Les Carrés d'Hélène

Les Carrés d'Hélène

Centre de Recherches et d'Enseignements sur la Vie Sentimentale et Sexuelle des Adultes
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  SoutienSoutien  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Le poppers, comment ça marche ?

Aller en bas 
AuteurMessage
ErosEtNous
Je progresse...
Je progresse...
avatar

Masculin Nombre de messages : 35
Age : 55
Adresse : Boulogne
Humeur : Egale...
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Le poppers, comment ça marche ?   Mar 28 Juil 2009 - 16:02

On m'a ramené des Pays-Bas un flacon de poppers acheté dans un sex shop. Sympathique initiative, mais le problème est que je ne sais pas utiliser ce produit ! Deux lignes en anglais donnent bien quelques indications, qui me paraissent surtout "sanitaires", puisqu'il est conseillé de ne surtout pas inhaler, mais simplement d'en répandre dans une coupelle posée dans la chambre, les effluves feront le reste. Ce n'est pas exactement le souvenir que j'ai de ce que j'ai vu autour de moi dans les années 80 !
Aussi, je me tourne vers vous : quelqu'un saura-t'il me dire comment utiliser le poppers, sans danger, certes, mais avec l'efficacité recherchée, et que vous devinez, madré(e)s que vous êtes !
Merci d'avance de vos réponses, en mp ou bien à l'usage commun, via le forum...

Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 569
Age : 57
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Sanitaire et érotisme = ménage délicat !   Mar 4 Aoû 2009 - 16:31

Bonjour Stéphane,

Tu as raison, il y a peu de chances pour que du poppers
fasse effet à un mètre de toi dans une coupelle...
A moins qu'ils en aient sorti un qui dégage loin
mais ce serait surprenant puisqu'ils ont au contraire
dilué les produits en vente libre.

Personnellement, quand j'en utilise,
je continue de placer le flacon sous une narine
puis sous l'autre bien à la verticale
pour ne pas risquer de renverser
et de respirer le produit mais pas trop fortement,
surtout si c'est une qualité que tu ne connais pas bien.

Chaque marque à tendance à faire
des dilutions et des arômes différents,
ce qui, à mon avis, nous incite à découvrir
chaque nouveau flacon avec prudence et parcimonie.

Attention aux coeurs fragiles de toutes façons,
c'est quand même un vasodilatateur !
C'est à dire un produit qui dilate les artères
pour que brutalement un afflux de sang important
arrive au coeur et au cerveau.

A l'état pur, c'est un produit médical
à ne pas utiliser n'importe comment.
Donc, même très dilué, commencez "petit"

Et si étourdissements inconfortables
ou maux de tête : ralentir voire arrêter !

_________________
Bien à vous
LN


Dernière édition par LN le Lun 24 Fév 2014 - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
ErosEtNous
Je progresse...
Je progresse...
avatar

Masculin Nombre de messages : 35
Age : 55
Adresse : Boulogne
Humeur : Egale...
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: Le poppers, comment ça marche ?   Mer 5 Aoû 2009 - 9:20

Merci Hélène pour ces précisions.
J'en userai dès lors comme de toutes choses, avec modération...
A bientôt,

Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
latouraine
Je progresse...
Je progresse...


Masculin Nombre de messages : 45
Age : 58
Adresse : à la campagne
Date d'inscription : 03/06/2010

MessageSujet: popers   Ven 6 Mai 2011 - 12:55

Bonjour à tous,
En complément j'ajouterais qu'il ne FAUT PAS utiliser de produit style Viagra, Cialis, Lévitra en même temps que le popers car alors il y aurait DANGER !
cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
phlpp
Je progresse...
Je progresse...


Masculin Nombre de messages : 36
Age : 37
Adresse : corse
Date d'inscription : 26/05/2012

MessageSujet: Re: Le poppers, comment ça marche ?   Lun 24 Fév 2014 - 15:25

Attention! J'ai eu une baisse importante et très gênante de la vue pendant quelques moi à cause du propre!
J'avais peut abusé et à ce jour,je ne crois pas avoir retrouvé la vue que j'avais avant!
Prenez soin de vous,la vue donne plus de plaisir dans la vie que 2 minutes de ses avec le propre,sans parler des autres risque...
Revenir en haut Aller en bas
Hottie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 168
Age : 43
Adresse : Dpt 60.
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Le poppers, comment ça marche ?   Lun 24 Fév 2014 - 19:18

Ecoutez, moi j'ai toujours été curieux de ce produit.
J'ai sauté le pas il y a un mois. J'ai essayé comme indiqué sur le flacon, biensur cela ne fait rien :)Je me suis beaucoup documenté sur le produit (il a existé une variété de produits actifs).
J'ai commencé "petit" afin de comprendre et mesurer les effets sur mon métabolisme et voir si il y avait des effets secondaires dans les minutes/heures qui suivaient la prise. Rien de ce coté là alors je me suis senti un peu plus en confiance.
Lors d'une utilisation je prends des précautions : ne pas utiliser de flacon plein à ras bord pour éviter tout contact avec la peau/muqueuses. Bien espacer les prises, s'aérer avec de l'air frais et vivifiant de temps à autres.
N'étant pas dupe (ou tout simplement parano) je sais que ce plaisir chimique doit bien avoir une contrepartie, donc le tout est de ne pas en abuser.
Autre chose : j'ai mesuré plusieurs fois mon rythme cardiaque au repos/excité/sous produit. Je pense maintenant savoir quel rythme max je ne veux pas dépasser, de ça dépend mon temps d'exposition.
Etant malgré tout légèrement angoissé (les bonheurs artificiels étant pour l'instant encore contre nature pour moi) j'ai regardé des vidéos montrant des consommateurs. Ce n'est peut être pas rassurant mais je vois que je suis très largement en dessous de ce que certaines personnes s'infligent, je ne pense pas réduire cette marge entre eux et moi, mon niveau me suffit amplement.

Bref, connaitre son métabolisme et se documenter aident à mon sens a savoir utiliser le produit dans des conditions "sécurisantes".


PS : pour rejoindre le témoignage au dessus du mien je dois dire que mes premiers essais j'ai senti une pression oculaire, je savais que c'était un des effet possibles, je n'ai pas paniqué j'ai simplement su que j'avais atteint un niveau en dessous duquel je devais rester Wink
Revenir en haut Aller en bas
phlpp
Je progresse...
Je progresse...


Masculin Nombre de messages : 36
Age : 37
Adresse : corse
Date d'inscription : 26/05/2012

MessageSujet: suite...   Mer 26 Fév 2014 - 19:44

Bonjour à tous...
Je voulais juste vous dire,que quand j'utilisais du papiers,j'avais une accélération du rythme cardiaque qui est normal...
Mais ce qui est moins bon pour la santé,c'est que ça peut durer plusieurs heures et j'ai noté aussi une forte baisse d'oxygène dans le sang quoi peut durer plus de 24h après la prise!
Valeurs prise avec un saturometre médical!
Je pense que tout cela me procurer de la fatigue...
Par contre j'aime bien la sensation que donne le poppers,dommage que ça dure très peu de temps et que ça peut laisser des séquelles!
Connaissez vous un autre produit vasodilatateur?
Le rêve serait d'en trouver un autorisé sur le marché,efficace,qui ai de l'effet bien plus longtemps que 2 mns et avec très peu d'effets secondaires!
Amicalement!
Ph.
Revenir en haut Aller en bas
Hottie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 168
Age : 43
Adresse : Dpt 60.
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Le poppers, comment ça marche ?   Mer 26 Fév 2014 - 22:26

Citation :
Mais ce qui est moins bon pour la santé,c'est que ça peut durer plusieurs heures

Alors là je suis sans voix. Je pense qu'il va être bon de comparer ce qui est comparable aussi je vais devoir "me dévoiler" et donner quelques constantes.

Vous prie de garder à l'esprit que je n'ai qu'un mois de tests de poppers et que je n'ai qu'un seul produit sous la main (PUSH super Strong).

Pour ce qui est du fait que le taux d'O² baisse dans le sang pendant plusieurs heures, je ne suis pas chimiste aussi je ne saurai infirmer/affirmer ce fait. Par contre je sais qu'une des rares choses qui a un taux de fixation supérieur à l'oxygène sur l’hémoglobine c'est le monoxyde de carbone (CO). Puisque le poppers est un dérivé de la pétrochimie je dis "pourquoi pas" mais je reste sceptique.

Maintenant en ce qui concerne le rythme cardiaque nous ne sommes pas tous égaux (d'ailleurs la "normalité" en matière de "médecine" n'est qu'une illusion !).
J'ai actuellement 39 ans comme l'indiquent les quelques lignes sous mon avatar.
De mes 17 ans à mes 25 ans j'étais quelqu'un de "sportif" et j'ai pu constater que mon corps vis sur ces acquis de l'époque (je courais le 6Km en 19m30 au début, j'ai participé 2 fois aux 20 Km de Paris dans des temps corrects mais qui ne veulent rien dire (ceux qui y ont participé savent pourquoi)).
Après mes 25 ans je me suis marié, j'ai changé de situation professionnelle (qui était "physique") et je suis devenu père. Ayant moins de temps pour moi, étant passé du terrain aux bureaux j'ai changé (prise de poids et résistance moindre à l'effort).
Par dessus tout cela j'ai fumé de 18 ans à 39 ans (cela fait seulement 2 mois que j'ai arrêté).

Aujourd'hui, si je suis en pleine forme, parlons de façon "crue", et que je suis sexuellement excité mon rythme cardiaque oscille entre 80 et <100 Bpm. (bizarrement au repos je n'ai pas mesuré).

Avec une prise RAISONNABLE de poppers mon rythme grimpe en moyenne à 120 Bpm. Si je cède "à la tentation" et que je n'espace pas mes prises et que je prends du produit de façon "légèrement abusive", mon rythme atteint 160Bpm. mais là c'est ma ligne rouge (sensation de chaleur faciale intense, pression sanguine au niveau des carotides forte, besoin d’hyper ventiler pour ré oxygéner le cerveau). Je n’atteint que très rarement ce rythme mais dans la lancée ça peut arriver. Notez que lors de sessions sportives il m'est arrivé d'aller à 190Bpm (cela parait alarmant, mais mon métabolisme est ainsi (conseils médicaux pris)). Biensur aujourd'hui étant donné ma condition physique je doute de pouvoir atteindre ce rythme !

Bref, le produit que je prends me fait de manière générale grimper à 120 Bpm. Cela dure ... aucune idée car la notion du temps n'est pas la même et je préfère "profiter" de l'effet plutot que de compter (alors que bien souvent je sacrifie à cet instant le comptage de mon rythme cardiaque). Une chose est certaine : CHEZ MOI CELA NE DURE PAS PLUS DE DEUX MINUTES ! et je n'ai pas d'effets secondaires persistants alors encore moins des heures ou 1 jour ?!

Nous ne sommes pas tous égaux, les produits ne sont pas tous les mêmes, mais je tenais à aborder le sujet de manière chiffrée afin de ne pas faire peur outre mesure à ceux qui sont indécis et chercheraient à franchir le cap comme je l'ai fait il y a quelques semaines.

Les seuls effets indésirables que j'ai noté après une série de mesures/prises sont :
-Si trop de produit inhalé : rythme cardiaque atteint les 160Bpm (2x rythme repos) et c'est désagréable.
-La pression artérielle peut chuter (normal : "tuyaux" dilatés) ce qui fait que l'érection peut chuter au lieu de croitre.

 
Citation :
Connaissez vous un autre produit vasodilatateur?
Le rêve serait d'en trouver un autorisé sur le marché,efficace,qui ai de l'effet bien plus longtemps que 2 mns et avec très peu d'effets secondaires!

J'espère ne pas tomber sous le coup d'une loi quelconque ou avoir un problème de modération avec la charte d'utilisation du forum, mais ce produit existe : l'alcool.
Revenir en haut Aller en bas
delaisse78
Je m'habitue...
Je m'habitue...


Masculin Nombre de messages : 15
Age : 68
Adresse : 7 rue des peupliers montrouge
Date d'inscription : 20/03/2013

MessageSujet: qau sujet du popers   Mar 13 Mai 2014 - 19:29

Bonjour Messieurs

Si c'est uniquement pour mieux bander que vous utilisez du popers demandez plutôt a votre médecin une ordonnance pour faire des injections d EDEX dans la verge, alors là: l'effet est garantit, le gros membre pendant deux heures a peu près.
L'injection est pratiquement indolore c'est appréhension qu'il faut combatre , sinon quel plaisir , alors là elle est bien dure;
et la petite femme va aimer;

a bientôt de vous lire.

Delaisse78
Revenir en haut Aller en bas
Hottie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...


Masculin Nombre de messages : 168
Age : 43
Adresse : Dpt 60.
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Le poppers, comment ça marche ?   Mer 14 Mai 2014 - 18:19

Bonjour.

non, vraiment en ce qui me concerne c'est uniquement l'effet procuré proche de celui d'une alcoolisation Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le poppers, comment ça marche ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le poppers, comment ça marche ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Les Carrés d'Hélène :: Catégorie : Réflexions et Discussions générales :: Forum : Des produits, des accessoires et de leurs effets-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: