleine main et les avait versés dans un petit carton : merveilleuse prophylaxie !!! Mais je vais peut-être voir si des quantités inférieures à 500 existent sur le Net et le prix ????

Puis insertion de la ,sonde ( silicone de 4 mm de diamètre, terminé par un embout acier chirurgical arrondi et non troué ) sur environ 18 cm ( maxi envisageable, avec la pièce de contact avec fiche banane 4 mm :25 cm ) Senti le coude avant le sphincter de la prostate , légèrement dépassé ( la prochaine fois je poursuivrai sur les 7 cm restants pour arriver dans la vessie ) et mise en marche de l'ET312 .
Je précise que j'étais absolument pas en érection, au vu de la longueur de la sonde urétrale , c'est ESSENTIEL pour arriver au niveau de la prostate ! Ça diminue aussi les risques d'infection !

Branchements : A+ sonde urétrale, A- sonde anale bipolaire ,  B+ sonde anale , B- patchs testicules ( prochainement j'essaierai de mettre des silicones souples autour de la base du sexe, sous les couilles, ou sur le sillon du gland . Pour la première fois je n'ai pas osé pour ne pas gêner l'introduction de la sonde .

Routines ( mon lecteur MP3 était sans batterie ) Waves puis Phase3 que j'affectionne particulièrement ....
Intensité croissante bien sur , Waves me sature au bout d'un moment, je passe à Phase3 qui alterne coupures de courant, caresses et chocs ( d'autres fichiers smartstim sont plus efficaces mais avec mon MP3 vide de batterie ... )
Au bout de 6 mn de stim, ma verge gonfle beaucoup mais ne s'allonge pas trop ( 3-4 cm pas plus ) et je sens dans les reins une pulsation qui s'amorce , j'augmente l'intensité sur les deux pôles et mes cuisses se mettent à trembler , puis je sens mes hanches bouger , une boule remonte dans mes reins , mes fesses se contractent et je ne peux retenir des cris de plaisir , le corps arqué , je lâche la sonde que je maintenais enfoncé , elle sort de l'urètre . Je récupère lentement , complètement épuisé ....Plus qu' avec mes configurations habituelles !!!

J'étais sur une serviette de bain, je remarque qu'il n'y a pas de sperme mais un liquide incolore, qui coule encore de ma verge , pas de grande quantité mais disons une petite cuillère à café .

Je lève tous les dispos et urine dès que je peux (j'avais bu 1 l d'eau avant pour désinfecter l'urètre après la  manip) : au début impossible, l'urètre parait collée par le courant ( mais jamais ressenti de brulure : le gel unidose stérile surgilube est vraiment efficace , j'avais bien tartiné la sonde aussi !) mais après 3 mn quelques gouttes viennent puis le jet revient ..
Enfin, re-toilette à la bétadine rouge , rinçage du sexe , puis idem pour la sonde , fin par trempage dans l'alcool et rinçage au sérum phy, séchage à l'air  . Stockage dans un sac congél ( avant prochaine utilisation, je reprendrai la même manip qu'avant cette séance  .....)

Voilà détaillée ma première séance avec cette électrode , je ne regrette pas de l'avoir commandée , seul bémol : pas trouée elle ne permet pas l'écoulement liquide , mais avec 4 mm de diamètre seulement , trouer  l'embout métallique et le laisser bien arrondi  était surement très délicat ....
Je me retrouve avec 244 uni-doses de gel stérile et ma sonde urétrale neuve de 8 mm que j'ai proposé à moitié prix , mais dont personne n'a voulu , tant pis ....
La difficulté va être de ne pas devenir addict à cettre stimulation , la crainte d'une nouvelle infection va cependant me retenir ....un peu ......

Je vous tiendrai au courant (!) de mes prochaines expérimentations , branchements, routines et effets ....
Si vous avez connu des orgasmes semblables, avec une sonde urétrale, pouvez vous nous en informer ?????
Merci d'avance ....
Bien à vous
matou83
Bonjour Matou 83,

Merci pour ce compte-rendu très intéressant.
J'ai moi même essayé les sondes urétrales mais je n'en ai pas tirer beaucoup de plaisir. Je dois dire que c'était une sonde courte qui ne pénétrait pas la vessie. Du coup en lisant tes commentaires positifs je crois que je vais faire de nouveaux essais.
Si j'ai bien compris c'est un orgasme sans expulsion de sperme.

Je t'avais indiqué que j'étais intéressé les uni-doses de gel stérile.
Revenir en haut Aller en bas
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 990
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: unidoses gel stérile   Ven 26 Sep 2014 - 9:37

Désolé sdbhot pour les unidoses, j'avais zappé complètement ....Combien, en voudrais-tu ?
Je vais regarder le prix payé et t'en vends la quantité que tu désires à ce prix .
Contacte moi par mp ou mail ou tél .
Vu le beau temps revenu, on peut se retrouver un de ces jours à la plage, pas le matin ni le lundi toute la journée qui vient mais le reste OK !
Bien amicalement 
matou83
Revenir en haut Aller en bas
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 990
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: précautions prophylactiques insuffisantes   Jeu 2 Oct 2014 - 6:15

Suite à mon message initial , je viens ici insister encore sur les précautions de désinfection et de manipulation pour ce type d'insertion urétrale profonde :

Est-ce mon état de santé actuel ( je dois être opéré bientôt d'un adénome prostatique) ou mes précautions sanitaires , pourtant importantes et que j'ai décrites en détail , mais insuffisantes ???  :  à la suite de ma séance de stimulation de la prostate par insertion urétrale , j'ai fait une nouvelle infection urinaire carabinée .

Il est possible que ce soit la simple insertion mécanique du bout de la sonde  dans la prostate qui ait déclenché l'infection : quand un adénome est suffisamment important, ces crises d'infection arrivent fréquemment d'après mon urologue : les bactéries qui le constituent se détachent et comme les urines stagnent aussi plus longtemps dans la vessie à cause de cet adénome , il se produit une infection urinaire . L'orgasme qui a stimulé les sphincters de la prostate-vessie ainsi que les muscles PC qui ont fait contracter la prostate ont pu aussi mobiliser ces microbes , plus ou moins enkystés avant ???


Je tenais cependant à insister sur les précautions à prendre sur ce type de manipulation : , bien boire avant (pour avoir une vessie pleine avant la manip : quelques gouttes d'urine couleront lors de l'insertion ,pas grave , si vous n’êtes pas infecté alors : urine stérile  et effet mécanique de lavage )   lavage de la verge et du gland à la bétadine rouge , mains aussi ou gant chirurgical , électrode urétrale bien désinfectée aussi avant insertion, rincée au sérum phy,pas à l'eau du robinet , gel stérile , précautions lors de l'insertion : ne rien toucher d'extérieur ni avec la sonde ni avec les doigts-gants , bien uriner après .
Il faut attendre un moment, que l'urètre achève de se replacer dans sa position initiale , l'insertion, même minime (diamètre : 4 mm)  ainsi que l'action du courant sur les sphincters de la prostate et de la vessie doivent s'estomper avant , mais au bout de quelques minutes, on peut à nouveau uriner normalement ....A condition d'avoir la vessie pleine !

Je suis preneur de conseils également si des "pros" de cette stimulation urétrale profonde ont des conseils à me donner ....
Pour l'instant, j'attends mon opération et ne tenterai plus rien de ce type de manip avant , et ensuite , un mois d'abstinence obligatoire , mais bon après , au vu de l'intensité et de la nature de l'orgasme obtenu , je me laisserai bien encore tenter ...
Alors si j'ai commis des fautes dans cette manip, merci aux pros de me les indiquer .....
Sinon il faudra que je me repaye un énième traitement antibiotique ......
Je pense à Electre, Electrobric, Pmelin , etc ..... mais tous ceux qui pratiquent ce genre d'insertion et ne s'expriment guère sont les bienvenus, des personnels médicaux aussi , médecins, infirmiers .... s'il y en a parmi les lecteurs de ce forum ....
Merci d'avance

Bien à vous
matou83
Revenir en haut Aller en bas
ictinos
Je progresse...
Je progresse...


Masculin Nombre de messages : 43
Age : 61
Adresse : Saint Maur
Particularité : homme , gay
Humeur : electro et sm et cbt
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: orgasme prostatique et sonde urétrale    Mer 8 Oct 2014 - 15:48

Bonjour , c'est bien que  quelques précisions soient apportées ( que j'ai lues )   concernant l'hygiène  ,au sujet de la pénétration d'objet dans le pénis  
 quelques précisions :
 - étape importante , le simple lavage de l'objet , que j'appellerai sonde  , avec tout simplement de l'eau et du savon , sans essuyage avec une serviette ou quoi que ce soit de ce genre . préférer , un papier sec  type essuie tout , mouchoir papier  etc ..
 - a été évoquée l'utilisation de la Bétadine rouge : excellent ! le Bétadine rouge a des propriété détergentes  , comme un savon . le rinçage est obligatoire .
 - il faut compléter par une aseptise de la sonde avec Bétadine jaune , puis ne plus rien toucher , sauf pour l'application d'un gel stérile
 - la solution de dakin est bonne , mais ce produit se dégrade vite  , ne pas utiliser cette solution si elle est trop ancienne , elle ne conserve pas ses propriétés dans la durée
 j'ai mentionné  les  produits " Bétadine rouge " et " Bétadine jaune ". il faut savoir que ces produits sont des produits destinés à l'asepsie de la peau  et non pas du matériel .Mais à  notre niveau , cela suffit  , pour d'désinfecter ou stériliser notre petit matos   .
 J'ai lu aussi : qu'il fallait "boire beaucoup".Cela aussi est bien ,  effectivement boire beaucoup permet d'éviter pas mal de problèmes .
 qu'est ce que boire beaucoup ?
 boire beaucoup c'est  après un sondage avec petite sonde de 20 cm  , 1,5 litre dans l'heure qui suit ! bref il faut aller pisser toutes les 10 minutes !
 amitiés  did
Revenir en haut Aller en bas
ictinos
Je progresse...
Je progresse...


Masculin Nombre de messages : 43
Age : 61
Adresse : Saint Maur
Particularité : homme , gay
Humeur : electro et sm et cbt
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: réponse pour sbdhot   Mer 8 Oct 2014 - 16:25

Bonjour ,  vous avez évoqué votre déception concernant la stimulation électro ,  par le biais d'une sonde dans l'urètre
je pratique  cette électrostimulation depuis longtemps . j'ai fait des erreurs en voulant aller toujours plus loin , c'est à dire plus profond !
en fait une simple sonde qui fait la longueur du pénis en érection suffit pour obtenir des sensations extraordinaires .
 - j'introduis une sonde métal coutre dans le pénis , jusqu'à ce qu'elle bute , ceci est normal puisque le conduit fait un coude à angle droit  je parviens ainsi , avec une électrode neutre placée dans l'anus a stimuler toute la longueur de la verge . les sensations sont excellentes , mais je note , que vu la proximité anatomique , entre l'électrode anale et le bout de la sonde , les sensations sont profondes , jusqu'à aller à des contractions musculaires profondes , visibles de l'extérieur . En injectant un courant , que je dirai " moyen " , et avec de la patience , le trajet de l'électricité finit par passer dans les zones prostatiques qui sont beaucoup plus érogènes . j'attends donc avec de la patience , et si je le fais sur moi même , je m'aide avec une petite séance de relaxation  , avec la respiration par exemple .
- j'obtiens toute une gamme de sensations , en retirant progressivement la sonde . pour cela je place une butée , sur la sonde . c'est un petit anneau de caoutchouc , que je place sur la sonde et que je peux déplacer . à 0,5 cm  les sensations varient  . plus je retire la sonde plus la surface de contact est faible , donc il faut régler l'intensité en fonction . les stimulations  de l'extrémités de la verge sont celles qui produisent une éjaculation la plus rapide , mais ce n'est pas ce que je cherche à priori .
 - pour une stimulation plus profonde  , c'est à dire jusque dans la vessie  , c'est plus compliqué . il faut franchir un coude à angle droit . j'utilise donc une sonde en latex conducteur, souple ,  que je peux placer ou je veux  à un certain niveau , c'est sur la sonde se trouve en regard de la prostate , et là les sensations sont à explorer .
 dans tous les cas , ne pas essayer de passer en force  , pour aller jusque dans la vessie , avec un objet rigide .
pour les règles d'hygiène et d'aseptise , se reporter à d'autres postes  , ici
 a noter , que question pratique , je maintient la verge verticale avec un système de mon invention , pour que la sonde-électrode ne bouge pas et que la surface de contact soit toujours la même . en effet , l'organisme ayant tendance à expulser ,  ce qui est introduit , la sonde a tendance a ressortir , donc la surface de contact diminue , et les sensations changent jusqu'à devenir douloureuses . ça peut déboucher sur une expérience pas sympa ! surtout s'il l'on pratique sur un autre !  did
Revenir en haut Aller en bas
electrobric
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 486
Age : 58
Adresse : PACA
Particularité : Stimulation via Ampli Audio + ondes musicales + transfos d 'impédance .
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: orgasme prostatique et sonde urétrale    Mer 8 Oct 2014 - 20:00

matou83 a écrit:



Je pense à Electre, Electrobric, Pmelin , etc ..... mais tous ceux qui pratiquent ce genre d'insertion et ne s'expriment guère sont les bienvenus, des personnels médicaux aussi , médecins, infirmiers .... s'il y en a parmi les lecteurs de ce forum ....
Merci d'avance

Bien à vous
matou83
En  ce qui me concerne , j'ai arrêté ce genre d' insertion  suite  à une infection avec fièvre à 40 °,... j'ai du faire une fausse manip , genre : toucher le plug anal et ensuite ne plus m'en souvenir et toucher la sonde.

C'est vrai que les sensations étaient profondes , mais je n'ai  plus envie de repasser par ces trois jours de fièvre (traitement antibiotique lorsque le germe fut identifié, mais par anticipation prise d'OROKEN que ma Mère avait en stock (germe "échirilapourri" ..un nom comme çà Wink )
Revenir en haut Aller en bas
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 990
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: germe   Mer 8 Oct 2014 - 23:39

plutôt Escherichia coli , germe fécal en effet , mais j'ai été infecté aussi par ce germe lors de ma dernière manip . Or je n'ai pas manipulé la sonde urétrale de la main (droite) qui a servi à l'introduction anale de la sonde bipolaire (gauche) , la contamination ne venait donc pas de là .....Par ailleurs je m'étais lavé les deux mains à la bétadine rouge avant , comme la verge et le gland, sans les essuyer . Enfin,  j'ai continué à manipuler les boutons de l'ET312 de la main gauche quand la droite introduisait puis maintenait la sonde urétrale en place , et enfin la relevait lentement , sans aucun contact avec l'autre Je ne manipulais cette sonde que de l'extrémité qui assure le contact électrique avec le corps de la sonde , sans la toucher ailleurs  .....

Je continue à penser que c'est plutôt l'action mécanique de la sonde urétrale dans la vessie puis la prostate qui a remobilisé des germes plus ou moins enkystés jusque là ; c'est ce qui se passe quand un adénome est assez gros pour être opéré , ce que m'a expliqué mon urologue ( je ne lui ai pas parlé de mon expérience d'introduction urétrale ) : le patient fait alors très souvent des infections urinaires à répétition , ce qui accroit l'urgence de l'intervention .
J'ai également des polypes au passage vessie-prostate qui seront enlevés : issus de germes enkystés aussi ???
En fait je n'aurais pas du tenter ce type de manip au vu de mon état .....Mais venant de recevoir mon électrode urétrale souple de 4 mm ( silicone conducteur noir )  avec le gel stérile en stock en plus, difficile de résister ......

Dans  90% des cas d’infection urinaire, le germe est escherichia coli , vous pouvez le vérifier sur des sites médicaux . Se lave-t-on insuffisamment les mains avant de manipuler notre petit organe pour pisser ???
Pour les femmes la proximité du vagin et de l'anus est plus évidente à mettre en cause , pour nous hommes , à moins d’être  gay et d'enculer le partenaire sans capote , je ne vois que le manque d'hygiène des mains à mettre en avant dans cette infection ....Qu'en pensez vous ?

En tout cas, quelque soit votre état de santé prostatique , prenez de grandes précautions de manipulation quand vous faites ce type d'introduction .....

Rinçage au sérum physiologique stérile, jamais avec un papier quelqu'il soit mouchoir, essuie-tout etc : aucun n'est stérile ....
L'ouverture du sachet de gel est aussi délicate : comment être certain qu'aucune fraction de gel ne touche le rebord du sachet en sortant et puis se mêle au gel vraiment stérile ?   Je ne l'avais pas désinfecté à l'alcool avant de l'ouvrir , la prochaine fois je le ferai ....

Ces précautions vous paraitront peut-être bien exagérées , mais quand vous aurez connu des infections comme Electrobric et moi , vous vous questionnerez aussi .....

Cependant je ne me résouds pas à abandonner cette pratique après avoir connu l'orgasme qui s'est ensuivi ......
Mais pour l'instant , bien sage avant l'opération par les voies naturelles qui va avoir lieu .... ensuite un mois d'abstinence , et puis on verra ......

La bétadine jaune est irritante pour les muqueuses (iode)  , il vaut mieux rincer au sérum phy après , on peu aussi déposer une goutte de bétadine jaune-gel sur le méat avant introduction de la sonde , c'est ce que fait mon urologue avant chaque cystoscopie ( sonde métallique avec caméra de 5 mm de diamètre ) , en plus il met du gel anesthésiant , ce qui n'est pas conseillé ici puisque nous cherchons justement à avoir le gland et le reste du sexe très sensibles .....Mais cette sonde est rigide , pas le silicone conducteur que j'utilise pour me titiller la prostate et la vessie  !!!!
Mais une petite goutte seulement , même pas une noisette , et sur le méat seulement , pas sur tout le gland .....L'usage de ce gel est limité en principe à la peau, pas destiné aux muqueuses ....

Bien à vous et toujours avide de conseils d'hygiène et de prophylaxie pour ce type d'insertion .....

matou83
Revenir en haut Aller en bas
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 990
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: infections urètre-vessie à répétition    Sam 8 Nov 2014 - 8:51

Bon je me permets de continuer ce sujet car j'ai eu de nouveaux soucis :
Après opération de la prostate qui a donc été grattée , infection du rein gauche : pas d'origine nosocomiale, mais les microbes qui ont par le passé causé des infections urinaires s'enkystent dans les calcifications qui participent à l'adénome prostatique , grattées lors de la résection, elles se libèrent et malgré le lavage continu au sérum physiologique pendant 72 h ( pour mon cas, plus ou moins selon le patient et la venue d'urine claire ,"  sans sang !!! " ) peuvent se développer ensuite et remonter aux reins ...

Pourquoi exposer cette mésaventure ? Non par voyeurisme . Pour ceux qui , ayant un adénome prostatique , ou ayant eu des infections urinaires précédentes , seraient tentés par une stimulation électro de la prostate : vous pouvez avec l'extrémité de la sonde électro longue gratter les parois de l'adénome ( si la sonde pénètre dans la prostate ) ou celles de l'urètre (si vous avez eu des infections urinaires avant, cicatrisées ensuite )  et remettre en mobilisation de tels microbes ( le plus souvent Eschericia Coli dans 80% des infections urinaires, sauf MST  ) Après :  antibiotiques guérissant très bien ces affections mais qui habituent aussi l'organisme et obligent à des doses de plus en plus fortes ......

Certains diront que je suis trop pessimiste et que chacun prend ses risques avec ses expériences sexuelles , et c'est parfaitement exact , mais je ne voudrais pas, après mes conseils d'expérimentation de ce merveilleux orgasme prostatique par électrostimulation en faire négliger les risques , il y en a, à chacun de juger et de décider ....

Bien sincèrement 
matou83
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: orgasme prostatique et sonde urétrale    

Revenir en haut Aller en bas
 
orgasme prostatique et sonde urétrale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La sonde Juno a décollé pour un voyage de 5 ans vers Jupiter
» sonde urinaire
» Recherche Sonde ventilateur
» sonde urinaire
» sonde gastrique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Carrés d'Hélène :: Electro-Stimulation :: Témoignages et retours d'expérience-
Sauter vers: