Les Carrés d'Hélène

Les Carrés d'Hélène

Centre de Recherches et d'Enseignements sur la Vie Sentimentale et Sexuelle des Adultes
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  SoutienSoutien  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Electrostimulation du sexe féminin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 69
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Electrostimulation du sexe féminin.   Lun 12 Oct 2009 - 18:40

Notre corps est le meilleur appareil d’électrostimulation du marché car il est totalement interactif ! L’expérience montre cependant que nous aimons bien, parfois, intervenir pour atténuer ou augmenter cette interactivité et même en confier les rennes à des partenaires extérieurs.

S’agissant d’électrostimulation du sexe féminin:

. il est évident que le genre du partenaire, mâle ou femelle n’est pas indifférent, ne serait ce que du seul point de vue de sa perception de la sensibilité physiologique de la femme ;

. le sexe féminin, essentiellement interne, beaucoup plus long que celui de l’homme à « monter en régime et à en redescendre « , relève d’une électro stimulation bien spécifique .

L’expérience d’homme, exprimée sur un forum aussi « pointu » que celui d’Hélène, devrait ainsi apporter une contradiction aussi abondante que constructive.

Il y a bien des manières d’aborder ce sujet battu, rebattu et contre-battu.

En l’attaquant sous l’angle de l’électrostimulation, le propos est d’essayer de partager l’expérience et la vision d’un opérateur masculin dans le processus de « montée en régime » de l’excitation d’un sexe féminin vers la phase de plateau et, bien sûr, au delà.

A partir de ce stade, libre à l’intéressée, si elle exerce en solitaire, ou à son partenaire (homme ou femme) soit de chercher à conclure de manière classique ( par coït, fellation ,masturbation ou sex-toy ) par un orgasme ,soit de prolonger l’expérience par un orgasme forcé ou d’appuyer sur l’aspect BDSM.

On se trouve ici en dehors des considérations relatives à la stimulation médicale des muscles pelviens à des fins thérapeutiques, notre but est la seule recherche du plaisir tout court voire de celui de mieux connaitre les réactions de nos corps et de celles de nos partenaires.

La zone « féminine » a stimuler se situe entre l’attache basse des muscles abdominaux et l’anus, en passant par le clitoris, sa racine vaginale (point G ) et le vagin.

Les électrodes :

Il faut disposer d’un générateur à deux canaux bi-polaires.On pourra placer ainsi, avant branchement :

. Un patch autocollant entre le nombril et le mont de vénus ;

. Une électrode en forme de coupelle (diamètre de l’ordre de 20 mm à bords arrondis) sur le clitoris ;

. Un Plug bipolaire (évidé au centre pour éviter son expulsion), un pôle orienté vers le point G et l’autre vers l’anus).

Les branchements :

. Un + au patch et le – au pôle du point G du Plug vaginal ;

. Un – au clitoris et le + au pôle annal du Plug vaginal.

Bon, oui, cela parait compliqué, mais avec un peu de pratique on s’y met et cette mise en place fait partie du process d’excitation.

A tout cela, on peut ajouter des électrodes aux tétons, branchés à un autre générateur.

Le jeu :

Il est préférable de commencer en douceur, pendant 15\20 mn par des effets conjugués de vagues. Les changements d’amplitude et de rythme des courants, leurs croisements au travers des tissus pelviens, sans créer encore de contractions anormales assouplissent le sujet, réveillent ses muscles intimes et le mettent en confiance. Cela permet de monter progressivement l’intensité.

Pendant une nouvelle période de 15\20 mn, on quittera les vagues pour passer à des effets plus contrastés comportant des allers-retours de montées en puissance sur des « routines » associant des combinaisons diverses et comportant des petits chocs électriques qui « surprennent » l’intéressée.

A ce stade, qui comporte des contractions assez fortes des muscles pelviens et abdominaux, le corps entier s’échauffe. Il est bien de passer par des petits temps de repos à basses intensités ou retour aux effets de vagues.

On peut prolonger le jeu pendant une dizaine de mn dans un registre BDSM, avec des galops sur des routines plus dures et des montées significatives en puissance.

On a normalement atteint la phase de plateau et il faut faire attention de ne pas la dépasser, de ne pas saturer ou déclencher « involontairement » un orgasme.

En effet, le corps est alors monté en température d’effort et le sexe en état extrême de sensibilité propice pour, après avoir tout débranché, conclure de manière classique.

S’il y a un partenaire et qu’il est masculin, il pourra faire bénéficier et partager avec sa partenaire femme, un coït dans lequel il partira avec « de la réserve ».Si c’est un partenaire femme, je ne sais pas.

On peut aussi poursuivre le jeu électrique jusqu'à l’orgasme et le forcer, mais c’est un autre jeu.

Quelque soit le niveau final, 90 mn de jeux électriques bien menés sont assez fatigant pour « la dame ».

Un petit coup de Bourgogne, fera le plus grand bien à tout le monde !!

Electre
Revenir en haut Aller en bas
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 69
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Les hommes ne connaissent pas les femmes!   Mer 28 Oct 2009 - 20:13

Une utilisatrice "éclairée" fait remarquer que vouloir stimuler en association,le vagin et le clitoris,n'est pas l'idéal.
En effet,nous avons du observer que le "travail" et l'échauffement du vagin requéraient une certaine puissance électrique,trop forte pour une stimulation harmonieuse du clitoris.
Nous avons ainsi expérimenté avec "plus de bonheur",le travail du vagin avec le seul plug bipolaire sur le canal A.
Parallelement nous avons relié le haut du pubis et le clitoris à un plug unipolaire anal,sur le canal B.Le ressenti a paru, parceque mieux réparti ,à la fois puissant et profond ,.
Ah,les hommes pensent parfois que le clitoris est le centre de la femme !!!
Electre
Revenir en haut Aller en bas
benjamin37000
J'arrive...
J'arrive...


Masculin Nombre de messages : 2
Age : 34
Adresse : Place J. jaures 37000 Tours
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: Question   Mar 17 Jan 2012 - 10:58

Donc eu égard à ce dernier message.... je conclu qu'il il y a 2 phases:
- électrode seules... Mais comment faut-il les placer ?
- plug seul...
Merci de votre réponse pour le placement des électrodes...
Ben
Revenir en haut Aller en bas
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 69
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Re: Electrostimulation du sexe féminin.   Mar 17 Jan 2012 - 19:19

Ben,
Il faut relier le pôle - du canal B à un plug anal (oeuf à l'entrée du rectum et non un tube qui traverse le sphincter et provoque des effets parasites désagréables,voire insupportables)et le pôle + du même canal à une combinaison de deux contacts reliés ensembles (un électrode à succion du clitoris et un patch ou électrode plat sur le bas ventre).Cette configuration clitoris /bas ventre répartit l'impact électrique et le contrebalance bien avec celui transmis par un seul plug au rectum.L'effet électrique traverse ainsi toute la zone de la racine du clitoris sans la brutaliser. ;
Il faut introduire dans le vagin un plug bipolaire relié aux deux pôles du canal A.
Cela parait simple ou complexe à la fois.
Simple sur le plan de la configuration électrique (le choix du canal A ou B n'est cependant pas neutre car il tient compte de la répartition des routines électriques des ET 232 ou 312).
Complexe sur le plan du choix des électrodes et des moyens de les maintenir en place sur ce terrain mouvant et très lubrifié du sexe féminin.
Je pense que "l'utilisatrice éclairée"voulait dire que l'on ne peut stimuler avec le même canal le clitoris et le vagin.En effet ils sont trop proches,le vagin supporte des pulsions électriques qui animent ses fibres musculaires alors que le clitoris n'est que terminaisons nerveuses.
Je vous invite à vous reporter à quelques une des rubriques du forum consacrées à ces sujets.
Je reste cependant à votre disposition pour préciser les détails pratiques dont vous ne manquerez pas d'avoir besoin
Bien à vous
Electre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Electrostimulation du sexe féminin.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Electrostimulation du sexe féminin.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le préservatif féminin
» Les Ordinateurs sont-ils du genre masculin ou féminin ?
» Course cycliste Trophée d'or féminin
» Catch féminin dans une piscine au chocolat
» un tit jeu mots au féminin ou masculin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Carrés d'Hélène :: Electro-Stimulation :: Electro Féminine-
Sauter vers: