Les Carrés d'Hélène

Les Carrés d'Hélène

Centre de Recherches et d'Enseignements sur la Vie Sentimentale et Sexuelle des Adultes
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  SoutienSoutien  

Partagez | 
 

 Expériences personnelles en electrostimulation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
xianau
Je progresse...
Je progresse...
avatar

Masculin Nombre de messages : 42
Age : 69
Adresse : Normandie
Humeur : Fantasmatique
Date d'inscription : 10/02/2011

MessageSujet: Expériences personnelles en electrostimulation   Mer 16 Juil 2014 - 9:24

Interview de Xianau
 
Q - Bonjour Xianau. Vous êtes un des rares pratiquants français de l’électrostimulation sexuelle (en anglais « estim ») et surtout un des très rares spécialistes de la très controversée électrostimulation des tétons dont vous avez publié plusieurs vidéos sur X-Tube. Comment en êtes-vous arrivé là ?
 
R – C’est une longue histoire, de plusieurs dizaines d’années ! Dès l’âge de 9 ans j’ai découvert l’autoérotisme et la masturbation qui est devenue pour moi une passion. Je n’ai eu de cesse pendant toute ma vie d’en perfectionner les pratiques pour développer un plaisir plus long et plus intense au travers de longues séances d’excitation et de jouissance.
 
Q – Vous dites rechercher de longues séances de masturbation. Qu’entendez-vous par longues ?
 
R – C’est tout le contraire d’une branlette destinée à produire une éjaculation rapide afin de soulager une tension sexuelle. C’est une masturbation lente, entrecoupée de pauses, où l’on recherche à faire durer le plus longtemps possible le désir, l’excitation sexuelle et l’éjaculation. C’est la  recherche des orgasmes multiples.
En masturbation manuelle mes meilleures séances ont duré environ 4 heures.
En électrostimulation, ma meilleure séance a duré 7 heures, 7 heures d’excitation, d’érection, d’éjaculations bloquées, d’orgasmes secs, 7 heures intenses au paradis ! C’est inimaginable mais vrai…
 
Q De telles pratiques ne vous ont elles pas détourné d’une vie sexuelle normale ?
 
R – Oui et non. Le plaisir d’une relation amoureuse où entrent complicité, tendresse et sentiments est évidement bien plus riche que le plaisir strictement physique de la masturbation, bien que l’on puisse atteindre par l’électrostimulation un plaisir physique beaucoup plus intense que dans une relation « normale ».
La masturbation ne m’a pas empêché d’avoir une vie amoureuse hétérosexuelle épanouie, même si elle a fortement limité le nombre de mes partenaires. Cependant elle m’a détourné des relations homosexuelles qui pourtant m’auraient tenté car je suis bisexuel, les hommes m’attirant tout autant que les femmes. En plus je n’ai découvert que trop tard mes pulsions sadomasochistes que j’aurais beaucoup aimer développer dans l’un ou l’autre « donjon ». Quand je visite le magnifique site sadomaso-gay « Dream Boy Bondage » j’enrage de voir tout ce que j’ai manqué. Le grand regret de ma vie sexuelle est de ne pratiquer le masochisme que dans mes activités masturbatoires !
 
Q – La masturbation est, dit-on, une pratique destinée à des individus frustrés. Qu’en pensez-vous ?
 
La masturbation, contrairement aux idées véhiculées par les « bien pensants » qui sont en fait des ignorants, est une activité sexuellement très épanouissante. Elle permet, si elle est pratiquée soigneusement, de parvenir à un parfait contrôle de son corps et de ses sensations, ce qui très précieux pour synchroniser son plaisir dans des relations avec un partenaire. Je pense qu’elle est un complément indispensable aux relations « normales »
Je rappelle à ce propos que le sexe c’est d’abord dans la tête, et que c’est ensuite une question de technique et non de longueur de bite ! La masturbation permet d’affiner sa technique.
Le seul gros problème engendré par des activités masturbatoires intenses, en particulier par la pratique l’électrostimulation, c’est l’addiction : on vit rapidement dans un état de désir sexuel permanent. C’est très agréable mais très prenant. Je passe chaque jour plusieurs heures sur des sites pornographiques. Je consacre tout mon temps libre à la masturbation ! Quand je ne peux pas la pratiquer, je ressens le tenaillement du drogué qui n’a pas eu sa dose.
Mais globalement, mes pratiques me rendent totalement heureux !
 
Q – Comment avez-vous découvert l’électrostimulation sexuelle ?
 
R- Tout bêtement, en recherchant un plug anal métallique comme je les aime pour leur douceur et leur facilité de glissement. J’ai découvert que certains plugs pouvaient être électrifiés. Ca m’a évidemment beaucoup intrigué et j’ai commencé à faire des recherches sur internet où j’ai découvert des vidéos de pratiquants qui m’ont vraiment impressionné : précum, éjaculations abondantes, gémissement de douleur et de plaisir. Je me suis dit « Ça, c’est fait pour moi ! » et j’ai acheté une Rimba Box pour commencer…
 


Q – Les débuts ont été difficiles ?
 
R- Evidemment : le mode d’emploi de ce genre matériel n’est que technique, c’est comme un véhicule qui serait livré avec le plan du moteur mais sans le permis de conduire ! Il faut patiemment tout apprendre.
J’ai débuté avec des électrodes bricolées : un collier de serrage métallique comme cockring (anneau enserrant la base de la verge et les testicules), un fil de cuivre enroulé en spirale comme cockhead (anneau entourant la base du gland). Monté comme ça c’est très douloureux et peu jouissif ! J’ai quand même, avec beaucoup de courage,
obtenu mon premier « HFO » (Hand Free Orgasm : orgasme sans utiliser la main), mais j’ai souffert !
Grâce à ma persévérance j’avais cependant découvert deux principes fondamentaux :
1-       L’orgasme ne s’obtient qu’avec une haute intensité électrique (appelée « seuil de la douleur »)
2-       Il faut utiliser des électrodes adaptées et les lubrifier avec un gel conducteur
Une fois ces principes adoptés (et financés) la porte du paradis s’est ouverte, et je me suis décidé à acheter un électrostimulateur Erostek ET312, matériel très onéreux mais en tous points remarquable.
 
Q – Quel « plus » apporte l’électrostimulation sexuelle par rapport à la masturbation manuelle. Elle me semble compliquée, douloureuse et coûteuse. Ca vaut le coût et le coup  (si j’ose dire)  quand  même ?
 
R – Pour faire simple, le « plus » de l’électrostimulation sexuelle c’est la possibilité de contrôler ses sensations avec des potentiomètres : on a la maîtrise de son plaisir, on peut donc le prolonger aussi longtemps que l’on veut (il y tout de même des limites !), de toutes façons bien au-delà de ce que l’on obtient avec les autres pratiques sexuelles. Jouir pendant des heures, voilà un fantasme possible à réaliser.
De plus si l’on est masochiste on peut jouer à plaisir avec le seuil de la douleur. En effet  l’électrostimulation a un effet anesthésiant qui conduit à augmente progressivement la tension électrique jusqu’à l’insoutenable !
 
Q – N’y a-t-il pas un danger de brûlure ou d’électrocution ?
 
R- Il peut apparaître des rougeurs aux emplacements des électrodes, surtout lors de séances très longues. Mais si les électrodes sont bien lubrifiées les rougeurs ne sont que superficielles et disparaissent vite. Quant au risque d’électrocution, il est nul vu les faibles intensités utilisées. Il est néanmoins déconseillé d’utiliser un électrostimulateur si l’on porte un pacemaker ou de placer des électrodes au dessus de la ceinture.
 
Q- Alors, pourquoi êtes-vous un des rares pratiquants de l’électrostimulation des tétons ?
 
R- Les tétons sont une zone érogène merveilleuse dont la sensibilité mérite d’être développée. J’ai commencé un peu au hasard par y poser divers type de pinces, de la pince à linge, jusqu’à la pince crocodile ! J’ai constaté que le pincement des tétons renforçait l’érection : de la douleur surgissait désir et plaisir…Puis j’ai acheté des pinces à seins japonaises plus appropriée à ce genre de pratique.
Quand je suis passé à l’électrostimulation, j’ai tout naturellement été tenté d’électrifier mes pinces, mais les nombreuses mises en garde sur l’utilisation d’électrodes au dessus de la ceinture me rebutaient. Jusqu’à ce que je découvre sur les « Carrés d’Hélène » un article d’Electre qui utilisait cette pratique. J’ai suivi ses conseils, j’ai essayé, j’ai adoré, maintenant je ne peux plus m’en passer et je ne suis pas mort…
 
 Q- Comment obtenir une pratique sans danger ?
 
R- Il faut utiliser des pinces métalliques à bords plats et les relier  aux pôles d’un électrostimulateur uniquement dédié à cet effet, car ce dispositif doit être isolé de toute interférence avec d’autres électrodes (j’utilise pour ça  ma Rimba box). Il est important de lubrifier les tétons pour que la conduction du courant soit parfaite entre les seins, sans risque de s’égarer en route. Une astuce : ne lubrifier que la partie inférieure du téton pour évider que la pince ne glisse. Utiliser une routine de « picotements » et augmenter graduellement la tension afin d’équilibrer la « douleur » des pinces et celle de l’électrostimulation des parties génitales.
 
Q-Avez-vous expérimentez d’autres pratiques originales ?
 
R- J’essaye ce que je découvre sur internet. Les « stimmers » (pratiquants de l’électrostimulation) sont très inventifs ! L’électrostimulation en triphasé « orteils-base de verge-gland » donne des sensations intéressantes, mais c’est un dispositif lourd. Je reste fidèle  au montage triphasé « anus-base de verge-gland » + tétons, qui est certainement le plus jouissif.
 
 
 
Q-Qu’entendez-vous par «montage triphasé » ?
 
R- Le montage triphasé, disponible avec l’ET312 dont il est l’un des grands avantages, permet l’utilisation de trois électrodes, l’une d’elle étant reliée à deux sorties de l’appareil. On obtient ainsi une coordination de la stimulation sur les trois électrodes permettant de véritables effets de massage. On peut par exemple reproduire les coups de boutoir de la sodomie synchronisés avec l’excitation du gland : c’est comme si vous étiez à la fois sucé et sodomisé ! Les effets sont extraordinairement variés et extrêmement jouissifs ! L’électrostimulation conduit à des plaisirs d’une intensité incomparable.
 
Q-Vous avez déposé sur X-Tube des vidéos de vos séances d’électrostimulation. Pourquoi ?
 
R- Sans les vidéos et les témoignages trouvés sur Internet, je n’aurai jamais pu atteindre les sommets de plaisir auxquels je suis parvenu. J’ai trouvé normal d’apporter en retour mon propre témoignage pour encourager la pratique de l’estim.
D’autre part, j’ai constaté que la plupart des vidéos du genre étaient de très mauvaise qualité : en général c’est un plan fixe interminable. J’ai donc essayé de proposer des vidéos plus dynamiques, avec un éclairage, différents cadrages, une sonorisation, voire un accompagnement musical et des sous-titres. Ne disposant que d’un matériel sommaire (petite caméra, logiciel de montage basique) j’ai fait ce que j’ai pu.
 
Q- Réalisez-vous seul ces vidéos ? Comment se passent vos séances de tournage ?
 
R- Je les réalise seul et c’est assez difficile. Il faut d’abord improviser un studio dans la maison : toile de fond (pour la discrétion), caméra, éclairages, moniteur (pour voir ce que l’on filme), matériel d’électrostimulation (2 électrostimulateurs, 5 électrodes, gel), petits matériels divers…
Ensuite il faut s’équiper et commencer le tournage en maintenant son désir, son érection et en contrôlant son éjaculation. Si l’on veut varier les plans, il faut à chaque fois interrompre l’enregistrement, couper le courant, parfois débrancher les électrodes, et changer de position. Ces manœuvres font invariablement perdre l’érection, d’autant qu’un tournage prend environ deux heures. C’est la même situation que celle des acteurs pornographiques !
Il faut alors trouver de nouveaux stimuli pour reprendre le tournage. Pour ma part je visionne des diaporamas pornographiques tout en tournant. J’ai ainsi en face de moi ma propre image sur un écran et des photos érotiques sur un autre écran.
J’ai eu parfois recours à du Kamagra : ce produit, genre Viagra, permet une reprise très rapide des érections interrompues. Mais il ne faut pas en abuser, certains acteurs pornos en sont morts ! J’ai pu moi-même constater que ce produit provoque une irrégularité du rythme cardiaque…A consommer donc avec une très grande modération. Je n’en fais jamais usage dans mes séances non filmées.
Une fois les prises de vues obtenues, il faut les trier (80% au moins sont à jeter), les monter, les sonoriser puis diffuser le film s’il est réussi (ce qui n’arrive qu’une fois sur 3 environ !).
Il faut compter 2h de tournage pour 3mn de film. Et pour une dizaine de films diffusés il m’aura fallu en monter 30 ! Mais je conserve souvent pour moi-même des films « non présentables », parfois en raison de scènes trop crues…
Je limite cette activité car on y trouve en fait peu de plaisir, si ce n’est celui du partage avec la communauté des stimmers et de l’archivage de ses expériences.
J’avoue tout de même que j’aurais bien aimé avoir un (ou une) partenaire cameraman pour enrichir la qualité de mes films !
 
Q-Nul doute que vos propos fassent des émules. Merci Xianau pour votre témoignage sincère, bon plaisir à vous dans la suite de vôtre quête sexuelle.
 
Pour toute réponse personnelle à Xianau, vous pouvez lui écrire sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: électrodes tétons    Mer 16 Juil 2014 - 14:17

bopn jour Xianau ,
quelques petites remarques :
*votre site sur les videos électro ? ou alors suffit-il de taper dans xianau dans le moteur de recherche correspondant ? mais de quel site ?
*pour les électrodes de tétons , les patchs sont aussi très bien : surface de contact plus large, possibilité de pousser plus l'intensité . Les différents montages possibles ont été évoqués plusieurs fois ici déjà ...
les pinces donnent des piqures plus vives , désagréables parfois. A la rigueur si on a peur que les ^patchs se décollent : ceinture élastique ou autre lien plat pour les maintenir , mais avec des patchs assez neufs, peu de risques .
*les routines sont à la mesure du ressenti de chacun , perso j'aime bien des fichiers audio donnés sur ce forum où se superposent des vagues entrainant plutôt des caresses associées à des chocs plus intenses et plus brefs , si certains sont intéressés, je donnerai des choix persos, mais c'est très personnel , chacun son ressenti ....J'utilise moi aussi un ET312B .
Bien à vous
matou83
Revenir en haut Aller en bas
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: fichiers audio   Mer 16 Juil 2014 - 22:10

Pour continuer le message précédent :

fichiers alternant "caresses" en vagues  et coups violents mais brefs :
*ZZ Stereostim Pulsinator
*cattle serré ,  cattle prog10
*woody extrait
*cayenne (1,2,3 )
*cock to prostate

fichiers plus portés sur des coups violents :
*punish me , punish long
*telephone torture ( gentle, harsh, workfile)
*torturous fuck

 Ces fichiers de smartstim ont été donnés par des bloggeurs dans des messages précédents .

Je vais quitter le forum pour quelques semaines de vacances , à bientôt, et bonnes vacances à ceux qui partent aussi ....
matou83
Revenir en haut Aller en bas
xianau
Je progresse...
Je progresse...
avatar

Masculin Nombre de messages : 42
Age : 69
Adresse : Normandie
Humeur : Fantasmatique
Date d'inscription : 10/02/2011

MessageSujet: Re: Expériences personnelles en electrostimulation   Mer 16 Juil 2014 - 22:12

Mes vidéos sont disponibles sur XTube. Il suffit d'y rechercher "xianau"

Je n'ai pas de bons souvenirs de l'utilisation de patchs. Je n'avais peut-être pas le bon matériel mais j'ai trouvé que la conductivité était moins bonne qu'avec des pinces lubrifiées. Les pinces sont certes un peu douloureuses, mais c'est l'effet que je recherche !
Comme vous le dites bien, les ressentis sont très personnels...

Pour poursuivre sur ce forum, je serais très intéressé de recueillir le témoignage d'autres pratiquants sur leur parcours de découverte de l'électrostimulation.
En particulier du vôtre si le vous voulez bien.

Bien cordialement,
Xianau.
Revenir en haut Aller en bas
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: ressenti-expériences en électro    Mer 16 Juil 2014 - 22:56

Xianau ,Tout à fait d'accord pour poursuivre les échanges, mais à partir de fin Aout seulement , je par en congés et déconnecte complètement jusque là .
Bien à vous , amicalement
matou83
Revenir en haut Aller en bas
am_ampere
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 287
Age : 44
Adresse : Confidentielle MAIS au bord de la Méditerranée.
Particularité : Pratique depuis longtemps l'Estim.
Date d'inscription : 23/06/2013

MessageSujet: Re: Expériences personnelles en electrostimulation   Mer 16 Juil 2014 - 22:59

matou83 a écrit:
Pour continuer le message précédent :

fichiers alternant "caresses" en vagues  et coups violents mais brefs :

*cattle serré ,  cattle prog10
*woody extrait 


fichiers plus portés sur des coups violents :
*punish me , punish long 
*telephone torture ( gentle, harsh, workfile) 
*torturous fuck

 Ces fichiers de smartstim ont été donnés par des bloggeurs dans des messages précédents . 

Oui, ils sont là :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Have fun !
Revenir en haut Aller en bas
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: fichiers audio et videos xianau sur xtube    Mer 16 Juil 2014 - 23:02

Merci am_ampere d'avoir remis ce lien, il va en intéresser plus d'un !!!

Pour répondre à xianau , pas de réponse en tapant "xianau" sur xtube, que ce soit toutes catégories, BDSM, amateurs ??? Quelle catégorie chercher ?
Bien à vous
matou83
Revenir en haut Aller en bas
xianau
Je progresse...
Je progresse...
avatar

Masculin Nombre de messages : 42
Age : 69
Adresse : Normandie
Humeur : Fantasmatique
Date d'inscription : 10/02/2011

MessageSujet: Re: Expériences personnelles en electrostimulation   Jeu 17 Juil 2014 - 4:57

Pour mes vidéos sur xtube essayer ce lien :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ou rechercher :

Nipples, cock and anal estim until hfo orgasm

La première vidéo trouvée, les autres se trouverons dans "more from this user"

Bonne recherche et donnez moi votre avis et, si vous le voulez bien, racontez moi votre parcours initiatique vers l'électrostimulation, objet de ce forum...

Bien à vous,

Xianau.
Revenir en haut Aller en bas
am_ampere
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 287
Age : 44
Adresse : Confidentielle MAIS au bord de la Méditerranée.
Particularité : Pratique depuis longtemps l'Estim.
Date d'inscription : 23/06/2013

MessageSujet: Re: Expériences personnelles en electrostimulation   Jeu 17 Juil 2014 - 8:28

matou83 a écrit:
Merci am_ampere d'avoir remis ce lien, il va en intéresser plus d'un !!!

Ce sont tous des fichiers classés dans la catégorie "SM" par Smartstim  MAIS jouissifs (je trouve) à intensité modérée.

Comme son nom l'indique, j'ai extrait une partie de "Woody Woodpecker", le fichier complet offre trop de variations.

Les fichiers avec Rythm dans le nom proposent une intensité qui augmente progressivement (en conservant les mêmes fréquences) tout au long du déroulement. Ils conduisent forcément à l'orgasme.
Revenir en haut Aller en bas
xianau
Je progresse...
Je progresse...
avatar

Masculin Nombre de messages : 42
Age : 69
Adresse : Normandie
Humeur : Fantasmatique
Date d'inscription : 10/02/2011

MessageSujet: Re: Expériences personnelles en electrostimulation   Jeu 17 Juil 2014 - 22:13

Chers amis, merci pour vos précisions techniques que vais bien sur utiliser à mon profit !

Cependant, en lançant ce forum ce n'est pas à la technique que je songeais, mais à vos parcours personnels de découverte de l'électrostimulation.


Quand et comment avez-vous découvert cette pratique ?
Quelles difficultés avez-vous du surmonter ?
Quelles sensations recherchez-vous ?
Quelles sensations vous sont agréables, désagréables ?
Comment avez-vous progressé et enrichi votre plaisir ?
Quelles sont vos pratiques actuelles ?
En êtes vous sexuellement satisfaits ?
etc...

Je pense que des témoignages sincères et personnels de pratiquants chevronnés devraient pouvoir attirer et guider les novices qui se posent bien des questions sur le sujet comme on le constate sur les forums dédiés à l'électrostimulation, et aussi conforter (ou  non) les plus anciens !

Merci d'avance pour vos réponses !
Xianau
Revenir en haut Aller en bas
mitch35
J'arrive...
J'arrive...


Masculin Nombre de messages : 2
Age : 42
Adresse : RENNES
Particularité : adepye sm soumis (solo actuellement :()
Humeur : coquine
Date d'inscription : 26/07/2014

MessageSujet: electrostimulation   Sam 26 Juil 2014 - 23:21

Bonsoir, j'utilise l'electro stimulation depuis maintenant environ 2 ans en solo. avec un ancien appareil qui ne fonctionne plus acheté sur le télé achat (mais pas sexuel), et aujourd'hui, après réfléxxion, j'ai acquis un body beautiful de chez sport elec (119€), que j'utilise en plaçant les electrodes à des fin sexuelles. tres efficace, il faut fantasmer et etre détendu !! (pour ma part je fantasme sur une séance avec une domina cuirée, et j'arrive à l'extase sans jouissance réelle pour le moment). les differents progrmmes ont de multiples variations, ce qui stimule beaucoup, certains, rappellent même une fellation ! le seul inconvénient, pas d'accessoires genre godes ou parachutes, étant donné que cet appariel est fait pour les abdos, fessiers etc....mais je le conseille vivement pour une premiere experience :p
Revenir en haut Aller en bas
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: expérience perso    Mer 3 Sep 2014 - 16:30

D'abord, comment en suis-je venu à l'électro-stim ?
Par le plus grand des hasards je suis tombé sur le site de LN , comment? j'avoue avoir oublié ...Mais c'était en 2009, j'avais 61 ans , pardonnez mes trous de mémoire , combien de neurones en moins ??? ...
Je venais de divorcer . J'avais perdu beaucoup de confiance en moi, notamment sur le plan sexuel , j'avais des difficultés à avoir des érections satisfaisantes et je doutais pouvoir recommencer une vie sexuelle .

Le site de LN m'a d'abord attiré pour d'autres forums et puis je suis tombé sur le site électro et ai commencé à fantasmer sur cette stimulation au vu de son effet sur les verges qui gonflaient, se balançaient et éjaculaient des quantités de sperme incroyables en allant sur des sites spécialisés (xtube, xvideo, tedtube, deviantclip, hardsextube,maximustube, rexxx, fantasti cc, dominated girls etc ....)
Bien sur la plupart des videos étaient dédiées au SM mais pas toutes et les interventions d'Electre étaient tellement intéressantes sur le forum que je me suis mis à vraiment fantasmer sur cette masturbation si nouvelle pour moi.

Sur les conseils d'Electre, j'ai attendu et quand je l'ai pu j'ai commandé un ET312B , grâce à lui , et je me félicite encore de cet achat et de ce conseil ......
J'avais entre-temps bricolé des électrodes pour assoir mes fantasmes sur des faits plus concrets ...Quand j'ai reçu l'ET312 en décembre 2010 , j'ai pu enfin tester l'effet sur moi-même de cette électro-stimulation qui me faisait fantasmer depuis presque un an ......Et que je pratique donc depuis presque 4 ans .
Bien sur entre-temps j'ai lu les conseils d'Electrobric et sa façon de concevoir une stimulation moins couteuse et aussi sure, mais à cet instant, sauf si je me trompe, ses explications n'étaient pas aussi élaborées qu'actuellement , si elles existaient (Electrobric, quand avez vous commencé à poster des détails précis sur votre appareillage  ??? j'ai la flemme de chercher .... Mais peut-etre allez vous vous aussi commenter un peu votre arrivée à l'électro , donc inutile de se répéter ....)
Depuis j'ai aussi bricolé deux transfos de puissance en sortie de ma micro-chaine qui lit des fichiers smartstim sur clés USB . J'ai aussi tenté d'enregistrer des routines de l'ET312 qui me plaisaient particulièrement et de les passer mais pb : il doit y avoir écrêtage car les effets sont bien inférieurs aux originaux ...Il faudra que je demande à Electrobric ou d'autres férus en électronique ce qu'ils en pensent .....
De toute façon , avec les fichiers smartstim lus par ma chaine, et transformés par les transfos de puissance , j'ai quand même 4 voies assez satisfaisantes si je les ajoute à l'ET312 . Mais je n'utilise pas très souvent cette possibilité qui m'oblige à rester près de la chaine et non confortablement sur mon lit si j'utilise l'ET312 seul .....

Cette masturbation électrique m'a redonné sexuellement confiance en moi , j'ai pu constater que je pouvais encore bander convenablement , et même que mon érection s'était améliorée par rapport à avant mon divorce , et que je contrôlais aussi mieux mon éjaculation . Sans doute la durée d'une séance électro et la possibilité de diminuer à volonté l'excitation par la baisse de l'intensité du courant y sont pour beaucoup .

J'ai alors retrouvé une ancienne copine , connue à 20 ans et qui venait de divorcer aussi . Nous avions pas mal de souvenirs de travail et des centres d’intérêt en commun , un peu le même caractère et nous sommes à nouveau rapprochés et vivons maintenant ensemble quand nos parents âgés, dont nous nous occupons tous deux , nous le permettent , puisque nous sommes éloignés d'une centaine de km ....
Sur le plan sexuel nous nous entendons très bien et j'ai surmonté mon complexe de petit pénis qui m' handicapait avec mon ex-épouse . Le vagin de ma compagne actuelle est très musclé et me masse très vigoureusement quand elle est bien excitée . Bien sur je n'avais pas attendu les conseils d'Electrolyse pour caresser suffisamment son sexe avec la langue et les doigts et lui donner une première jouissance avant de la pénétrer . Je connaissais par ailleurs la video qui illustre son message . Quand j'y penserai je mettrai des liens sur d'autres videos qui illustrent encore mieux des orgasmes multiples féminins par massage....
La video d'Electrolyse commence en effet trop brutalement, la partenaire est déjà très excitée au début , le début du massage manque .....

Je dois donc en partie à l'électro le bonheur d'avoir osé recommencer une relation intense avec une femme , chose que je n'aurais jamais osé faire car l'après d'un divorce est toujours éprouvant au plan psychologique et ma relation précédente qui n'était vraiment plus réussie au plan sexuel après les quelques premières années de bonheur commun, m'avait fait trop douter de ma capacité à satisfaire une femme ...
C'est donc pour moi un fait essentiel , merci Electre aussi ....
Bien sur l'électro n'est qu'une masturbation et quand nous sommes ensemble, je n'en fais pas et je ne lui en parle pas car j'ai peur de sa réaction , elle est assez fermée aux stimulations par vibros par exemple , aux boules de geishas etc ...L'électro lui paraitrait donc une déviation incroyable ....
Mais l'électro me permet d'entretenir mon érection ( capacité des corps caverneux à gonfler ) que l'age avait mis un peu à mal . Peut-être que l'effet du courant sur les muscles pubo-coccygiens, lors des stimulations rectales, a renforcé aussi cette érection et le maintien de celle ci lors de la pénétration (?) .

Voilà dévoilés les bienfaits de l'électro sur ma vie sexuelle , à vous d'évoquer votre vécu ou de donner votre avis sur mon expérience ....

Bien à vous

matou83
Revenir en haut Aller en bas
xianau
Je progresse...
Je progresse...
avatar

Masculin Nombre de messages : 42
Age : 69
Adresse : Normandie
Humeur : Fantasmatique
Date d'inscription : 10/02/2011

MessageSujet: Réponse à Matou   Ven 5 Sep 2014 - 14:15

Merci  Very Happy matou pour ton témoignage que je trouve extrêmement intéressant: c'est exactement ce que j'attendais de ce forum.

Chacun a sa propre expérience, chacun a suivi sa voie patiemment pour parvenir aux plaisirs (d'accès difficile) de l'électrostimulation.
J'attends avec avec impatience de nouveaux  témoignages encore.
J'espère qu'ils feront des émules et enrichirons notre communauté en montrant comment on peut retrouver à tout âge des plaisirs et une vie sexuelle intenses.

L'important est de susciter le désir, la technique vient après, puis le plaisir ensuite:  mais le chemin de la découverte n'est-il pas déjà le plaisir ?

A bientôt j'espère sur ce forum.

Xianau.
Revenir en haut Aller en bas
xianau
Je progresse...
Je progresse...
avatar

Masculin Nombre de messages : 42
Age : 69
Adresse : Normandie
Humeur : Fantasmatique
Date d'inscription : 10/02/2011

MessageSujet: Réponse à Mitch,   Ven 5 Sep 2014 - 14:25

Salut Mitch, merci Very Happy pour ton témoignage. N'hésite pas à nous en dire plus.
Je pense que tu pourrais maintenant acquérir un électrostimulateur sexuel. On en trouve facilement sur Internet.
Tu pourras bénéficier de nombreux conseils techniques dans les forums de ce site.
J'en rappelle deux fondamentaux :
- utiliser des électrodes appropriées et lubrifiées
- l'orgasme ne s'atteint qu'avec une intensité élevée à la limite du seuil de la douleur

Bon plaisir à toi sur le chemin de l'estim.
Xianau.
Revenir en haut Aller en bas
hercule
J'arrive...
J'arrive...


Masculin Nombre de messages : 1
Age : 66
Adresse : rennes
Date d'inscription : 06/09/2014

MessageSujet: Re: Expériences personnelles en electrostimulation   Sam 6 Sep 2014 - 22:59

bonjour.
j'ai 63ans une bonne activité sexuel, j aime bdsm, j utilise cokring, pinces, anneaux etc  et j ai découvert pas hasard par une rencontre sur le net entre mec l électrostimulation. J'ai fait des recherches et j avoue que je fantasme très fort sur ce sujet. J ai une envie pressente d'essayer, je pense être très réceptif à ce genre de pratique. aussi je vais vous poser une question que l on a du vous poser 100 X : comment commencer et surtout dans quel appareil investir pour débuter ce plaisir particulier et voir si je suis satisfait. J ai été voir vos vidéos c'est impressionnant et j'avoue que ca me  plait énormément pour ne pas dire plus...
Très cordialement.
Hercule
Revenir en haut Aller en bas
Hottie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 166
Age : 42
Adresse : Dpt 60.
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Expériences personnelles en electrostimulation   Dim 7 Sep 2014 - 0:06

A mon tour de témoigner.
N'en déplaise aux puristes, l'électro n'est qu'une phase pour moi.
En effet il se peut que je souffre de quelque pathologie, mais depuis l'âge de 11-13 ans j'ai une envie/besoin de me satisfaire quasi quotidiennement.
Dès que j'ai été majeur j'ai commencé à expérimenter de ci de là. J'ai vite compris que caresser un corps féminin et jouer avec ses organes internes ou externes ne me suffisait pas.
A 20 ans il est (était ?) compliqué d'obtenir de la part de femmes du même âge des "excentricités" sexuelles, et (navré) à cet âge, faire l'amour à un corps bien plus vieux que le mien ne m’intéressait pas ! (qu'ai je loupé bon sang !!!).
Aussi plutôt que de me tourner vers ce qu'on appelait pas à l'époque des "MILFS", je suis allé chercher du plaisir vers quelque chose d'inexploré : d'autres hommes.
J'ai eu une période ÉPANOUIE de bisexualité, jusqu’à ce que je rencontre celle qui allait devenir ma femme.
Pendant plusieurs années ce fut des relations hétérosexuelles bien sympathiques, j'ai eu la chance d'avoir une compagne ouverte à la fellation et à la sodomie, quel plaisir pour un jeune homme de moins de 30 ans.
Et puis nous avons fondé une famille et eu des métiers très prenants. Nous nous touchions à peine, toujours dans les mêmes positions, toujours la même rengaine.
Mon métier m'a forcé à l'éloignement et j'ai trainé de ci de là. Pour moi inconcevable de trahir la femme de mes enfants en vaine relation sexuelle avec une autre femme. Bien que pour un homme il soit quasi inné de séparer amour et relation sexuelle, la femme n'accepte que très difficilement ce fait. Je l'ai donc trahi ... avec des hommes (oui désolé, mon psyché s'est contenté du fait de ne pas la trahir avec une autre femme).
Les hommes oui, les femmes oui, mais les deux réunis c'est bien mieux pour mon épanouissement.
Me refusant catégoriquement à toucher une autre femme que la mienne, je me suis "enfermé" dans les pratiques solitaires.
J'ai la "chance" de ne pas être souvent sous mon toit, et d'être très (trop ?) libre. Aussi j'ai essayé diverses pratiques en solo. J'ai dépensé une "petite fortune" en "sextoys" qu'ils soient pour mon plaisir de devant ou derrière. J'ai essayé des plaisirs artificiels et naturels, chacun est une découverte.
Plus récemment je suis "tombé" sur ce forum, j'ai essayé l'électro (pénis, uretère, anal, testicules ... ). En ce qui me concerne il m'a fallu un temps d'adaptation (comme à chaque nouvelle découverte), mais c'est pour moi un complément, je suis incapable d'atteindre le plaisir par ce seul fait, c'est chez moi une fin pas un moyen.
J'ai commencé avec un stimulateur "Mystim" qui, très vite, à été pris en défaut (routines sympas mais manque de puissance et d’électrodes qui me satisfont).
Fort heureusement, au moment où j'allais rayer l'électro de ma liste, un membre de ce forum m'a fait don d'un ET232 ainsi que d'électrodes "maison".

Aujourd'hui je varie les plaisirs comme toujours mais en essayant de me freiner, comprendre que je n'épuise pas un plaisir pour passer à un autre mais que je "fais tourner".
J'ai un coffre à "jouets" qui comprends un stimulateur électro, des sondes électro, des sondes urétrales, des plugs xxl, des masturbateurs et autres raffinements ^^

Depuis 20 ans je recherche le plaisir là où il est, en accord avec mes principes et dans respect des lois, j'ai quelques vices cachés que je ne saurai évoquer ici (on a tous un jardin secret non ?).

Depuis peu j'ai "décidé" de me concentrer sur le plaisir pas seulement physique mais pourquoi pas psychique (ou karmique comme diront certain(e)s) et d'essayer (une fois de plus grâce aux contributions éclairées disponibles sur ce forum) l'anéros.

J'ai bientôt 40 ans, aucun regret, et encore de belles choses à tester, des fantasmes à approcher ...
Même si, globalement, lorsqu'il s'agit de plaisir sexuel, cela nous renvoie à des plaisirs/pratiques quasi animales, l'être humain à évolué et s'est sociabilisé, je m’efforce donc de ne pas être à la recherche de quelque plaisir primaire qui ne satisfont pas mon esprit/ mon ou ma partenaire. Quand je ne suis pas seul, le plaisir de l'autre est plus important/gratifiant, cependant je suis souvent trop seul.
Heureux croyez vous ? Non. Ceci n'est hélas qu'un palliatif à une vie de couple quasi éteinte et morose.
Quoi qu'il en soit je m'épanouis, je remercie (qui ?) la chance de ne pas avoir connu de troubles communs qui peuvent être un "tue l'amour" ( allez je balance des noms comme hémorroïdes, pannes d' érection, absence d'envie, et d'autres).
Je remercie la fondatrice de ce forum qui a su, dans un but noble, réunir une communauté qui n'est pas pudique, qui sait partager et aider. Je ne vous fréquente pas depuis "longtemps" mais j'ai appris/progressé grâce à des témoignages (j'ai envie de dire : des gens qui se LIVRENT) qu'on peut lire ici.
Revenir en haut Aller en bas
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: témoignage Hottie   Dim 7 Sep 2014 - 8:00

bravo Hottie pour avoir osé vous livrer , comme tous ceux qui ont écrit dans ce forum, d'ailleurs ..... Si cela peut aider des lecteurs, (trices ) tant mieux, c'est aussi un peu le but , car nous ne le faisons pas par exhibitionnisme, tout au moins pour moi et je pense aussi pour les autres .......Ce n'est qu'une expérience perso et nous sommes tous différents , mais bon .....

Je me permettrai une seule petite remarque : vous avez 40 ans seulement, que devrais-je dire alors moi qui en ai 66 , qui a démarré une nouvelle vie sexuelle à 62 après une précédente qui m'avait tellement déçu que j'en déprimais très fortement au point de faire une tentative de suicide ! Moi aussi je n'ai jamais trompé ma femme , mais je le regrette maintenant car j'ai la preuve que tout peut recommencer .....
Après mon divorce , j'ai eu des expériences très courtes avec des femmes, mais décevantes, pas de sentiments des deux cotés , et je devais prendre Viagra ou mieux Cialis pour bander, je m'inquiétais donc sur mes capacités d'érection .....
Quand j'essayais de me masturber manuellement, quelquefois ça allait, d'autres pas et ces tentatives avortées me ramenaient un peu en arrière ....
Puis j'ai découvert l'électro, qui m'a prouvé que je pouvais encore bander sans médicaments, ça m'a redonné confiance. Mais le courant électrique était quand même peu naturel ....
J'ai ensuite retrouvé une copine d'il y a 40 ans , divorcée elle aussi et tout a recommencé ! Ses caresses ont été même plus efficaces que ce satané courant électrique qui me laissait la verge très dure bien que recroquevillée pendant plusieurs heures ! Mon corps n'était pas mort ! Et il me le prouve encore toutes les fois que nous nous voyons, elle a un an de plus que moi , mais mouille encore comme à 20 ans , ce qui n'est pas le cas de toutes les femmes ménopausées !

Je n'ai qu'un regret , c'est qu'à 20 ans elle n'ait pas voulu de moi , nous aurions eu tous deux une vie tellement meilleure ( elle aussi n'a pas été heureuse en ménage ) , mais les regrets sont inutiles, profitons de ce que la vie nous apporte maintenant !

Donc à 40 ans vous avez encore bien des choses à découvrir aussi sur votre corps, vos envies, vos capacités ;  lecteurs , lectrices qui nous lisez, aussi, quelque soit votre age   ....

La seule chose à faire, c'est de ne pas s'endormir, de continuer à vouloir jouir et aimer ....

Bien à vous .
Un "papy" qui a encore, heureusement, une mentalité que certain(e)s beaucoup plus jeunes, n'ont plus , fatigués par le travail , les soucis quotidiens (ingénieur,  j'ai été moi aussi chef de projet et j'ai connu les tracas de la vie professionnelle qui vous "bouffent" ) Je revis grâce à la "tranquillité"relative de la retraite et à mon amie qui m'a fait redécouvrir l'amour, la tendresse que nous partageons à deux . *
Vive la vie !

matou83
Revenir en haut Aller en bas
ictinos
Je progresse...
Je progresse...


Masculin Nombre de messages : 43
Age : 61
Adresse : Saint Maur
Particularité : homme , gay
Humeur : electro et sm et cbt
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: mon experience électro   Lun 8 Sep 2014 - 16:19

Merci pour ce forum , en particulier pour l'exigence formulée par son initiateur , c'est à dire que ce ne soit pas un forum technique .
 Je suis un homme , aujourd'hui 55 ans , gay, et mes premières expériences avec électrostimulation  datent de 25 ans  , dans le cadre de l'auto-érotisme , la masturbation solitaire ne correspondant moins à mes envies et désirs . Je ne sais plus la raison pour laquelle , m'est venue à l'idée d'utiliser l'électrostimulation plutôt qu'autre chose !
j'ai fait ma première expérience , avec un petit appareil qui délivre un courant basse tension , 9 volt , en 50 herz.  C'était un appareil , simple transfo avec un rhéostat , utilisé par les médecins pour alimenter l'ampoule du miroir de Clar  , qu'ils se mettaient sur la tête  pour examiner et éclairer la gorge d'un patient par exemple . J'ai bricolé mes 1eres électrodes qui étaient , de simples compresse mouillées avec de l'eau salée , puis   des bracelets- montre en inox , à maillons  , donc facilement réglables en diamètre . Il m'a suffit d'en concevoir un pour placer autour des bourses , et un autre autour de la verge . Comme électrode neutre , j'utilisais une ancienne canule à lavement en métal , que je plaçais  dans l'anus .  
mes 1eres expériences ont été difficiles , car j'étais stressé par l'idée d'injecter de l'électricité dans mon corps , bien que ce soit de la basse tension . de plus au début j'avais des soucis techniques , de connexion par exemple .   
Il a donc fallu que j'apprenne à maîtriser la technique en l'améliorant progressivement , et surtout que j'apprivoise les sensations qui étaient nouvelles pour moi . Le courant délivré par l'appareil était d'une fréquence de 50 hz , ce qui n'est pas le mieux , mais j'arrivais à l'orgasme assez rapidement , trop rapidement même . Plus je faisais d'expériences , plus les sensations devenaient agréables  , avec le même matériel et les mêmes configurations . décrire les sensations est difficile , car c'est très subjectif .
- sur les bourses , j'obtenais une sensation de vibration agréable , et de frémissement . comme je plaçais l'électrode à la base de mon sexe c'est à dire prenant la verge ,  il y avait une stimulation de la verge en même temps , mais modérée  , avec des sensation allant jusqu'au bout du gland . j'ai découvert des sensations différentes : en montant la tension progressivement  , mais assez fortement , et surtout en étant patient  , j'obtenais :
       - un serrement  des couilles très important , non douloureux  , que j'ai exploité et amélioré plus tard
       - dans la durée , le courant passant donc entre l'anus et les bourses , j'obtenais une sensation de massage interne dans le bassin ( intérieur du bas ventre)
- sur la verge , les sensations étaient identiques mais la jouissance beaucoup plus rapide
- dans l'anus , petite sensation agréable en début se séance , mais qui ne durait pas . j'ai appris plus tard comment stimuler l'anus  uniquement .
j'ai considérablement amélioré les sensations en utilisant le l'eau salée comme interface de contact entre l'électrode et la peau , puis j'en suis arrivé rapidement  au gel de contact , ce qui change tout  .... pas de picotements , pas de sensations de brulures , qui pour moi sont désagréables .
J'ai fait une autre découverte inattendue : lors d'une session , j'ai fait une erreur de manipulation et me suis injecté une décharge electro assez forte dans les couilles  , qui m'a fait sursauté . par réflexe j'ai tout déconnecté . ça a provoqué une douleur brève , mais je me suis rendu compte qu'elle était érogène quand même . j'avais envie de recommencer , mais je n'ai jamais osé appuyer sur le bouton ! par la suite , j'ai utilisé le poppers , ce qui m'a permis d'aller plus loin dans l'intensité du courant que je m'injectais . je découvrais le hard , avec électro . je pratiquais en solo au début  , puis j'ai commencé à partager mes découvertes avec des partenaires hommes  , ce qui est devenu très satisfaisant . je me faisais plaisir avec au moins une séance par jour !
A l'époque je n'avais pas internet , donc , je ne devais compter que sur mon imagination  , j'ai donc fait ce que beaucoup on fait comme moi , j'ai détourné des objets , fabriqué des électrodes . j'ai utilisé des pinces croccos sur la peau des couilles , des pinces à linge inox aussi , que je plaçais sur le prépuce  , une petite tige en métal au bout mousse pour introduire dans la verge . j'ai amélioré le contact anal en fabriquant une électrode avec un plug sur lequel j'ai collé du papier alu   etc  etc    .. aussi electro sur les fesses avec des aiguilles . je n'ai jamais très utilisé les patchs , car problèmes de collage  en résumé , je me suis rendu compte :
 - qu'avec un matos sommaire , on pouvait obtenir des sensations infinies et très variées , simplement en changeant les configurations
 - qu'il fallait beaucoup de patience , et que les sessions electrostim , ne sont pas qu'un affaire de technique . j'arrivais à gérer les sensations par le mental , la respiration , la relaxation .
 - qu'avec l'expérience et la maîtrise  , les sessions pouvaient durer très longtemps  , . je pouvais rester au bord de l'orgasme autant que je voulais . au début je n'avais qu'un potentiomètre à manipuler .
 - qu'il fallait soigner les connexions  , qui devaient être fiables , les électrodes ne devant pas se déplacer . durant mes sessions je pouvais bouger autant que je voulais sans que les électrodes perdent le contact
- j'ai découvert aussi que les sensations variaient en fonction de la position .
 - que pour initier un partenaire , il fallait absolument maîtriser la technique , connaître les sensations , connaitre la limite entre  agréable et douleur  en bref inspirer confiance
 - qu'avec cette technique , j'avais accès à des pratiques hard et sm  , ce qui était un fantasme chez moi et que j'ai considérablement exploitée  par la suite . , avec l'avantage  de "no séquelles " no traces ""no douleurs durables "
 Bien évidemment j'ai évolué  , et j'ai abandonné progressivement les bricolages faits maisons .
 - j'ai acheté un stimulateur  chez Newsetoys  avantage : on peut régler la fréquence . :  j'ai découvert que les sensations étaient nettement meilleures avec les hautes fréquences .
 - puis j'ai acheté le kit electrosex de chez Meo : avec les deux appareils configurés en même temps , je pouvais stimuler plusieurs zones de mon corps .
 - j'ai acheté un plug bipolaire en promo  : alors là j'ai découvert la stimulation anale  , qui pour moi est très jouissive . j'obtenais les mêmes vibrations dans l'anus avec en plus des contractions- relâchement de l'anus  que je sentais très  bien  . j'ai vite appris à stimuler l'anus de mes partenaire , en obtenant de fortes contactions -relâchement qui à vrai dire étaient spectaculaires . j'écris au passé mais en fait je pratique toujours avec le même plaisir .
 - me suis procuré une sonde en latex conducteur , pour stimuler la bite , puis une sonde métal , pro  l'achat en valait la peine : efficacité , sécurité , facile d'entretien
 tout ceci sur plusieurs années .
mais je m'orientais de plus en plus vers le hard et le sm ,  c'est à dire CBT
 Le problème , c'est que les petits appareils vendus dans le commerce sont un peu faiblards et vites à bout de souffle
   j'ai donc conçu mon propre stimulateur . Mes connaissances techniques me le permettent . je voulais l'efficacité , la sécurité et la facilité d'utilisation . j'ai réussi , ça fait 15 ans que j'ai le même matos . à ce jour je découvre encore des sensations nouvelles  . je ne décrirai pas le matériel ici , car ce n'est pas l'objet de ce forum .
  les avantages , c'est la puissance disponible , les fréquences variables , les durées d'impulsions variables , les durées de repos entre deux impulsions  , et surtout deux canaux indépendants , l'intensité sur l'un ne modifiant pas l'intensité sur l'autre ce qui était le défaut les petits appareils électrosexe .
 electro sexe est devenu pour moi essentiel dans ma vie sexuelle tant en solo , qu'avec un partenaire / j'ai appris :
 - que l'électrostimulation faisait très bon ménage avec la sensualité  , à condition que ça soit simple et d'éviter de s'embarquer dans des considérations techniques  épouvantables , des configurations compliquées   , telles que je peux en lire sur ce site et qui sont peut être de nature à dissuader pas mal de candidats à ces pratiques
 - que cette technique est un atout , mais qu'il faut  vite l'apprivoiser , et s'en détacher , pour vivre pleinement les sensations que l'on peut obtenir comme toute pratique sexuelle c'est dans la tête que cela se passe , il ne faut pas compter iniquement sur la technique avec le désir du toujours plus . pour ma part , avec des configurations identiques , sans toucher aucun paramètre , je fais varier les sensations à ma guise . le plus simple souvent c'est de changer de position par exemple . en position gynéco , ou à quatre pattes , ça ne procure pas les mêmes sensations , il faut chercher .
Bon , j'en ai peut être trop dit ou pas assez . le mieux est que vous me demandiez  , mais je ne répondrais pas à des questions strictement techniques . je peux y faire allusion seulement pour parler des sensations  c'est tout .  pour les questions tecniques je suis présents sur d'autres forum
j'ai mis pas mal de vidéos , sur xtube , et sur vismedd.socialparody . la plupart sont CBT ou simplement hard , elles ont toutes la même caractéristique  , elles sont dynamiques il y a de l'action  , du mouvement , des plans variés . je ne mets pas de vidéos en plan rapprochés fixes , type "electrocum"  qui à vrai dire me barbent !Ne vous y trompez pas , il y a de l'action , mais n'imaginez pas , que mes masos sont branchés sur le 220 v  pas besoin d'une grosse artillerie pour obtenir des sensations hard , il suffit de bien choisir les configurations.
 sur xtube , je suis : sado39 . sur vismed.socialparody ( site gratuit) je suis vismeddoc 
 bonnne lecture à tous , je pourrais en dire encore en fonction de vos réactions  .   did
Revenir en haut Aller en bas
Hottie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 166
Age : 42
Adresse : Dpt 60.
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Expériences personnelles en electrostimulation   Lun 8 Sep 2014 - 17:47

ictinos a écrit:

- j'ai découvert aussi que les sensations variaient en fonction de la position .[...]le plus simple souvent c'est de changer de position par exemple . en position gynéco , ou à quatre pattes , ça ne procure pas les mêmes sensations , il faut chercher .
En effet, je déplore (à mon niveau) ne rien ressentir d'agréable couché sur le dos devant une bonne vidéo ^^
Revenir en haut Aller en bas
xianau
Je progresse...
Je progresse...
avatar

Masculin Nombre de messages : 42
Age : 69
Adresse : Normandie
Humeur : Fantasmatique
Date d'inscription : 10/02/2011

MessageSujet: Réponse à Hottie   Mer 10 Sep 2014 - 21:44

Merci Very Happy à vous Hottie pour votre témoignage sincère et émouvant. Vivant une expérience similaire, et certainement banale, d’une fin de vie sexuelle dans le couple, je sais que cette difficulté n’altère pas forcément les sentiments d’amour et de respect mutuel enrichis par toute une vie commune. Mais le désir subsiste et la masturbation est alors préférable à l’alternative entre la frustration et l’adultère.
Il faut ne faut donc pas avoir de culpabilité à assouvir ses fantasmes dans  des plaisirs solitaires de haute qualité.
J’admire par ailleurs votre longue pratique de l’estim à une époque où tout était à inventer dans ce domaine, sans possibilité d’échanger beaucoup sur ce sujet.
 
Grace à l’estim, vivons longtemps heureux !
Revenir en haut Aller en bas
xianau
Je progresse...
Je progresse...
avatar

Masculin Nombre de messages : 42
Age : 69
Adresse : Normandie
Humeur : Fantasmatique
Date d'inscription : 10/02/2011

MessageSujet: Réponse à Ictinos   Mer 10 Sep 2014 - 22:08

Merci Very Happy Ictinos pour votre long témoignage sur la quête de l’électrostimulation.
A ce propos, en répondant à Hottie en même temps qu’à vous, j’ai écrit par erreur une dernière phrase qui vous était plutôt destinée : bravo pour votre longue persévérance, vous faites partie des « pionniers » de l’électrostimulation sexuelle.
Votre récit rend parfaitement compte des difficultés qu’il vous a fallu surmonter pour parvenir aux jouissances suprêmes.
J’espère que notre forum ne pourra qu’encourager les débutants à être aussi persévérants. D’autant qu’ils ont la chance de pouvoir acquérir aujourd’hui des matériels parfaitement  adaptés à la pratique !
La découverte stimule le désir et c’est déjà du plaisir…
Revenir en haut Aller en bas
xianau
Je progresse...
Je progresse...
avatar

Masculin Nombre de messages : 42
Age : 69
Adresse : Normandie
Humeur : Fantasmatique
Date d'inscription : 10/02/2011

MessageSujet: Réponse à Hercule   Mer 10 Sep 2014 - 22:53

Merci Smile Hercule pour votre message.
J'espère que la fréquentation du forum consacré à l'électrostimulation sexuelle vous permettra de vous engager sur la voie des grandes jouissances que peut procurer cette pratique.
Je joins ci dessous une réponse que j'ai déjà faite à la question que vous posez :

Les premières séances d' électrostimulation sont souvent difficiles et décevantes en raison d'un matériel inapproprié

L'électrostimulateur idéal est de très loin l' ET 312, mais il est très cher, surtout pour un essai.
On peut débuter avec une simple électrobox, genre Rimba box.  (aux environs de 100 €) Elle est cependant très fragile (ne pas la faire tomber! ) et peu puissante,  mais elle fonctionne !
Attention : Les électrostimulateurs destinés à la musculation ne conviennent pas à l'électrostimulation sexuelle

Le problème à résoudre ensuite est le choix des électrodes.
Je trouve personnellement les patchs et les électrodes bricolées avec du fil électrique très inconfortables et vite douloureux. Je conseille les électrodes formées d'un petit tube conducteur souple (conductive rubber tube) pas chères du tout sur e-bay (de 8 à 15 €)
Pour la stimulation anale, une simple tringle métallique de 2 cm de diamètre sur laquelle on assoit sa raie des fesses est très confortable. On peut aussi investir dans un plug anal de petit diamètre mais c'est beaucoup plus cher.
D'autre part il est INDISPENSABLE DE LUBRIFIER LES ELECTRODES avant emploi avec un gel conducteur (10 €) à acheter dans une grande surface de matériel de sport au rayon électrostimulation - pour la tringle, lubrifier directement l'anus)

Il faut enfin se rappeler que l'électrostimulation est un plaisir SM. Le dosage du plaisir et de la douleur, l'apprentissage des techniques font partie du jeu, mais de découvertes en découvertes le plaisir s'accroit et l'addiction s'installe...
Pour ma part, ces expériences repésentent le top des jouissances sexuelles !
Je vous adresse un lien sur une de mes videos où l'on voit bien les électrodes utilisées: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Voilà de quoi commencer pour un budget d'environ 125 €.

Pour investir plus si le jeu vous plait, vous pouvez  consulter le site ESTIM.com qui prpopse un grande variété de matériels.

Je n'ai évidemment aucun intéret commercial dans les sites marchands que j'indique. Simplement j'en ai été très satisfait !

Bon courage à vous et n'hésitez pas à nous faire part de vos expériences !
Revenir en haut Aller en bas
Hottie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 166
Age : 42
Adresse : Dpt 60.
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Expériences personnelles en electrostimulation   Jeu 11 Sep 2014 - 19:10

xianau a écrit:
Merci Very Happy à vous Hottie pour votre témoignage sincère et émouvant. Vivant une expérience similaire, et certainement banale, d’une fin de vie sexuelle dans le couple, je sais que cette difficulté n’altère pas forcément les sentiments d’amour et de respect mutuel enrichis par toute une vie commune. Mais le désir subsiste et la masturbation est alors préférable à l’alternative entre la frustration et l’adultère.
Il faut ne faut donc pas avoir de culpabilité à assouvir ses fantasmes dans  des plaisirs solitaires de haute qualité.
J’admire par ailleurs votre longue pratique de l’estim à une époque où tout était à inventer dans ce domaine, sans possibilité d’échanger beaucoup sur ce sujet.
 
Grace à l’estim, vivons longtemps heureux !
Merci Wink Et merci à vous d'avoir partagé.
Cependant pour la fin de votre message vous devez confondre, je n'ai découvert l'Estim qu'il y a peu.
Revenir en haut Aller en bas
Hottie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 166
Age : 42
Adresse : Dpt 60.
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Expériences personnelles en electrostimulation   Jeu 11 Sep 2014 - 19:11

xianau a écrit:
Merci Very Happy Ictinos pour votre long témoignage sur la quête de l’électrostimulation.
A ce propos, en répondant à Hottie en même temps qu’à vous, j’ai écrit par erreur une dernière phrase qui vous était plutôt destinée : bravo pour votre longue persévérance, vous faites partie des « pionniers » de l’électrostimulation sexuelle.
Ha bah voilà j'aurai du lire Laughing
Revenir en haut Aller en bas
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Expériences personnelles en electrostimulation   Dim 14 Sep 2014 - 8:54

xianau a écrit:


Les premières séances d' électrostimulation sont souvent difficiles et décevantes en raison d'un matériel inapproprié

L'électrostimulateur idéal est de très loin l' ET 312, mais il est très cher, surtout pour un essai.
On peut débuter avec une simple électrobox, genre Rimba box.  (aux environs de 100 €) Elle est cependant très fragile (ne pas la faire tomber! ) et peu puissante,  mais elle fonctionne !
Attention : Les électrostimulateurs destinés à la musculation ne conviennent pas à l'électrostimulation sexuelle

Le problème à résoudre ensuite est le choix des électrodes.
Je trouve personnellement les patchs et les électrodes bricolées avec du fil électrique très inconfortables et vite douloureux. Je conseille les électrodes formées d'un petit tube conducteur souple (conductive rubber tube) pas chères du tout sur e-bay (de 8 à 15 €)
Pour la stimulation anale, une simple tringle métallique de 2 cm de diamètre sur laquelle on assoit sa raie des fesses est très confortable. On peut aussi investir dans un plug anal de petit diamètre mais c'est beaucoup plus cher.
D'autre part il est INDISPENSABLE DE LUBRIFIER LES ELECTRODES avant emploi avec un gel conducteur (10 €) à acheter dans une grande surface de matériel de sport au rayon électrostimulation - pour la tringle, lubrifier directement l'anus)

Il faut enfin se rappeler que l'électrostimulation est un plaisir SM. Le dosage du plaisir et de la douleur, l'apprentissage des techniques font partie du jeu, mais de découvertes en découvertes le plaisir s'accroit et l'addiction s'installe...
Pour ma part, ces expériences repésentent le top des jouissances sexuelles !
Je vous adresse un lien sur une de mes videos où l'on voit bien les électrodes utilisées: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Bon courage à vous et n'hésitez pas à nous faire part de vos expériences !
J'ajouterais simplement à ce qu'a dit xianau qu'un stimulateur anal peu cher peut être bricolé avec une tige métallique : tringle à rideau, recouverte de plastique isolant blanc associée à une boule en métal métallique,à l'extrémité (Castorama, pub non payée ..)  , le contact se faisant en coinçant le fil d'arrivée du courant entre la boule et la tringle . Colle pour la jonction entre les deux .
Longueur d'insertion réglable selon conformation perso : par tâtonnements on trouve celle qui stimule le mieux la prostate , mais attention alors à la jouissance, très rapide ......
Inconvénient : sonde unipolaire , à, moins d'imaginer de mettre une bande auto-collante de cuivre à 5 cm de l'extrémité avec deuxième fil soudé et scotch électrique pour enlever toute aspérité : mais les risques d'endommager la muqueuse anale très fragile, m'en a dissuadé . J'ai préféré acheter une sonde bi-polaire dédiée à la ré-éducation du périnée, présentée il y a quelque temps déjà sur le forum : moins de 40 € .

Par rapport au montage présenté par Xianau sur sa video, qui a certes un effet indubitable .....je préfère  celui-ci :
canal A : A+ gland  , A- pole 1 sonde anale
canal B : B+ pole 2 sonde anale , B- base sexe ( verge+ testicules)
J'ai remarqué qu'en croisant les pôles dans le rectum ( A-, B+ ) la sensation était plus forte : cela dépend sans doute de la forme du signal envoyé par l'appareil : quand les maxima passent d'un canal sur l'autre , le sens du passage du courant s'inverse , ce qui augmente la sensation sans doute ???
En tout cas je souscrit complètement à ce que dit Xianau sur l'importance du stimulateur : j'ai attendu pour avoir un ET312, sur les conseils d'Electre et ne l'ai jamais regretté ....
Gel essentiel aussi .

Par contre , je ne suis pas tout à fait d'accord sur le coté SM , selon les routines ( ou fichiers audio ) utilisés,et leur intensité ,  la stimulation peut être assimilée à des caresses ou à des sensations plus "frappantes". Mais avec le temps et l'accoutumance, on en vient c'est vrai à une jouissance plus SM .....Cela ne change rien aux réactions lors de jeux plus "normaux'" avec une partenaire , cela ne m'a pas donné envie de gouter à la domination , je suis aussi excité par ses caresses qu'avant et jouir dans son vagin contracté sur ma verge est toujours aussi jouissif . Pas de jugement certes pour autant sur ceux qui préfèrent cette stimulation, chacun est libre ! mais je voulais souligner simplement que cette façon de jouir par l'électricité est une simple masturbation et ne change rien aux gouts sexuels, au moins pour moi !
Pas d'accoutumance .
Bien à vous
matou83
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Expériences personnelles en electrostimulation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Expériences personnelles en electrostimulation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Open data et données personnelles : mythes et réalité… mouvante
» Quel régime fiscal ?
» Quelle devrai etre les qualités et les defauts d'une personne parfaite?
» Lettre personnelle au Triumvirat propriétaire de BSD pour Tous,
» Question à la Carpimkon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Carrés d'Hélène :: Electro-Stimulation :: Témoignages et retours d'expérience-
Sauter vers: