Les Carrés d'Hélène

Les Carrés d'Hélène

Centre de Recherches et d'Enseignements sur la Vie Sentimentale et Sexuelle des Adultes
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  SoutienSoutien  

Partagez | 
 

 De quelques aspects pratiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 69
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: De quelques aspects pratiques   Mar 6 Oct 2009 - 17:11

Pour répondre à quelques interrogations.

Dans l’électrostimulation érotique ou sexuelle, il y a bien des variantes.

Quelle stimulation électrique, quel érotisme, comment traiter, pratiquement, les zones sexuelles ou érogènes ?

Pour ce qui est de la stimulation électrique, renvoyons provisoirement au lien transféré dans le précédent message du forum. On y trouve les informations générales pour entrer dans le sujet.

L’érotisme inhérent à la pratique, comme toujours, procède de nombreuses considérations :

- Choix des électrodes en fonction des parties du corps à stimuler et des variantes possibles. C’est le vieux choix du bourreau guidé, tant par sa connaissance générale des effets physiologiques des outils employés que psychologiques sur le supplicié, voire même sur lui-même !

Ajoutons qu’il y a les électrodes du commerce et ceux que l’on se fabrique soit même à partir d’objets et matériaux

très divers et parfois incongrus.

- La pose des électrodes sur le corps, qui nécessite des soins particuliers dans la lubrification des points de contact pour éviter les brulures, et la bonne fixation pour éviter les ruptures fâcheuses de contact ,une fois le jeu enclenché ;

- La vision que l’on a de son propre corps ainsi « appareillé » de fils, d’électrodes et de sondes divers ;

la dépendance éventuelle d’un partenaire qui pilote la séance avec l’éventuelle perspective d’un réciprocité .



L’appareillage des zones érogènes à stimuler offre tout autant de variations dès lors que l’on y intègre les tétons le sexe féminin et le sexe masculin :

- On peut stimuler les tétons en même temps que le sexe. Le traitement électrique n’est pas le même (normalement plus faible et de rythme différent sur les tétons).

Dans ce sens, il peut être nécessaire de disposer, pour les seuls tétons, d’un stimulateur spécifiques dont on mobilisera deux canaux ,afin de conserver par ailleurs quatre canaux d’un autre stimulateur pour le sexe.

Le cumul des deux effets tétons-sexe est très efficace…

La stimulation des tétons seuls est d’usage complexe car facilement trop brutale, sauf si elle est alors associée à une masturbation manuelle ou buccale.

C’est un lieu commun de préciser que les « accessoires » de contact sont différents entre les deux sexes !

En revanche, le point commun est que l’effet électrique domine l’effet mécanique d’étirement ou écrasement. ( Ainsi, il est possible de travailler les tétons mécaniquement de manière assez « hard » pendant une séance électro. Il n’y a qu’à la fin, lorsque l’on retire les accessoires mécaniques, que l’on rejoint le sort communs des reflux sanguins)

- La stimulation du sexe féminin est la plus difficile à conduire sur le plan technique, sans l’intervention d’un€ partenaire.

En effet, aucune électrode ne tient en place toute seule sur les diverses parties d’un sexe féminin, qui plus est parfaitement lubrifié.( Comment conserver un bon contact sur un clitoris à géométrie changeante, comment conserver « un cap » ou même une présence dans un vagin à contractions sporadiques, comment faire cohabiter des sondes ou Plug entre un vagin et le rectum voisin ?)

A cet égard, les accessoires du commerce et les photographies qui les illustrent demeurent extrêmement pauvres ou complètement fantaisistes, dans des proportions plus aptes aux fantasmes masculins qu’à l’usage féminin !

Pour être efficaces ,les flux électriques doivent emprunter les cheminements les plus longs possible sur un espace par définition réduit entre le mont de vénus et le rectum afin de traverser la zone clitoridienne ( clitoris et racine du clitoris ou chaine des point G ).

On analysera plus en détail le « travail électrique de ces points.



- La stimulation du sexe masculin est évidemment plus facile à conduire, même seul, mis à part la prostate, les organes sont externes.

Les points de contact sont simples, racine de la verge, bourses, sillon du gland, frein, méat,. Seuls, l’urètre, la vessie et le rectum nécessitent une pénétration ,laquelle demeure cependant aisée et peu technique.

Se posent en revanche les questions relatives au serrage des cockerings ou à la taille des sondes au regard de l’engorgement sanguin de la verge, de la compression de l’urètre et par conséquent de la liberté allant du simple écoulement séminal à l’éjaculation ou à l’inverse à la rétention du sperme, voire de l’urine.

Comme pour le sexe féminin, l’efficacité du flux électrique est fonction de son trajet qui doit être aussi long que possible entre le rectum et le gland (sillon ou méat selon les effets requis). Ce circuit doit conjuguer des passages par la prostate, les bourses, la verge….en surface, en profondeur.

Ainsi, qu’il s’agisse du sexe féminin ou masculin, dans des champs d’action d’apparence assez restreints ( mis à part les tétons dont le traitement ne doit en aucun cas être électriquement relié à celui du sexe),le choix des électrodes, leur positionnement et la variété des effets électriques, offrent d’immenses variations.
Revenir en haut Aller en bas
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 69
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Les nouveaux jeux   Lun 28 Déc 2009 - 23:54

Que de bonnes nouvelles sur notre forum electro !
Les uns ont reçu d'une charmante jeune fille leur ET 312,les autres ont trouvé la paire de gants magique,d'aucuns,enfin,pensent aux massages électriquement assistés.
LN,au secour,je crains qu'il nous faille ouvrir un de ces jours un nouvel atelier dédié à l'electro !
Pour faire bref,en cette fin d'année ,ou je n'ai pas beaucoup de temps , je répondrai:
- pour ce qui concerne les gants "magiques",je les découvre et pense que c'est une bonne idée.A vue de nez leur texture ressemble à celle des plastrons utilisés en escrime pour l'enregistrement électrique des touches !Si mes souvenirs sont bons,cela "grattait un peu".Je demeure dubitatif sur l'effet produit sur la peau mais vais essayer ( que mon experte et délicieuses cobaye qui va me lire se prépare ...),je pense toutefois à d'autres formes d'électrodes de substitution (à base de cuillères ménagères);
- pour ce qui est des électrodes à adjoindre à l'ET quelque chose,je suis un peu en retard sur la communication que je voulais réserver au sujet.Pour ne pas faire attendre trop notre ami acquéreur nouveau de ce type d'appareil je lui conseillerai dans un premier temps :un oeuf anal bipolaire-pas un plug- (à transformer en mono-polaire -il suffit de l'ouvrir en le dévissant et de relier les deux pôles,en profitant de la transformation pour choisir un fil électrique plus solide),un cockering bipolaire à installer à la base de la verge en decà des bourses (ces deux articles existent à Paris chez Démonia boutique),un anneau de sillon du gland (à faire soit même à partir d'un anneau de trousseau de clefs...)ou un petit plug de méat (à faire soit même à partir de fil d'étaing pour soudure-avec un peu d'ingenierie si l'on veut que celà tienne,par exemple en prenant un fil de 40 cm,en le pliant pour faire boucle non blessante au bout que l'on laisse dégagé sur 3 cm plié pour crocheter dans le méat ,le reste de "l'électrode "étant gainé de caoutchouc et venant entourer la base de la verge pour s'y maintenir souplement !).Petit détail cependant,il faut vous munir d'une pince à cosses et de cosses femelles car,bien sûr,les modèles de fiches de jonction ne correspondent jamais avec les fiches bananes d'Electrosex,et d'une manière générale ,ces cosses ou ces pinces croco sont nécessaires au racordement ,soit des électrodes du marché,soit de vos fabrications.Prévoir aussi un petit fer à souder instantané pour traiter les épissures et éviter toutes blessures. Au début,vous aurez recours aux seules pinces crocodiles,puis,progressivement vous affinerez !).
Yves et Laurent,attendez encore un peu avant d'innover dans votre noble et délicieuse pratique du massage à mains nues.
Bien à vous.
Electre
Revenir en haut Aller en bas
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 559
Age : 56
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Craindre ?   Mar 29 Déc 2009 - 14:03

Bonjour,

Pourquoi "craindre" l'éventualité d'un atelier ?

Au contraire, on peut le souhaiter
et faire ce qu'il faut pour l'organiser... Smile

_________________
Bien à vous
LN
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
Amecaline
Je progresse...
Je progresse...
avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Age : 41
Particularité : éternel chercheur
Humeur : aujourd'hui songeur
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: De quelques aspects pratiques   Ven 1 Jan 2010 - 11:09

Bonjour à tous et meilleurs vœux pour cette nouvelle année!
Que de bonnes choses en perspective.
Je ne connais pas encore grand chose à l'éléctro mais aimant bien bidouiller avec mes mains je ne peux que souscrire à 100% au dernier message d'Hélène.
Merci pour toutes ces informations.

Bien à vous
Revenir en haut Aller en bas
aquario95
J'arrive...
J'arrive...


Masculin Nombre de messages : 2
Age : 56
Adresse : cergy
Particularité : toujours envie de découvrir de nouvelles pratiques
Humeur : gai souriant, patient,
Date d'inscription : 18/03/2012

MessageSujet: reponse atelier   Lun 19 Mar 2012 - 22:01

Pourquoi pas LN, cet atelier pourrait servir a réaliser des travaux pratiques pour la réalisation de dispositif d'electro stim par bricolage personnels et sécurises Rolling Eyes
Aquario95
Revenir en haut Aller en bas
bouton d'or
Je m'habitue...
Je m'habitue...
avatar

Masculin Nombre de messages : 17
Age : 62
Adresse : toulon
Humeur : Pour un monde de jouissance à gagner,nous n'avons à perdre que l'ennui.
Date d'inscription : 26/06/2013

MessageSujet: De l'importance du sens de passage du courant électrique...   Sam 11 Jan 2014 - 23:53

Pour un même emplacement des électrodes sur la verge et dans l'anus , y a t'il une variation importante du ressenti selon que inverse le + ou le _ dans le raccordement des électrodes au boîtier électrique ?


Dernière édition par bouton d'or le Dim 12 Jan 2014 - 0:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bouton d'or
Je m'habitue...
Je m'habitue...
avatar

Masculin Nombre de messages : 17
Age : 62
Adresse : toulon
Humeur : Pour un monde de jouissance à gagner,nous n'avons à perdre que l'ennui.
Date d'inscription : 26/06/2013

MessageSujet: De l'importance du sens de passage du courant électrique...   Sam 11 Jan 2014 - 23:56

Pour un même emplacement des électrodes sur la verge et dans l'anus , y a t'il une variation importante du ressenti selon que l'on inverse le + ou le _ dans le raccordement des électrodes au boîtier électrique ?
Revenir en haut Aller en bas
robgar
J'arrive...
J'arrive...


Masculin Nombre de messages : 1
Age : 56
Adresse : Bruxelles
Date d'inscription : 11/01/2014

MessageSujet: Re: De quelques aspects pratiques   Dim 12 Jan 2014 - 0:29

Hello everybody.

Ce forum semble mort depuis longtemps ... Sad
Revenir en haut Aller en bas
electrobric
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 486
Age : 58
Adresse : PACA
Particularité : Stimulation via Ampli Audio + ondes musicales + transfos d 'impédance .
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: De quelques aspects pratiques   Dim 12 Jan 2014 - 11:06

Pour les polarités, l'on en parle ici :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En effet, le ressenti est différent suivant le sens de branchement.

Il en est de même pour les couplages de paires d'électrodes (et / ou plug, et /ou accessoires ) lorsque deux voies (ou plus ) indépendantes sont utilisées .(sortie d'ampli audio stéréo vers deux transformateurs , par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
bouton d'or
Je m'habitue...
Je m'habitue...
avatar

Masculin Nombre de messages : 17
Age : 62
Adresse : toulon
Humeur : Pour un monde de jouissance à gagner,nous n'avons à perdre que l'ennui.
Date d'inscription : 26/06/2013

MessageSujet: Pour favoriser la mise en place des electrodes ...   Dim 12 Jan 2014 - 20:42

Merci Electrobric pour ton information. D'autre part j'ai un ET 232 et j'ai remarqué que j'ai de meilleures sensations avec la configuration suivante si ma verge est en érection :
Anus sonde electrode avec petite bille inox ( veriprobe de Erostec) base de la verge electrode caoutchouc en cercle Milieu de la verge bande bleu réglable et couronne du gland avec une partie de l'électrode "deep trhroat slim jim" sans utiliser la sonde urétrale. Or le problème est qu'il est difficile d'installer le tout sans érection.
Il serait donc préférable de provoquer une bonne érection de la verge avant de placer sur la verge la bande bleue car j' ai un manque de place.
Quel serait la meilleure manière pour obtenir électriquement une bonne érection avant de tout mettre en place : Fréquence ? Choix de la routine ? Brancher uniquement 2 électrodes dans un premier temps ? et lesquelles ?
Revenir en haut Aller en bas
electrobric
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 486
Age : 58
Adresse : PACA
Particularité : Stimulation via Ampli Audio + ondes musicales + transfos d 'impédance .
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: De quelques aspects pratiques   Lun 13 Jan 2014 - 20:36

Désolé de ne pouvoir répondre; déjà, parce que je ne dispose pas d'ET 232, ensuite, parce que le ressenti est infiniment varié suivant les personnes, le contexte, l'état psychique et physique du moment, etc....donc, c'est à chacun de tester différentes possibilités afin de trouver celles qui lui correspondent .
Revenir en haut Aller en bas
epicure48
J'arrive...
J'arrive...


Masculin Nombre de messages : 8
Age : 68
Adresse : sud.
Date d'inscription : 20/12/2012

MessageSujet: Re: De quelques aspects pratiques   Mar 14 Jan 2014 - 15:12

Bonjour à toutes (?) et tous...

Que devient notre mentor Electre?

Electrobric, votre présentation parle de clavier audio et d'ampli avec transfo "ligne 100V"

Avez vous posté sur cette configuration? Quel genre de clavier utilisez vous?

Avez vous avancé sur les différentes fréquences pures que vous utilisez, la forme des signaux, la plage d'harmoniques ?

Merci à vous d'entretenir la vie de ce forum. 

Chez un "grand généraliste" en "issimo"qui consacre une large place à la sexualité, on trouve des choses surprenantes et dangereuses à propos de l'ES.
Il est donc bien que des "spécialistes expérimentés " continuent à mettre et remettre les pendules à l'heure....

Cordialement 
Epic
Revenir en haut Aller en bas
electrobric
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 486
Age : 58
Adresse : PACA
Particularité : Stimulation via Ampli Audio + ondes musicales + transfos d 'impédance .
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: De quelques aspects pratiques   Mar 14 Jan 2014 - 20:45

epicure48 a écrit:

Electrobric, votre présentation parle de clavier audio et d'ampli avec transfo "ligne 100V"

Avez vous posté sur cette configuration? Quel genre de clavier utilisez vous?







Bonjour Epicure48, et merci pour votre attention et soutien.

Alors, j'ai posté quelque part une photo où l'on voit la partie électronique de commande du clavier musical que j'ai démonté.

C'était un clavier souple qui s'enroule  dont j'ai ôté la partie clavier défectueuse pour laisser le boîtier de commande auquel j'ai rajouté interrupteurs, commutateurs, et divers connexions pour sélectionner les octaves et notes.

J'ai deux autres synthés dont j'ai testé aussi les sonorités hautbois , cor, trompette (bois, cuivre) , mais ce clavier enroulable, bas de gamme, me donnait le plus de sensations jouissives (alors que mes deux autres synthés était de qualité professionnelle !!!)

exemple de clavier enroulable


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Epicure48 a écrit:
Avez vous avancé sur les différentes fréquences pures que vous utilisez, la forme des signaux, la plage d'harmoniques ?




J'ai abandonné, pour, l'instant, l'étude des fréquences via un pC, car je ne dispose plus du second PC que j'avais relié au pied de mon lit au plasma pour modifier les paramètres in situ.

Mon PC actuel est trop éloigné pour pouvoir en faire de même, et, de plus, ce jouet musical me donne toute satisfaction dans les notes de l'octave central (du la à 440 Hz).

Il est vrai que j'aurais aimé poursuivre le test des fréquence interférentielles via le PC.

(Mixer deux fréquences élevées pour ressentir à leur intersection une fréquence résultante de leur différence, ex : 4000 + 4440 = 440 hz en ressenti, mais avec une profondeur de pénétration que la seule fréquence de 440 hz n'arrive pas à atteindre.)

En ce qui concerne la forme des signaux :

Difficile de trouver une forme d'onde idéale et absolue pour tout le monde.

Celle du clavier musical sont complexes à reproduire.

Pour le PC, l'onde bi-phasique (appellation commerciale reprise pour les estims) permet de reproduire le ressenti des estims commercialisés.

C'est une onde d'impulsion carrée, mais tellement réduite en largeur d'impulsion, que cela ressemble à un pic rectangulaire étroit et haut, généralement centrée entre 50 et 250 micro secondes.

Le PC permet de jouer avec les fréquences interférentielles, ce que ne permettent pas les estims  , sauf par le fait que les routines sont tellement complexes que des fréquences interférentielles sont obligatoirement crées; mais difficile à trouver et à reproduire, car noyées dans le spectre audio complexe.

C’est vrai qu'Electre se fait plus discret ces temps ci, espérons qu'il se porte bien.

Encore merci pour votre message. Very Happy 


En effet, Docteurmachin ne peut devenir une référence en notre domaine  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
epicure48
J'arrive...
J'arrive...


Masculin Nombre de messages : 8
Age : 68
Adresse : sud.
Date d'inscription : 20/12/2012

MessageSujet: Re: De quelques aspects pratiques   Mer 15 Jan 2014 - 10:59

Merci beaucoup de cette réponse rapide et précise.

je n'avais jamais pensé au clavier "practice" souple comme source!!!

Les claviers plus "rigides" (!!!) marchent aussi pour le peu que j'ai essayé...
de même pour  les captures de sons réels (l'orgue ne manque pas d'intérêt...) 
en fait, on dispose de toute la gamme des formes de signaux, du sinus quasi-pur (flutes et bourdons) aux choses les plus complexes quand on "monte" vers les jeux d'anches (hautbois, clarinette, trompette...)
Les anciens "orgues" électriques comme l'Hammond utilisaient un géné à roues phoniques: on avait la possibilité de doser les harmoniques séparément. 
Mais l'engin étant à "lampes" il y rôdait un 4OO volts continu un peu inquiétant, et même un bon transfo de ligne 100V ne suffisait pas à parer tous les risques (courant de crête sur un "claquage" de tube)

La superposition de fréquence (est-ce bien le phénomène que l'on appelait "wobbulation" il y a quelques années?) donne des choses sympathiques, tout simplement avec deux générateurs complètement séparés et qui travaillent avec un pôle commun.

Vous m'avez donné envie de rallumer l'oscillo.

Souhaitons qu'Electre nous revienne en 2014.

Bien à vous

Epic.
Revenir en haut Aller en bas
Hottie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 166
Age : 42
Adresse : Dpt 60.
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: De quelques aspects pratiques   Mer 15 Jan 2014 - 19:01

Navré, mais à vous lire j'ai trop envie de troller :

j'ai un vieil "orgue" Bontempi quelque part au grenier il me semble ^^
Revenir en haut Aller en bas
electrobric
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 486
Age : 58
Adresse : PACA
Particularité : Stimulation via Ampli Audio + ondes musicales + transfos d 'impédance .
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: De quelques aspects pratiques   Mer 15 Jan 2014 - 20:40

Je n'enchérirais pas en écrivant "bon tant pis" ! rabbit 

Sérieux, tout appareil musical contient un fort potentiel de création d'ondes intéressantes, d'autant plus que la combinaison de notes en accord produit des interférences ,(interférentielles ) des battements, etc.... study
Revenir en haut Aller en bas
Hottie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 166
Age : 42
Adresse : Dpt 60.
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: De quelques aspects pratiques   Mer 15 Jan 2014 - 21:26

Wink je n'ai hélas aucun talent musical.
Revenir en haut Aller en bas
epicure48
J'arrive...
J'arrive...


Masculin Nombre de messages : 8
Age : 68
Adresse : sud.
Date d'inscription : 20/12/2012

MessageSujet: Re: De quelques aspects pratiques   Jeu 16 Jan 2014 - 9:56

Oui, bon...

Alors "tant pis" ( confused boulet d' Or) ne trollons pas! 

Juste un mot pour penser aux oscillogrammes de tous les "bruits" blancs, roses....qu'utilisait la musique "électroaccoustique" du G.R.M. 
où régnaient les générateurs à lampes...

Bien cordialement 

Epic.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De quelques aspects pratiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
De quelques aspects pratiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vos accessoires pratiques pour poussette et avis
» Quelques Expressions impliquant des animaux
» MOI DAUPHINOIS VOICI QUELQUES PHOTOS DE MON MARIAGE
» Quelques prénoms peu communs
» Gagnez quelques euros facilement et rapidement :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Carrés d'Hélène :: Electro-Stimulation :: Questions et Informations techniques-
Sauter vers: