Les Carrés d'Hélène

Les Carrés d'Hélène

Centre de Recherches et d'Enseignements sur la Vie Sentimentale et Sexuelle des Adultes
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  SoutienSoutien  

Partagez | 
 

 Nouveau Electrostimulateur fabriqué en France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
homebase
J'arrive...
J'arrive...


Masculin Nombre de messages : 2
Age : 55
Adresse : Côte d'Azur
Date d'inscription : 01/06/2013

MessageSujet: Nouveau Electrostimulateur fabriqué en France   Lun 24 Fév 2014 - 6:51

Rappel du premier message :

voir le lien [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Quelqu'un at-il essayé ce nouvel appareil ?
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: 3RDH ??   Mer 19 Nov 2014 - 1:30

Oui, c'est vrai que remettre d'actualité ce sujet m'a un peu énervé ! 
Tout avait déjà été dit sur cet appareil , alors .....
Quand je vois que le sujet électro féminine lui , n'incite pas aux bavardages , ( malgré nombre de lecteurs )  ça m'énerve !!!
matou83
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: A propos de 3rdh player, doucement......   Lun 29 Juin 2015 - 9:21

C'est un peu halluciné que j'ai lu ces postes à propos du 3drh player... Adepte de l'e-stim depuis une dizaine d'années j'ai pu tester pas mal de machines. Chacun avec sa sensibilité et son réseau nerveux jugera de l'efficience de telle ou telle machine... Cependant, je peux vous certifier pour l'avoir pratiqué que ce qu'affirme son concepteur est vrai, n'en déplaise à ses détracteurs. Et sans l'ombre d'une agressivité.  Le 3rdh correspond à la description faite et ne fonctionne sensuellement parlant,  de mon point de vue, que sur l'inter-modularitè. De là les sensations les plus diverses sont offertes. Perso je trouve l'interface aussi maniable que chez estim ou erostek... La puissance, les dernières versions sont plus fortes, mais on n'est pas sur ce terrain là... Je trouve certaines remarques faites à son concepteur infondées injustes et partiales, comme sur smartstim où on défonce allègrement ce player qui mérite beaucoup mieux! Donc moi j'ai testé et c'est super, très doux mais aussi profond, à ne pas comparer avec un 312 b de chez erostek, sur un autre concept d'excellence. De mon point de vue e-stim a raté certains de ses firmwares, avec des effets "coupants pas très agréables, ils sont peut être corrigés aujourd'hui . Pour le reste, j'en témoigne, N L est un type vraiment classe, hyper respectueux, et son approche est telle qu'il la décrit. Je l'ai vécue.
Revenir en haut Aller en bas
Dumboy
J'arrive...
J'arrive...


Masculin Nombre de messages : 3
Age : 61
Adresse : Mexico
Particularité : Epicurien
Humeur : Au courant et sous tension
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: Nouveau Electrostimulateur fabriqué en France   Mar 30 Juin 2015 - 17:57

Bonjour, personnellement je vois une limitation majeure quant à l'utilisation des fichiers audio! Sachant que le format lisible en entrée ligne doit être 16 kHz et 8 bit, vous aurez beaucoup de mal à trouver des fichiers compatibles! À moins de disposer d'un soft de conversion audio pour convertir vos mp3! En ce sens je pourrais filer un coup de main si quelqu'un se lance dans cet achat et veut essayer avec un fichier audio.
Revenir en haut Aller en bas
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: quelques termes obscurs pour moi et pas mal d'autres :    Mar 30 Juin 2015 - 18:04

patagost a dit :   Le 3rdh correspond à la description faite et ne fonctionne sensuellement parlant,  de mon point de vue, que sur l'inter-modularitè. De là les sensations les plus diverses sont offertes. Perso je trouve l'interface aussi maniable que chez estim ou erostek... La puissance, les dernières versions sont plus fortes, mais on n'est pas sur ce terrain là... Je trouve certaines remarques faites à son concepteur infondées injustes et partiales


Qu'appelez vous inter-modularité ? J'avoue avoir lu plusieurs fois les explications de son concepteur et n'y avoir rien compris ! 
Pour faire simple : y a -t-il des routines pré-enregistrées ?  Ou faut-il passer par une source audio et cet appareil les transforme ? C'est ce que semble dire dumboy ? Mais je n'avais pas souvenir d'avoir à transformer des fichiers mp3 pour utiliser cet appareil ??? Je ne pense pas que ce soit le cas si la notice d'utilisation est simple ( enfin pas pour moi ...)


La notice d'emploi  vous parait simple, mais franchement je n'ai rien compris aux explications de son concepteur , je dois être obtus ou pas assez formé aux termes très nouveaux , aux menus déroulants si j'ai compris quelques détails quand même ? . 
Après tout je ne suis q'ingénieur géologue , et ne pratique l'électro que depuis 6 ans , avec un ET312 , dont je suis ravi : avec le mode audio et des fichiers MP3 ou Wawe récupérés justement sur smartstim que vous semblez ne pas apprécier 
beaucoup , on arrive à un grand choix de stimulations qu'on peut faire varier à loisir au cours d'une séance .

Je me suis fié au jugement d'un vieil utilisateur d' ET312 , avec lequel j'avais fait des séances communes, qui jugeait son intensité insuffisante pour arriver à bander  : il est vrai qu'il supportait des intensités maximales, insupportables pour moi .
Un autre qui est initiateur de ce forum électro , Electre , l'avait jugé aussi pas assez puissant .
Vous dites que la puissance a été poussée par rapport à ces débuts ? 

Les sensations , selon son concepteur, sont très différentes d'un ET312 que vous semblez connaitre aussi , pouvez vous justement nous faire comprendre cette différence ? Très doux, je veux bien encore qu'il faudrait savoir si ça se limite comme sensations à des caresses, sans petits "coups" comme certains fichiers samrtstim qui alternent justement ces deux stimulations et sont les plus jouissives pour moi .  De plus très profond : c'est à dire ??? La profondeur d'infiltration du courant  dépend aussi de la position des électrodes : un + sur le gland et le  - de la même voie dans le rectum ou les tétons ( oui j'ose après les séances communes avec celui dont j'ai parlé et n'ai eu aucun pb : bon je suis bien suivi au plan cardio-vasculaire, c'est vrai ) Alors que voulez vous dire par plus profond ? 

Il est vrai que son concepteur a accepté de prêter son 3RDH à Electre et un autre, pour qu'ils le testent , sachant qu'ils sont de grands spécialistes de l'électro , ce qui est sympa , et ce  dernier m'avait d'ailleurs proposé de le tester aussi , mais je ne pouvais pas, en période de préparation d'opération chirurgicale .
Je l'ai un peu regretté ensuite mais je ne me résoudrai pas à l'acheter sans pouvoir juger des stimulations provoquées : moi aussi je me suis habitué à l'ET312 et si je ne pousse l'intensité sur les canaux qu'à 60 -70 % max, il me faut quand même pas mal d'intensité pour bander .... C'est ce qui manquait aux premiers 3RDH sortis à priori ???

Si vous pouvez nous éclairer davantage , merci d'avance .
matou83
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: petite réponse   Mar 30 Juin 2015 - 21:18

vite fait, sur le premier post, avec cette unité j'utilise une connection sur mon android, qui lit les fichiers direct en mp3 ou wav sur la machine qui est nantie d'un DSP qui lui confère une régulation, qu'on apprécie ou non, pour ma part je trouve que cela évite les sursauts d'intensité parfois difficiles à encaisser quand on est sur des wav telles que celles de "claude" par exemple, des stidences qui sont limite douloureuses, peut être aussi le jeu de l'auteur... Leur action est alors pilotée avec une grande finesse, avec parfois l'impression d'être entre des mains expertes et précises. Je ne dis pas ne pas avoir eu de telles sensations avec le ET 312, mais avec sans doute plus de "vigueur" parfois et de "surprises". Si je me laisse aller à des considérations un peu "perchées" je dirai que qu'il y a autant de masculinité dans l'erostek qu'il y a de feminité dans le 3rdh, ça n'engage que ma petite sensibilité ........
Il ya 4 modes sur le player 3drh, un manuel où on construit la routine en agissant sur les 3 paramètres principaux, et on trouve assez vite la sensation d'une "troisième" main, à son gré, la seule difficulté étant comme dans les autres la répétition qui au bout d'un instant peu laisser dans une expectative.. Mais on peut enregistrer cette phase et la conjuguer ensuite avec d'autres pour créer ses propres routines. Le mode deux est un mode programmé, où les routines sont enchainées par le constructeur et procurent ce qu'il faut.. le mode 3 Dans la carte, il y a aussi des routines , 2 il me semble mais c'est évolutif et on peut là enregistrer les siennes, enfin le mode audio.
quand aux autres aspects c'est difficile de brosser comme ça un ressenti puisqu'on a tous il me semble ses seuils et sa propre sensibilité... 3rdh est doux et profond en même temps, c'est qu'il est à mon sens enveloppant et d'une grande finesse, c'est ce en quoi le concepteur parle d'échapper à la puissance.. C'est une unité qui s'apprivoise et qui ne marque pas le corps d'échos parasites (perte de sensibilité, picotements durables, impression de saturation sensitive). Qui procure des moments d'extase en continu, avec des orgasmes "secs" ( je m'excuse le terme est peut être peu approprié) bref c'est une machine qui va ailleurs que les unités bien connues, qui n'en restent pas moins, surtout en ce qui concerne le ET 312, un  must. Par contre, j'en reviens à l'inter_modularité (des courants qui se conjuguent deux à deux en passant des extrêmes aux intermédiaires) que je ne saurai définir, une chose est certaine, tout cela n'arrive bien que si on suit les placements des trodes telles qu'indiqué par le concepteur,, j'utilise des tubes conducteurs et un pad. Ca marche en toute volupté, avec de la patience certes quand on est habitué aux flux parfois extravagants de certaines machines. JE reste cependant un pratiquant prudent (c'est pourquoi je cherche à échapper à la puissance ne sachant à terme ce qu'elle provoquer de nuisible dans mon corps) et ne vais pas multiplier les électrodes, je n'ai donc pas pu juger alors de la puissance d'une unité qui aurait à alimenter plus de 4 électrodes... Voilà, merci d'avoir lu ça je ne sais si cela fera avancer un schmilblick quelconque, mais je maintiens que dans la démarche, NL est tout à fait cohérent avec ses propos, et respectueux, ô combien de sa clientèle. et je n'ai aucune action dans son entreprise qui rentre sur un marché difficile et à mon gout trop partisan....
Revenir en haut Aller en bas
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: question supplémentaires à patagost    Mar 30 Juin 2015 - 23:41

Merci pour votre réponse rapide, Patagost , 
 j'ai enfin compris les différents modes d'action du 3RDH ,qui sont effectivement plus élaborés que ceux du ET312 que je possède : pas de possibilité de construire soi-même sa routine avec l'appareil sauf à assembler des fichiers audio avec audacity et  passer ensuite cette composition sur mode audio . Mais je préfère encore donner la priorité à la surprise et changer à chaque séance selon mon bon vouloir ...La question de l'intensité me parait aussi limite ???
Je vois que vous connaissez Claude aussi ...


mais j'en reviens à un point obscur :


 " j'en reviens à l'inter_modularité (des courants qui se conjuguent deux à deux en passant des extrêmes aux intermédiaires) que je ne saurai définir, une chose est certaine, tout cela n'arrive bien que si on suit les placements des trodes telles qu'indiqué par le concepteur "

ça reste un peu obscur pour moi : voulez vous dire que l'intensité varie sur chaque voie ( deux puisque 4 électrodes ?) , de même que fréquences et déphasage entre les deux : pas nouveau , sur pas mal de fichiers audio smartstim c'est le cas aussi , et c'est bien exploité par l'ET312 en mode audio ! Vous semblez ne pas apprécier  l'intensité de l' ET312 , mais on peut régler l'intensité de façon très fine et en mode audio choisir les fichiers pas trop hards ! Selon le cas d'ailleurs, on peut parfois vouloir jouir à la limite de la douleur ou même plus ...C'est quand même cela l'avantage de l'estim : adapter l'excitation électrique à son envie du moment ! chose qu'aucune autre masturbation ne permet avec autant de variétés .... 
La persistance de picotements dans la verge ou le rectum existe en effet avec l'ET312 ( sans brûlures si on met suffisamment du gel ) mais ne durent pas et sont surtout importantes si la séance dure longtemps 45 mn à 1 h pour moi ) 
Et la position des électrodes conseillée par le constructeur me parait aussi un peu exagérée : nous avons tous nos préférences et nos expérimentations n'ont pas les mêmes effets sur chacun de nous : j'en veux pour preuve tous les échanges que nous avons eu sur ce forum sur les effets de la position de ces électrodes, des routines, des fichiers audio , qui varient en fait d'une personne à l'autre ....

Vous parlez aussi " d'orgasme sec " : 
* prostatique ? sans éjaculation de sperme mais seulement de liquide prostatique incolore ? Avec électrode rectale reliée pour l'autre pole au sexe ( gland ou base ? ) C'est une des rares possibilités pour solliciter la prostate et c'est ma préférée avec l'ET312 . Mais je n'ai jamais réussi à avoir d'orgasme sec ainsi . Bon il faut dire que j'ai subi deux opérations d'adénome prostatique et que ma prostate n'est plus très souple , avec une éjaculation rétrograde habituelle après ce genre d'opération ( 80 à 90 % dans la vessie ) mais le peu de ce que je vois sortir de ma verge, c'est du sperme à chaque fois , pas du liquide prostatique . Ce point m'intéresse car j'ai animé il y a quelque temps un sujet sur le le fondement et le périnée masculins après avoir éprouvé ce genre d'orgasme magique par massage dans ma jeunesse par une femme africaine pendant que je pénétrais sa copine puis quelques années ensuite par l'anéros : vraiment exceptionnel comme orgasme ! Mais comme j'ai eu des lecteurs mais pas de questions, j'ai abandonné ce forum .....
* ou alors de "mini-orgasme qui ne va pas jusqu'à l'éjaculation ?? mais qui reste spermatique ? avec période réfractaire ensuite ?
Car l'avantage du précédent c'est non seulement son intensité et toutes les parties du corps concernés ( des cuisses jusqu'au cou en passant par tout le bassin , la colonne vertébrale et le cerveau : perte de conscience très similaire à un orgasme vaginal et non clitoridien de la femme ....quand elle arrive à l'éprouver ... mais aussi qu'on peut enchaîner orgasme sur orgasme sans période réfractaire tant que les vésicules séminales ne se sont pas vidées ce qui déclenche l'orgasme véritablement spermatique qui lui est suivi de période réfractaire ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Nouveau Electrostimulateur fabriqué en France   Mer 1 Juil 2015 - 8:23

Oh là, je suis pas dans de telles technicités...ne vous méprenez pas, je sais tout cela sur le et 312, maintenant c'est au regard des différentes remarques très agressives contre le 3rdh que je me suis permis cette irruption dans ce forum. J'entends par là que cette unité à le mérite justement de ne pas être une plate imitation du produit phare de chez erostek, et d'etre sur d'autres critères tout en recherchant l'excellence, ce qui vous en conviendrez participe d'une philosophie recevable. Donc une machine qui explore des protocoles à la lisière, française et qui vaut quand même la moitié moins que l'et 312 
"orgasme sec" je n'aurais jamais du employer ce terme. Ce que je conçois de l'intermodularite en terme de ressenti, c'est que dans un premier temps on a tendance à se dire que pour que ça marche comme sur les autres, avoir l'impression qu'on s'occupe de vous dans deux endroit à la fois, il faut placer les électrodes par deux sur les endroits en question. Là on obtient cet effet avec des jonctions croisées, exemple gland-rectum et base du penis-testicules qui donnent cette même sensation, ce qu'au départ je ne pouvais concevoir. Après, en ce qui concerne le créateur, chacun a ses petits secrets, c'est le résultat qui compte. Donc, il m'est arrivé avec cette machine d'avoir des moments de jouissance orgasmique, avec précom, en continu, sur des fichiers audio... C'est à dire que c'est comme un orgasme mais long, très long ! C'est ma propre experience, chacun est différent. Outre les 4 modes, vous pouvez entrer dans le setup et adapter d'autres critères mais là je conseillerai de faire appel directement à n Lourdeaux, qui, comme il l'a fait pour moi et d'autres se fera un plaisir de vous conseiller. Voilà, merci d'avoir lu ça, apaisez vous... Pour ma part j'en resterais la de ces "impudeurs nécessaires", j'interromps d'ailleurs cette pratique régulièrement car elle devient vite addictive en ce qui me concerne.
Revenir en haut Aller en bas
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: 3RDH compléments    Mer 1 Juil 2015 - 15:56

Merci patagost pour votre réponse si rapide . 
Tout à fait d'accord sur le mérite de coûter 2 fois moins que l'ET312 et d'avoir un effet plus doux , plus caressant si j'ai bien compris ??
La jouissance en continu avec du precum comme fluide et de longue durée est effectivement tentante et  bizarre : avec l'ET312 ou d'autres masturbations plus classiques , il n'y a pas vraiment d'écoulement en continu  (et de grande quantité , si ça dure aussi longtemps que vous dites : 2, 5 10 mn plus ? ) et pas vraiment d'orgasme non plus : cette stimulation orgasmique est donc très bizarre et c'est aussi pour cela que je parlais d'orgasme "sec" , et que je faisais un parallèle avec un orgasme prostatique , mais à priori vous démentez une jouissance aussi forte qu'avec ce dernier, non  !! plutôt un frémissement , qui m'est parfaitement inconnu : vous restez au stade de l'excitation qui est celui de l'écoulement de precum, tout en ressentant un certain plaisir , je ne vois pas, c'est sur il faut tester pour comprendre, décrire une sensation est trop subjectif car personnel ...

La liaison rectum-gland, je la connais bien et la pratique la plupart du temps avec l'ET312, elle est très jouissive , mais effectivement il ne faut pas en abuser avec l'ET312 car les muscles du périnée sont très sollicités, restent parcourus de petites "fourmis" pendant un certain temps après la séance et pour moi qui ai du faire de la ré-éducation du périnée suite à deux opérations d'adénome prostatique pas très indiquée à pratiquer souvent avec l'ET312 : engourdissement de ces muscles qui, après , demandent une continuation des exercices de Kegel le soir pour entretenir leur tonicité ( contractions - relâchements de ces muscles suivant un protocole établi par la kiné à la fin des séances . Mais la hjouissance est particulièrement forte avec cette configuration .

Pour ce qui est de la liaison base de la verge-testicules , avec l'ET312 la stimulation est trop forte car les électrodes sont trop proches et pour avoir un effet orgasmique suffisant, il faut quand même pousser l'intensité assez fort au point que c'est désagréable, donc non jouissif ! Dans ce cas je fais plutôt une liaison base du sexe-rectum et gland - couilles ( avec patchs larges répartissant le courant sur une large surface . Ou alors je fais une liaison base de la verge-haut des testicules avec un silicone très long qui fait le tour de la verge + celui du haut des testicules et du sillon qui les sépare ( par un lien en croix et revenant autour ensuite ), et je relie l'autre pole au rectum : jouissif aussi .

Par contre j'ai testé la stimulation des couilles aussi avec un pole sur un patch sur l'une relié à un pole et l'autre sur l'autre testicule : si on ne pousse pas l'intensité , ce n'est pas très efficace , et si on pousse vraiment , ça devient très désagréable , ou même douloureux, comme un coup dans les couilles en fait .... Ceratains masos aiment mais bon, je ne le suis pas assez sans doute pour apprécier bien qu'un petite douleur lors de l'orgasme ne soit pas efficace , mais au moment seulement, pas avant , sinon débandade ....
par contre avec votre 3RDH vous devez pouvoir tester cette stim , l'avez vous fait ? Quand ma partenaire me caresse le dessous des couilles , c'est très jouissif et cette configuration des électrodes doit approcher un peu ce genre de caresses avec cet appareil ???

Ce dont je doute un peu , c'est qu'après avoir été vraiment "accro" aux stimulations de l'ET312 , les douces caresses du 3RDH ne soient pas vraiment suffisantes pour arriver à bander ? Vous paraissez avoir testé les deux, donc n'avez vous pas eu de pb à l'utilisation du 3RDH ? Vous distinguez bien deux stim très différentes , selon l'appareil, mais faut-il en conclure que l'idéal serait d'avoir les deux et d'expérimenter tour à tour avec l'un puis l'autre sans s'habituer à l'un plus précisément ? Et n'avez jamais regretté les fortes sensations éprouvées avec l'ET312 ???
Pour un habitué de l'ET312 , se contenter du 3RDH risque d'etre insuffisant pour vraiment jouir , et bander aussi , non ? Sur le deuxième point c'est ce qu'évoquaient Electre et estimmer ....
Ce dernier devant pousser à fond l'intensité de l'ET312 pour jouir ( mais avec une maitrise des muscles PC qui lui permet justement de retenir son éjaculation très longtemps ) on comprend qu'il ait trouvé la puissance du 3RDH vraiment insuffisante !!! De même pour Electre , très vieil habitué de l'ET312 !

Bon fini ce bavardage, si je ne vous ennuie pas je serais heureux de continuer à échanger avec vous sur ce 3RDH , surtout au plan comparaison des ressentis-effets avec l'ET312 .
Il faut dire que ce qui m'avait un peu énervé , c'est que le constructeur du 3RDH , démolissait lui l'ET312 qu'il trouvait réservé aux masochistes alors qu'en maîtrisant les stimulations, les poses d'électrodes et bien sur l'intensité, il procure des orgasmes merveilleux ! Avec lui on peut ensuite passer ensuite à ce genre de stim, mais pas forcément , alors qu'avec le 3RDH , on est plus limité au vu de ce que vous décrivez au moins ?

Amicalement 
matou83
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouveau Electrostimulateur fabriqué en France   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveau Electrostimulateur fabriqué en France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» un nouveau site t'entraide
» NOUVEAU DISPATCHING
» Nouveau Mustela sans paraben
» Du nouveau chez les transats ????
» Gigoteuse pour nouveau ne?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Carrés d'Hélène :: Electro-Stimulation :: Choisir son (premier) équipement...-
Sauter vers: