Les Carrés d'Hélène

Les Carrés d'Hélène

Centre de Recherches et d'Enseignements sur la Vie Sentimentale et Sexuelle des Adultes
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  SoutienSoutien  

Partagez | 
 

 Notre sensibilité souffre t-elle de l'e.stim ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
uncharlot
J'arrive...
J'arrive...


Masculin Nombre de messages : 1
Age : 41
Adresse : 3 rue boileau 69006 lyon
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Notre sensibilité souffre t-elle de l'e.stim ?   Sam 2 Mar 2013 - 9:53

Bonjour,
L'électrostimulation qui amène à l'éjaculation met en oeuvre des courants électriques qui ne sont pas anodins. La question est donc : est ce que les nerfs alors stimulés (et de manière peut être "violente") peuvent perdre de leur sensibilité en cas de stimulations électriques répétées ? Peut il y avoir destruction partielle des fibres nerveuses ?
Un ressenti moindre lors d'une relation "normale" avec ma partenaire, et suite à des stimulations électriques (les jours précédant) me font poser la question.


Dernière édition par LN le Sam 2 Mar 2013 - 23:12, édité 1 fois (Raison : Titre plus explicite)
Revenir en haut Aller en bas
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 899
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: sensibilté sexuelle et électro    Lun 4 Mar 2013 - 9:09

Bonjour uncharlot et bienvenue .
C'est une crainte que j'ai eue au début de mon expérience de l'électro. Elle s'expliquait par la sensation de dureté de la verge après une séance. Elle s'est accrue quand j'ai testé des électrodes urétrales bricolées avec des électrodes anales (unipolaire bricolée et bipolaire du commerce) . Electre, grand pratiquant m'a rassuré : les corps caverneux ne sont pas affectés et je ne vois pas comment des fibres nerveuses pourraient être affectées, à moins de faire appel à des systèmes du type "gégène" cités par un lecteur ....
Les appareils du commerce restent en dessous des seuils dangereux tant en fréquence qu'intensité et voltage . Je ne parle pas des systèmes audio développés par exemple par Electrobric, je ne suis pas compétent pour cela. J'ai un ET 312 , acheté avant de reprendre une relation avec une partenaire . Mon divorce m'avait marqué et je n'osais plus reprendre une telle relation , j'avais peur de me retrouver impuissant , j'avais perdu toute envie sexuelle, et si les érections matinales se maintenaient j'avais cependant une forte crainte . La suite m'a prouvé que j'avais tort de m'inquiéter ...
L'électro m'a redonné gout au plaisir : la masturbation manuelle ne m'attirait pas du tout , les appareils type Tenga, flashlight, non plus. L'ET 312 m'a redonné ce besoin de jouissance , et comme je continue entre séances de sexe avec ma partenaire à me stimuler avec cet appareil, j'ai constaté qu'il n'y avait pas d'effet négatif. Par contre éviter de se servir trop souvent d'électrode urétrale (irritation ) et précautions avec elle : longueur, désinfection et lubrification. Pour les autres électrodes, verge-testicules et anus , pas de risque particulier avec l'ET 312. J'ai remarqué simplement qu'avec une électrode anale bipolaire branchée sur un canal seulement , si on pousse trop fort l'intensité les muscles de l'anus sont trop sollicités et peuvent rester douloureux longtemps avec un risque de constriction plus difficile ...Pas de perte de matières mais bon attention ....Pas de risque avec l'électrode anale unipolaire , et le risque précédent s'annule si on ne branche pas les deux contacts de l'électrode sur le même canal . Pas de risque si on relie chaque contact anal (A- et B- )à la verge ou aux couilles (A+ et B+ ) ...Même précaution si on relie l'électrode urétrale et une sur le pénis au même pole ...Pas pousser l'intensité, sinon brulures ....
J'ai même trouvé que l'usage de l'électro m'avait rendu plus endurant , mais peut-être cela est-ce du aussi à ma nouvelle partenaire ? avec mon ex nous nous entendions sexuellement plus mal et j'avais tendance à jouir rapidement . Je pense que l'effet de l'électro peut aussi y être pour quelque chose : les séances durent aussi longtemps qu'on le veut puisqu'on peut baisser l'intensité quand le plaisir monte trop fort et à force on peut arriver à maitriser mieux son érection . Mais ceci est une idée toute personnelle , à voir avec les autres pratiquants , plus spécialistes que moi ( 3 ans de pratique seulement )
Je ne sais si ces réponses vous ont rassuré, n'hésitez pas à questionner les autres lecteurs du site, la vérité vient du forum ...
Bien à vous
Matou83
Revenir en haut Aller en bas
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 899
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: sensibilté accrue ?   Mer 6 Mar 2013 - 11:12

J'ajoute un détail à mon message précédent :
J'ai toujours été sensible des mamelons , et l'application des électrodes dessus quelquefois a, me semble-t-il , renforcé cette sensibilité . J'ai testé les pinces à seins métalliques à ce sujet , mais je trouve que la "morsure" du courant est alors trop forte et moins jouissive qu'avec des patchs adhésifs qui répartissent le courant sur le pourtour du mamelon également . Évidemment j'observe la précaution de ne brancher que les mamelons ensemble , pas de liaison entre mamelon et le reste du corps . J'ai lu sur un message que certains osaient relier les pieds ou la cuisse à un mamelon : moi je préfère appliquer le principe de précaution et ne pas le faire . En reliant les deux mamelons ensemble, le courant reste superficiel et ne passe pas par le cœur .

Avant la stimulation électrique des mamelons, ceux-ci étaient sensibles à des caresses appuyées seulement, maintenant il suffit que ma partenaire les effleure du doigt ou de l'ongle plutôt, pour que les mamelons s'érigent et me procurent des sensations douces mais profondes , provoquant un renforcement de mon érection du pénis. J'ignore quelles sont les liaisons entre seins et sexe mais je les constate . Ma partenaire en est ravie et me dit que j'ai des réactions de femmes , ce qui me ravit en fait .

Contrairement à pas mal d'hommes je n'ai aucune crainte de passer pour "efféminé" : j'estime que de telles craintes sont vraiment idiotes . Comme celles de refuser de jouir par la prostate (ou l'anus ??) .
J'avais d'ailleurs développé un forum sur ce sujet sur le site de LN (le périnée masculin) où j'ai surtout abordé la stimulation par des appareils (anéros entre autres ..) , forum que j'ai temporairement abandonné au vu de la très faible fréquentation . Je continue à penser que les jouissances prostatiques masculines se rapprochent, toute proportion gardée, des orgasmes multiples avec éjaculations (femmes fontaines) des femmes ....L'age aidant , les muscles pubo-coccygiens se faisant plus mous, même avec des exercices de Kegel adaptés aux hommes , je n'ai plus essayé ces exercices mais je me permets de vous les conseiller pour une maitrise de l'éjaculation plus réussie et des sensations d'orgasmes sans égal si vous arrivez à ressentir ces orgasmes prostatiques multiples (à ce sujet , le livre du Dr Leleu : l'homme nouveau expliqué aux femmes, paru en poche est très intéressant ...) J'essaye avec des sondes anales-urétrales-péniennes de ressentir à nouveau ces sensations, mais en vain pour l'instant bien que des éjaculations sans force (écoulements seulement , avec parfois liquide incolore et non sperme au début de l'orgasme ) s'en rapprochent un peu, mais sans que les cuisses - tout le bas du corps - et toute la colonne vertébrale du coccyx au cou , soient sollicités , au contraire des orgasmes prostatiques que j'ai eu le bonheur de connaitre avec l'anéros ....
Mais nous voilà loin de l'électro, j’arrête donc ici mes élucubrations ....
Bien à vous .
matou83
PS : d'autres lecteurs du forum ont-ils réussi à ressentir avec certains branchements d'électrodes-routines, de telles sensations ???
Nous serions nombreux à être intéressés par de telles communications.....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Notre sensibilité souffre t-elle de l'e.stim ?   Aujourd'hui à 9:48

Revenir en haut Aller en bas
 
Notre sensibilité souffre t-elle de l'e.stim ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cathédrale Notre-Dame de Paris
» Est-ce que notre vie nous appartient ?
» elle est belle la montagne
» Les OGM, une seconde Révolution Verte. Sera-t-elle aussi meurtrière ?
» cette nacelle est elle adaptable sur le chassis loola ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Carrés d'Hélène :: Electro-Stimulation :: Electro : Sécurité, Santé, Douleur, Age...-
Sauter vers: