Les Carrés d'Hélène

Les Carrés d'Hélène

Centre de Recherches et d'Enseignements sur la Vie Sentimentale et Sexuelle des Adultes
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  SoutienSoutien  

Partagez | 
 

 Rapatriement des messages de l'ancien forum Yahoo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 559
Age : 56
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Rapatriement des messages de l'ancien forum Yahoo   Lun 5 Jan 2009 - 15:51

Tous les messages ci-après viennent de
http://fr.groups.yahoo.com/group/Inspiratrice-LN-VP
forum Yahoo dédié aux adultes vierges :

Groupe créé en juillet 2004 et qui sera fermé définitivement en 2009

Bien à vous
LN
(5 janvier 2009)

----------------------------------------------------------
Samedi 10. Juillet 2004 3:13

Bonsoir,

Aujourd'hui, je rencontre un homme de 40 ans qui envisage
depuis deux ans environ de commencer à vivre une sexualité...

En début de semaine, je parle au téléphone avec une femme
totalement désemparée ; elle a 47 ans et connaît le premier
homme de sa vie depuis sept ans...

Ces deux personnes s'ajoutent aux dizaines de personnes
vierges que je rencontre depuis plus de dix ans dans ma
pratique de psychanalyste tantrique.

Toutes ces personnes - patientes ou pas - ont en commun de
se sentir seules dans leur situation qu'elles vivent souvent
comme anormale, humiliante, ridicule, inavouable, infantile et
j'en oublie.

Mais tout le monde doit-il avoir une vie sexuelle ?

Au-delà du discours social qui insiste tellement sur le couple et
la sexualité de reproduction puis sur la sexualité de loisir, qu'en
est-il de chacun de nous ?

Peut-on être heureux sans n'avoir jamais connu un rapport
sexuel ?

Et si une sexualité devient nécessaire à sa vie, comment, vers
quoi, avec qui la débuter ?

Et tellement d'autres questions...

Alors, j'ai eu envie de mettre ce groupe à votre disposition.

Je ne sais pas encore très bien ce qu'on en fera...

Chaque histoire est unique et chacun perçoit son état virginal à
partir de son histoire mais aussi de son environnement.

Nous avancerons ensemble pour ne plus être seul, pour
échanger des idées, des questions, des informations, des
perspectives, des témoignages, des adresses...

Alors, à bientôt ici et peut-être ailleurs

_________________
Bien à vous
LN


Dernière édition par LN le Lun 5 Jan 2009 - 19:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 559
Age : 56
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: j'inaugure !   Lun 5 Jan 2009 - 15:54

Lundi 19. Juillet 2004 20:30

bonjour à toutes et à tous,

j'inaugure donc le forum après la webmistress ;-)

pour me présenter je suis sur le 78, j'ai 24 ans, 1m80 72kg,
physique "normal" donc, bonne situation et par ma grande timidité je
n'arrive pas à aller au-delà d'une relation d'amitié avec les filles.

je me sens un peu à part et je pense que plus le temps va passer et
plus cela pourra sembler "étrange" aux yeux des autres, donc j'évite
d'en parler même en tchat avec des filles et encore moins avec mes
amis (là c'est secret absolu) même si je ne suis pas le dernier à
rire des blagues graveleuses en dessous de la ceinture, histoire de
sauver la face en quelque sorte...

il y a deux aspects à ma détresse: mon inexpérience sexuelle et mon
gros manque de tendresse et de câlins.

Pour ce qui est du côté sexe, j'ai parfois pensé à tenter
l'expérience avec une femme "d'expérience" pour qu'elle me prodigue
ses conseils en me "déniaisant" et me materne comme un bébé. Mais
sorti du lit, je ne pense pas que cela soit une relation complète
puisqu'il y a peu de projet de vie commune possible.

Côté tendresse, je rêve de rencontrer une fille de mon âge qui
saurait m'accepter avec ce handicap initial sans se moquer et
partager des projets à long terme, ma moitié en quelque sorte. Cela
n'a peut-être rien à voir, mais j'ai une attirance particulière pour
les formes rebondies, peut-être encore ce besoin maternel qui refait
surface...

Pour trouver ma moitié, j'ai essayé les sites "classiques" (netclub,
meetic...) sans grand succès, puis des sites dédiés aux filles rondes
mais là non plus peu de résultats. Je ne désespère pas encore
complètement, malgré des passages à vide dûs à ce manque, mais je me
demande si je ne devrais pas tenter des sites plus libertins pour
trouver plus facilement au moins une première expérience avec une
femme altruiste qui saurait faire mon "éducation" sans but vénal,
mais là j'ai des doutes.. en général ce genre de site est plus
approprié aux couples ou femmes bi et si une femme seule me propose
ses services je me demande si je pourrai compter sur une personne de
confiance.

Voilà à peu près ma situation, j'attends vos commentaires et vos
expériences personnelles.

bises
"bon_vivant_sympa"


Dernière édition par LN le Lun 5 Jan 2009 - 15:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 559
Age : 56
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Re : j'inaugure! - Bravo !   Lun 5 Jan 2009 - 15:55

Jeudi 22. Juillet 2004 14:39

Re : j'inaugure! - Bravo !



Tout d'abord, bravo pour ton courage et pour t'être lancé le premier
sur ce forum !
Je pense qu'il faut aussi te dire que tu n'es sans doute pas le seul
dans ton cas.... pour être franc, je n'ai moi même eu ma première
relation sexuelle avec une femme qu'à l'âge de 20 ans, ce qui (dans
les années 80, avant l'arrivée du SIDA) était sans doute
assez "tardif". de plus, il ne faut pas non plus dramatiser, 24 ans
ce n'est pas si vieux que ça quand même....
Ce que je peux aussi te dire c'est que je pense (naïvement peut-
être... je suis sans doute assez idéaliste et peut-être même "fleur-
bleue") que quand tu rencontreras une femme avec qui l'attraction
mutuelle sera très forte (appele ça comme tu veux, amour, désir,
attirance, ....) ce qui doit arriver arrivera et je suis même sûr
qu'elle sera charmée et flattée d'être la première pour toi.
Voilà ce que je peux te dire. J'espère ne pas avoir fait de la
psychologie de cuisine.... surtout avec une animatrice comme nous
avons, j'en aurai vraiment honte (pardon LN si c'est le cas). je
tiens surtout à te rassurer : à mon avis, pas grand chose de grave,
il faut laisser le temps au temps et tout finira par arriver.
Bonne journée
Sven
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 559
Age : 56
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Re: Rapatriement des messages de l'ancien forum Yahoo   Lun 5 Jan 2009 - 16:02

Samedi 24. Juillet 2004 10:54

Re : j'inaugure! - Bravo !



Salut Sven,

j'attends effectivement de trouver ma moitié, donc je vais continuer.

merci pour ton soutien

bonne journée
"bon_vivant_sympa"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 559
Age : 56
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Re: Rapatriement des messages de l'ancien forum Yahoo   Lun 5 Jan 2009 - 16:04

Samedi 24. Juillet 2004 11:05

Re : j'inaugure! - Bravo !

Si je peux me permettre encore une chose.....
Vis, laisse-toi aller aux plaisirs de la vie (il n'y a pas que le
sexe dans la vie quand même!!! ?)
ne cherches pas à tout prix "ta moitié".... prends cles choses comme
elles viennent et Vis tout simplement...

En m'excusant auprès de notre modératrice si j'ai encore fait de
la "psychologie de cuisine"

Bon week-end "bon vivant_sympa"

Sven
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 559
Age : 56
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Re : j'inaugure!   Lun 5 Jan 2009 - 16:09

Mardi 3. Août 2004 13:38

Bonjour,

Je découvre ce groupe et... je retrouve d'un coup le problème que
j'ai connu à ton âge! En effet, j'avais presque 25 ans quand j'ai eu
mon premier rapport sexuel (avec une femme, j'entends, je ne parle
pas des jeux sexuels entre garçons lors de l'adolescence ).

A l'époque, j'étais effroyablement timide (il m'en reste des
séquelles : je suis incapable de trouver un prétexte pour aborder une
femme dans la rue!) et assez idéaliste/romantique comme tu l'es
actuellement : j'attendais ma moitié!

Finalement, ne voyant rien venir (sauf la route qui poudroie...), je
me suis pris par la main et j'ai passé une annonce dans un journal
d'annonces locales (tu sais, celui dont le nom est le numéro du
département!). Je m'en souviens encore:
JH 24 ans timide et sans exp. ch. JF ou JC pour initiation.
A noter qu'à la suite des expériences adolescente déjà citées, un
couple ne m'aurait pas fait peur! J'ai fini par rencontrer une femme
de 19 ans mon aînée, pas spécialement jolie et très ronde (ce qui
n'est pas fait pour me déplaire!), qui a su ne pas se moquer de mes
maladresses et m'initier en douceur.

Actuellement, je n'ai toujours pas trouvé celle avec qui je finirai
ma vie, mais j'ai eu nombre d'aventures et quelques amours sincères...

En espérant avoir pu t'aider par mon témoignage...

Yves.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 559
Age : 56
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: puceau à 29 ans   Lun 5 Jan 2009 - 16:18

Mercredi 4. Août 2004 13:02

Bonjour à toutes et à tous

Mon pseudo est assez explicite, mais je me suis souvenu qu'ado,
certains de mes amis m'avaient appelé comme cela "eric le puceau", et
oui déjà à l'adolescence, être puceau était une honte alors à 29
ans...
Ma timidité et ce complexe expliquent ma situation actuelle, séduire
une femme est de plus en plus difficile surtout quand l'objet sexuel
opprime l'objet sentimental.

Mais je pense de plus en plus à faire appel à une "professionnelle"
pour me libérer de ce poids.

"Ericlepuceau"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 559
Age : 56
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Re: Rapatriement des messages de l'ancien forum Yahoo   Lun 5 Jan 2009 - 16:24

Mercredi 4. Août 2004 17:16

Bonjour à toutes et tous,
Quelle bonne idée, une fois de plus, que ce groupe (merci Hélène...)
Je me dis aujourd'hui que
si j'avais eu, à l'époque, la possibilité d'avoir accès à un tel
groupe, mon chemin d'adulte aurait peut-être été bien différent de la
route que j'ai du emprunter lorsque j'ai voulu découvrir la gente
féminine et ses multiples mystères.
Pour moi, ce fut un véritable chemin de croix.
Pour ne rien arranger,
j'étais, moi aussi, effroyablement timide et absolument pas sur de moi.
Sans pour autant être un sauvage, jamais il ne me serait venu à l'idée,
au cours d'une soirée, d'oser aborder une fille et de lui proposer de...
Et cela durait, durait et
n'était pas fait, bien sur, pour arranger les choses. Je me souviens
qu'à l'époque j'essayais de me donner bonne conscience en me disant que
rien n'était perdu et que, bientôt, j'oserais...
Et je me le répétais toutes
les semaines, à l'issue de chaque soirée qui était organisée et
finalement, je ne faisais que me refermer sur moi-même davantage et
m'isoler du monde.
Pourtant, cela me "titillait".
Ah, l'appel des sens et des
choses de la vie... Mais il n'y avait rien à faire. Ma timidité et mes
complexes d'ignorance en ces domaines devenaient pour moi des handicaps
insurmontables.
Vers les seize ou
dix-sept ans, je me disais que si je n'arrivais pas à "franchir le pas"
avec une camarade de mon âge, il me serait peut-être plus facile de le
faire avec certaines femmes qui se montreraient plus "disponibles"...
Plusieurs fois par
semaines, je passais des heures entières à parcourir certaines rues du
premier arrondissement de Paris, à la recherche d'une de ces femmes que
l'on appelait "marchandes d'amour" et qui, elle, saurait m'initier en
douceur, sans se moquer de moi. Un jour, ayant pris mon courage à deux
mains, je résolus d'aborder l'une d'elles et la questionnais sur les
modalités pratiques de la chose. Quelques temps plus tard, muni de
quelques économies, j'essayais de "tenter ma chance" mais je fus
"recalé" car, trop jeune...
Pendant plusieurs mois, je
continuais à arpenter ces rues. Même si je restais encore trop jeune,
quelque chose m'attirait et je crois même, me fascinait. Je ne le
savais pas encore car je ne l'ai compris que relativement récemment,
mais beaucoup de ces femmes que je croisais dans la rue, représentaient
ce que je m'imaginais être "LA femme".
Certaines d'entre elles
n'étaient pas loin de la trentaine à l'époque, ce qui représentait
pratiquement le double de mon âge, mais pour moi, elles avaient ce
petit quelque chose que je cherchais inconsciemment et que je ne
retrouvais pas chez les filles de mon âge. Ces femmes pouvaient remplir
ce rôle, ô combien précieux d'initiatrice que je recherchais dans les
méandres de mes rêves inconscients.
Après de longs mois, je
réussis plus ou moins, à lier connaissance avec une de ces femmes. Et
oui, à force de passer devant une même personne trois fois par jour en
l'espace de quelques minutes et de répondre à son" bonjour" ou
"bonsoir" selon l'heure, on peut finir par poser un jalon ou deux.
Bref, un soir, cette femme
que j'avais repéré et sur laquelle je fantasmais certainement en
secret, me confia à voix basse que si je n'avais toujours pas l'âge
légal, j'avais peut-être atteint celui qu'elle estimait valable pour
franchir certaines portes. Si je le souhaitais toujours, elle serait
d'accord pour "m'initier" dans les prochains jours, à condition que je
me montre discret et que je revienne en fin de journée, à une heure où
la rue est relativement désertée de ses passants.
Elle s'appelle Marie-Jo et j'ai également envie, par l'entremise de ce message de lui rendre hommage.
Pendant plus de douze ans,
elle fut présente et incontournable dans ma vie. Mes visites se
faisaient régulières et j'aimais la retrouver. Elle prenait le temps de
discuter et une certaine amitié s'est installée entre nous. Une amitié
ponctuée par des moments plus sexuels, bien sur, mais qui, je le sais
aujourd'hui, tenaient plus de ce que j'appelle "une sexualité de
soulagement" dont j'ai été coutumier pendant longtemps. Le plaisir que
je prenais avec elle était physique et certain, mais à dire vrai,
maintenant que j'en connais d'autres, il n'avait pas vraiment de
saveur. Je venais la voir et passais avec elle pas loin d'une heure (il
n'y en avait pas beaucoup qui vous gardait une heure au tarif de base)
et je la quittais "soulagé". Mais cela s'arrêtait là au niveau de ce
que j'appelle les "sensations et satisfactions du plaisir". De temps en
temps (cela restait tout de même rare), elle cherchait bien à me servir
de "guide" et m'imposait un coït alors que moi, je ne venais que pour
sa bouche. "C'est pour ton bien" me disait-elle alors. "Il faut que tu saches, comment certaines choses se font..."
De cette toute première
fois, il ne me reste curieusement pas grand chose. En rédigeant ce
message, j'essaye de me remémorer le moment, mais rien de vraiment
clair ne me vient à l'esprit. J'ai plutôt l'impression qu'il me reste
un sentiment de déception.
Je me sens déçu
parce que, aujourd'hui, j'attache beaucoup d'importance lorsque
l'occasion se présente d'avoir avec mon amie des moments de contacts
physique intimes. Car ce n'est qu'assez récemment encore, que j'ai pu,
à son contact, prendre conscience de ce que sont les beautés d'un corps
de femme et quels immenses plaisirs je peux prendre aux contacts de son
corps et de ses parfums délicats lorsque je me laisse porter par mes
sentiments.
Car à l'époque, Marie-Jo ne
m'avait pas guidé en ce sens et ne m'avait pas fait connaître ces
plaisirs. Il me semble qu'après une (très) rapide fellation, je me suis
retrouvé sur et en elle, sans savoir trop comment j'y étais parvenu.
Un de mes grands regrets,
sans doute, est que jamais, Marie-Jo n'a pris le temps ou n'a eu
l'envie de se mettre à ma disposition pour me montrer ce qu'était son
corps de femme. A sa décharge, je crois me souvenir que, moi non plus,
je ne le lui avais jamais demandé et puis une "professionnelle" n'est
pas là pour cela... Et ça, c'est bien dommage car je suis certain
qu'aujourd'hui encore, nombres d'entres elles jouent un rôle éminemment
important dans l'Éducation Sexuelle et l'initiation de nombreux jeunes
gens aux choses de la vie.
Marie-Jo m'avait ouvert les
portes d'une sexualité de distraction et de soulagement et j'ai
recherché les plaisirs charnels auprès d'autres femmes, d'autres
"collègues" à elle. Mais dans ce monde de professionnelles, je faisais
toujours fausse route.
Si je ne peux nier,
aujourd'hui, la présence de sentiments qu'ils soient ou non conscients
entre une prostituée et son client, on était là très loin de ce que je
recherchais réellement avec une femme, c'est-à-dire un contact
physique, mais aussi la tendresse et l'affection.
Mon expérience est ce
qu'elle est, mais je pense qu'il ne faut pas se voiler la face, les
sentiments amoureux tels que je les conçois dans une relation amoureuse
et sentimentale complexe et complète entre deux personnes ne peuvent
être présent avec ces femmes, dans le cadre d'une relation vénale.
Elles ne sont pas là pour ça et je crois, n'en ont ni le temps, ni
l'envie.
Quelques années après avoir
rencontré Marie-Jo, une autre femme a joué un rôle important dans mon
initiation et ma vie d'homme pendant près de sept ans. Elle aussi,
était issue de ce monde de "professionnelles". Si je m'étais vite rendu
compte qu'il était inutile et futile de tomber amoureux de Marie-Jo
(elle avait été très claire sur ce point, rapidement), je pensais qu'il
pourrait en être tout autrement avec cette personne que je venais de
rencontrer et qui se prénommait Siri. J'étais tombé très vite fou
amoureux de Siri. Elle aussi avait dans les trente cinq ans et
correspondait à une certaine image de la femme que je m'étais fait.
Blonde, pulpeuse, élégante, c'est elle qui, tout comme Marie-Jo,
prenait la direction des opérations lorsque nous étions ensemble. Mais
même si une très bonne relation s'était installée entre nous, je
continuais à me fourvoyer en étant amoureux d'elle. Je recherchais
l'Amour, l'Affection et la Tendresse, mais elle aussi n'avait que son
"amitié" à m'offrir...
Il me fallu, alors qu'elle
aussi je la voyais régulièrement, plusieurs années pour le comprendre
et cette fois, ce fut douloureux...
Plus tard, j'ai essayé, moi
aussi de faire des "rencontres" dans certains clubs libertins. Dans ces
endroits je recherchais du sexe et j'en trouvais mais il conservait un
goût amer, comme s'il me manquait quelque chose d'important. Je
restais, là encore, dans une sexualité de soulagement et de distraction
qui me gênait mais dont je ne parvenais pas à me rendre compte qu'elle
ne me convenait pas.


  • Alors que penser de tout cela ?


  • Au vu de ce que je viens de
    décrire on pourrait penser que mon apprentissage sexuel réalisé avec
    des "marchandes de sexe", tel qu'il fut le mien, n'est peut-être pas
    vraiment à conseiller ?


  • Ai-je perdu mon temps, car il y avait sûrement mieux à faire ?
Si à l'époque, quelqu'un
m'avait expliqué ou ouvert les yeux en me disant ce que je pouvais
attendre ou non en empruntant une telle voie, j'aurais peut-être essayé
de me tourner davantage vers les filles de mon âge et les folles
soirées du samedi soir en boîte de nuit, même si ce n'est vraiment pas
mon truc.
Pourtant, je ne regrette
rien de cette période car je peux en tirer aujourd'hui des
enseignements importants qui se vérifient dans ma vie sentimentale et
amoureuse actuelle. Même si il n'y a plus entre nous le moindre lien
physique depuis maintenant plusieurs années, je suis heureux d'avoir
conservé des liens amicaux et qui pour moi comptent avec ces deux
personnes qu'il m'arrive de croiser de temps à autre.
Toutes ces années, passées
à côtoyer ces "marchandes de sexe" m'ont confronté à des femmes qui
étaient pour la plupart bien plus âgées que je ne l'étais. Ces femmes
m'attiraient mais je ne parvenais pas à savoir pourquoi. Aujourd'hui,
j'ai compris et je sais que, pour ce qui me concerne, le fait que ma
partenaire soit plus âgée et plus mûre que moi est un paramètre
important. J'ai encore eu l'occasion, il y a peu, d'approcher des
femmes de mon âge et même si elles étaient de toute beauté, je sentais
et comprenais clairement pourquoi elles ne m'attiraient et ne
m'intéressaient pas.
Et puis toutes ces femmes
avaient entre elles un autres point commun. Non seulement elles étaient
plus "mûres" que moi, mais elles étaient toutes de tempérament
Dominant. Ce n'est qu'avec mon amie d'aujourd'hui que je commence à
comprendre les raisons et les motivations qui me poussent, moi qui suis
apparemment de tempérament Dominant aussi, à adopter une position
Soumise vis-à-vis de la personne que j'aime et vivre ainsi, une
relation riche et qui a pour moi de nombreuses significations bien plus
importantes que celle d'une sexualité de distraction.
Je crois aussi que le débat
sur les bienfaits ou non de la prostitution est loin d'être clos et le
sujet devient encore beaucoup plus complexe et ardu lorsqu'il s'agit,
pour un homme, de s'initier au contact de ces femmes. Je demeure
persuadé qu'elles ont un rôle important pour ne pas dire capital à
jouer dans ce cadre là. Mais un des autres enseignements que j'ai pu
tirer de mon parcours, est qu'il me semble que pour qu'une Éducation
Sexuelle soit réussie, il est important de s'accorder les chances de
pouvoir "jouer" avec une même personne, au moins à moyen terme. Et pour
moi, cela induit la possibilité de laisser aux deux individus en
présence la possibilité d'exprimer pleinement leurs sentiments l'un
envers l'autre s'ils existent. Car, je pense que l'enseignement de la
Vie Sexuelle ne se fait pas seulement sur des actes physiques. Il
s'accompagne aussi de l'apprentissage de nos propres sentiments et ces
derniers me semblent essentiels. Or, au risque de me répéter une fois
de plus, ceux-ci n'ont pas cours dans une relation classique entre la
prostitué et son client.
Sans compter que, lorsqu'on
choisi de faire son "apprentissage de la vie" auprès de quelqu'un, le
terme de "client" ne me semble pas être des plus adaptés car on
devient, pendant un temps, "l'élève" de cette personne.
Et là, c'est un tout autre programme...
J'ai
souvent entendu dire que "l'expérience ne sert qu'à soi". Mais je reste
persuadé que plus on est documenté sur un domaine et mieux on est armé
pour se forger, soi-même, sa propre opinion en fonction de ce qui nous
semble juste.
Pardon d'avoir été un peu long dans l'exposé de mon témoignage, mais s'il peut aider...
Bien amicalement à l'ensemble de ce groupe,
Guillaume.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 559
Age : 56
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Première utilisation d'un groupe   Lun 5 Jan 2009 - 16:28

Mercredi 4. Août 2004 22:25

Bonjour à toutes et à tous.

Je trouve ce groupe très interessant.
Je me retrouve dans une petite partie de certain témoignage.

Je partage l'avis de Guillaume, "si il avait eu a l'époque un groupe
comme celui-ci, il aurait changer ma vie d'adulte".

A l'heure actuel, nous pouvons apprendre tout sur tout mais il reste
un sujet tabou, l'apprentissage sentimental et sexuel.

Les parents font ce qu'il peuvent avec ce qu'il ont reçu de leur
parent.
Dans certaine école on donne des cours d'éducation sexuel, dont
j'ignore le contenu.
Heureusement maintenant, cela commence a bouger.(Merci Helene)

J'aurai une tendance a me dire, il n'y a que des hommes qui ont des
problèmes. Ceci vient au faite que les femmes ont un mode de
fonctionnement completement différent du notre.

Cette découverte m'est apparut lors d'une rupture avec une copine qui
m'a dit "tu ne comprend rien au femme". Intrigué et frustré, j'ai
cherché a comprendre et j'ai trouvé un livre très intéressant: "Les
hommes viennent de mars et les femmes de venus".
Cette auteur a décliné son livre sous d'autre titre, Mars et Venus
sous la couette etc....

Les femmes ne conprenne pas les hommes mais elle ne savent pas.
Bon courage Mesieurs et Mesdames.

Antoine.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 559
Age : 56
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: bonjour à tous   Lun 5 Jan 2009 - 16:31

Vendredi 27. Août 2004 18:39

Bonjour,très heureux d'integrer cette communauté qui traite d'un
sujet delicat car c'est difficile de l'avouer à son entourage!mais
grace à LN et son site les choses vont vraiment bouger au moins en
ce qui me concerne parce que je veux enfin gouter aux joies de
l'amour physique et ses conséquences sur le bien etre et
l'epanouissement de soi.....

"David"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 559
Age : 56
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: à mon tour   Lun 5 Jan 2009 - 16:35

Dimanche 5. Septembre 2004 17:50

Bonjour à tous,

Je viens de m'inscrire à ce site et je vous livre donc mon témoignage,
après avoir lu les messages déjà postés.
Suis-je le cas le plus désespéré de ce groupe? En effet, j'ai lu des
témoignages de personnes sans expérience sexuelle qui n'ont pas encore
atteint la trentaine ou bien qui ont connu leurs premiers rapports
autour de 20-25 ans.
Alors que moi, j'ai 36 ans et j'attends toujours.

Mais je vois qu'il y a beaucoup de membres qui ne sont pas encore
intervenus, alors peut être y a-t-il "pire" que moi? Car on a beau
dire qu'il n'y a pas d'âge "normal" pour ça, il arrive un stade où on
ne peut plus se dire "ce n'est pas si dramatique que ça".
Le problème vient de ce mal qui empoisonne l'existence, la pourrit de
l'interieur, qui est la timidité. S'ouvrir aux autres est tout sauf
naturel, la peur de demander, la peur d'être rejeté provoque un
blocage d'ordre physique.

Aujourd'hui, je ne sais plus trop si mon souhait est de combler
uniquement mon vide sexuel ou également mon vide affectif. Apres tant
d'années passées à vivre seul, je me suis enfoncé dans un pseudo
confort et je ne sais pas si je suis capable d'y renoncer. Cela peut
sembler paradoxal : souffrir de solitude et en même temps craindre
d'en sortir. J'imagine que cela vient du fait que vivre seul est mon
unique repère. Et puis j'imagine aussi que si je tombais amoureux, je
ne me poserais plus la question...

Peut être aussi que si j'avais un vécu sexuel, ça me pousserait
davantage vers les autres et les femmes en particulier. Certains
témpoignages évoquent la prostitution, et j'ai, moi aussi, bien
naturellement pensé à cette possibilité. Seulement voilà, là aussi la
timidité m'empêche d'aborder une prostituée dans la rue. De plus, je
dois dire que je ne me sens guère attiré par cet univers des hotels de
passe que je perçois comme plutôt glauque. J'ai essayé la prostitution
"de luxe", pensant que le contexte serait plus favorable, que les
choses pourraient se passer plus en douceur. Il y a une quinzaine
d'années, j'ai ainsi rencontré une femme qui se déplacait à domicile.
Elle n'était franchement pas séduisante à mon gout et ça n'a pas
marché. J'ai fais appel à une autre quelques années plus tard, et il y
a quand même eu un petit rapport qui a fonctionné. Vite fait mal fait,
terminé à peine commencé. Nous nous sommes revus deux fois et ça n'a
pas marché, si bien que ma seule et unique petite expérience sexuelle
équivaut à rien pour moi.

A Guillaume, dont j'ai lu le message avec interêt, j'avais envie de te
demander dans quelle mesure cette éducation sexuelle que tu as reçue
grâce aux professionnelles a joué dans les contacts que tu as pu
établir par la suite. Je veux dire, cela a-t-il atténué ta timidité,
développer ta confiance en toi et tes capacités à séduire?

David
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 559
Age : 56
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Le méchanisme infernal   Lun 5 Jan 2009 - 16:37

Lundi 27. Septembre 2004 21:54

Bonjour à tous,

Moi aussi, je suis quasiment puceau. En effet, à 32
ans, je n'ai eu que 2 expériences sexuelles très
courte.

Pourquoi ?
Parce que lorsqu'on manque d'expérience, on manque de
confiance ! Et sans confiance, on a peur de tenter
l'expérience.

Comment sans sortir ?
Pour ma part, il faut que je trouve une partenaire qui
est prête à attendre un peu. Il faut savoir se
détendre par des caresses et de longs préliminaires.
Mon expérience la plus agréable a été avec une fille
très douce qui adorait masser, caresser ...

D'autres solutions ?
La prostituée ( mais j'aurait un peu honte toute ma
vie)
Les clubs libertins ( il faudrait vaincre ma timidité
et je pense qu'il y a une recherche de perfomance).
Les jeux érotiques : pourquoi pas mais ils faut
trouver des partenaires ?


dupont dupont
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 559
Age : 56
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: "Je bande Mou"... Nouveau forum   Lun 5 Jan 2009 - 16:40

Jeudi 30. Septembre 2004 19:49

Bonsoir,

Je ne résiste pas au plaisir de vous signaler ce nouveau Forum
qui vient d'être inauguré aujourd'hui par un ami :

http://jebandemou.forumactif.com/

Encore quelqu'un qui a compris que c'est peut-être plus
intéressant d'être avec ce qu'on est...

plutôt que de s'imaginer "malade" parce qu'on ne fait pas
comme le voisin (qui d'aileurs ne le fait pas non plus!)...

Bien à tous

et à toutes !
Mesdames, vous êtes aussi tout à fait concernées si vous
espérez un peu plus comprendre et un peu mieux aimer les
hommes...

Les hommes : vous savez, cette autre moitié de l'humanité
(donc pas une machine) avec laquelle nous tentons de partager
quelque chose ?

_________________
Bien à vous
LN


Dernière édition par LN le Lun 5 Jan 2009 - 16:41, édité 1 fois (Raison : http://jebandemou.forumactif.com/... n'existe malheureusment plus.)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 559
Age : 56
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Ce secret qui nous gâche la vie...   Lun 5 Jan 2009 - 16:43

Samedi 23. Octobre 2004 21:24

Bonjour à tous,

Je m'appelle Christophe, 23 ans et je n'ai jamais eu de relation sexuelle. Comme
la plupart
d'entre vous j'imagine, je ne suis ni moche ni méchant ni bof. Ce n'est que le
résultats d'un
mauvais concours de circonstances.
J'ai eu une petite-amie très tard (j'avais déjà 18 ans passé), ça n'a pas collé
entre nous. J'ai
mis beaucoup de temps à m'en remettre. Et lorsque j'ai voulu à nouveau me
tourner vers
les filles, ma virginité m'est apparue comme un handicap. A cet âge, la plupart
des filles ne
sont plus vierges alors que moi oui.
Cela introduit un décalage et je me sent désavantagé. Le pire c'est que plus le
temps
passe, plus j'ai l'impression que le fossé se creuse.

Je voudrais remercier LN pour avoir fondé ce groupe. C'est un sujet délicat dont
on ne
parle jamais. C'est pourtant un vrai problème pour les gens comme nous.

Chris.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 559
Age : 56
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: nouvelle...   Lun 5 Jan 2009 - 16:44

Mercredi 20. Octobre 2004 19:49

Voilà, je me présente: j'ai 22 ans et comme vous suis toujours vierge.
J'avoue que je dédramatise quand je vois que je ne suis pas la plus
jeune, mais ce qui me pèse surtout dans cette situation, c'est que
plus j'avance en âge et moins je me vois déclarer à mon (mes)
partenaire(s) le jour J, "vas-y doucement, je suis vierge..."
Franchement, je n'ai pas envie de réitérer mon expérience extrêmement
humiliante (ou que j'ai vécue comme telle) d'il y a 6 mois: les choses
étaient "bien avancées" avec un charmant jeune homme, et il me demande
"il paraît que t'es pucelle, c'est vrai?" "oui et alors?" "alors je
peux pas te faire "ça", c'est trop précieux, je suis pas un mec bien,
je vais te faire du mal..." etc, etc. AAAAH! Je l'aurais frappé! Je
m'en foutais moi que ce soit pas un mec bien!
Enfin bref... Et vous, c'est quoi votre histoire?
Nael
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 559
Age : 56
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Re : nouvelle...   Lun 5 Jan 2009 - 16:45

Samedi 23. Octobre 2004 21:45

Hello.

On en est tous là. Plus le temps passe et plus ça sera difficile; plus les gens
risque de se moquer de nous. Je comprends ta frustration Nael. Ce garçon s'est dit que ce serait un moment important pour toi et on ne peut pas faire ça n'importe comment. Mais si on est dans ce groupe, c'est qu'on a passé le stade où l'on associe la première à un acte d'amour.
Si on est là, c'est qu'on sent (je dis "on" car je pense que c'est la même chose
pour les autres membres du groupe) un manque voire même qu'on se sent "anormal". Qui dans ce groupe en a déjà parlé à ses amis ? Sûrement personne ou presque. Et je pense que c'est pire pour un garçon. Dans le monde des mecs, où règne la virilité et les blagues
graveuleuses, il est inconcevable d'annoncer qu'on est vierge.

Je ne sais pas où vous en êtes, toi et les autres membres du groupes mais à
force de ne pas réussir former de vraies relations sentimentales, j'ai envisagé de me tourner vers des
professionnelles ou des inconnues rencontrées sur le net. Je n'ai pas encore
sauté le pas.
Je ne crois pas vraiment que ce soit une bonne idée. J'ai peur d'en retirer une
mauvaise idée du sexe.

"Christophe"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 559
Age : 56
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: message ds du verre   Lun 5 Jan 2009 - 16:49

Jeudi 16. Décembre 2004 20:14

salut ln,

il n y a que des mecs sur ton groupe! encore une fois il semble que
ce sont les garcons qui subissent cet etat de fait. (il s agit peut
etre d une deformation de point de vue).

Parler avec des collegues de sort ne m interressent pas, me donne l
impression d un avilissement supplementaire.
et comme ce sont ceux qui en parlent le plus qui en mangent le
moins...

a vrai dire, je n ai pas fait cette demarche pour rencontrer des
puceaux de 40 ans qui vont me decrire ce que je redoute;(m aider a
visualiser le pire).

j ai jete un oeil sur tes carres! merci pour les descriptions et
conseils meme si la frustration augmente d autant.

en esperant une reponse, un conseil, une issue...

a bientot
JiBe
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 559
Age : 56
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: à briser   Lun 5 Jan 2009 - 16:51

Samedi 18. Décembre 2004 20:26

alors, je continue a flotter seul!!?
peut on esperer une reponse?


a bientot j espere!

"JiBe"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 559
Age : 56
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Re : à briser   Lun 5 Jan 2009 - 16:53

Lundi 20. Décembre 2004 1:14

Bonsoir,

Une réponse à quoi ? A qui ?

Il n'y a pas de question...
Vous restez anonyme...
Vous postez des messages sous 2 pseudos (dont 1 que je vais
supprimer)
Vous ne vous présentez pas...
Vous commencez par critiquer et à vous positionner en victime...
Vous êtes méprisant pour d'autres personnes...
Vous me tutoyez, ce que je n'apprécie pas forcément...

Un conseil ?

Remettez-vous en question, arrêtez de vous plaindre et de nous
déverser votre agressivité : personne ici ni ailleurs n'est
responsable de votre vie, à part vous-même.

Je vais vous poser une question :

Si vous vous rencontriez vous-même, est-ce que vous seriez
attiré par votre personne ?

Allez réfléchissez un peu et soyez aussi honnête que possible
face à vous-même... Ca fera peut-être avancer votre smilblick !

_________________
Bien à vous
LN
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 559
Age : 56
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Quelques réactions et commentaires   Lun 5 Jan 2009 - 16:55

Lundi 20. Décembre 2004 2:47

Bonsoir Tout le monde,

Je suis entrain de relire tous les messages depuis le premier et j'ai envie de
relever des extraits pour vous proposer quelques idées :

"bon_vivant_sympa" : "j'évite d'en parler même en tchat avec des filles"

LN : dommage, le net et les chat garantissent votre anonymat si vous le
souhaitez et en évitant de parler avec des filles de votre virginité, vous vous
privez de ce qu'elles pourraient vous dire et vous apprendre sur les femmes
qu'elles sont et ce qu'elles pensent d'un homme tel que vous.
Toutes ne seront pas "gentilles" et certaines seront même très brutales dans
leurs réactions mais vous pourriez aussi être agréablement surpris.

En tous cas, et je le dis souvent, il faut vraiment accepter une part de risque
parfois importante si l'on veut vivre quoi que ce soit. Rien n'arrive avec des
garanties d'avance, ni des garanties d'échec ni des garanties de réussite.


"Yves" : "je suis incapable de trouver un prétexte pour aborder une femme
dans la rue!"

LN : je suis toujours surprise d'entendre cette réflexion... Pourquoi chercher
un prétexte ? Si une femme vous intéresse dans la rue, c'est qu'il y a chez
celle-ci quelque chose qui vous a attiré : un geste, un acte, une attitude, qq
chose de son physique, de sa tenue vestimentaire, la vitesse de sa marche,
la boutique dont elle sort... quelque chose évidemment vous a touché ou
interpellé sinon, pourquoi celle-ci et pas une autre ? Alors plutôt que de
chercher un prétexte, utilisez ce par quoi votre intérêt s'est trouvé éveillé.
C'est plus simple et ça a le mérite d'être sincère même si vous bredouillez ou
rougissez jusqu'aux oreilles :-)


"Antoine" : "Les femmes ne conprenne pas les hommes mais elle ne savent
pas."

LN : cette vieille rengaine :-) C'est vrai que globalement, dans les grandes
lignes, les femmes et les hommes sont différents et heureusement. Ceci dit,
beaucoup deviennent homos ou croient l'être parce qu'ils s'imaginent
qu'entre personnes du même sexe, ce sera plus simple... Et là, ils
s'aperçoivent que rien n'est simple non plus. Pourquoi ? Parce que si l'on se
contente de la différence des genres, masculin et féminin, on n'est pas
avancés du tout, sauf pour tirer un vague coup, et encore !

Les différences, elles sont partout, en chaque individu, homme ou femme ou
autre... et ce n'est certainement pas en se butant contre les différences que
des relations sont possibles mais en faisant grâce à elles au contraire... On y
reviendra !

"mycountrylies" : "J'imagine que cela vient du fait que vivre seul est mon
unique repère"

LN : cette phrase m'inspire aussi une réaction. Pour moi, elle illustre bon
nombre des confusions que beaucoup d'entre vous faites : avoir une vie
sexuelle, avoir une vie amoureuse, avoir une vie affective, connaître le grand
amour ou vivre avec quelqu'un sont des expériences et/ou des choix de vie
bien différents les uns des autres ! On y reviendra aussi :-)

dupont dupont : Les clubs libertins ( il faudrait vaincre ma timidité et je
pense qu'il y a une recherche de perfomance)."

LN : D'abord, il est faux que toutes les personnes qui vont en club sont dans
une perspective de performance et ensuite, même si c'était le cas, qu'est-ce
qui vous obligerait à y aller dans cette perspective vous-même ?

"Christophe" : "A cet âge, la plupart des filles ne sont plus vierges"

LN : faux, archi-faux et ce n'est pas parce qu'elles ne se présentent pas avec
cette étiquette qu'elles ne le sont pas. Beaucoup de femmes comme
beaucoup d'hommes sont vierges tard et parfois, par choix. et beaucoup qui,
même si elles ne le sont plus, sont toujours très inquiètes d'une première fois
avec un nouveau partenaire.

"Christophe" : "c'est qu'on a passé le stade où l'on associe la première à un
acte d'amour."

LN : pas pour tout le monde et c'est bien aussi comme ça. Si quelqu'un tient
à son rêve que sa première relation soit la bonne et aussi la dernière, cette
personne a peut-être raison pour elle-même. Il lui reste à l'assumer et à
prendre le risque - aussi - que ça n'arrive pas...

Toutes les médailles ont leur revers et tout le monde n'est pas fait pour vivre
la même chose.

Pour conclure ce soir, je remarque une constante dans les messages : vous
rêvez d'idéal, de perfection et d'éternité... Pourquoi pas mais la vie, c'est
pas ça. La vie, c'est des doutes, des erreurs, des maladresses, des difficultés,
des ruptures... qui, quand et si on les affronte, permettent toutes sortes de
plaisirs et de bonheurs.

Au fait je vous rappelle que BONHEUR est une contraction de deux mots :
"bonne" et "heure"... MAL-HEUR aussi :-)

Je vous laisse méditer

_________________
Bien à vous
LN
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 559
Age : 56
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Ne pas confondre vitesse et précipitation ?   Lun 5 Jan 2009 - 16:56

Lundi 20. Décembre 2004 20:38

Merci à Hélène pour son analyse très fine qui nous pousse
à la réflexion et au changement.

Je me pose plusieurs questions :

- est ce que la quête d'une partenaire sexuelle nous fait pas
manquer des expériences amoureuses plus "intéressantes" par
précipitation :
l'acte devient un but plus important que la liaison à long terme.

- est ce que ce manque là se traduit aussi dans la vie quotidienne
et ou professionnelles par une agressivité et un impatience et un
manque de confiance.

"granddeballage"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 559
Age : 56
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Re : Ne pas confondre vitesse et précipitation ?   Lun 5 Jan 2009 - 16:57

Jeudi 30. Décembre 2004 17:02

Excellentes questions au demeurant.... Ne faut-il pas avant tout
vivre tout simplement et profiter de chaque petit instant et petit
bonheur (bonne heure) qui nous arrive ?
Autre grande question.....
Sur ce, bonne année à toutes et à tous (enfin pour ceux et celles qui
aiment fêter ce réveillon que je trouve assez artificiel tout compte
fait).
Sven
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 559
Age : 56
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Nouveau sur ce groupe....   Lun 5 Jan 2009 - 16:59

Jeudi 13. Janvier 2005 15:24

Bonjour à toutes et à tous,
Tout d'abord, je vous souhaite à toutes et à tous:
une bonne et heureuse année 2005 et surtout un très bonne santé... :oD

Je suppose que nous sommes tous sur ce groupe pour la même raison:
nous sommes je suppose toutes et tous des puceaux.

Je me présente: Abdel, 24 ans.... chatain aux yeux noisette. Je
suis étudiant à paris.
...j'espère rencontrer des étudiantes sur Paris, des jeunes femmes
et/ou des femmes sur ce groupe.
J'avoue que j'aime beaucoup faire des rencontres réelles... si ça vous
intéresse aussi.
Au plaisir de vous lire mesdemoiselles .... et peut-être de vous
rencontrer à Paris.
Bien cordialement,
AbdelGyver


Dernière édition par LN le Lun 5 Jan 2009 - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 559
Age : 56
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: dépucelé à 25 ans   Lun 5 Jan 2009 - 17:01

Mardi 15. Février 2005 3:44

Salut je me présente, je m'appelle Hervé j'ai aujourd'hui dépassé les
40ans et je suis resté puceau jusqu'à l'age de 25 ans. Je comprends
les membres du groupe que le fait d'être puceau ou pucelle dépassé
20ans celà les géne mais je doit dire qu'une fois que l'on a trouvé
sa moitié cela n'a plus grande importance. Personnellement cela ne me
géne plus de dire que je me suis fait dépucelé à 25 ans, dans mon
entourage tout le monde le sait et c'est tres bien ainsi. Il faut
assumé et à partir de là tout va mieux et c'est pourquoi je trouve ce
groupe trés intéresssant.


"ervhefr"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
LN
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 559
Age : 56
Adresse : Paris
Particularité : Tête chercheuse de pouls
Humeur : Je vis mon travail comme je travaille ma vie...
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Expérience   Lun 5 Jan 2009 - 17:03

Mardi 15. Février 2005 20:57

Bonjour,

Connaissez vous des lieux ou des sites de rencontres ou des femmes
d'age mur laisse des annonces pour rencontrer des jeunes hommes puceaux ?

Est ce qu'une fois qu'on est à l'aise sexuellement, on est plus à
l'aise pour accoster des filles/femmes.

"granddeballage"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helenelechevalier.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rapatriement des messages de l'ancien forum Yahoo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rapatriement des messages de l'ancien forum Yahoo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Evaluer les messages
» YOUPPIE! Bonne nouvelle pour moi
» ? les messages du forum.
» Comment écrire un message sur le forum ?
» Yahoo nouvelles de l'Anti-Theft application pour iPhone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Carrés d'Hélène :: Catégorie : Réflexions et Discussions générales :: Forum : La virginité adulte-
Sauter vers: