Les Carrés d'Hélène

Les Carrés d'Hélène

Centre de Recherches et d'Enseignements sur la Vie Sentimentale et Sexuelle des Adultes
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  SoutienSoutien  

Partagez | 
 

 Confessions d'un novice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
curioso
Je m'habitue...
Je m'habitue...


Masculin Nombre de messages : 11
Age : 41
Adresse : RENNES
Humeur : Curieux de tout
Date d'inscription : 08/08/2012

MessageSujet: Confessions d'un novice   Lun 20 Aoû 2012 - 14:17

Rappel du premier message :

Bonjour à tous,

C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai parcouru vos retours d'expériences sur ce forum. L'électrostimulation appliquée au plaisir sexuel est une pratique hélas encore trop tabou pour la partager avec ses potes, sa compagne... Peut-être un jour ? En attendant, c'est à vous que je confierai mes premiers émois électriques.

Ma véritable première expérience ne date pas d'aujourd'hui, mais d'il y a 4 ans : Comme plusieurs d'entre vous, je ne disposais pas d'un appareil spécifique, mais d'un électrostimulateur dédié à la musculation... L'expérience fut intéressante, mais cela ne m'a apporter aucun plaisir au premier sens du terme.

Je me rends compte que cela fait déjà 3 fois que j'utilise le mot plaisir, mais cela peu prêter à confusion dans un domaine aussi subjectif ! Je me permet donc de préciser que je ne tire aucun "plaisir" au ressenti de la douleur. Clairement, je ne suis pas masochiste. Ceci étant dit, je poursuis mes confidences intimes :

Ces 1eres séances donc, m'ont vite désabusé : Les premiers picotements n'étaient pas vraiment agréables. Ils provoquaient systématiquement une forte érection, mais celle-ci s'estompait vite. Pour la récupérer, j'ai fait le tour des 8 routines proposées par mon appareil, à différentes intensités, mais sans succès. J'ai même emprunté la sonde de rééducation du périnée de ma copine, pour voir... Et c'est là que j'ai découvert ma prostate Smile Mais bon, je le répète, le plaisir n'était pas au rendez-vous.

Je me suis intéressé à nouveau à l'e-stim il y a 2 mois de cela. La lecture de vos posts lorsque vous décrivez un plaisir "indescriptible et inédit" y est certainement pour quelque chose. Cela faisait longtemps qu'une simple lecture ne m'avait pas fait bander ! Je me suis donc mis en quête de l'appareil idéal... Pas facile ! On trouve sur le marché plusieurs modèles, mais vu les écarts de prix et les critiques lues ici ou là, je ne voulais pas me tromper. Je me suis donc décidé à acheter un Erostek ET-232, une valeure sure. Certes, cela fait chers l'expérience ! 300 $ + 70 $ de frais de ports + 90 € de frais de dédouanement. Ouch, 1ère piqure.

Bref, me voici enfin avec la boite UPS dans les mains, livraison au boulot pour plus de discrétion. Je ferme donc la porte du bureau à clé et ouvre la boite avec un peu de fébrilité. Cool, ils fournissent une pile 9V ! Mince, les prises sont de type "banane" et je n'ai pas pensé à acheter d'adaptateurs. Tant pis, je bidouillerrai. Après tout, pourvu que le courant passe ! Je retrouve dans le fond d'une boite à outils des prises crocodiles compatibles. Ce sera plus facile. Je test le bon fonctionnement de l'appareil sur un doigt : Ca fourmille, ça picotte. Comme j'ai trop envie d'essayer tout de suite, je file au service technique piquer quelques longueurs de fil d'étain puis revient m'enfermer dans mon bureau. Quelques minutes plus tard je prenais ma 1ère montée de plaisir, une bague autour de la bourse et une autre autour du gland. Mais les conditions n'étaient pas vraiment au top pour prendre mon pied, avec le risque que quelqu'un frappe à la porte en se demandant pourquoi je m'étais ainsi cloitré. Je fis quand-même un bref tour des différentes routines, histoire de me mettre l'eau à la bouche (entre autre). Ce n'était pas encore le pied, mais cela m'a au moins permis de me rassurer sur une chose : Les sensations ressenties n'étaient pas du tout les mêmes qu'avec l'électrostimulateur de muscu.

Quelques jours plus tard, un week-end, je me retrouve enfin un peu seul à la maison (1 heure seulement...). Je bidouille une sonde anale avec un manche de rasoir, du scotch et de l'étain. Le scotch permet d'isoler le fil afin d'éviter les contacts avec l'anus (douloureux). Pour le moment, je n'utiliserai q'un des 2 canaux. Lors de cette véritable première session, j'ai essayé plusieurs combinaisons. Mais invariablement, mes préférées sont celles incluant la "sonde maison". Cela donne l'impression de "pomper" la prostate. Les bagues en étain ne sont pas idéales pour des raisons physiques : moins il y a de surface en contact, plus l'intensité est forte. Malgré ce que je disais tout à l'heure sur ma vision du plaisir, les fourmillements liés au courant finissent par engourdir mon membre et m'obligent à monter en puissance pour continuer à ressentir quelque chose. Au bout de 30 minutes environ, je frôle les 50 % de la puissance. J'entrevois pourquoi l'électrostimulation est liée aux plaisirs SM : La frontière est mince... Mes abdos se contractent au rythme des pulsions. Je finis enfin par jouir longuement. Cette session était globalement agréable, mais ce n'était rien vis à vis de la seconde, ce week-end...

Me voici de nouveau libre d'essayer ma fée électrisante de poche. Ayant la chance d'habiter à la campagne, je profite d'une belle nuit étoilée pour m'étendre sur l'herbe. Entre temps, j'ai eu le temps de faire quelques emplettes : des patchs autocollants, de l'adhésif métallique, de l'étain sans plomb (plomb = poison...). Enfin, je peu prendre tout mon temps pour la mise en place. Cette fois, j'utiliserai les 2 canaux. J'ai choisi pour cette session d'utiliser ma sonde (of course), et des patchs que je disposai ainsi : un sous les bourses, un à la base de mon pénis et 2 collés ensemble (plus de surface en contact) qui recouvrent mon gland. Le canal A était connecté à la sonde + base du sexe et le canal B au patch sous les bourses + gland. Cette disposition permet de superposer les effets des 2 canaux (merci Electre pour les conseils !).

On inspire à fonds, la tête dans les étoiles... J'allume un pétard et je tourne le bouton d'un cran à gauche, sur "wave", puis je monte délicatement les 2 canaux en même temps, tout doucement. Waaah ! Le pieds ! Comment décrire cette sensation ? J'ai l'impression qu'une main invisible me carresse de l'intérieur, allant et venant du périnée au bout du gland : Impossible à réaliser autrement qu'ainsi ! Cette fois, je garde bien en tête de ne pas augmenter la puissance trop vite. Je lâche un instant l'appareil, m'abandonnant complètement aux carresses fantômes. L'herbe est douce sous mes fesses, les étoiles scintillent et une déesse me masturbe. Ma bite est raide, congestionnée.

Ma curiosité reprends le dessus et je tente d'autres routines : mmh... une pipe. C'est plus fort que moi, j'en veux plus : je joue avec la puissance des 2 canaux pour ressentir leurs effets distincts. Mince, l'érection retombe. Tant pis, je continue : J'expérimente le fameux "ghost fuck". Etant hétéro, je n'avais jamais connu ces vas et viens et c'est bon. Il faut que je trouve quelque chose de plus gros pour la prochaine fois Smile Je reviens un instant sur mon sexe qui apprécie l'attention en me grantifiant d'un retour de virilité.

J'aurais sans doute pu continuer ainsi un long moment si je n'avais pas fait LA mauvaise manipulation : Sans le faire exprès, je tourne le canal B à fonds : BAM, BAM ! La vache, ca calme ! Je tente quelques minutes de reprendre la partie, mais mon corps semble vexé de s'être ainsi fait frappé par la main qui le carressait. De toutes façons, je n'ai plus d'énergie. Tant pis, je n'aurai pas jouit. Mais les carresses restent encore très présentes dans mon esprit. Le lendemain, j'étais courbaturé. C'est fou ce que l'électrostim consomme comme énergie. Maintenant, je n'ai qu'une hâte : recommencer... Mais cette fois je prendrai une lampe de poche.


Dernière édition par curioso le Mer 20 Fév 2013 - 18:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: branchements    Lun 21 Déc 2015 - 20:34

Bonsoir curioso , 
avez vous testé liaison prostate-gland et patch périnée-base pénis ? ou l'inverse ? 
Perso je préfère tétons-base du sexe sur une voie et gland-prostate sur l'autre . 
Quant à décrire les sensations , je ne saurai , l'orgasme est plus fort pour moi que par masturbation ou coït, mais il faut dire que j'augmente l'intensité au moment de l'orgasme, d'où palpitations du muscle PC plus fortes et vidange prostate-vésicules séminales plus complète et intense .......
L'ET232 possède-t-il les routines Phase (1-2-3) et audio ( les fichiers stimtest donnés par un lecteur dernièrement sont très efficaces au plan orgasmique Smile il y a passage à grande fréquence d'une voie à l'autre et "chocs" brefs mais intenses tantôt sur une voie, tantôt sur l'autre  ) 
matou83

Je reviens après coup sur le message : j'avais testé aussi la liaison avec les muscles de l'anus et j'avais trouvé cette stimulation peu jouissive, sinon douloureuse à forte intensité , ne pensez vous pas que ce peut être à l'origine de votre difficulté à jouir au final ? Les muscles et nerfs plus internes qui sollicitent prostate et vésicules séminales sont à mon sens plus jouissifs .....
Quant aux tétons, ils sont aussi très sensibles chez moi comme chez beaucoup d'hommes .....
Pour les sensations orgasmiques, je me suis rendu compte, en relisant votre message, qu'il s'adressait aux femmes : j'avais essayé de relancer les pratiquantes de la première heure sur le forum electro  de LN  , en vain, je vous souhaite plus de chances ....
Revenir en haut Aller en bas
Hottie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 166
Age : 42
Adresse : Dpt 60.
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Confessions d'un novice   Lun 4 Jan 2016 - 17:17

Bonjour

Pourriez vous me dire où trouver du cuivre adhésif je vous prie ?

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Hottie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 166
Age : 42
Adresse : Dpt 60.
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Confessions d'un novice   Lun 4 Jan 2016 - 20:10

Plop

trouvé sur Ebay UK

je souhaitais faire les mêmes modifs que vous sur mon Anéros depuis un bout de temps, je vous ferai savoir ce que je retiens de mon expérience une fois livré/testé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: cuivre adhésif    Mar 5 Jan 2016 - 15:57

si un fournisseur français vous intéresse ? 
Je n'ai pas vu sic'était compétitif ou pas ?
Je leur en avais commandé en languettes de 10 cm de long , mais à priori ils n'en font plus ....
Avec j'avais équipé un anéros MGX , j'ai été déçu par l'effet orgasmique, ça ne vaut pas une sonde bi-polaire de kiné . 
J'avais fait un article à l'époque ( ? )  avec photo , mono-polaire je crois pour le contact ( soudure sur le fil de contact à l'extérieur du rectum pour ne pas blesser les muqueuses ) mais une bi-polaire est envisageable .... Au niveau de l'anus même, j'avais trouvé l'effet désagréable , mais chacun a ses propres ressentis ..... 

http://www.conrad.fr/ce/fr/product/542592/Ruban-cuivre-adhsif-CFT-25-Conrad-CFT-2510M-cuivre-L-x-l-10-m-x-25-mm-acrylique-1-bobines?queryFromSuggest=true

matou83
Revenir en haut Aller en bas
Hottie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 166
Age : 42
Adresse : Dpt 60.
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Confessions d'un novice   Mar 5 Jan 2016 - 18:58

Je crois que j'ai payé (frais de port compris) 7.65€ pour un rouleau de 5cm par 10m, pas cher ...

Pour la modif Anéros, j'ai déjà testé des plug estim : cela ne me procure rien
testé des sondes faites maison : c'est bien mais l'énergie est dispensée sur une trop petite surface (bille métallique de 1cm de diamètre)
l'Aneros me fait du bien mais pas au point de prendre du plaisir juste avec lui, disons que je suis toujours à un poil (de cul ?) près mais ... rien

Je pensais donc depuis longtemps à cette modif pour allier plaisir de l'Aneros et plaisirS de l'estim, donc ce sujet (bien que très ancien mais que je n'avais jamais vu) m'a conforté dans mon idée.

Maintenant vous savez bien que ces expériences sont personnelles et que ce qui fonctionne pour l'un peut ne pas fonctionner pour l'autre et vice et versa. Aussi je me dois d'essayer pour être fixé Wink
Revenir en haut Aller en bas
Hottie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 166
Age : 42
Adresse : Dpt 60.
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Confessions d'un novice   Mar 5 Jan 2016 - 19:00

matou83 a écrit:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

matou83


Je suis client Conrad, mais leurs articles sont parfois parmi les plus chers du marché, surtout pour les petites quantités. En occurrence pour le rouleau de cuivre adhésif, y'a pas photos ce sont eux les plus chers !
Revenir en haut Aller en bas
Hottie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 166
Age : 42
Adresse : Dpt 60.
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Confessions d'un novice   Mar 5 Jan 2016 - 19:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

voici ce que j'ai acheté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: essayer ?    Mer 6 Jan 2016 - 8:02

Bien sur Hottie, 
chacun a ses propres ressentis , je le disais dans mon message précédent , et il faut toujours tester personnellement , faites nous partager les effets de vos essais , c'est ainsi que le site estim avance .....
Je ne voulais surtout pas vous en dissuader , j'espère que vous n'en avez pas conclu ainsi , sinon j'ai été bien maladroit , désolé . 
matou83
Revenir en haut Aller en bas
Hottie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 166
Age : 42
Adresse : Dpt 60.
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Confessions d'un novice   Mer 6 Jan 2016 - 20:45

Mais non Matou, je vous cotoie depuis un certain temps maintenant et je sais vous lire. Aucun problème Smile
Revenir en haut Aller en bas
curioso
Je m'habitue...
Je m'habitue...


Masculin Nombre de messages : 11
Age : 41
Adresse : RENNES
Humeur : Curieux de tout
Date d'inscription : 08/08/2012

MessageSujet: Le plaisir est aussi subjectif que les gouts ou la beauté   Ven 8 Jan 2016 - 1:37

Bonsoir à vous,

J'avais à l'époque acheté un rouleau de 4 m au bricomarché du coin, rayon électricité, tout simplement. Il doit m'en rester encore 3 Smile

La sonde en contact avec l'anus me procure pas mal de plaisir. Je n'ai pas les inconvénients liés à la forte montée en intensité, car je dépasse rarement la moitié de la puissance maximale. Au-delà, je n'apprécie pas le côté agressif.

Enfin en ce qui concerne le gland, j'ai essayé plusieurs choses : patch, gaine de caoutchouc conducteur (ring), sonde uretale maison (Note pour les lecteurs novices : Faites très attention si vous essayez cela ! Ce conduit n'est pas sensé servir ainsi... Il est très fragile), mais je fini par trouver cela désagréable, là encore trop agressif. Sans doute cette zone est-elle trop sensible chez moi. Je préfère donc stimuler la base de la verge. Les sensations se diffusent tout de même dans tout le pénis, de manière plus douce.

Mais comme vous le disiez, chacun trouve son plaisir. Nous n'avons pas les mêmes sensibilités.

Pour ma part, le couple sonde maison proche de la prostate / périnée est ma favorite. Les sensations sont très internes. Je ne saurais dire si les contractions ressenties proviennent entièrement de la prostate, mais certainement en partie vue la quantité de liquide séminal qui s'écoule. Sa progression lente tout au long du périnée me procure beaucoup de plaisir.

J'ai moins de temps en ce moment pour m'adonner à ce plaisir solitaire. J'en ai cependant trouvé un autre bien plus discret, et parfois plutôt efficace :

Ceux parmi vous qui ont eut l'occasion de lire le traité sur l'aneros, ou tout autre site traitant de techniques pour stimuler la prostate, connaissent sans doute les exercices de Kegel. Partant de là, j'ai remarqué que les contractions volontaires de certains muscles autour du périnée pouvait donner du plaisir. De même, certaines contractions anales pouvaient stimuler la prostate comme avec un aneros... Mais sans aneros. Je ne parle pas de contractions de l'anus lui même, mais de muscles situés juste après, vers la fin du rectum. En combinant des contractions de ces 2 régions + abdo, il m'est parfois possible de monter assez haut sur l'échelle du plaisir. J'ai pu maintenir à 2 reprises une érection pendant environ 40 minutes, m'abstenant de geindre pour ne pas perturber le sommeil de ma compagne... Là encore, du liquide séminale s'écoulait généreusement. C'était assez fabuleux, mais hélas cela ne fonctionne pas à tous les coups. Avez-vous déjà vécu une expérience similaire ?

Au plaisir de vous lire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: contractions muscles PC   Ven 8 Jan 2016 - 11:57

Bonjour curioso,
Quand on a pu effectivement bien situer ces muscles qui sont derrière le sphincter de l'anus , et qu'on fait une série de contractions-relâchements on peut voir la verge se balancer un peu , et le faire en cours d'érection la renforce aussi . Bien entraînés ces muscles permettent aussi de retenir l'éjaculation ( sujet traité par ailleurs ) la difficulté étant alors que l'éjaculation ne se fasse pas dans la vessie (rétrograde) 
Quand j'avais 10 ans de moins , une prostate plus souple et des muscles PC moins touchés (par l'age et 2 opérations d'adénome) j'arrivais avec l'anéros quelquefois à l'orgasme +/- prostatique aussi , ce dernier n'étant là que pour aider les contractions des muscles PC à masser plus fortement la prostate . Mais pour moi ces contractions-relâchements des muscles PC allaient de pair avec la même gymnastique pour les abdominaux , la respiration profonde et un basculement du bassin ( voir forum périnée masculin ) 
Mais si des écoulements se produisaient , était-ce simplement du precum ou du liquide prostatique , difficile de séparer les deux : incolores .....

Ces muscles sont ceux aussi qu'il faut entraîner dans le cas de fuites urinaires après opération de la prostate : les sondes de résection dans le cas d'adénome les lèse toujours un peu , dans le cas d'enlèvement en cas de cancer, c'est encore plus dommageable ....

Pour ce qui est du contact  sonde anale - patch périnée , il est possible que les vésicules séminales, situées près de la prostate et qui stockent une grande partie du liquide éjaculatoire soient sollicitées aussi ....
Il est bizarre d'ailleurs de voir le plus souvent sur des vidéos d'estim des branchements bi-polaires dans le rectum alors que , pour moi et je pense aussi pour vous que c'est la liaison rectum-périné ou rectum-sexe qui sont les plus jouissives ??

Quant à l'électrode urétrale, les dangers d'infection avec des sondes commerciales ont été traités déjà dans pas mal d'articles , alors en avec en plus le risque de blessure des muqueuses pour des sondes artisanales , c'est certain : attention !!!

matou83
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Confessions d'un novice   

Revenir en haut Aller en bas
 
Confessions d'un novice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Une nouvelle novice Mac-addict
» novice en portage et pleine de questions
» Confessions intimes
» Mon amour de Coccinelle Confessions intimes tf1
» Questionnaire télévisé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Carrés d'Hélène :: Electro-Stimulation :: Témoignages et retours d'expérience-
Sauter vers: