Les Carrés d'Hélène

Les Carrés d'Hélène

Centre de Recherches et d'Enseignements sur la Vie Sentimentale et Sexuelle des Adultes
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  SoutienSoutien  

Partagez | 
 

  electrostimulation : photos d'electrodes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ictinos
Je progresse...
Je progresse...


Masculin Nombre de messages : 43
Age : 61
Adresse : Saint Maur
Particularité : homme , gay
Humeur : electro et sm et cbt
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: electrostimulation : photos d'electrodes    Jeu 28 Mar 2013 - 19:46

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Electro69
Je m'habitue...
Je m'habitue...
avatar

Masculin Nombre de messages : 11
Age : 36
Adresse : avenue de la Reine
Humeur : fétarde
Date d'inscription : 07/01/2013

MessageSujet: Re: electrostimulation : photos d'electrodes    Jeu 28 Mar 2013 - 21:30

Coucou,
Très belle collection d électrodes, je suis entrain d en faire quelque une attendant mon et312 (bloqué en douane pour facture manquante grrrrr) pourrais tu me dire quel type de cosses faut t il prendre pour les raccorder aux fil de l appareil ? la référence et le diamètre ?
Thx
Revenir en haut Aller en bas
pmelun
Je progresse...
Je progresse...
avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Age : 48
Adresse : Paris
Particularité : ET-312B
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: electrostimulation : photos d'electrodes    Jeu 28 Mar 2013 - 23:03

Electro69 a écrit:
Coucou,
Très belle collection d électrodes, je suis entrain d en faire quelque une attendant mon et312 (bloqué en douane pour facture manquante grrrrr) pourrais tu me dire quel type de cosses faut t il prendre pour les raccorder aux fil de l appareil ? la référence et le diamètre ?
Thx
Hello,

Jolie série d'électrodes Ictinos ! On sent l'expérience...

Pour ton ET312 Electro69, la facture est normalement dans une enveloppe noire dans le colis. Mais ils ne l'ouvrent pas. J'ai également du attendre... Tu devrais recevoir un appel de Chronopost (c'est le transporteur qui prend le relai en Europe si tu es passé par USPS). Si c'est ton cas, alors le plus simple est de télécharger le PDF de la facture sur le site d'Erostek et de l'envoyer à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] avec la description de ce que contient le colis, ton adresse et ta référence de tracking colis USPS / Chronopost. Attends-toi à payer les taxes à la livraison (presque 20%)... Mais les joies de l'ET312 sont toutes proches Laughing.

Pour illustrer ce sujet, voici ma mallette d'électro...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Electro69
Je m'habitue...
Je m'habitue...
avatar

Masculin Nombre de messages : 11
Age : 36
Adresse : avenue de la Reine
Humeur : fétarde
Date d'inscription : 07/01/2013

MessageSujet: Re: electrostimulation : photos d'electrodes    Ven 29 Mar 2013 - 0:56

ouaaa jolie mallette lol on reconnait les pro de l electro. tu te l ai procuré ou ?
merci pour les info j ai envoyer toutes ses info a la douane hier.
Je l ai acheter 500$ et j ai prévu environ 100 de douane j espère que ça montera pas au dessus.

Sinon quelqu’un sait quel cosses je doit acheté pour relier mes nouvelles électrode artisanal a l et312 ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: electrode uretrale    Ven 29 Mar 2013 - 8:45

Bonjour Ictinos,
J'ai observé avec attention la sonde urétrale souple , quelques questions dessus :
*le renflement à la jonction silicone conducteur - sonde médicale (silicone? latex? autre? ) n'est-il pas irritant pour l'urètre lors de l'introduction ?
*le contact entre les deux est-il collé ? avec quelle colle (d'où ma question précédente : pour que la liaison tienne il faut des compositions compatibles , non ? )
*seul le silicone conducteur doit dépasser le premier sphincter au coude de l'urètre , non ? ce silicone va-t-il donc jusque dans la vessie ? Est-il arrondi et plein à son extrémité ? Celui que j'ai acheté est creux , alors avez vous bricolé l'extrémité ou l'avez vous acheté et si oui , où ?
*si ce silicone atteint la vessie il faut prendre des mesures de prophylaxie importantes : lesquelles ? Eau bouillante? alcool? (bien rincé alors à l'eau stérile car alcool irritant ) autre ?
*le fil conducteur employé pour la jonction est-il très souple, donc fin ? Il ne doit pas compliquer la torsion de l'électrode au passage du coude de l'urètre et des sphincters , non ?
*l'électrisation de la vessie et des sphincters de la vessie et de la prostate ne posent-ils pas à la longue de problème d'énurésie ? ou de petites fuites d'urine simplement ?

Je pose la dernière question car je suis un cas particulier : opéré d'un adénome de la prostate il y a 12 ans , je "soufre" d'éjaculation rétrograde ( sensation d'orgasme moins importante : plus de jets saccadés de sperme mais écoulement dans la vessie et partiellement à l'extérieur aussi ) par ailleurs un examen récent a montré que l'adénome était revenu et une opération est à nouveau prévue dès que la gêne sera trop importante. En attendant je prends des alpha-bloquants qui suffisent à laisser l'urine couler , sans trop de levés intempestifs la nuit. Cependant j'ai des difficultés à retenir le dernier jet d'urine : quelques gouttes perlent toujours sans que je puisse les retenir à la fin de la miction ; normal : l'adénome empêche par sa grosseur le jeu du premier sphincter de l'urètre .
L'emploi de sondes urétrale-anale en électro me permet de bien vider ma prostate , et d'éviter une prostatite , mais je limite l'introduction de la sonde urétrale au premier coude de l'urètre puisque j'utilise une électrode dure constituée par un fil d'étain de 2 mm replié et qu'aller plus loin provoquerait une lésion grave . J'ai la tentation de réaliser votre électrode mais en dehors des questions précédentes qui concernent tout le monde, je me demande, si pour moi, l'électrisation des deux sphincters et de la vessie ne risque pas d'augmenter ces petites fuites en fin de miction ?
Je me doute que des compétences médicales seules peuvent aider à répondre à ces questions, elles s'adressent donc plutôt à des médecins qu'à vous-mêmes en particulier , mais de tels lecteurs peuvent se prononcer aussi ????

Avec tous mes remerciements, cordialement .
matou83
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: électrodes : bricolage maison    Ven 29 Mar 2013 - 9:13

Au fait, Ictinos , bravo pour vos très belles images ,elles vous ont fait galérer , mais le résultat final vaut la peine ....

Pour pmelun : bravo aussi pour votre bricolage de la mallette ! Beaux découpages ! Quelques électrodes , très petites sur la photo , mériteraient quelques explications , et j'espère que vous nous ferez part plus tard de quelques détails , nous avons tous beaucoup à attendre des "bricolos géniaux" qui se rendent sur ce forum , sans vouloir vous vexer bien sur . A coté de vous tout mon matos (électrodes) tient dans un petit carton de la taille de deux ET312 ! Mais je ne me déplace pas , et puis c'est plus facile à cacher à ma partenaire qui ne connait pas mon penchant pour l'électro quand elle est absente !
A moins d’être fanatique du rangement , vous devez être très expérimenté en électro sexuelle au vu du nombre d'accessoires dans votre mallette , même peut-être en électro féminine au vu de certaines électrodes ?? Et j'espère que vous n'hésiterez pas à nous faire partager vos expériences ( maitre SM peut-être ?? )

Merci à vous deux puisque j'ai cru comprendre que la mise de photos sur le site était très compliquée .....
Et j'espère que vous continuerez à nous faire partager vos bricolages , vos expériences , c'est ainsi que nous progressons sur ce site, petits débutants à coté de vous sans doute (3 ans d'expérience seulement pour moi, mais avec ET312 , ce qui compense bien .....)
Merci d'avance .
matou83
Revenir en haut Aller en bas
pmelun
Je progresse...
Je progresse...
avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Age : 48
Adresse : Paris
Particularité : ET-312B
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: electrostimulation : photos d'electrodes    Ven 29 Mar 2013 - 11:48

Bonjour,

La mallette, je l'ai trouvée dans un magasin de bricolage pour une vingtaine d'euros, Electro69. J'y ai ajouté deux plaques de mousse prédécoupée. J'en avais mare d'avoir tout en vrac dans une caisse Wink).

Pour les câbles, les connecteurs coté ET312 sont des mini jack 3,5mm mono. Ensuite coté électrodes tu peux varier avec des fiches bananes mâles 4mm ou 2mm. Je suis plus parti sur les 2mm car c'est ce que je trouve le plus souvent de base et elles sont plus fines. A mon sens pour l'ET312 il faut te faire :

- Une paire de cables 1 mini jack 3,5mm mono < > 2 fiches bananes mâles 2mm
- Un cable triphasé : 2 mini jack 3,5mm mono < > 3 fiches bananes mâles 2mm (en reliant les masses côté mini jack)
- Une paire de câbles en Y : 1 fiche banane femelle 2mm < > 2 fiches bananes mâles 2mm (pour transformer des électrodes bipolaires en monopolaires si tu en as par exemple)

Normalement avec l'ET312, suivant le pack commandé, tu devrais déjà avoir des câbles mini jack 3,5mm / fiches bananes mâles 4mm et également des adaptateurs 4mm/2mm. Prends ton temps et vois progressivement en fonction des configurations que tu aimes comment optimiser et simplifier tes connexions. J'ai mis quelques exemples sur la photo qui suit.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je constate que Matou83 à l'oeil Very Happy. Il y a bien quelques électrodes dédiées à Madame qui adore partager des séances. Ce sont celles à droite sur la photo. Les blanches utilisées en kiné (remboursées par la SECU ;-)) et la mauve, un "Intimate Spreader" flexible, adapté et électrifié pour se positionner idéalement sur le bouton rose… On utilise également des plugs NJOY très efficaces ainsi que des petits plugs d'urètre, des ballstretchers et des cockrings en acier. Non je ne suis pas Maître SM, juste amateur de relations D/S switch depuis quelques années. L'électro c'est plus récent, 2 ans à peine...

A bientôt, je suis ravi d'échanger avec vous, Pmelun.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: mallette exra !   Ven 29 Mar 2013 - 12:13

rebonjour, pmelun,

Trois grands bravos :
*pour la netteté des photos , exceptionnelle,
* pour avoir pris le temps de tout organiser d'abord, magnifique présentation ! Excuses pour l'accusation de "maitre SM" , la mallette m'y incitait!
*pour avoir une madame qui adore l'électro, j'espère que vous pourrez nous donner des indices pour ne pas transformer une séance féminine en séance masochiste. Un essai fait par Electre sur une partenaire s'était révélée pénible pour elle et les pratiquantes du site (Bagherra et Tigresse) ne sont guère prolixes sur leurs réactions et les montage utilisés ....Et conseils aussi, pour inciter une non-pratiquante à se lancer , chose que vous avez du avoir à faire ?

Par contre je vais continuer à être curieux :

*comment se pose l'intimate spreader mauve ? je ne comprends pas
*à quoi correspond l'accessoire avec les 4 petites boules en or en haut à droite ? (gauche de la mallette en fait )
*il me semble (mais j'ai peut-être mal vu , que certains accessoires noirs de la première photo de la mallette (sur le dossier , à droite ) ne sont pas repris sur la deuxième photo : mais il s'agit peut-être de connexions ? . Cependant je crois deviner un petit "bracelet" à mini-boules inox qui n'en est pas ???

Merci de bien vouloir nous faire partager votre expérience que ce soit sur le sexe de votre compagne ou le votre ???Je ne parle pas forcément de photos-videos, ( quoique ...) mais de petits détails qui nous permettraient de progresser plus vite dans nos sensations électriques ....Merci d'avance .

matou83
Revenir en haut Aller en bas
pmelun
Je progresse...
Je progresse...
avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Age : 48
Adresse : Paris
Particularité : ET-312B
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: electrostimulation : photos d'electrodes    Ven 29 Mar 2013 - 14:21

Merci Matou83, et pas de problème pour le titre de Maître SM, si ça se trouve il se cache en moi ;-)
Nous sommes venus par curiosité à l'électro. Avec l'ET312 on progresse et on découvre en permanence. Les modes multiples, les électrodes, les placements, la puissance, les sources audio, tout ça permet des configurations infinies et surtout très personnelles qui de plus varient avec le temps. Difficile de savoir à priori ce que l'autre va apprécier. Il faut donc échanger en permanence, sans brusquer (surtout au début) et on finit par trouver des combinaisons très sympathiques.

Pour le spreader, un petit dessin sera plus explicite. Il est à la fois rigide et flexible. On peut ainsi le tordre et l'adapter à loisir. On l'utilise en mono ou en bipolaire et je pense qu'un troisième pôle au milieu pourrait être très efficace (au niveau du point G). A suivre…
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'électrode avec les 4 boules est à la base une sonde de rééducation périnéale (Par exemple ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]), Madame l'utilise en vaginal et également en pression autour du clitoris. Elle a 4 pôles indépendants que l'on regroupe ou non.

En haut à droite de la mallette, ce sont les électrodes en verre du Violet Wand Kinklab de stimulation électrostatique (à ne pas utiliser en même temps que l'ET312). Des infos ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A+
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: électrode anale   Ven 29 Mar 2013 - 14:53

Ictinos ,
j'ai remarqué vos électrodes anales "boules" doubles en fait . La boule extérieure doit etre destinée aux muscles des fesses et de l'anus , l'intérieure à la prostate. Mais il me semble (seule idée de l'échelle: jacks, donc possible mauvaise interprétation ) que la boule renfermée dans le bas du colon est très proche de l'anus et éloignée de la prostate qu'elle ne doit pas vraiment solliciter vraiment , non ? Je compte pour moi 6 à 8 cm à partir de l'extérieur de l'anus . Par ailleurs le diamètre parait assez faible , de l'ordre de 3 cm (?) et l'ensemble peu orientable donc "perdu" dans la masse du colon ?
Je viens de bricoler une nouvelle électrode qui me donne plus de satisfaction que le tube à cigare que j'avais jusqu'ici (unipolaire) ou l'électrode du commerce avec les deux demi-sphères à enduit d'or de 32 mm de diamètre, qu'on ne peut orienter aussi :
Je n'ai pas réussi à trouver de sphère métallique avoisinant 3 à 4 cm de diamètre, mais de 2,3 cm seulement , mais montée sur une tige métallique isolée de 1 cm de diamètre (tringle à rideau avec boule de Casto) et de 20 cm de long, elle peut être orientée vraiment contre la prostate (en la faisant aller et venir dans le colon, on sent les différences d'action du courant si on pousse l'intensité , notamment si on se place face à la vessie : désagréable . La deuxième électrode est constituée par une électrode urétrale dure (fil d'étain 2 mm redoublé) poussée jusqu'au premier coude de l'urètre , sans forcer bien sur, légèrement incurvée au bout pour se placer dans l'amorce du coude urétral . Au niveau du gland cette électrode est stoppée dans sa pénétration par un silicone conducteur placé dans le sillon à l'arrière du gland (un des deux fils d'étain recourbé et placé sous ce silicone : pas les deux car sinon la sensation est désagréable : en forçant sur le fil pour le courber et le placer sous le silicone , le fil se relève et force sur le haut de la courbe de l'urètre .
Bien stérilisée (savon + alcool et rinçage à eau stérilisée ) et bien lubrifiée (injection avant introduction par seringue 2,5 à 5 ml dans l'urètre + gel sur les branches du fil d'étain ) cette électrode ne procure aucune brulure si on reste sur une intensité du signal convenable . Et encore moins si on peut injecter un signal de fréquence importante avoisinant 6000 Hz ( des signaux de 700 à 900 Hz sont plus douloureux à intensité égale et laissent des picotements gênants après coup ) J'ai du pour cela comparer les effets de fichiers audio différents . Les routines de l'ET312 , sans pouvoir l'affirmer, faute d'oscilloscope, ont des fréquences inférieures à ces valeurs de 6000 Hz ??? Electre ? question posée à tout hasard !
Les pratiquants utilisant des amplificateurs audio dédiés (Electrobric et autres ..) peuvent-ils confirmer ? infirmer ?
Les fréquences avoisinant 6000 Hz ont aussi des effets plus efficaces pour la stimulation des tétons , au moins sur mon corps . Il faut dire que mes tétons sont très sensibles à l'électro comme aux stimulations de ma partenaire (effleurements de l'ongle, petite trituration , sans griffures ou étirements-pincements méchants ....: je ne suis pas masochiste )

Finalement les configurations que je trouve plus orgasmiques pour moi , jusqu'à ce quej'en trouve d'autres ....
*canal A : électrode anale+ urétrale , canal B : mamelons (patchs)
*canal A+ urètre - B+ : base (verge+testicules) avec : A- et B- sur l'électrode anale
Dans les deux cas , boule conductrice anale placée tout contre la prostate dans le colon.

J'obtiens ainsi des orgasmes longs et intéressant tout le plexus pubo-coccygien à l'intérieur du bassin, surtout en serrant les cuisses (la sensation est plus aiguë mais moins profonde cuisses écartées : POURQUOI ?? ) Si des anciens de l'électro peuvent expliquer ???

Bien sur nous avons tous des réactions différentes , mais j'ai détaillé mes sensations et mes bricolages-montages pour avancer encore dans l'expérimentation personnelle .

Bien à vous
Matou83
Revenir en haut Aller en bas
ictinos
Je progresse...
Je progresse...


Masculin Nombre de messages : 43
Age : 61
Adresse : Saint Maur
Particularité : homme , gay
Humeur : electro et sm et cbt
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: reponse pour matou83   Ven 29 Mar 2013 - 18:50

Bonjour , je reponds à ton post concernant le sphotos que j'ai mises et plus particulièrementau sujet de la la sonde urethrale .

- une sonde latex de ch16 je crois , dont j'ai coupé le bout

- la sonde conductrice est le SPARKLER de chez P.E.S.( sonde borgne) achté il y a une quinzaine d'années . on le trouve encore mais à de sprix inabordables sensations extraordinaires , mais il ne mesure que 13 cm ( on trouve courammant sur les sites commerciaux ce genre de sondes conductrices , mais generalement pas plus de 15 cm de long , sauf chez un marchand ou j'en ai trouvé une de 40 cm )On peut obtenir les mêmes sensations avec une sonde metal courte ( 17,50 €) , donc pas la peine d'acheter une sonde conductrice pour cette configuration . por obtenir des sensations plus profonde je l'ai donc montée sur une sonde latex .

-la jonction a été délicate , elle ne doit pas être traumatisante et surtout être parfaitement sure . j'ai vissé une mini vis ( type parker) , en métal soudable , dont j'ai coupé la tête dans la section de la sonde conductrice . la vis s'enfonce sur 4 mm j'ia soudé un fil souple sur la vis et je l'ai fait passer dans la lumiere de la sonde , le fil étant soudé sur une fiche banane femelle à l'autre bout . -

- la lumiére de la sonde étant petite , en forçant j'ai engagé la sonde conductrice sur une longeur de 5 mm ; opération diificile , mais efficace , puisque la sonde conductrice se retrouve tres serréé dans la sonde latex . j'ai dû mettre un peu de colle spéciale caoutchouc . la sécurite est donc aussi assurée par le fil .

- il existe un petit bourrelet , mais vu le petit diametre , il passe tres bien ; l j'ai quand même émoussé le bord du bourrelet avec une panne fine de fer à souder .

- la fiche banane femenne à l'autre bout est sertie dans l'entrée de la sonde latex .

- lesensations sont fonction de la longueur engagée . le coude se passe tres bien , le bourrelet , donc la limite conduction- non conduction peut rester avant le coude . la zone prostatique est donc stimulée . mais le bout de la sonde ne va pas jusque dans la vessie . pour cela il faut continuer la pénétration de la sonde ( guere plus en fait) . -

- l'electode neutre est dans l'anus dans ma configuration

- mla sonde ainsi montée n'est pas stérilisable . apres utilisation je la nettoie avec de la betadine detergente ( rouge) , puis rinçage , pus séchage ( tres important ) , puis stockage dans une boite hermetique une fois la sonde bien sèche .

avant utilisation , je badigeonne la sonde avec la betadine dermique ( jaune ) qui est un antiseptique puissant ( pas prevu pour cette usage , mais efficace quand même) , puis je lubrifie avec KY la manipulation doit être bien precice pour ne pas toucher la sonde avec les mains . je peux steriliser la sonde à la vapeur , c'est efficace ( plus que dans l'eau bouillante ) , mais surtout pas d'alcool ( peu efficace , altere le latex qui devient poreux ) , le sondage chez l'h , necessite une manipulation particuliere et un protocole que les pros ( que je suis ) connaissent ; une faute d'aseptie est redoutable !

- l'electrisation de l'urethre et des sphincters ne provoque surement pas de trauma local definitif ; les courants sont quand même tres faibles , il ne faut pas se fier aux sensations ) . par contre , oui des sondages trop fréquents peuvent provoquer des lesions . ce genre de pratique doit être exceptionnelle . reste à à savoir si tu le pratiques 3 fois par semaine , ou 3 fois par an . mdr

apres la seance , il y a une chose qu'il faut faire absolument : c'est pisser , pisser et .. pisser donc commencer a boire beaucoup . boire beaucoup ce n'est pas une verre d'eau mais 1 l dans l'heure ! l'urine doit être claire . c'est une mesure de parade contre le debut d'une infection , tres efficace

j'ai lu dans un post que l'on peut compter sur l'auto immunité , que le corps doit s'habituer à se défendre contre les germes etc etc .. ben justement , non , il faut pas compter la dessus , faut être prudent . un germe n'a rien a faire dans les conduits urinaires , et s'il s'en trouve un c'est sur qu'il ne va pas se gener pour faire des petits ....

je repondrai a ton autre post plus tard . bien cordialement

ictinos

poyour le reste je ne m'engagerai pas dans des reponses medicales suis même pas sur qu'un urologue aurait la reponse . faut avis d'un specialiste dans la reeducation des sphincters

o
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: spreader   Ven 29 Mar 2013 - 19:16

bonsoir pmelun, merci pour votre croquis sur la pose du spreader , bien parlant mais qui m'interpelle encore .
Si je comprends bien, on peut :
*soit coincer le clitoris entre les deux branches souples (recouvertes de feuille de cuivre ? ) mais alors la piqure du courant n'est-elle pas trop forte, même à faible intensité ?
*soit coincer les branches cuivrées entre les grandes et petites lèvres ?

Il me semblait avoir retenu de l'expérience d'Electre sur une partenaire, qu'il déviait une partie du courant arrivant sur le clitoris sur le bas-ventre car sinon la sensation était trop forte . Il est vrai qu'il mettait un pôle d'un canal de l'ET312 sur une cloche d'aspiration coiffant ce clitoris et l'autre pôle dans le vagin. Le courant ne franchissait pas seulement ce petit organe si sensible mais traversait du clitoris à la paroi supérieure du vagin.

Alors que votre dispositif semble traverser directement le clitoris , à moins que le contact soit en fait plus éloigné des deux cotés du clitoris et traverse à la fois les petites lèvres et le clitoris , de gauche à droite , ou inversement ? Si vous adaptez un autre pôle sur le point G , vous ne mettrez donc pas d'électrode vaginale dans ce cas (ou alors l'ensemble passe-t-il dans le vagin ? )
A moins aussi que vous branchiez A+ à une branche du spreader , et A- à un contact de l'électrode vaginale bipolaire , puis B+ à l'autre branche du spreader et B- à l'autre contact de l'électrode vaginale ?

Excusez moi de vous embêter avec ces demandes de précision , mais l'électro féminine est si rare que je ne peux m'en empêcher ...La plupart des vidéos commerciales sur le sujet sont truquées (patchs sans intérêt orgasmique ) et les pratiquantes du site n'en donnent pas . Je voudrais bien en avoir avant d'essayer de convaincre ma partenaire d'essayer ...
Revenir en haut Aller en bas
electrobric
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 492
Age : 58
Adresse : PACA
Particularité : Stimulation via Ampli Audio + pulse generateur + transfos audio .
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: electrostimulation : photos d'electrodes    Ven 29 Mar 2013 - 20:14

matou83 a écrit:
.../...

Et encore moins si on peut injecter un signal de fréquence importante avoisinant 6000 Hz ( des signaux de 700 à 900 Hz sont plus douloureux à intensité égale et laissent des picotements gênants après coup ) J'ai du pour cela comparer les effets de fichiers audio différents . Les routines de l'ET312 , sans pouvoir l'affirmer, faute d'oscilloscope, ont des fréquences inférieures à ces valeurs de 6000 Hz ??? Electre ? question posée à tout hasard !
Les pratiquants utilisant des amplificateurs audio dédiés (Electrobric et autres ..) peuvent-ils confirmer ? infirmer)

Bonjour Matou83

Il m'est difficile de répondre car je doute que le ET312 puisse sortir des fréquences supérieures à 500 Hz.

En générale, et, à mon humble connaissance, les Estim se limite entre 0 à 150/250 Hz. (500 pour les meilleurs).

Seuls les appareils professionnels d'électrothérapie utilise des fréquences en milliers d 'Hz, mais il ne les utilisent pas comme telles, mais en courant interférentiels.

C'est à dire, par exemple, qu'une fréquence de 5000 Hz superposée à une fréquence de 5500 Hz fera ressentir au corps une fréquence équivalente à 500 Hz

En revanche, ne connaissant pas l'ET32 et l'utilisation des fréquences audios associées (qui vont de 20 Hz à 20 000 hZ ) je suis incapable de savoir comment elles sont traitées par l'ET32. Mais je doute qu'il puisse ressortir des milliers d'Hz vers les électrodes, il me semble, plutôt, qu'il devrait se contenter de moduler, en fonction du fichier audio, ses propres fréquences générées pour lesquelles il fut conçu.

Il faudrait qu'un possesseur dET32 dispose d'un oscilloscope:

A défaut de disposer d'un oscilloscope , il faudrait faire un montage spécial de conversion audio comme tel :

Régler une sortie de l'ET32 au minimum , à la place des électrodes ,bricoler un prise jack 3,5 qui rentre dans la carte son d'un PC (entrée ligne ou micro).

Agir sur le volume d'entrée de la carte son normalement, et agir sur le potentiomètre de sortie de l'ET32 de manière infime, juste le minimum pour qu'un son soit perçu dans les HP ou le casque.

Installer auparavant un logiciel d'oscilloscope ,comme , par exemple "WinOscillo-Fr.exe".

Pour ce logiciel en question ,une fois installé et ouvert , passer en mode plein écran, régler le temps sur 1 milli seconde; ajuster x et y en fonction du volume d'entrée de la carte son et celui de sortie de l'ET32 ( n'envoyer que le strict minimum) , une forme d'onde va apparaître , il faudra la stabiliser avec "t" "x" y" , une fois stabilisée, chaque "carré" indiquera le nombre de fréquences à la milliseconde.

Par exemple, pour une fréquence de 1000 Hz, l'onde n'occupera qu'un carré ( si "t" = 1 ms ) (l'on verra parfaitement la forme du signal)

Si, par exemple il y a 5 signaux identiques par carré, cela fait une fréquence par seconde de :
5 (le nombre de signaux dans un carré) multiplié par 1000 (le nombre de millisecondes pour faire une seconde).
Nous avons donc une fréquence de 5000 Hz.

Si une demie onde apparaît, (c'est à dire que l'onde se répartit sur 2 carrés) nous avons donc 0,5 x 1000 = 500 Hz

Ence qui concerne mon ressenti des hautes fréquences ,...Quand j'utilisais le PC comme source audio , je faisais tellement d'essais différents, que j'ai balayé les fréquence jusqu'à 10 000 Hz.

Mais j'utilisais 2 fréquence combinées en mode interférentiel.

Comme fréquence utilisée seule, je pense, que, comparativement au note du clavier musical que j'utilise maintenant, je devais choisir entre 50 et 2000 Hz, en variant souvent...pour ne pas s'habituer.

Sur le clavier, la note de référence étant le "La" à 440 Hz , (+ 1 octave donne 880 Hz, +2 = 1760 Hz etc...

...-1 octave donne 220 Hz ; - 2 = 110 Hz etc...)

(je n'utilise pas que la note "La", bien sûr.)





matou83 a écrit:
J'obtiens ainsi des orgasmes longs et intéressant tout le plexus pubo-coccygien à l'intérieur du bassin, surtout en serrant les cuisses (la sensation est plus aiguë mais moins profonde cuisses écartées : POURQUOI ?? ) Si des anciens de l'électro peuvent expliquer ???



Bien à vous
Matou83

De même pour moi ,je serre les cuisses, cela propage la stimulation de manière uniforme, tandis que cuisses écartées, c'est plus intense, mais moins jouissif.


Voilà Smile
Revenir en haut Aller en bas
pmelun
Je progresse...
Je progresse...
avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Age : 48
Adresse : Paris
Particularité : ET-312B
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: electrostimulation : photos d'electrodes    Ven 29 Mar 2013 - 21:10

matou83 a écrit:
bonsoir pmelun, merci pour votre croquis sur la pose du spreader , bien parlant mais qui m'interpelle encore .
Si je comprends bien, on peut :
*soit coincer le clitoris entre les deux branches souples (recouvertes de feuille de cuivre ? ) mais alors la piqure du courant n'est-elle pas trop forte, même à faible intensité ?
*soit coincer les branches cuivrées entre les grandes et petites lèvres ?

Il me semblait avoir retenu de l'expérience d'Electre sur une partenaire, qu'il déviait une partie du courant arrivant sur le clitoris sur le bas-ventre car sinon la sensation était trop forte . Il est vrai qu'il mettait un pôle d'un canal de l'ET312 sur une cloche d'aspiration coiffant ce clitoris et l'autre pôle dans le vagin. Le courant ne franchissait pas seulement ce petit organe si sensible mais traversait du clitoris à la paroi supérieure du vagin.

Alors que votre dispositif semble traverser directement le clitoris , à moins que le contact soit en fait plus éloigné des deux cotés du clitoris et traverse à la fois les petites lèvres et le clitoris , de gauche à droite , ou inversement ?
Oui c'est bien ça, le but est d'irradier la zone, pas forcément besoin de pincer avec précision. Soit en bipolaire, il faut alors être tout doux, soit en monopolaire (le plus souvent) avec l'autre pôle sur un plug anal ou vaginal. Les modes préférés sont les Waves avec MA aux 3/4 et un autre chargé avec le soft Eroslink. D'après la description, l'effet ressenti dans ces modes peut être comparé au vibromasseur magic wand hitachi mais avec une gamme de fréquences supérieures et une intensité intérieure modulable à souhait... Bref, ça marche bien, surtout en activant la fonction Ramp ou alors avec moi aux commandes Very Happy.

matou83 a écrit:
Si vous adaptez un autre pôle sur le point G , vous ne mettrez donc pas d'électrode vaginale dans ce cas (ou alors l'ensemble passe-t-il dans le vagin ? )
A moins aussi que vous branchiez A+ à une branche du spreader , et A- à un contact de l'électrode vaginale bipolaire , puis B+ à l'autre branche du spreader et B- à l'autre contact de l'électrode vaginale ?
Oui avec l'option pôle supplémentaire au centre du spreader, l'électrode vaginale deviendrait redondante et inutile (ou alors plus en profondeur et tournée vers le bas, mais là je spécule). L'idée est en fait de passer en triphasé avec les deux branches sur le même pôle, le centre au point G sur le second et un plug anal monopolaire sur le troisième. A suivre, au niveau réglages il va falloir chercher...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: fréquences et ressenti   Ven 29 Mar 2013 - 23:49

Merci Electrobric pour vos explications , je vais essayer de charger le logiciel WinOscillo-Fr et voir si j'arrive à me débrouiller .
Pour le ressenti cuisses serrées je pense que c'est la propagation dans les muscles pubo-coccygiens et non plus seulement dans le sexe ou le colon et l'anus qui est la cause de la différence d'orgasme : on ressent vraiment le courant remonter dans tout le bas-ventre et le bassin remué par une houle non maitrisable.
Cordialement
matou83
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: fréquences ET312   Sam 30 Mar 2013 - 1:16

Re Bonsoir Electrobric ,
Je viens de charger le logiciel scope_141.exe celui que tu m'avais indiqué je ne l'ai trouvé que pour windowsXP, or j'ai windows7.

En branchant la sortie ET312 sur l'entrée son de mon ordi , j'ai pu voir les graphiques de certaines routines de l'ET312 . sans pouvoir décrire les signaux de façon physique pure , il y a une case qui, cochée, donne les variations de fréquence principale instantanée sous forme de chiffres non stabilisés , mais avec les résultats suivants (les premiers, je n'ai pas fait toutes les routines) :
waves : 2200 à 4000 Hz
Phase3 1600 -2000
Phase2 2000 - 2600
Phase1 2400 - 2800
Torment 1000 - 22 000
Toogle 1000 - 15 000
Ramdom2 2500 - 5000
Ramdom1 1200 - 1800

Noter qu'il y a une partie des signaux qui dépasse fortement ces valeurs (20 000 Hz) mais qui ne composent sans doute pas la majorité du signal.
En tout cas les valeurs des fréquences délivrées par l'ET312 dépassent fortement les chiffres attendus !

Je testerai demain les fréquences délivrées par les fichiers Smartstim transformés en MP3 sur le site indiqué par un visiteur du site (d'il y a deux ans je crois ) et que j'ai chargés sur mon micro . Par contre je ne pourrai tester les fichiers smrt sensus stricto puisque mon MP3 ne peut les lire.
Il me sera aussi impossible de tester comment l'ET312 risque de les écréter faute de jack adapté à la jonction sortie de l'ET312 - entrée ordinateur (ou alors il faudra que je bricole un jack exprès pour cela ) mais je ne pense pas que ce soit indispensable puisque les fréquences des routines usuelles peuvent atteindre 20 000 Hz : qu'en pensez vous Electrobric ?
Si j'arrivais à enregistrer une période de quelques mn d'enregistrement , je pourrais vous les adresser, vous sauriez mieux que moi les analyser , si ça vous intéresse .
Bien à vous
matou83
Revenir en haut Aller en bas
electrobric
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 492
Age : 58
Adresse : PACA
Particularité : Stimulation via Ampli Audio + pulse generateur + transfos audio .
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: electrostimulation : photos d'electrodes    Sam 30 Mar 2013 - 1:38

matou83 a écrit:
Re Bonsoir Electrobric ,
Je viens de charger le logiciel scope_141.exe celui que tu m'avais indiqué je ne l'ai trouvé que pour windowsXP, or j'ai windows7.

Il fonctionne aussi sur W7 car c'est mon OS actuel Wink

matou83 a écrit:
En branchant la sortie ET312 sur l'entrée son de mon ordi , j'ai pu voir les graphiques de certaines routines de l'ET312 . sans pouvoir décrire les signaux de façon physique pure , il y a une case qui, cochée, donne les variations de fréquence principale instantanée sous forme de chiffres non stabilisés , mais avec les résultats suivants (les premiers, je n'ai pas fait toutes les routines) :
waves : 2200 à 4000 Hz
Phase3 1600 -2000
Phase2 2000 - 2600
Phase1 2400 - 2800
Torment 1000 - 22 000
Toogle 1000 - 15 000
Ramdom2 2500 - 5000
Ramdom1 1200 - 1800

Noter qu'il y a une partie des signaux qui dépasse fortement ces valeurs (20 000 Hz) mais qui ne composent sans doute pas la majorité du signal.
En tout cas les valeurs des fréquences délivrées par l'ET312 dépassent fortement les chiffres attendus !

Je suis très surpris par ces valeurs ! Shocked je ne comprends pas comment cet estim peut produire des milliers d'Hz...ce serait donc bien une sorte Rolls des estims.

matou83 a écrit:
Je testerai demain les fréquences délivrées par les fichiers Smartstim transformés en MP3 sur le site indiqué par un visiteur du site (d'il y a deux ans je crois ) et que j'ai chargés sur mon micro . Par contre je ne pourrai tester les fichiers smrt sensus stricto puisque mon MP3 ne peut les lire.
Il me sera aussi impossible de tester comment l'ET312 risque de les écréter faute de jack adapté à la jonction sortie de l'ET312 - entrée ordinateur (ou alors il faudra que je bricole un jack exprès pour cela ) mais je ne pense pas que ce soit indispensable puisque les fréquences des routines usuelles peuvent atteindre 20 000 Hz : qu'en pensez vous Electrobric ?

Je ne sais que répondre, ne possédant ni l'ET32,ni la configuration de ses branchements ,entrée/sortie ,et ni sa notice de fonctionnement,..

matou83 a écrit:
Si j'arrivais à enregistrer une période de quelques mn d'enregistrement , je pourrais vous les adresser, vous sauriez mieux que moi les analyser , si ça vous intéresse .
Bien à vous
matou83

C'est ce que j'allais vous proposer dans mon précédent message, j'y avais penser..

Il serait nécessaire de choisir des fréquences fixes (pas des routines qui varient temporellement) car, seules, les fréquences fixes peuvent bien être figées et analysées par l'oscilloscope sur mon PC.

A suivre donc ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: fréquences ET312   Sam 30 Mar 2013 - 8:06

Bonjour Electrobric,
Je ne vois pas comment avoir des passages de fréquences fixes , que ce soit sortie ET312 ou MP3 : on ne voit que des enveloppes de sinusoïdes , mais je me fie, pour donner les résultats annoncés ,aux fourchettes de fréquences données par le logiciel scope_141 en clair (chiffres en kHz) Peut-être ce logiciel , plus récent à priori , analyse-t-il plus automatiquement les signaux que le votre : aucune manip à faire.
cordialement
matou83
Revenir en haut Aller en bas
electrobric
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 492
Age : 58
Adresse : PACA
Particularité : Stimulation via Ampli Audio + pulse generateur + transfos audio .
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: electrostimulation : photos d'electrodes    Sam 30 Mar 2013 - 10:18

matou83 a écrit:
Bonjour Electrobric,
Je ne vois pas comment avoir des passages de fréquences fixes , que ce soit sortie ET312 ou MP3 : on ne voit que des enveloppes de sinusoïdes , mais je me fie, pour donner les résultats annoncés ,aux fourchettes de fréquences données par le logiciel scope_141 en clair (chiffres en kHz) Peut-être ce logiciel , plus récent à priori , analyse-t-il plus automatiquement les signaux que le votre : aucune manip à faire.
cordialement
matou83

Oui, pour les mp3, je comprends très bien que ce ne sont pas des fréquences fixes, mais pour l'ET312 ,il doit bien y avoir une configuration qui propose une onde non modulée temporellement et dont on peut faire varier soi-même la fréquence, sinon, je ne comprendrai pas que cette simple solution, que des tens à 50 euros, propose,ne soit pas incluse dans ce haut de gamme !

Quand aux mp3 , inutile de les analyser, car ce qui nous importe, c'est de connaître la bande de fréquence techniquement possible que sort l'ET312 vers les électrodes; car, même si l'on souhaite moduler par des sons de milliers d'Hz, cela n’implique pas qu'il puisse les sortir (ces milliers d'Hz) vers les électrodes si ses concepteurs ont planifier une fois pour toute, via l'électronique interne, via le générateur proprement dit d'impulsions (ondes, signaux) interne, via les transformateurs de sortie interne, une bande de fréquences incluse dans telle et telle plage maximum.

J'appelle "fréquence fixe " une onde, un signal, une impulsion, qui se répète identiquement dans le temps, et qui permet à un oscilloscope de la figer , pour ,à la fois, la "voir" (voir sa forme, sinus, carrée, triangulaire, dent de scie, ou quelle qu’elle soit, comme par exemple, l'onde du Hautbois que j'ai mise en copie quelque part)et de calculer sa fréquence pour une seconde, sauf si le logiciel la donne automatiquement; j'installerai donc votre logiciel pour vérifier.

Cordialement Smile

Electrobric
Revenir en haut Aller en bas
pmelun
Je progresse...
Je progresse...
avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Age : 48
Adresse : Paris
Particularité : ET-312B
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: electrostimulation : photos d'electrodes    Sam 30 Mar 2013 - 10:53

Bonjour Matou83, Electrobric,

Très intéressante discussion. Si cela peut vous aider, j'ai regardé ce que donnait en sortie le mode Orgasm de l'ET312 avec le réglage MA à 100%.

Voici l'analyse du spectre sur les dernières 60 secondes de la routine (en fréquence linéaire et logarithmique). On voit très bien la répartition ainsi que le maximum d'énergie autour de 2 kHz. On constate également que les fréquences max 'générables' par l'ET312 sont exactement à 20 kHz.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'image suivante est le spectrogramme des 8 dernières secondes. Ceux qui connaissent la routine reconnaitront très bien les effets du final ;-)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A+

Revenir en haut Aller en bas
electrobric
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 492
Age : 58
Adresse : PACA
Particularité : Stimulation via Ampli Audio + pulse generateur + transfos audio .
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: electrostimulation : photos d'electrodes    Sam 30 Mar 2013 - 11:01

pmelun a écrit:
Bonjour Matou83, Electrobric,

Très intéressante discussion. Si cela peut vous aider, j'ai regardé ce que donnait en sortie le mode Orgasm de l'ET312 avec le réglage MA à 100%.

Voici l'analyse du spectre sur les dernières 60 secondes de la routine (en fréquence linéaire et logarithmique). On voit très bien la répartition ainsi que le maximum d'énergie autour de 2 kHz. On constate également que les fréquences max générées par l'ET312 sont exactement à 20 kHz.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'image suivante est le spectrogramme des 8 dernières secondes. Ceux qui connaissent la routine reconnaitront très bien les effets du final ;-)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A+


Merci Pmelun Smile

Et bien, je suis sur le cul, jamais je n'aurais penser que ET312 puisse sortir une telle gamme de fréquences répartie sur une large plage, je comprend pourquoi il peut produire des effets uniques par rapport aux estims bon marché.

Je regrette de ne pouvoir le commander, déjà faute de budget actuel, mais surtout, parce que que je ne pourrai pas le dissimuler par discrétion.

Et bien, le mystère des fréquences produites est résolue, l'ET312 est une référence incontournable des estims au vue des copies d'écran de Pmelun. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: fréquences ET 312   Sam 30 Mar 2013 - 11:48

Merci à pmelun d'avoir mis sur les site les enregistrements de la routine orgasm de l'ET312. A priori la routine torment est même plus diversifiée car les fréquences associées aux intensités maximales sont encore plus diversifiées que celles d' orgasm !!
J'ai même l'impression qu'une partie des fréquences n'est pas limitée à 20 000 Hz selon les routines car si on change l'échelle des x , on voit qu'une partie dépasse, sans intensité (donc effet ?) bien forte .
Par contre je pense que l'effet de fichiers audio MP3 dont certains donnés pour 6000 Hz de fréquence efficace est moins douloureux et plus efficace aux plans érection et orgasme que ceux où subsistent des 1000 à 2000 Hz . Donc que l’intérêt du mode audio est bien justifié. Je vais comparer aussi audio 1-2 et3 au plan fréquences-intensités ressorties par l'appareil ....
Je vais analyser les fichiers correspondants et vous tient au courant . Dommage, je ne suis pas compétent comme pmelun pour mettre sur site les enregistrements , ni d'ailleurs pour en faire des copies ...
Pmelun quel logiciel oscillo utilisez vous ? Si c'est "scope_141" aussi pouvez vous me donner des infos pour limiter le temps d'étude ? J'ai bien vu des boutons temps, mais ça n'a pas l'air de marcher si je les tourne ....
Mes connaissances en informatiques sont limitées autant que celles en physique-vibrations !!!!

Enfin ce qui me rassure c'est que l'appellation de "Rolls des stimulateurs " s'applique bien à l'ET312B , vu son prix !!!!
Et que même Electrobric a été séduit par ses résultats ...
Cordialement
matou83
Revenir en haut Aller en bas
pmelun
Je progresse...
Je progresse...
avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Age : 48
Adresse : Paris
Particularité : ET-312B
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: electrostimulation : photos d'electrodes    Sam 30 Mar 2013 - 12:25

J'utilise le logiciel de traitement audio Audacity. Il est gratuit, disponible sous plusieurs OS et dispose des fonctions d'affichage du spectrogramme et autres FFT...

Voici les résultats pour la routine Torment qui manifestement pousse bien sur la plage 2000-4000 Hz :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Profil audio et spectrogramme sur 5 minutes :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: fréquences des signaux    Sam 30 Mar 2013 - 16:03

Merci pmelun,
J'ai enlevé le logiciel que j'avais chargé et mis audacity , effectivement plus simple et plus parlant . On ne peut que tester une fraction du signal mais je vais essayer de voir pourquoi certains signaux sont plus agréables et plus "jouissifs " que d'autres ....J'ai en tout cas la possibilité de tester direct, sans cablage , les fichiers audio chargés sur mon micro pour me faire une idée...
L'ET312B n'écrétant visiblement pas ces signaux , leur injection ne sera pas déformée , ou peu ....
Si on continue ces posts, il conviendrait de créer un nouveau sujet, très éloigné du sujet initial (électrodes)
matou83
Revenir en haut Aller en bas
pmelun
Je progresse...
Je progresse...
avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Age : 48
Adresse : Paris
Particularité : ET-312B
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: electrostimulation : photos d'electrodes    Sam 30 Mar 2013 - 17:04

Effectivement il faudrait déplacer ces messages dans un autre sujet. On a un peu pollué le sujet d'Ictinos là :-(

Avec Audacity tu peux essayer de jouer en boucle juste une sélection du son qui t'intéresse et l'injecter en mode audio dans l'ET312...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: electrostimulation : photos d'electrodes    

Revenir en haut Aller en bas
 
electrostimulation : photos d'electrodes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» CHAUMET - collection frissons - photos
» reportage photos Phil & teds VIBE vs DASH !
» Photos SATELLITE des ports militaires !
» Comment recadrer ses photos scannées ?
» Photos d'assiettes appetissantes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Carrés d'Hélène :: Electro-Stimulation :: Questions et Informations techniques-
Sauter vers: