Les Carrés d'Hélène

Les Carrés d'Hélène

Centre de Recherches et d'Enseignements sur la Vie Sentimentale et Sexuelle des Adultes
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  SoutienSoutien  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Stimulateur de prostate

Aller en bas 
AuteurMessage
bdsm
J'arrive...
J'arrive...


Masculin Nombre de messages : 4
Age : 64
Adresse : Bordeaux
Date d'inscription : 14/12/2012

MessageSujet: Stimulateur de prostate   Mer 12 Juin 2013 - 12:55

Les stimulateurs de prostate (vous savez ce genre de god recourbé pour homme) sont-ils vraiment efficaces? Est-ce vrai que l'on arrive à éjaculer avec juste le stimulateur sans se masturber? Et n'est-ce pas sans danger car il y a des médecins qui disent qu'il ne faut pas toucher la prostate surtout si celle-ci vous laisse tranquille au-delà d'un certain âge. 
Merci à vous!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: stimulation prostate   Mer 12 Juin 2013 - 22:41

bonjour bdsm et bienvenue,
En allant sur accueil et le forum : "de l'anus et du périnée masculin et de la prostate" vous trouverez pas mal de réponses à vos questions. J'ai animé ce forum , un peu laissé de coté depuis à cause de la très faible fréquentation . Cependant je reste à votre disposition si , après avoir lu et vu les vidéos du forum, il vous vient encore des questions. Cependant commencez par vous imprégner des posts de ce forum , j'ai déjà dit pas mal de choses sur la question qui vous préoccupe ....
matou83
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: prostate et danger stimulation    Mer 12 Juin 2013 - 23:13

Bdsm,
je rajoute un détail qui apparemment vous préoccupe : le danger de cette stimulation prostatique à un certain age  :
Si vous n'avez pas d'infection de la vessie ou de la prostate ( brulure en urinant, urine brun foncé ) la stimulation de la prostate ne présente aucun risque . Au contraire, en cas de prostatite chronique non infectieuse ,( sensation de gêne, de lourdeur,  dans le bas ventre sans les symptômes précédents )  la vidange de la prostate est bénéfique : un urologue pratique cette vidange avec ses doigts dans le rectum en massant les deux lobes de la prostate quand il a vérifié par une analyse d'urine ou de sperme ou les deux ,et/ou une cystoscopie avec éventuel prélèvement ,  qu'il n'y a aucun germe présent. Cette précaution est essentielle.
Si vous avez une crainte quelconque, faites vous examiner d'abord, par un généraliste puis un urologue. De toute façon à partir d'un certain age , examen de la prostate et dosage PSA ( antigène prostatique qui s'élève si la prostate soufre : inflammation ou adénome ou cancer  ) sont de bonnes précautions ....



Et surtout ne jamais utiliser de stimulateur prostatique si votre sperme est jaunâtre ou brun ou rosé (traces de sang) ou présente une forte odeur (pas simplement acre , mais de pus ...) , si vous ressentez des brulures en urinant, si votre urine est foncée ou si vous avez des difficultés à uriner .....

Je connais bien ce problème, ayant été opéré à votre age environ d'un adénome prostatique qui provoquait des infections urinaires à répétition , sans rapport aucun avec le stimulateur : alors je n'utilisais jamais de stimulateur car si une infection de la prostate ou de la vessie existe il ne faut JAMAIS risquer de remobiliser les microbes qui y sont présents : un urologue ne fait jamais de toucher rectal dans ces conditions. Les bactéries risquent sinon de remonter jusque dans les reins, ce qui peut être très dangereux. J'ai exposé ces précautions sur le forum énoncé sur le post précédent .
Si vous avez des craintes, parlez en à votre médecin, il est là pour tout  entendre et ne pas juger ....Il pourra vous adresser à un urologue, plus spécialisé .....

Un forum sur la prostatite, ancien il est vrai , ( 10 à 12 ans )  je ne sais s'il n'a pas été fermé , existait à l'époque de mon opération, sur le site doctissimo , à prostatite , lisez les messages afférents. Et renseignez vous avec google sur la prostate, sa morphologie, ses maladies .....Le mieux est quand même d'aller voir un urologue, il sera plus habitué au toucher rectal, aux examens à faire, aux conseils ,  qu'un généraliste ....
Bien à vous
matou83
Revenir en haut Aller en bas
bdsm
J'arrive...
J'arrive...


Masculin Nombre de messages : 4
Age : 64
Adresse : Bordeaux
Date d'inscription : 14/12/2012

MessageSujet: Re: Stimulateur de prostate   Ven 14 Juin 2013 - 10:06

Merci pour la réponse!

Je n'ai pas pour l'instant de problèmes niveau prostate et/ou vessie mais je vais quand même m'abstenir d'aller me stimuler la prostate! On sait jamais....!   

Encore merci pour vos explications!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: dangers stimulation prostate   Ven 14 Juin 2013 - 10:40

Bdsm,
Dommage que vous ne fassiez pas de tentatives ....
Je pense qu' avec les précautions annoncées, vous ne risquiez absolument rien , mais votre santé vous regarde ...
Vous passez simplement à coté d'orgasmes vraiment extraordinaires et sans rapport avec les orgasmes péniens , et que ne provoquent pas d'autres méthodes (sauf un(e) partenaire voulant bien masser cette satanée prostate : combien de répulsion ou de gêne les en empêche ...) mais c'est votre problème .
Cordialement
matou83
Revenir en haut Aller en bas
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 569
Age : 57
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Re: Stimulateur de prostate   Ven 14 Juin 2013 - 15:47

Bonjour Messieurs,

Permettez-moi d'ajouter une précision :
il serait important que les hommes aillent
se faire faire, au minimum, un toucher rectal
par un généraliste (s'il sait le faire sinon
par un urologue) dès l'âge de 30-35 ans.

Et ce même s'il n'y a pas de symptôme
(douleurs, gêne à uriner, urine de couleur étrange...)

Si un toucher rectal fait jeune ne révèle pas de problème,
il suffira de faire le suivant 4 ou 5 ans après
et tous les 2 ans aux alentours de la cinquantaine
puis plus fréquemment passé la soixantaine.

En revanche si ce premier toucher fait dès 30 ans
révélait un souci comme un grossissement de la prostate,
d'autres examens seront prescrits comme le dosage PSA
et des soins et traitements seront possibles très tôt.
Ils permettront d'éviter que la situation n'empire
voire de régler complètement le problème.
Il suffira ensuite de faire un contrôle régulier.

N'oubliez pas que les questions de prostate
sont présentées sous forme de statistiques :
par "moyenne d'âge" en général.

Donc si l'on situe les problèmes avérés vers 50-60 ans,
cela veut dire que certains hommes en ont déjà vers 30 ans
et d'autres seulement vers 70 ou 80 ans.

Et quand je dis "problème avéré",
cela veut dire qu'on aurait peut-être pu intervenir
AVANT qu'il ne s'installe de manière sérieuse voire grave.
Donc AVANT de devoir passer par la chirurgie ou les
radiothérapies, curiethérapies et autres thérapies lourdes.

Et pour conclure : sur une prostate saine, les jeux
avec les doigts ou des gadgets de type Anéros
ou godemichés n'offrent en effet aucun danger.

_________________
Bien à vous
LN
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: prostate ???   Ven 14 Juin 2013 - 16:16

Bonjour Hélène,
je me permets d'ajouter que le toucher rectal , s'il est indispensable au départ, ne suffit souvent pas , et en tout cas ne doit pas faire craindre à un cancer si la prostate est dure ou enflée : inflammation simple sans germe associé ou adénome . Le dosage de la PSA est lui aussi insuffisant , mais participe du diagnostic . Je pense, pour l'avoir vécu,  que la plupart des généralistes sont assez peu formés pour ce toucher, qu'ils ont fait quelquefois lors de leurs études, sans pratique continue après. Un urologue est mieux habitué, sauf exception,  et détermine les examens à faire ensuite s'ils sont indispensables : il y en a pas mal et ce n'est pas le sujet du post .....Je les ai tous pratiqués cependant ....
Comme vous le dites un examen systématique de cette prostate serait judicieux et devrait s'ajouter au dépistage systématique pour le cancer colo-rectal, rentré lui dans les mœurs aujourd'hui ....Ayant été opéré à la fois d'un adénome (revenu cette année ) et de polypes intestinaux anodins ( je subis une coloscopie tous les 2 ans quant à moi pour cette raison : 8 d'enlevés en 8 ans et un milieu familial favorable : mère opérée d'un tel cancer ....) je pense avoir une certaine expérience en ces domaines , mais je ne prétends pas avoir la compétence d'un médecin pour autant, simplement quelques avis personnels, plus ou moins autorisés .....
Comme vous en tout cas je pense que la stimulation de la prostate n'a aucun effet néfaste sur une prostate en bonne santé et permet même une certaine continuation de cet état si on se fie à des avis médicaux parus récemment dans doctissimo ....
Bien à vous
matou83
Revenir en haut Aller en bas
jiceef
Je m'habitue...
Je m'habitue...


Masculin Nombre de messages : 19
Age : 64
Adresse : mmmmmmm
Particularité : curieux
Humeur : neutre
Date d'inscription : 10/03/2013

MessageSujet: Re: Stimulateur de prostate   Mar 18 Juin 2013 - 8:16

Il ya quand même des post sur smartstim signalant que l'electro modifierait les taux de PSA .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: stimulateur de prostate   Mar 18 Juin 2013 - 15:19

bonjour jiceef,
je ne fais pas rentrer l'électro dans les stimulateurs de prostate, uniquement mécaniques pour moi, que ce soit doigts, godes, vibros......
Et les massages mécaniques de la prostate sont conseillés dans le cas de prostatite non infectieuse : vidange des petites cavités (nom oublié ) qui amassent des fluides comprimant la prostate par ailleurs, d'où sensation de gène, de lourdeur dans le bas-ventre , mais sans brulure en urinant ni urines foncés comme dans le cas d'infection urinaire (vessie / prostate) . L'urologue le pratique dans ces conditions pour soulager l'inflammation : je l'ai expérimenté quelquefois : la prostate se vide sans plaisir sexuel d'ailleurs , avec une simple semi-érection cependant, et l'urologue analyse ensuite le liquide pour vérification . Il s'agit sans doute du "milking" employé par certains maitre(se)s pour "traire" leurs esclaves mâles sans orgasme .....
Les civilisations asiatiques pratiquent d'ailleurs ce massage , d'où une proportion de cancers prostatiques moins importante chez eux , d'après une étude épidémiologique parue dans Lancet et reprise par doctissimo il y a quelque temps...

La stimulation de la prostate par l'électro peut être plus importante , notamment si on associe sonde anale et sonde urétrale profonde : ayant essayé une fois cette configuration avec le bout conducteur de la sonde dans la vessie puis dans la prostate,( dispo décrit par Electre ou Electrobric, je ne sais plus ....) j'ai décrit des contractions-relâchements des sphincters de l'urètre au niveau de la vessie et de la prostate très fortes sans pousser l'intensité du courant à fond  (60- 70 % seulement de l'ET312) . Sans doute dues à la conductivité de l'urine et à la proximité de l'autre pôle dans le rectum : sollicitations même désagréables et peu jouissives ......Nul doute que dans ce cas la prostate soit trop sollicitée, et que s'ensuive une inflammation , type même de la prostatite, et dans ce cas , il y a élévation du taux de PSA .....

Cependant dans des conditions plus normales , avec sonde urétrale courte limitée au gland ou au bout du pénis et sonde anale boule (avec beaucoup de gel injecté dans le rectum à la seringue pour faciliter les contacts ) sur l'autre pôle, je peux affirmer qu'il n'y a pas  , POUR MOI, d'augmentation du taux de PSA : je fais contrôler en effet ce taux 3 fois par an environ à la suite de mon adénome enlevé précédemment depuis 12 ans et cette configuration est ma préférée .....Elle me permet de vider mieux ma prostate que les autres et me procure un orgasme à la, limite de l'orgasme prostatique, avec sperme et liquide incolore , qui me laisse plus " vidé " , sans forces, qu'un orgasme pénien ordinaire . Je dis à la, limite car j'ai eu la chance d'en connaitre de vrais avec l'anéros , qui se traduisent par des contractions des cuisses, de tout le bas-ventre et de toute la colonne vertébrale jusqu'au cou , avec une quasi perte de connaissance , et ce n'est pas la cas avec cette configuration ....

Par contre j'ai ressenti avec le twisting tom , décrit aussi précédemment de très fortes contractions de la prostate à la fois électriques et mécaniques ( passage du courant entre le périnée à la surface de la peau de la raie des fesses et l'intérieur du rectum au niveau de la prostate , sans liaison avec le pénis ou les couilles ) que j'évite d'utiliser trop souvent , à la fois pour cette trop forte sollicitation de la prostate et son diamètre trop important pour mon anus ......Une utilisation trop fréquente de cette sonde bien particulière (illustrée par Pmelun) me parait de nature à pouvoir provoquer une inflammation de la prostate et donc une élévation du taux de PSA , comme indiqué sur smartstim : dans ce cas  on sent bien l'appareil se mouvoir de lui-même dans le rectum , mu par les muscles pubo-coccygiens  sollicités par le courant de façon intense : pôles distants de  5 à 6 cm seulement avec muscles de l'anus sollicités également ....

Voilà mes observations PERSONNELLES , je ne suis pas médecin , mais sujet aux affections bénignes de la prostate que je surveille attentivement .....J'ai dit dans un post précédent avoir demandé à mon urologue quel pouvait être l'effet de l'électro sur ma prostate : il m'a dit qu'il n'en savait rien . Il ne connaissait pas l'intensité ni les fréquences  des courants employés dans la sonde anale bi-polaire  employée parfois pour prélever du sperme de certains hommes impuissants à fin de fécondation de leur femme . A priori dans ce cas les seuls contacts sont dans le rectum en face de la prostate et la sonde est du type de celle utilisée dans la rééducation périnéale des femmes après accouchement , mais peut-être de diamètre inférieur à la sonde vaginale (il me l'a montrée sur écran  seulement ) . Il n'y a pas de de liaison avec le pénis ou les testicules, non instrumentés  .....Par ailleurs, l'utilisation de cette électrode est dans ce cas exceptionnelle , ce qui n'a rien à voir avec une pratique de l'électro sexuelle plus fréquente : il n'a donc pas voulu s'avancer sur les effets d'une pratique plus habituelle .....

Cependant si vous pratiquez bien l'anglais (ce qui n'est pas mon cas ...) n'hésitez pas à traduire les passages donnant des corrélations entre stimulation électro de la prostate et  élévation du taux de PSA : ce sera instructif pour tous et donc pour le forum .......

Puisque vous allez souvent sur smartstim, j'espère que vous avez chargé les fichiers audio qu'ils font partager et qui sont vraiment , pour certains, plus jouissifs que les routines de l'ET312, avec des "chocs" plus déconcertants et plus variés tant par les intensités et les fréquences des pics que par les vagues de fréquences surprenantes dans lesquelles ils sont noyés .....Évidemment il faut avoir un mode audio sur l'électrostimulateur ou un dispo d'ampli audio comme electrobric pour en apprécier les effets  .....Mais je ne me rappelle plus quel est votre matériel ....

Voilà , n'hésitez pas à faire partager vos observations-traductions de smartstim, le forum avance de cette façon , je vous ai fait part des miennes, mais ce n'est qu'un avis personnel, et je ne détiens pas la vérité .....En partageant toutes nos expériences, lectures , nous irons plus loin .....

Bien à vous
matou83
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stimulateur de prostate   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stimulateur de prostate
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Les Carrés d'Hélène :: Catégorie : Réflexions et Discussions générales :: Forum : Des produits, des accessoires et de leurs effets-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: