Les Carrés d'Hélène

Les Carrés d'Hélène

Centre de Recherches et d'Enseignements sur la Vie Sentimentale et Sexuelle des Adultes
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  SoutienSoutien  

Partagez | 
 

 l'ESTIM de l'apprentissage au nirvana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 69
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: l'ESTIM de l'apprentissage au nirvana   Jeu 3 Mai 2012 - 17:12

Observateur, sinon éclairé, pour le moins attentif du domaine de l’électro-stimulation-sexuelle (ESTIM ),je me livrais à cette petite analyse, d’étape :
- l’activité de notre forum électro hébergé gracieusement chez LN, se porte bien, même si parfois un membre ou l’autre estime ne pas recevoir assez rapidement réponse à ses questions ;
- les espaces consacrés à cette pratique sur de nombreux sites dédiés au sexe donnent une place grandissante à de véritables adeptes et accros ;
- l’offre produit s’enrichit continuellement et les espaces de vente sont accessibles par le Net mais aussi physiquement.

Pour des raisons souvent évoquées sur le Forum,cette pratique demeure essentiellement masculine.

A lire les derniers échanges sur le Forum d’LN,me viennent quelques remarques :

Il y a chez l’homme de tous âges ,et sans doute plus chez l’homme vieillissant, des besoins sexuels de moins en moins satisfaits tant par des rapports « normaux » que par l’onanisme.
On ne manque pas de littérature scientifique sur le sujet .Ce n’est pas mon objet de me risquer d’avantage sur ce terrain.

Il me semble que si l’ ESTIM rencontre tant de succès c’est que sa pratique apporte une réponse appropriée. Elle offre en effet des moyens indéfiniment modulables et puissants d’accompagnement sexuel ,voire de substitution à la manuellisation.
Elle amplifie les effets sur les terminaisons nerveuses de l’environnement physiologique sexuel, elle s’inscrit aisément dans le grand théâtre psychique des fantasmes.

Mais à la réflexion, et à la lecture des questions posées, je m’aperçois que l’on entre pas si facilement dans l’ESTIM.
Les « harnachements » ,ou « arbres de Noël» et les investissements initiaux en « power box » pourtant nécessaires, rebutent .Vus de l’extérieur et sans expérience, il n’y a pas de différence évidente entre un stimulateur musculaire à 70 € et un stimulateur sexuel à 500 $.Pour reprendre une expression récente,dans l'esprit de beaucoup ,l’électricité ,c’est toujours de l’électricité ! (Au passage je précise qu’il n’est pas indispensable de se lâcher immédiatement sur un ET 312 a 500 $,le modèle 232 a 350 $ ou d’autres appareils de qualité faisant très bien l’affaire la première année).

Tout comme la pratique de l’amour physique à deux, l’ESTIM nécessite une éducation progressive.
L’étude des nombreuses rubriques du Forum, la vision des multiples vidéos explicites des sites dédiés n’ouvrent pas forcément toutes grandes , les portes du nirvana électrique, mais donnent des idées.

L’ESTIM demeure aussi une pratique solitaire qui demande le calme et le temps. Elle peut être quotidienne et à chaque fois différente.

Bien à vous

Electre
Revenir en haut Aller en bas
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 948
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: ESTIM découverte toujours progressive   Dim 6 Mai 2012 - 19:13

En effet Electre,

Pour continuer à pratiquer cette méthode de stimulation alors que mes rapports avec ma nouvelle compagne sont toujours aussi stimulants et nouveaux puisque notre relation, sexuelle et émotionnelle est encore toute neuve, il faut bien qu'elle continue à m'apporter des sensations intéressantes quand je suis seul. Nous avons en effet tous deux des parents agés éloignés qu'il convient de continuer à soigner. Pendant ces périodes d'éloignement sensuel l'estim apporte des sensations de jouissance bien plus intenses et longues qu'une masturbation manuelle . On peut ainsi "faire durer" la montée de l'orgasme, mieux qu'avec la main, et arriver à une intensité bien plus importante au final. Et il est vrai que l'homme a sans doute des besoins de satisfaction en général plus fréquents, quoique ce ne soit pas toujours vrai .

L'imprévisibilité de certaines routines accentue bien la surprise des sensations , la faculté de diminuer aussi l'intensité des stimuli quand l'orgasme se fait trop proche permettant aussi de reprendre controle de ses réactions. J'ai déjà dit que pour moi l'utilisation de l'estim m'a permis sans doute de ne pas jouir aussi vite qu'avant, de mieux me controler ensuite dans une relation à deux.

Par contre cette méthode ne m'a jamais permis d'arriver à un orgasme aussi fort et généralisé (tout le corps des cuisses jusqu'au cou, avec des vagues envahissant toute la colonne vertébrale et une quasi-perte de connaissance ) qu'avec l'anéros et de connaitre l'orgasme prostatique que j'ai réussi à connaitre avec lui. Mais cette jouissance si extraordinaire j'avoue ne pas avoir réussi très souvent à la connaitre , sans doute à cause de l'état psycho et physiologique de l'instant. C'est après tout comme avec un(e) partenaire où chaque échange est toujours différent , en fonction de nos états respectifs à tous deux. C'est toujours le cerveau qui commande le tout en fait.

L'apprentissage de l'estim est en effet très progressif, il faut tester par soi-meme des tas de branchements-routines-intensités-durées de stimuli avant de déterminer ce qui nous procure le maximum d'excitation puis de plaisir. Et le jeu vient de là aussi : découverte à chaque fois .....Au début le coté "arbre de Noel" est en effet très rhédibitoire pour l'excitation, je l'associe à des stimulations diverses : vidéos avec gémissements : excitation-jouissance visuelle et auditive . Par contre je pense avoir fait le bon choix avec l'ET312 qui permet des ressentis à priori plus variés et intenses que d'autres appareils , excepté peut-etre l'ET232 . Les insatisfactions d'utilisateurs d'autres marques semblent bien liées à l'appareillage, bien que n'en ayant jamais testé d'autres , je sois de mauvais conseil sur ce point....Je pense aussi que certains accessoires comme les conducteurs souples sont importants pour le ressenti : les bricolages en fils de cuivre par exemple sont moins agréables à utiliser, pour les avoir testés, j'en suis plus convaincu que pour le type d'appareil. Saturés de gel conducteur ils conduisent mieux le courant, ne provoquent pas de piqures .Certes l'injection du courant est plus ponctuelle et donc moins intense mais on peut compenser par l'intensité générale du courant.

Je ne prétends pas conseiller qui que ce soit : mon expérience en estim est bien jeune à coté de la votre. Mais apporter simplement un témoignage de plus, après tout, c'est ce qui fait vivre le forum ...

Souhaitant voir beaucoup d'autres témoignages , pour continuer à apprécier ce forum à sa juste valeur, très grande pour des tas d'autres participants...

Matou83
Revenir en haut Aller en bas
coquinou
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 78
Age : 77
Adresse : normandie
Humeur : Il n'y a pas de mal à se faire du bien, et çà maintien la forme
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Sujet: ESTIM découverte toujours progressive   Lun 7 Mai 2012 - 14:48

Bonjour Matou, bonjour Electre,

Dans le choix des routines de l'ET 312, pour ma part, je suis un peu tombé dans "la routine". J'en avait déjà parlé dans d'autres rubriques, et notamment sur mon blog, que vous connaissez. Les ressentis divers et variés sont encore plus impressionnants en injectant des sons waves ou mp3 en choisissant Audio 3. Le bouton MA, réglé à 9heures, permet de le tourner doucement vers la droite pour augmenter l'intensité des 2 canaux en même temps, ce qui permet de faire durer la montée de l'orgasme, et par la même, maintenir une érection et un "plaisir délicat".

Je fonctionne désormais avec ces sons très spécifiques qui me donnent une entière satisfaction (encore ce matin...!).

Par contre, avec plusieurs essais infructueurs, je n'ai pas encore réussi à obtenir "l'orgasme prostatique" avec l'aneros...et pourtant j'y crois !

Bien à vous, Electre et Matou83, coquinou
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'ESTIM de l'apprentissage au nirvana   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'ESTIM de l'apprentissage au nirvana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» apprentissage pour le pot
» apprentissage du pot
» Culottes d'apprentissage lavables (enfant entre 10 et 15kg environ)
» Apprentissage de la Propreté difficile
» Apprentissage de Word et Excel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Carrés d'Hélène :: Electro-Stimulation :: Premiers Pas-
Sauter vers: