Les Carrés d'Hélène

Les Carrés d'Hélène

Centre de Recherches et d'Enseignements sur la Vie Sentimentale et Sexuelle des Adultes
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  SoutienSoutien  

Partagez | 
 

 ***

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: ***   Jeu 4 Avr 2013 - 14:19

***


Dernière édition par electrobric le Ven 1 Déc 2017 - 1:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 69
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Re: ***   Jeu 4 Avr 2013 - 16:00

Electrobric,
sans vouloir vous faire reproche,vous allez un peu loin dans la technicité.
Bien sûr,l'on peut,sur le plan théorique,voire pratique,jouer toutes ces combinaisons.
Vous pouvez aussi y ajouter la taille,la forme,la matière,le côté fétichiste etc etc de chaque électrode.Ainsi vous multiplierez encore les possibilités.
Ne compliquons cependant pas.On s'aperçoit en effet à l'usage que l'on recoure un peu toujours aux mêmes combinaisons,aux mêmes électrodes à quelques variantes près.
Il est vrai cependant qu'au cours des séances audio,dont certaines sont écrites pour durer plus de l'heure,on est amené à modifier les couplages,pour voir,parfois même,des électrodes.
Mais en conclusion,c'est en pratiquant beaucoup (2 à 3 fois par semaine) que l'on maîtrise de mieux en mieux l'electro.Chaque séance est une occasion de test,de sa sensibilité,de sa résistance à la puissance électrique de chaque combinaison,à l'orgasme.
Combien de temps donnez vous à une séance avant qu'elle ne déclenche ce dernier ? 20 mn,30 mn 1 h ???
Ajoutons la sensibilité de chacun à la combinaison,aux électrodes,aux aspects fétichistes,à l'environnement....
Toutes ces considérations ont été plus ou moins déjà abordées tout au long du forum mais ce qui est nouveau c'est à la fois la maturité du marché et l'expérience de nos membres de plus en plus nombreux et actifs;
Bien à vous
Electre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ***   Jeu 4 Avr 2013 - 18:28

***


Dernière édition par electrobric le Ven 1 Déc 2017 - 1:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ***   Ven 30 Aoû 2013 - 22:07

***


Dernière édition par electrobric le Ven 1 Déc 2017 - 0:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 69
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Re: ***   Sam 31 Aoû 2013 - 13:39

cher Electrobric,
Nul ne vous contestera votre Pseudo !

Electre "admiratif"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: ordre des phases et couplages , infection vessie-prostate    Sam 31 Aoû 2013 - 14:00

Aussi admiratif qu'Electre et bien incapable d'en faire autant !
D'ailleurs je me tromperai dans les positions des switchs !
Si vous branchez toutes les électrodes  en même temps, quel bel arbre de noël  : faites nous le plaisir d'une photo !

Pour l'électrode urétrale, je peux vous dire que ça m'est arrivé moi aussi , avec une électrode souple profonde (cable de corde à linge à ame en métal 25 cm de long avec un plot conducteur formé par une perle d'étain au bout ) J'avais pourtant bien trempé le tout  le tout dans le  Dakin  auparavant , et lavé le gland et la verge  à la bétadine jaune ,mais j'ai fait l’erreur d'utiliser un gel Cefar Compex , non stérile, bien que neuf , Estimmer a confirmé la chose et conseillé d'utiliser dans ce cas des doses de gel uniques stériles (voir son message )  Et j'avais bu 1 l d'eau avant et uriné juste après la séance , insuffisant !
Conséquence : prostatite infectieuse qui a nécessité 3 semaines d'antibiotiques , bien soignée par mon urologue .
Que cela serve de leçon aux personnes tentées par la stimulation urétrale : même peu profonde : gel stérile unidose !  Et lavage du gland avant au savon sinon  à la bétadine jaune .
J'avais dit dans un message précédent ma déception à cette stimulation profonde, que ce soit avec perle conductrice dans la vessie ou la prostate : ça ne vaut pas le coup au plan orgasmique selon moi : les contractions des sphincters de ces deux organes étant plus douloureuses que jouissives !
Donc infection en plus non justifiée au plan orgasmique !

Bien à vous , cordialement

matou83
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ***   Dim 1 Sep 2013 - 19:45

***


Dernière édition par electrobric le Ven 1 Déc 2017 - 0:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: vaseline ?   Lun 2 Sep 2013 - 8:40

Bonjour Electrobric ,
Je suis étonné par la vaseline que je pensais plutôt isolante que conductrice  !
Pour le rectum cependant je ne vois pas l'utilité d'un gel stérile : le milieu est déjà plein de germes !! Ce qui n'est pas le cas de l'urètre ! 
Quant à la pommade bactéricide, elle était déjà "tueuse" de germes, alors évacuer la partie "altérée" suffisait peut-être , ce qui n'est pas le cas d'un gel , même stérile; il ne tue aucun germe lui ! 
Voilà quelques considérations d'un "non spécialiste" mais qui me paraissent logiques , à vous de me dire ce que vous en pensez !
Cordialement
matou83
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ***   Lun 2 Sep 2013 - 9:20

***


Dernière édition par electrobric le Ven 1 Déc 2017 - 0:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 69
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Re: ***   Lun 2 Sep 2013 - 12:46

,Electrobric,
Après voir jugé un peu vite votre petit inverseur de phases comme un gadget j'ai révisé mon point de  vue et fais  amende honorable.
En premier point,je partage totalement votre expérience des invertions de phases qui modifient les ressentis
.J''ai dèja évoqué ce sujet en y ajoutant d 'autres variantes de choix dèlectodes,d'emplacements,de positions corporelles etc ....  qui peuvent combiner  le "physiologique et le psychologique".
En revanche ,je dois admettre qu'il est pas facile,en cours de séance,de permutter des fiches et des fils qui s'emmellent et dont il faut remonter l'origine du canal etc.
Votre montage mériterait d'être commercialisé à défaut d'être monté en série sur  l'ET !

Electre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ***   Lun 2 Sep 2013 - 13:55

***


Dernière édition par electrobric le Ven 1 Déc 2017 - 0:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pmelun
Je progresse...
Je progresse...
avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Age : 49
Adresse : Paris
Particularité : ET-312B
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: ***   Mar 3 Sep 2013 - 23:15

Hello,

Me revoilà, cela faisait un petit moment... Je vois que tu t'es lancé dans la soudure Electrobric !

Je confirme que de disposer d'un inverseur et d'un routeur de canaux se révèle être très confortable lors des séances. Il permet de maintenir un haut niveau de plaisir sans être déconcentré par des manipulations complexes style "Demoiselles du téléphone du 22 à Asnières".

Maintenant Madame et moi utilisons le boitier en permanence si l'on n'a pas une idée précise de la configuration désirée au début de la séance.

J'ai réalisé le montage en achetant les composants et pièces sur des sites d'électronique en ligne. A l'unité j'ai quand même du en avoir pour pas loin de 80€ ! Les boîtiers et interrupteurs, si on veut qu'ils soient jolis, ça coute un oeil... Niveau matériel j'avais juste un fer à souder, un contrôleur, un cutter et une perceuse de modélisme. Le câblage est entièrement à la main. En cela m'a pris une quinzaine d'heures, mais ce n'est pas du tout mon métier. Dans l'idéal il faudrait faire un circuit imprimé pour simplifier les soudures et l'assemblage.

Pour fabriquer l'inverseur de phases bi-canaux, c'est plus simple. Il faut optimiser le prix des composants. Voir si on réalise une connectique spéciale ou si 4 prises femelles mini jack mono suffisent. Niveau assemblage on aura au maximum 5 à 6 trous à percer... Et à la réflexion (qui vient pendant que j'écris), la meilleure solution serait d'intégrer un mini inverseur bipolaire directement dans un câble minijack mono (coté ET312) <-> 2 fiches bananes aux choix (coté électrodes). Un simple morceau de gaine thermo suffirait...

Celui là vaut 0,16€ ;-) 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 69
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Re: ***   Mer 4 Sep 2013 - 11:42

Merci Pmelun,
Pour cette réponse rapide et technique.
Je souhaiterai ,ainsi que vous le suggériez, que vous poussiez la faisabilité d' une certaine miniaturisation de "l'inverseur" par les circuits imprimés.
Après une étude de coût (ce serait bien de parvenir au dessous de 150 € pour 10 exemplaires) je suis prêt à les prendre ferme et les mettre à disposition (sauf le mien ....) des intéressés.(Je l'avais fait pour quelques ET 312).

Bien à vous
Electre


Dernière édition par Electre le Ven 6 Sep 2013 - 10:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: inverseur-coupleur ???   Ven 6 Sep 2013 - 6:09

Je souscrit entièrement à la demande d'Electre : très belle réalisation de pmelun c'est vrai .....Comme sa mallette spécial électro .
Très pro à coté de mon petit carton  et des fiches bananes de mes montages .....
Cela ferait deux clients déjà ....
Si pmelun avait la gentillesse de nous aider aussi ....
Petite question cependant : il nous faudra relier les 4 fils de sortie de l'ET312 à la fiche femelle du boitier de pmelun marquée ET 312 sur laquelle apparaissent 5 conducteurs ( un canal inutilisé sans doute ? ) : donc souder les fils sur la fiche mâle correspondante . Pas de problème pour un non-féru d'électronique ?
J'ai vu de telles prises sur pas mal d'appareils mais je n'en ai jamais monté moi-même , mes connaissances en électricité se limitant à des prises 220 V encastrées , des fiches d'antenne TV et à la réparation de soudures électroniques défaillantes ....
Je ne pense pas être le seul dans ce cas ....
Bien amicalement
matou83
Revenir en haut Aller en bas
pmelun
Je progresse...
Je progresse...
avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Age : 49
Adresse : Paris
Particularité : ET-312B
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: ***   Sam 14 Sep 2013 - 13:37

Bonjour à tous,

J'ai regardé un peu comment optimiser la matrice en simplifiant. Les leds ainsi que le commutateur qui permet de les 'shunter' ne sont pas obligatoires. On peut également limiter les sorties aux 4 canaux identiques à ceux de l'ET312. Dans ma réalisation j'avais été un peu gourmand en prenant un beau et cher boitier type clavier et voulais voir l'effet des inversions avec des leds doubles bicolores en fonction de la polarité de la composante principal du signal. Je souhaitais également pouvoir les désactiver. Etant en série, elles allaient modifier le signal et je ne savait pas dans quelles proportions. Du coup cela a ajouté un bon paquet de soudures. La prise 5 broches est là pour simplifier l'usage en n'ayant qu'un seul câble à relier à l'ET312 (en Y à l'autre bout avec 2 minijacks mono). Seuls 4 broches sont actives effectivement. On peut tout à fait mettre 2 embases femelles minijack mono et utiliser 2 câbles mono.

Je veux bien vous accompagner en conseils pour la réalisation mais faute de temps je ne suis pas en mesure de monter un 'business de loisir" No. De plus je ne suis pas vraiment équipé pour aller vite, faire du circuit imprimé et des trous propres à la chaîne. Il y a des petites boîtes d'intégration de très petites séries qui devraient pouvoir le faire dans le budget ciblé.

A votre disposition pour en parler. Je rappelle quand même que la matrice doit être utilisée avec précautions. On peut tout faire, inversions, brassages quelconques, passages en triphasé, mais il faut prendre garde à ne pas court-circuiter les sorties lors des manipulations. Je crains que cela puisse arriver très souvent si on ne fait pas attention.

A bientôt, au plaisir de vous lire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ***   Sam 14 Sep 2013 - 18:20

***


Dernière édition par electrobric le Ven 1 Déc 2017 - 0:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: arbre de Noel ??   Sam 14 Sep 2013 - 23:20

Electrobric ,
Vraiment impressionnant : comment ne pas se tromper de branchement ?
Perso je serais vraiment perdu avec tous ces fils ! Vous vous repérez comment ?
Sur une photo "in situ"  tout le bas du corps aurait été caché, les points de contact aussi , mais ç'aurait été beaucoup plus "frappant" !!!

Question annexe : vous avez trouvé facilement vos manilles "lyre" ? Introuvable chez les magasins de bricolage du coin, restent les magasins d'accastillage que je n'ai pas faits .....
Au fait : 3 : deux pour la verge et la troisième pour la base des couilles et de la verge mais cette dernière me parait petite par rapport aux deux autres , ou alors elle n'enserre que les couilles et pas le tout ?
J'ai essayé avec le silicone conducteur de n'enserrer que les couilles et pas verge+couilles et j'ai été déçu par les sensations ressenties , qu'en est-il ?

Désolé si je vous embête avec mes questions ! 

cordialement 

matou83
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ***   Dim 15 Sep 2013 - 0:40

***


Dernière édition par electrobric le Ven 1 Déc 2017 - 0:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: manille lyre   Dim 15 Sep 2013 - 8:40

Bonjour Electrobric,
Merci pour votre réponse si rapide .

Perso je n'essaierai pas en cours de séance de tester trop de dispos , je préfère me contenter de deux, trois maxi et me concentrer sur la montée de l'excitation . Souvent d'ailleurs je teste le troisième après avoir joui pour voir si je rebande, ce qui n'est pas souvent le cas vu mon age (période réfractaire de plusieurs heures .....) mais ne m’empêche pas de jouir à sec , quelquefois plus fort que la première , et de façon plus masochiste en fait car c'est à la limite de la douleur ( intensité augmentée pour avoir le même ressenti qu'avant le premier orgasme ) 

Je vais aller voir pour cette manille dans un magasin d'accastillage, vu le prix du port comparé à celui de la pièce . Le lien ne fonctionne pas mais en allant sur le site direct ça marche.

Vous m'avez donné une idée en reliant plante des pieds et tétons , je n'avais jamais osé à cause de la sacro-sainte règle de se limiter aux tétons entre eux mais un autre forumeur en avait parlé il y a quelque temps aussi . Étant très sensible des tétons ( ma partenaire très surprise au départ en profite pour renforcer mon érection quand je me ramollis ... par caresses, griffures ou torsion ) je serais curieux de voir si je peux jouir sans aucune électrode sur le sexe ou le rectum ???

Je pratique aussi les patchs sur le pli des aines ou sur les fesses ( en parallèle  un entre l'anus et la base des bourses et l'autre soit au dessus de la raie culière ou sur le pubis sont aussi très efficaces sur moi , l'autre contact soit sur le sexe soit dans le rectum mais là les muscles internes et parfois des cuisses ou des fesses sont très sollicités )
Perso j'utilise toujours les patchs non retouchés  sauf (pour la taille des organes ...) sur le frein du gland décalotté (si je n'utilise pas le silicone conducteur sur le sillon ) mais l'épanchement de sperme sur le patch est gênant dans ce cas : impossible de le nettoyer (il se décolle toujours un peu en cours de séance) sans affecter le gel adhésif , donc utilisation rare , mais assez jouissif et différent du silicone , j'ai utilisé aussi une pince à sein sur le frein lui-même mais la sensation de piqure par le courant est trop vive à mon gout (comme sur les tétons )

J'emploie aussi des patchs réduits sur les testicules , que ce soit les deux en parallèle avec l'autre sur la bite, le gland ou en série ( la traversée du courant dans les couilles est assez jouissive ) J'ai testé un ball-strecher  en feuille de plomb conique qui associe poids ( 1,5 kg ) à l'électricité mais j'ai été déçu : évidemment unipolaire , il faudrait que je bricole des tombées de cuir pour en faire un bipolaire .....
J'avais des tombées de feuilles de plomb utilisées par le couvreur pour mon toit ....

Bon voilà j’arrête là mon bavardage , amicalement

matou83
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ***   

Revenir en haut Aller en bas
 
***
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Carrés d'Hélène :: Electro-Stimulation :: Questions et Informations techniques-
Sauter vers: