Les Carrés d'Hélène

Les Carrés d'Hélène

Centre de Recherches et d'Enseignements sur la Vie Sentimentale et Sexuelle des Adultes
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  SoutienSoutien  

Partagez | 
 

 Electro stimulation : ouverture du forum et premiers pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 69
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Electro stimulation : ouverture du forum et premiers pas   Jeu 10 Sep 2009 - 16:58

Rappel du premier message :

Avec l'ouverture de ce forum,nous entrons dans un assez vaste domaine .
Nous souhaiterions y partager,voire y confronter nos connaissances techniques et "empiriques".
Il y sera question de physiologie masculine et féminine,d'electricité,de sensibilité,de matériels,de liens sur le Web,de jeux érotiques et de leurs divers gammes.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
matou83
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 948
Age : 68
Adresse : région PACA
Humeur : venez à moi, je ne griffe pas .....sauf si vous aboyez trop fort....
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Electro stimulation : ouverture du forum et premiers pas   Mer 3 Fév 2010 - 0:45

Electre a écrit:
Cher Electrobric,
votre arrivée,très technique,sur ce forum est une excellente chose.Vous y apportez,avec votre expérience professionnelle de l'électricité,une dimmension nouvelle.....

Electre

Oui, effectivement mais il faut quand meme relire bien toutes ces infos avant de réaliser un circuit qui marche, ne chauffe pas, soit sans danger et efficace au plan sensations ....N'est pas Electrobric le premier venu...
Electrobric confirme au moins mes inquiétudes quant à l'étain de soudure pour la confection d'une électrode pénienne : boutons subsistant à vie après ....
Sa proposition d'électrode pénienne avec un cable co-axial m'inquiète un peu aussi, vu son diamètre. La longueur doit s'adapter à chaque conformation physique, et sans forcer avant tout. Une longueur de 20 cm est importante et doit arriver au niveau de la vessie ?Le plastique isolant avec ses micro-aspérités ne risque-t-il pas d'entrainer des infections ? Gel Bétadine suffisant ?
Par contre les sondes anales en recharges de gaz me semblent bonnes : j'avais déjà réalisé de telles électrodes, sans avoir le générateur ...Leur soudure est délicate sur le cuivre des fils : métaux souvent autres que ferreux (ou acier) ?
Si j'arrive à comprendre les explications d'Electrobric, je les essaierai avec des sorties audio ...
Je ne voudrais pas qu'Electrobric soit vexé que je ne m'adresse pas à lui mais pour l'instant, j'essaie toujours de comprendre ses explications pour les montages . Quand j'aurais compris, je le questionnerai directement ! Et comme j'aurai, comme beaucoup de ses lecteurs, des tas de questions ...
Merci à vous tous pour le mal que vous vous donnez pour nous aider à connaitre ces sensations si nouvelles ...
Revenir en haut Aller en bas
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 69
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Re: Electro stimulation : ouverture du forum et premiers pas   Mer 3 Fév 2010 - 10:24

J’avais, dans une de mes premières communications au sujet de certains inconvénients de la pratique de l’électro, formulé quelques mises en garde.

Ainsi, je pense que l’étain à souder, que j’utilise personnellement depuis des années, tant pour confectionner des électrodes d’urètre, que des électrodes pour entourer le sillon du gland ou les bourses, ne provoque aucune réaction chimique, tant directe passive que par électrolyse.

En revanche, il m’est apparu rapidement que certains appareils utilisés dans la stimulation provoquent des brûlures cutanées. Cela provient à mon sens de la nature du courant. Notre ami Electrobric pourrait, je pense le confirmer.

Ce dont je suis sûr c’est que le courant continu en provoque systématiquement.

D’une manière plus générale je demeure très réservé sur les stimulateurs bricolés à partir de transfos divers, voire de matériels audio (mais sur ce dernier point, j’espère profiter de l’expérience d’Electrobric ).

Ces brûlures de couleur grisâtre ont la forme de petits points ou de lignes continues, variant en fonction de la qualité du contact (il faut largement lubrifier en toutes configurations).Elles ne sont pas définitives mais perdurent parfois un bon mois. Les plus longues à guérir sont celles des muqueuses ou les tissus sont les plus fragiles et longs à se reconstituer, spécialement dans les zones les plus humides ( le gland ..paradoxalement le canal de l’urètre, bien que ce soit inconfortable, se reconstitue plus vite du fait du milieu stérile )). De manière générale, je n’emploie pas d’étain pour la stimulation féminine.

Elles sont provoquées, quelque soit la nature de l’électrode. On sent un petit picotement et la brûlure intervient juste derrière.

Il faut être très prudent dans la confection des électrodes d’urètre car, en effet, la moindre aspérité blesse son canal voire pire si l’on va au contact du sphincter de la vessie !!!

Le cuivre me parait trop rigide si l’on veut une sonde de 20 cm, le fil d’étain, souple mais assez résistant pour ne pas se plier en poussant,et utilisé en double permet de disposer d’une boucle en tête, non blessante. On peut le gainer sur la longueur que l’on veut, justement dans une gaine électrique dont on aura retiré le fil de « cuivre ».A la sortie de la boucle, il faudra éventuellement poser quelques point de colle ou limer légèrement les bords de cette gaine pour qu’ils ne blessent pas l’urètre.

J’ai également fabriqué une sonde urétrale disposant en tête d’une petite bille de métal. Ronde et lisse elle porte au plus profond de l’urètre, voire même dans la vessie, les impulsions électriques. Cette bille, d’un diamètre d’environ 5 mm, doit à la fois assurer l’étanchéité de la sortie de gaine et demeurer solidement arrimée ( vous me direz que l’on évacue bien des calculs rénaux bien plus gros !).Cette double exigence s’obtient en fixant à la bille préalablement percée d’un trou (ne la traversant pas ) une petite vis filetée d’une longueur d’environ 15 mm au diamètre légèrement supérieur au diamètre interne de la gaine . Cette vis est elle-même percée d’un trou pour y passer la boucle du fil d’étain .On tire ce double fil dans la gaine (préalablement lubrifiée ) jusqu’à l’insertion de la tige de la bille, que l’on entre en force.

Le tour est joué !

J’illustrerai cela dès que j’aurai compris comment transférer des photos.

Bien à vous.Electre


Dernière édition par Electre le Mer 3 Fév 2010 - 16:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
electrobric
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 486
Age : 58
Adresse : PACA
Particularité : Stimulation via Ampli Audio + ondes musicales + transfos d 'impédance .
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Electro stimulation : ouverture du forum et premiers pas   Mer 3 Fév 2010 - 11:56

Cher Matou83 et cher Electre,

Content de vous lire et d’apprécier vos commentaires auxquels je répondrai, le plus en détail dès que possible.

(Je n’ai pas eu trop le temps de répondre en ce moment car j’ai reçu nouveau scanner spécial photos, diapos, et film 35 mm négatif, donc je le teste…mais ce n’est pas le sujet !)

A+ Tard [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par electrobric le Mer 3 Fév 2010 - 12:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
electrobric
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 486
Age : 58
Adresse : PACA
Particularité : Stimulation via Ampli Audio + ondes musicales + transfos d 'impédance .
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Electro stimulation : ouverture du forum et premiers pas   Mer 3 Fév 2010 - 12:31

matou83 a écrit:

Electrobric confirme au moins mes inquiétudes quant à l'étain de soudure pour la confection d'une électrode pénienne : boutons subsistant à vie après ...


Comme le signale, avec justesse, notre ami Electre, il existe une possibilité que j’ai eu utilisé, dans le passé, un ou des électristims dont le signal restait en partie ou en totalité polarisé, entraînant un effet d’électrolyse autour sillon du gland, la coïncidence aurait voulu que j’utilisa de l’étain au même moment.

En fait, ce ne sont pas des points qu’il me reste à vie, mais des toutes petites sortes de ?...le mot est horrible, cela ressemblerai à une chaîne de toutes petites verrues, de la même couleur que le sillon du gland.

En principe, le signal idéal d’un électrostim grand public est de type biphasique, totalement symétrique.

C'est-à-dire que le changement de polarité suivant la fréquence (par exemple :100 Hz = 100 changement de polarité par seconde) entraîne une moyenne nulle par rapport à un courant continu, qui lui, n’a qu’un sens de pénétration dans le corps, et y déclenchera l’effet, tant redouté de l’électrolyse qui modifie chimiquement les cellules du corps.

Je me souviens d’un électrostim d’une confection tellement bâclé, qu’il m’avait provoqué des plaques sombres tout autour du pénis (oui, à ce moment, j’expérimentais l’enroulement total du pénis.

Heureusement, dès le lendemain, ces plaques sombres se sont atténuées jusqu’à disparaître totalement en 2 /3 jours.


Je poursuivrai plus tard …
Revenir en haut Aller en bas
electrobric
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 486
Age : 58
Adresse : PACA
Particularité : Stimulation via Ampli Audio + ondes musicales + transfos d 'impédance .
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Electro stimulation : ouverture du forum et premiers pas   Mer 3 Fév 2010 - 14:48

matou83 a écrit:

Sa proposition d'électrode pénienne avec un câble co-axial m'inquiète un peu aussi, vu son diamètre. La longueur doit s'adapter à chaque conformation physique, et sans forcer avant tout. Une longueur de 20 cm est importante et doit arriver au niveau de la vessie ?Le plastique isolant avec ses micro-aspérités ne risque-t-il pas d'entrainer des infections ? Gel Bétadine suffisant ? ...


Je n’ai pas de pied à coulisse, mais, à vue de pif, le diamètre de l’âme en cuivre est inférieur au millimètre. Il existe des câbles de diamètre plus petit, mais hélas, souvent l’âme n’est pas pleine mais constituée de brins de cuivre étamés, ou d’acier.

Quand à la gaine isolante, comme je n’utilise qu’une seule fois la sonde fabriquée, et de plus désinfectée à l’alcool 90 et lubrifiée à la salive,(je ne connais pas les lubrifiants par discrétion) je n’ai pas rencontré de problème depuis 7 ans.

Sinon, cette gaine peut être ôtée, laissant l’âme de cuivre nue intégrale; lui donner une légère courbe suffit pour qu’elle épouse le canal de l’urètre sans blesser celle-ci.

Quand à la longueur, il faut compter en plus de celle du pénis en érection, 1 ou 2 cm qui dépasse du méat et sur laquelle un sucre (domino) fixera un des 2 fils ; mais aussi prévoir un plus pour les spires jointives à former, car il faut savoir qu’un fil (âme en cuivre) enroulé consomme beaucoup de longueur linéaire réduisant ainsi la longueur totale de la sonde, c’est surprenant à constater.

Sinon, le plaisir est incomparable lorsque la sonde dépasse la base du pénis, irradiant d’ondes jouissives par l’intérieur les testicules vibrantes de plaisir.

matou83 a écrit:

Par contre les sondes anales en recharges de gaz me semblent bonnes : j'avais déjà réalisé de telles électrodes, sans avoir le générateur ...Leur soudure est délicate sur le cuivre des fils : métaux souvent autres que ferreux (ou acier) ? ...


C’est vrai, pour les recharges sans partie filetée, c’est plus long à souder car il faut chauffer un long moment l’orifice de la cartouche où se trouve le trou percée au diamètre supérieur au fil, puis l’étamé à chaud, et y glisser prestement le fil qu’on aura préalablement étamé aussi.

En principe c’est de l’acier,(peut être aluminium aussi ?!!!) s’il a subi un traitement de cadmiage, l’ôter au papier abrasif.


matou83 a écrit:

Je ne voudrais pas qu'Electrobric soit vexé que je ne m'adresse pas à lui mais pour l'instant, j'essaie toujours de comprendre ses explications pour les montages . Quand j'aurais compris, je le questionnerai directement ! Et comme j'aurai, comme beaucoup de ses lecteurs, des tas de questions ...
Merci à vous tous pour le mal que vous vous donnez pour nous aider à connaitre ces sensations si nouvelles ...




Avec plaisir cher Matou83. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
electrobric
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 486
Age : 58
Adresse : PACA
Particularité : Stimulation via Ampli Audio + ondes musicales + transfos d 'impédance .
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Electro stimulation : ouverture du forum et premiers pas   Mer 3 Fév 2010 - 15:30

Electre a écrit:
Ainsi, je pense que l’étain à souder, que j’utilise personnellement depuis des années, tant pour confectionner des électrodes d’urètre, que des électrodes pour entourer le sillon du gland ou les bourses, ne provoque aucune réaction chimique, tant directe passive que par électrolyse.


Ok, dont acte, c’était donc le matériel que j’utilisais en l’époque qui était polarisé entraînant l’effet électrolytique.

Electre a écrit:
En revanche, il m’est apparu rapidement que certains appareils utilisés dans la stimulation provoquent des brûlures cutanées. Cela provient à mon sens de la nature du courant. Notre ami Electrobric pourrait, je pense le confirmer.


Exactement, un appareil sécurisé commercialisé doit assurer une moyenne de courant nulle en terme de polarité.


Mais il existe aussi la possibilité d'une mauvaise gestion de l’intensité produite par ces appareils défectueux.

C'est-à-dire que le corps reçoit beaucoup plus d’ampérage que de stimulation en terme de potentiel (voltage) et/ ou que d’impulsions très brèves avec très peu d'ampérage.

L’effet calorifique, accentué par une mauvaise conductance au niveau du contact avec la peau, et ou des muqueuses (de la nécessité d’une crème conductrice) entraîne brûlure, même en courant alternatif, et électrolyse si l’appareil n’est pas à moyenne de courant nulle.

Electre a écrit:
Ce dont je suis sûr c’est que le courant continu en provoque systématiquement.


Exact.

Electre a écrit:
D’une manière plus générale je demeure très réservé sur les stimulateurs bricolés à partir de transfos divers, voire de matériels audio (mais sur ce dernier point, j’espère profiter de l’expérience d’Electrobric ).


J’espère, non vous convaincre d’essayer, mais vous persuader que nous ne sommes pas inconscient…enfin, certains moins que d’autres !

Electre a écrit:
Ces brûlures de couleur grisâtre ont la forme de petits points ou de lignes continues, variant en fonction de la qualité du contact (il faut largement lubrifier en toutes configurations).Elles ne sont pas définitives mais perdurent parfois un bon mois. Les plus longues à guérir sont celles des muqueuses ou les tissus sont les plus fragiles et longs à se reconstituer, spécialement dans les zones les plus humides (le gland ..Paradoxalement le canal de l’urètre, bien que ce soit inconfortable, se reconstitue plus vite du fait du milieu stérile )). De manière générale, je n’emploie pas d’étain pour la stimulation féminine.

Elles sont provoquées, quelque soit la nature de l’électrode. On sent un petit picotement et la brûlure intervient juste derrière.



J’ai donc répondu à ceci, plus haut, à Matou83 concernant la nature des effets à vie, suite à l’utilisation sans doute d’un mauvais matériel, mais non fatidiquement à l’étain, comme le souligne Electre, (sortes de chaînes de petites verrues formées dans le sillon du gland et confondues avec la même teinte de la peau locale. (Çà se voit peu, mais quand les femmes le remarque, enfin, passons…) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Electre a écrit:
Il faut être très prudent dans la confection des électrodes d’urètre car, en effet, la moindre aspérité blesse son canal voire pire si l’on va au contact du sphincter de la vessie !!!


En effet, c’est pour cela que je termine la sonde par une spire dont l’extrémité ne blesse, ni à l’aller, ni au retour, l’urètre.

Electre a écrit:
Le cuivre me parait trop rigide si l’on veut une sonde de 20 cm, le fil d’étain, souple mais assez résistant pour ne pas se plier en poussant, et utilisé en double permet de disposer d’une boucle en tête, non blessante. On peut le gainer sur la longueur que l’on veut, justement dans une gaine électrique dont on aura retiré le fil de « cuivre ».A la sortie de la boucle, il faudra éventuellement poser quelques point de colle ou limer légèrement les bords de cette gaine pour qu’ils ne blessent pas l’urètre.


C’est étonnant comme l’on partage la même expérience, j’avais en effet réalisé des sondes à usage unique, à l’aide d’un fil d’étain ,replié en deux, puis torsadé de manière à laisser une boucle terminale non blessante.

J’avais pensé à l’isoler en partie sans aller au fond de l’idée, comme toi.

Electre a écrit:
J’ai également fabriqué une sonde urétrale disposant en tête d’une petite bille de métal. Ronde et lisse elle porte au plus profond de l’urètre, voire même dans la vessie, les impulsions électriques. Cette bille, d’un diamètre d’environ 5 mm, doit à la fois assurer l’étanchéité de la sortie de gaine et demeurer solidement arrimée ( vous me direz que l’on évacue bien des calculs rénaux bien plus gros !).Cette double exigence s’obtient en fixant à la bille préalablement percée d’un trou (ne la traversant pas ) une petite visse filetée d’une longueur d’environ 15 mm au diamètre légèrement supérieur au diamètre interne de la gaine . Cette visse est elle-même percée d’un trou pour y passer la boucle du fil d’étain .On tire ce double fil dans la gaine (préalablement lubrifiée ) jusqu’à l’insertion de la tige de la bille, que l’on entre en force.

Le tour est joué !


Chapeau, je comprends très bien ta description, belle manœuvre technique. (Percer une bille doit d’être un tour de force pas commun !)

Electre a écrit:
J’illustrerai cela dès que j’aurai compris comment transférer des photos.


Dès que possible, j’illustre le topic dédié au transfert d’image.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 69
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Re: Electro stimulation : ouverture du forum et premiers pas   Mer 3 Fév 2010 - 16:27

Ah,quel bonheur de trouver un interlocuteur compétant (non non ,ce n'est pas de la pomade ).Je vibre d'impatience à savoir communiquer par transfert d'images car,pour l'heure,je suis dans la panade technique !
Merci de ton prochain Topic sur cette dernière technique qui me déverrouillerait (peut être ?).
Pourrais tu,en passant,me donner les dimensions de cette spire qui ressemble en moins gros,évidemment,aux ressorts que l'on peut utiliser comme ferme portes.
Bien à toi
Electre
Revenir en haut Aller en bas
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 69
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Re: Electro stimulation : ouverture du forum et premiers pas   Mer 3 Fév 2010 - 17:19

Cher Electrobric,
pour percer avec précision une bille de très petite taille sans la déformer et surtout lui créer des rayures dangereuses pour l'intégrité de l'urètre,j'utilise une "très grosse"et très précise perceuse sur colonne.La bille est protégée par une feuille de cuir.
Effectivement,si l'on rentre dans ces détails techniques que tu connais très bien,l'on s'aperçoit que la fabrication d'accéssoirs, à première vue rudimentaires, demande pas mal d'ingenierie.
C'est pouquoi les accessoires du commerce,conçus en très petites séries dans des matériaux couteux,sont eux mêmes couteux.
C'est ainsi que les fabriquer soi même ne coûte pour ainsi dire rien et provoque la quadruple jouissance de ne pas les payer ,de les concevoir,les bricoler et enfin ,surtout peut être,d'en imaginer l'usage prochain espéré!!!
CQFD
Bien à toi
Electre
Revenir en haut Aller en bas
electrobric
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 486
Age : 58
Adresse : PACA
Particularité : Stimulation via Ampli Audio + ondes musicales + transfos d 'impédance .
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Electro stimulation : ouverture du forum et premiers pas   Mer 3 Fév 2010 - 18:32

Electre a écrit:
Ah,quel bonheur de trouver un interlocuteur compétant (non non ,ce n'est pas de la pomade ).Je vibre d'impatience à savoir communiquer par transfert d'images car,pour l'heure,je suis dans la panade technique !
Merci de ton prochain Topic sur cette dernière technique qui me déverrouillerait (peut être ?).

S'il le faut , je détaillerai davantage ce topic, no problem.


Electre a écrit:
Pourrais tu,en passant,me donner les dimensions de cette spire qui ressemble en moins gros,évidemment,aux ressorts que l'on peut utiliser comme ferme portes.
Bien à toi
Electre

J'ai mesuré à la règle , comme je le pensais, l'âme de cuivre fait 1 mm , la partie cylindre d'un tournevis de précision faisant environ 2 mm, les spires forment, comme tu le dis, un genre de ressort de moins de 5 mm de diamètre (4 il me semble à la règle)...(normal puisque 2 + 2 x 1 = 4 )

J'ai du essayé de former des "ressorts" d'un plus grand diamètre, mais cela me causait problème pour qu'ils suivent la courbe de l'urètre.

4 à 5 mm de diamètre, c'est suffisant.

Ce que confirme le diamètre de ta bille [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par electrobric le Mer 3 Fév 2010 - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
electrobric
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 486
Age : 58
Adresse : PACA
Particularité : Stimulation via Ampli Audio + ondes musicales + transfos d 'impédance .
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Electro stimulation : ouverture du forum et premiers pas   Mer 3 Fév 2010 - 18:38

Electre a écrit:
Cher Electrobric,
pour percer avec précision une bille de très petite taille sans la déformer et surtout lui créer des rayures dangereuses pour l'intégrité de l'urètre,j'utilise une "très grosse"et très précise perceuse sur colonne.La bille est protégée par une feuille de cuir.
Effectivement,si l'on rentre dans ces détails techniques que tu connais très bien,l'on s'aperçoit que la fabrication d'accéssoirs, à première vue rudimentaires, demande pas mal d'ingenierie.
C'est pouquoi les accessoires du commerce,conçus en très petites séries dans des matériaux couteux,sont eux mêmes couteux.
C'est ainsi que les fabriquer soi même ne coûte pour ainsi dire rien et provoque la quadruple jouissance de ne pas les payer ,de les concevoir,les bricoler et enfin ,surtout peut être,d'en imaginer l'usage prochain espéré!!!
CQFD
Bien à toi
Electre

Nous sommes en phases ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
electrobric
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 486
Age : 58
Adresse : PACA
Particularité : Stimulation via Ampli Audio + ondes musicales + transfos d 'impédance .
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Electro stimulation : ouverture du forum et premiers pas   Mer 3 Fév 2010 - 21:22

J'ai tenté une autre capture par webcam, avec un réglet de 20 cm, une carte SD, et un stylo "bic" pour comparer l'échelle de la sonde.

La courbe est celle que j'utilise. La longueur non courbée atteint les 21 cms, mais pour préparer le "ressort", il faut compter environ 5 mm par tour de spires, sans oublier la dernière spire redressée à la perpendiculaire du ressort ainsi fabriqué.

Donc environ 7 X 5 = 35 à 40 mm de câble coaxial en plus à couper pour passer de 25 cms à 21 cms une fois le ressort fait.

Cette mesure, c'est pour un pénis de base, comme le mien, d'environ 12 à 13 cm déployé.

En ce qui me concerne, et en enlevant le cm qui reste en dehors du méat, la sonde pénètre environ 7 cms de plus au-delà de la base du pénis.

Mais les sensations avant d'y parvenir sont parfois préférables que d'aller trop profond, car plus loin la jouissance frôle le désagréable « agréable », pourtant, je ne pense pas être maso, loin de là, c'est à chacun d'apprécier en cours d’utilisation.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



J' avais oublié le nouveau scanner qui rend possible ce genre de capture avec une qualité optimum.

voici donc la nouvelle photo :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il suffit de cliquer sur cette vignette ci-dessus pour afficher en grand format.

Sinon la voici en format "forum" :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
coquinou
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 78
Age : 77
Adresse : normandie
Humeur : Il n'y a pas de mal à se faire du bien, et çà maintien la forme
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Electro stimulation   Ven 5 Fév 2010 - 17:31

J'ai été très intéressé par la description d' Electrobric sur la sonde urètrale, et je n'ai jamais essayé d'aller au delà de 2 à 3 cm du méat. Cette électrode ,appelons la "+", à quel endroit doit être placé l'électrode "-" ? Je pratique l'électrostimulation avec un ET 312, et je remercie déjà Electre pour ses informations de positionnement des électrodes, et qui m'ont fait découvrir d'autres sensations; mais là avec une électrode plus profonde j'aimerai avoir votre point de vue, à l'avance merci. Coquinou.
(pour info j'ai un blog qui fonctionne sur NLblog voici l'adresse :
alternatif.nouslibertins.com
Revenir en haut Aller en bas
electrobric
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 486
Age : 58
Adresse : PACA
Particularité : Stimulation via Ampli Audio + ondes musicales + transfos d 'impédance .
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Electro stimulation : ouverture du forum et premiers pas   Ven 5 Fév 2010 - 19:32

coquinou a écrit:
J'ai été très intéressé par la description d' Electrobric sur la sonde urètrale, et je n'ai jamais essayé d'aller au delà de 2 à 3 cm du méat. Cette électrode ,appelons la "+", à quel endroit doit être placé l'électrode "-" ? Je pratique l'électrostimulation avec un ET 312, et je remercie déjà Electre pour ses informations de positionnement des électrodes, et qui m'ont fait découvrir d'autres sensations; mais là avec une électrode plus profonde j'aimerai avoir votre point de vue, à l'avance merci. Coquinou.
(pour info j'ai un blog qui fonctionne sur NLblog voici l'adresse :
alternatif.nouslibertins.com

Content de ton commentaire , mais c'est moi qui doit te remercier, car, comme je l'ai signalé dans un post, je suis arrivé ici grâce à un lien sur ton blog (il me semble ...).

Blog auquel j'avais posté un commentaire au nom d' "Electroman" (quelle inspiration ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] )dont voici le lien (tu n'as pas du le voir, car cela aurait fait" tilt" et tu aurais compris qu"Electroman" = "electrobric "

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

et la copie du texte :

Commentaires
Electrode pour l'uretre

Electroman | 28/01/2010, 16:24
Bonjour,
Voici la description de l'électrode que je fabrique pour le canal de l'urètre.(je n'ai pas de photo pour l'instant)
(En utilisant en plus un plug anal fait à partir d'une cartouche de gaz pour chambre à air)
Celle-ci se compose d'une portion de câble coaxiale pour antenne ou satellite dont l'âme est obligatoire en cuivre plein.
J'enlève entièrement la gaine extérieure et le doublage de masse.
Il reste donc un bout de câble d'environ 25 à 30 cm dont l'isolant entoure l'âme en cuivre.
Je dénude 2 cm pour y fixer un des 2 fils. (Le second, c’est le plug anal)
Du côté d'utilisation, je dénude environ 10 cm dont je taille en biseau l'extrémité de l'isolant.
Le fil de cuivre dénudé restant, j'en enroule presque l'intégralité autour d'un petit tournevis d’environ 1 mm de diamètre pour y créer une spirale jointive.
Je retourne l'extrémité de la dernière spirale perpendiculaire au cylindre de spirales formé (comme un ressort) afin que l'extrémité coupée soit repliée vers l’intérieur pour ne pas blesser l'urètre.
Après avoir nettoyer à l'alcool le tout, puis l'enduire de salive, j'introduit le bout du cylindre dans l’urètre, en avançant doucement au fur à mesure de l'excitation.
La sensation éprouvée lorsque l'électrode passe derrière les testicules est quelque chose dont je ne peux plus me passer, et je ne peux que conseiller d’explorer cette solution d’extrême plaisir.
Pour info j’ai utilisé le performer, mais en suis revenu à l’expérimentation via un ampli audio à fort facteur d’amortissement (un Yamaha) dont j’isole la sortie HP par un transfo spécial pour ligne audio (il laisse passé toutes les fréquences audios).
J’obtiens ainsi une élévation de tension et une baisse d’intensité.
Comme source d’onde, j’utilise un des logiciels gratuits de générateur de formes d’ondes audio (carré, sinusoïde, rectangle)
Je conjugue les fréquences entre elles pour obtenir des sensations différentes
Souvent le couple formé d’une fréquence autour de 150 à 450 Hz doublé celle entre 300 et 900 Hz donne d’excellents résultats.

Tripler les fréquences marche aussi, par exemple 150 + 300 + 450
Voilà !

(Fin copie du message )



La seconde électrode "-" est donc, soit un plug anal , soit une paire d'électrodes "grand public" collées à la naissance des fesses ou au bas de la colonne vértébrale, par exemple, soit un anneau autour du sillon du gland , soit suivant inspiration [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ...en tout cas , éviter l'entourement des testicules car la sonde urètrale y passera trop près et la sensation ne sera plus du tout agréable.

A noter, que, même si la sonde ne comporte pas d'orifice, comme l'orgasme se fera intérieurement, le sperme n'a pas besoin d 'être écoulé immédiatement, il le fera ensuite , soit en passant autour de la sonde, soit, bien sûr, après retrait de celle-ci.

Les sensations sont parmi les meilleurs que j'ai pu éprouver avec l'électrostimulation.

Il est vrai , qu'au temps du "performer" j'éprouvais des sensations plus raffinées qu'avec l'ampli audio, grâce à la fonction "largeur d'impulsion" que je mettais au minimum (le moins de mico-secondes )et la fréquence au maxi (500 Hz) .

C'était aussi , lorsqu'il était utilisé avec 2 paires d'électrodes "grand public" (bas de la colonne vértébrale ou naissance des fesses et autour du pubis comme illustré sur la photo plus haut sur ce topic) un divin masseur intime , triturant l'intérieur du bassin comme pourraient le faire des milliers de mains très doucement électrifiées et d'une délicatesse et d'une sensualité incomparable.

Au plaisir de poursuivre Coquinou [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
papy1952
J'arrive...
J'arrive...


Masculin Nombre de messages : 2
Age : 64
Adresse : bruxelles
Particularité : pratique l'electrostimulation sexuelle
Humeur : jovial
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: electrostimulation sexuelle   Sam 20 Fév 2010 - 22:38

je pratique l'electro depuis plus d'un an c'est genial et devenu une drogue j'aimerais discuter avec des personnes pratiquantes et pourquoi pas pour ceux qui ne connaissent pas encore d'initier de montrer photos ou video n'hesitez pas a me contacter je possede un performer plug anal sonde uretrale etc
Revenir en haut Aller en bas
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 69
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: réponse à Papy1952   Dim 21 Fév 2010 - 8:59

Cher Papy1952,
pour discuter d'électro,que vous semblez pratiquer depuis un an de manière assidue et en connaisseur,vous ne pouviez mieux tomber que sur notre forum dédié à cette "discipline".
Nous y avons déjà pas mal échangé et il nous reste beaucoup à faire!
Si vous avez déjà constitué une bibliothèque de photos et de vidéos que vous puissiez nous commenter,nous vous en serions reconnaissants.
Vous dites être Belge,ce n'est pas très loin mais pour l'initiation des amateurs français...il nous faudra ,dans un premier temps,nous contenter de vous lire.
Merci de vos apports que nous attendons avec impatience.
Bien à vous et bienvenue.
Electre
Revenir en haut Aller en bas
papy1952
J'arrive...
J'arrive...


Masculin Nombre de messages : 2
Age : 64
Adresse : bruxelles
Particularité : pratique l'electrostimulation sexuelle
Humeur : jovial
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: reponse   Dim 21 Fév 2010 - 15:38

tres gentil de m'avoir repondu comment faire pour vous envoyer video ou photo ce sera une video ou je vous montre le materiel en ma possession et la maiere dont je l'utilise mon soucis pour le moment c'est que mon performer se fait vieux je voudrais changer de materiel mais je ne sais pas si mes accessoires actuels seront compatibles je ne suis pas bricoleur mdr et quand on sait le prix que coute ces accessoires pourriez vous me conseillez eventuellement quel genre d'appareil acheter etc merci a vous
Revenir en haut Aller en bas
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 558
Age : 56
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Avant de vous précipiter...   Lun 22 Fév 2010 - 3:33

Bonsoir Papy1952,

En prenant un peu de temps pour lire les autres échanges,
vous pourriez profiter des réponses déjà données à vos questions
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

et vous pourriez aussi mieux choisir où écrire vos messages
et même ne pas les écrire deux fois...

Comme cela a été dit, le sujet est vaste
et si nous nous dispersons, nous n'y comprendrons plus rien.

Merci d'avance

_________________
Bien à vous
LN


Dernière édition par LN le Lun 22 Fév 2010 - 3:39, édité 1 fois (Raison : 3 messages de papy = 1 supprimé car en double et 2 déplacés au bon endroit...)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
Chercheur
J'arrive...
J'arrive...


Masculin Nombre de messages : 3
Age : 70
Adresse : hautes-pyrénées
Humeur : faut voir. . . .
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: Electro stimulation : ouverture du forum et premiers pas   Mer 9 Juin 2010 - 22:50

Bonjour à tou(te)s.

Bravo pour ce forum extrêmement intéressant -je suis loin d'avoir tout lu- que j'ai hélas trop rapidement trouvé, tant les discussions sur l'électro-stimulation sont limitées sur internet.
Je suppose que cette activité par définition solitaire, inciterait plutôt à rester dans son coin, qu'à partager publiquement avec les autres.

Comme font souvent les nouveaux membres d'un forum, ma motivation est la recherche de renseignement [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] .
Ensuite viendra -j'espère- le temps du partage d'expérience, des conseils, des discussions.

Voici donc la motivation de mon inscription :

Après 37 ans de mariage, j'ai perdu ma femme il y a plus de trois ans.
Je pratiquais régulièrement des masturbations "complémentaires" à ma vie de couple, mes pulsions de recherche de plaisir étant plus fréquentes que celles de mon épouse.
Ensuite plaisirs exclusivement solitaires, puis j'ai eu un cancer de la prostate (un an et demi après, bizarre. . .) à évolution rapide, qui a entraîné une prostatectomie totale, y compris les nappes commandant l'érection.
Aujourd'hui je n'ai qu'un petit robinet inerte.

Par bonheur, le petit robinet en question n'a pas perdu complètement sa sensibilité, ni sa capacité à provoquer du plaisir par la masturbation.
Mais c'est quand même bien difficile de parvenir à un orgasme :
Comme il n'y a pas de pression sanguine interne pour résister aux manipulations et que le petit robinet reste tout mou, il faut s'acharner davantage (si j'ose dire) et mettre plus de pression, plus de rapidité, pour obtenir le bien-être final.
C'est pour ainsi dire plus "sportif" !
L'orgasme est tout-à-fait comparable mais les efforts que je dois fournir avant, gâchent parfois -souvent- la fête, c'est décourageant (à tel point qu'il m'arrive même de renoncer en route malgré mon envie).

L'électro-stimulation semblerait à priori un moyen efficace pour obtenir une jouissance sans ces efforts frénétiques.
Le problème est : les nappes commandant les valves de l'érection étant supprimées, est-ce que l'électro-stimulation agira quand même ?

Dans mon cas, il est indispensable de n'acheter que des appareils haut de gamme car si ça marche je devrai certainement utiliser des stimuli puissants.
Ce sont des appareils très chers (j'envisage l' ET 232 mais avec accessoires plus port, ça fait déjà lourd pour moi).
Quant à l' ET 312, ce sera plus tard au cas où ça marche !

DONC je lance un appel aux membres actifs de ce sujet sur ce forum, ainsi qu'aux visiteurs qui voient ce post :
Avez-vous eu connaissance d'un homme dans mon cas (ni érection ni éjaculation) qui trouve le plaisir avec l'électro-stimulation ?

Si l'un(e) de vous peut témoigner sur cet oiseau rare, j'achèterai sans délai l'appareil.
Et je vous promets alors des compte-rendus détaillés de cette expérience, de mes essais et j'espère de mes réussites, en espérant qu'ils serviront à des "collègues" de prostatectomie qui passeront par ce forum.

Merci d'avance à tou(te)s de m'avoir lu même si je ne reçois aucun témoignage ; statistiquement je sais que j'ai peu de chances d'avoir une réponse, mais qui ne tente rien n'a rien.
Revenir en haut Aller en bas
coquinou
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 78
Age : 77
Adresse : normandie
Humeur : Il n'y a pas de mal à se faire du bien, et çà maintien la forme
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Electro stimulation : ouverture du forum et premier pas   Jeu 10 Juin 2010 - 18:05

Bonjour chercheur,
J'ai sourie pour l'expression du "petit robinet" qui n'a plus la pression sanguine... Mais je comprend la déception de constater que çà ne marche plus... et là je ne souris plus lorsque vous dite que c'est à la suite d'une opération de la prostate.
J'ai moi même des problèmes de prostate, mais rien de grave, seulement le PSA trop haut et je passe des biopties pour voir l'évolution; donc j'ai cette chance moi. Par contre, avec la publicité à la TV (ah! cette TV....) le slogan "vivre son couple.com" m'a permis de prendre sur moi et d'en informer mon médecin traitant, et en plus mon urologue, pour demander s'il y avait une solution: du Cialis (pas remboursé) je suis passé à l'Edex pris en charge par la sécu. Je n'avait plus d'érection depuis au moins 20 ans et je ne me sentais mal à l'aise... Si je vous parle de mon cas, c'est pour vous inviter à prendre contact avec votre urologue et de lui poser la question de votre érection qui ne suit plus. Avez vous posé la question ? Cette injection intracaverneuse, vous donne un afflue de sang dans la verge, et là au moins vous retrouvez pour le temps d'une bonne heure, une verge bien gonfllée et, et bien oui ! agréable à contempler!... cette injection se pratique par soit même, bon ! pas tellement romantique, mais efficace, et c'est le but.
Pour en revenir à l'ET 312, que je possède, il n'y a pas besoin d'avoir une érection pour ressentir les "chatouillements agréables" de l'électrostimulation, et même si l'on ne va pas jusqu'à l'éjaculation, le moment passé est très agréable...
Quant au choix de l'appareil, ne pas hésiter, il faut passer par l'ET 312, il est cher mais performant. J'ai un blog que je mets à jour assez souvent = "nouslibertins.com" j'ai mis des photos, des explications et des comparaisons entre : le performer, l'ET 232, et l' ET312. (et oui j'ai tout çà mais l'ET 312 aurais du être mon premier choix!!!! j'ai pas osé au départ...).
J'espère avoir répondu au moins de mon expérience, et à bientot
coquinou
Revenir en haut Aller en bas
Electre
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 296
Age : 69
Adresse : Paris
Humeur : Sans le souffle de l'Esprit,la chair serait triste !
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Re: Electro stimulation : ouverture du forum et premiers pas   Lun 14 Juin 2010 - 17:16

Chercheur,
je n'ai aucune légitimité médicale ou historique pour répondre à votre question.Il me semble simplement que si vous parvenez encore à l'orgasme au terme de manipulations ,l'électro-stimulation-sexuelle devrait constituer un excellent prolongement,voire substitut.
Sans expérience sur votre cas,j'ai cependant celle des "sexes mous" qui le demeurent ou prèsque durant une séance de masturbation.
J'y ai observé de l'excitation et parfois des orgasmes.Leur absence provient souvent,non pas de l'impossibilité physique mais de la "lassitude" psychologique et physique.
Si vous parvenez,vous même,à l'orgasme par manipulation,vous devriez y parvenir par l'électro-stimulation -sexuelle,que l'on définit comme une technique de "masturbation mains libres"(sur ce plan physique,non "fatiguante"!)
Je pense que cette technique devrait supléer efficacement à l'onanisme manuel objectivement pas très gratifiant sur un sexe mou et provoquant des phénomènes secondaires liés aux frottements et manipulations intensives de tissus.
Je ne connais pas vos moyens financiers mais aurais tendance à vous orienter directement,comme l'a fait "Coquinou" vers l'ET 312 qui offre des routines extrèmement efficaces,plus que l'ET 232.
Par le forum ou par ailleurs vous aurez toutes informations utiles quant à l'utilisation de ce matériel et des accessoires.Je pense très sincèrement que vous en obtiendrez satisfaction,tant par l'efficacité des impulsions électriques que par les fantasmes nouveaux qu'il génèrera.
En revanche,dans l'hypothèse où vous ne seriez pas satisfait,je vous rachèterai volontiers ce matériel qui fera le bonheur de quelque membre de notre forum.
Bien à vous
Electre
Revenir en haut Aller en bas
fabstim
J'arrive...
J'arrive...


Masculin Nombre de messages : 8
Age : 51
Adresse : paris
Particularité : stimulateur d'envies
Humeur : taquin
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: ATTENTION !!!!!   Lun 14 Juin 2010 - 19:01

Bonjour,

A tous et surtout aux débutants. Faites bien attention aux risques d'infections et de brulures.
N'employez pas autres choses que de l'inox médical pour tout ce qui est interne (urètre) et un très haut niveau de désinfection avec des produits à usage unique et jetable de désinfection

Vous enfilez par l'urètre n'importe quelle matière jusqu'à atteindre la vessie demande un niveau de désinfection comparable à un champ opératoire. Les brulures électriques interne ne se ressentent pas aussi clairement que à l'extérieure. Prenez vos responsabilités et mêmes si le plaisir à tendance à prendre le pas, soyez prudent en avançant lentement et avec prudence dans cet incomparable lieu de plaisir qu'est l'électrostimulation.

bon plaisir d' E-stim

fabstim
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
J'arrive...
J'arrive...


Masculin Nombre de messages : 3
Age : 70
Adresse : hautes-pyrénées
Humeur : faut voir. . . .
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: Electro stimulation : ouverture du forum et premiers pas   Jeu 17 Juin 2010 - 9:28

Merci Coquinou, merci Electre (et à Fabstim, je promets d'être sérieux)

Pour répondre à Coquinou, peu m'importe l'érection.
Mon urologue m'a bien parlé d'injections intra-caverneuses, mais il est improbable que je doive dans l'avenir, contenter quelqu'un en termes de pénétration.
De plus, il m'a averti que sans érection artificielle pendant plus d'un an, les corps caverneux perdent peu à peu l'élasticité nécessaire à leur gonflement, alors je laisse tomber (c'est le cas de le dire).
Pour info : j'avais le PSA à 26 !
Quant au plaisir de contempler ma verge bien gonflée et généreuse, j'avais fait des films maison que je peux revoir avec excitation.

Le choix de l'appareil :
Bon, d'accord, il y a une telle unanimité pour le 312, que je renonce à l'achat du 232 ; c'est la loi des forums, les nouveaux profitent de l'expérience des anciens.
Parenthèse : Que cet appareil est laid !

Un grand merci à Electre pour sa proposition très sympa "satisfait ou remboursé".
Bien sûr, en cas d'échec, mon prix serait minoré, comme tout produit d'occasion ; mais j'espère ne jamais profiter de sa proposition !
À propos, peut-on trouver quelque part un mode d'emploi en français du 312 ? (l'anglais et moi....)

Comme le budget prévu passe de 400 à 550 Euros (+ électrodes, + port), je vais reporter un peu cet achat mais vous m'avez convaincu, je suis décidé à plonger dans l'électro-stimulation.

À priori je l'achèterai chez estim.com (?) et je vous ferai part de mes premières impressions dans quelques mois.

Sympa, votre forum !
Dommage seulement que d'autres "sans-prostate" n'aient pas donné de témoignages directs, mais là c'est peut-être beaucoup demander.

En 2011, il y en aura au moins un.

Et encore merci.
Revenir en haut Aller en bas
coquinou
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 78
Age : 77
Adresse : normandie
Humeur : Il n'y a pas de mal à se faire du bien, et çà maintien la forme
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: L'electro-Stimulation   Lun 21 Juin 2010 - 16:13

Réponse à "chercheur" pour la notice et le mode d'emploi de l' ET 312 (en français).
J'ai eu la chance de copier la notice de l'utilisation du ET 312, par l'intermédiaire du vendeur de l'époque, il s'agissait de "newsextoys.com" aujourd'hui n'existant plus (grand domage !) je n'ai plus retrouvé cette notice sur le net pour vous en communiquer l'adresse...(et pour cause c'était lui l'auteur de cette notice.) Par contre je suis prêt à vous transmettre les 13 pages de cette notice. Alors, comment? sur ce forum je n'arrive pas à joindre des pièces écrites; par contre, j'ai fait un essai concluant sur mon blog de "Nous Libertins.com", adresse que j'avais déjà indiquée plus haut. Je vais m'absenter quelques jours dès demain,donc je ne pourrais pas donner suite aussitôt, mais si celà vous convient, je suis prêt à vous faire parvenir les pages suivantes sur ce même blog.
Amicalement, coquinou
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
J'arrive...
J'arrive...


Masculin Nombre de messages : 3
Age : 70
Adresse : hautes-pyrénées
Humeur : faut voir. . . .
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: Electro stimulation : ouverture du forum et premiers pas   Lun 21 Juin 2010 - 19:46

Oups, pardon, j'aurais dû dire que le mode d'emploi en français m'a été fourni par Fabstim en mp.

(C'est le supplice de Tantale, ce mode d'emploi pour un appareil que je n'achèterai que dans un ou deux mois ; mais je me force à ne pas le lire pour l'instant).

Merci quand même !
Revenir en haut Aller en bas
sebastiengeneve
J'arrive...
J'arrive...


Masculin Nombre de messages : 1
Age : 40
Adresse : rue de la servette 1200
Date d'inscription : 29/06/2010

MessageSujet: Néophyte   Mar 29 Juin 2010 - 22:48

Bonsoir à tous !
Je viens de faire mon premier achat d'électrostimulateur ! Je suis gay et pratique la masturbation quotidiennement. On trouve de plus en plus de vidéos sur le net où l'on voit des hommes jouirent par électrostimulation.
J'ai très envie de vivre ce genre d'expérience, mais j'avoue que la tentative que j'ai faite ce soir m'a déçu...il ne m'a pas été possible d'ailleurs de jouir sans me masturber...

J'ai utilisé un fil d'étain pour faire le tour du gland et passer au niveau du méat...puis "brancher" le neutre avec un autre fil d'étain qui faisait le tour du pénis et des testicules.
Dois-je "brancher" l'appareil autrement ?
Combien de temps est-il nécessaire en général pour jouir ?
Auriez vous des conseils pour débuter ?

Merci pour votre aide !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Electro stimulation : ouverture du forum et premiers pas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Electro stimulation : ouverture du forum et premiers pas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» ouverture du forum littérature
» Lit d'appoint pop up anti-uv
» ISERE
» (Primark) et l'éthique dans l'achat de vêtements ! (etc etc)
» Ouverture du forum "Retraités"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Carrés d'Hélène :: Electro-Stimulation :: Premiers Pas-
Sauter vers: