Les Carrés d'Hélène

Les Carrés d'Hélène

Centre de Recherches et d'Enseignements sur la Vie Sentimentale et Sexuelle des Adultes
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  SoutienSoutien  

Partagez | 
 

 urètre sonde Estim profond et anéros pour orgasmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
paulannie
Je ne m'en lasse pas...
Je ne m'en lasse pas...
avatar

Masculin Nombre de messages : 142
Age : 53
Adresse : Caen
Particularité : aime le bdsm , le E-stim , l'anal, l'urethral play ,cbt et SM
Humeur : jouer de mes trous sans complexe
Date d'inscription : 04/05/2016

MessageSujet: urètre sonde Estim profond et anéros pour orgasmes   Ven 31 Mar 2017 - 15:07

Pour répondre à la suite des sujets précédents , je viens de faire une longue séance d'électrostimulation avec une sonde d'urétre très profonde et un contact paroi prostatique anal avec un anéros avec boule acier électrode pour essayer plusieurs orgasmes .
LE MATERIEL:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La sonde déjà bien large de 10mm est isolée sur toute sa longueur ( coque ondulée faite en 2 partie avec une imprimante 3D)sauf la sphère diamètre 12mm en Laiton polie et reliée par fil interne à une prise banane de labo sciences-mesures. L'anéros est connectée par la tête à boule acier de 3cm

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]On insère l'anéros en anal avec la boule bien en contact avec la paroi qui est au plus proche de la prostate. Une fois assis dans le fauteuil, la boule appui fortement au point stratégique et l'effet est plaisant comme un bon touché rectal prostatique. Ensuite bien lubrifiée , on introduit la sonde dans l'urètre sur plus de 20 cm verticalement ( talonnant dans le virage de l'urètre) et sexe vers le bas ( horizontal) presque tout donc au moins 25 cm et le virage est passé et humm trop bon on est dans le milieu de la prostate.
Etape  2 : L'effet est fortement plaisant et avec l'arrivée du courant entre la boule interne à la prostate et la boule contre sa paroi côté anal, les différentes routines donnent des effets bienfaisants et inattendus.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[/i][/url]
La vidéo est disponible sur les liens suivants:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ici
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ici


Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://xhamster.com/user/paulannie
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: orgasme prostatique   Ven 31 Mar 2017 - 19:14

Bravo paulannie, tu as réussi à avoir l'orgasme prostatique que j'ai cherché vainement à avoir plusieurs fois en estim ( comme toi : un pole sur la sonde urétrale , l'autre sur la sonde anale)   :
*avec une sonde souple de 4 mm conductrice au bout inox , longueur 25 cm 
* avec une sonde Bakes de 8 mm enfoncée jusqu'à la vessie, pour repère ( gouttes d'urine )  puis relevée un peu pour être dans la prostate 
Chaque fois échec et meme dans le deuxième cas, un peu d'irritation au coude de l'urètre car la sonde "battait la mesure" comme ta verge ...
Mais pas d'orgasme prostatique : orgasme normal "pénien" sans tremblements des cuisses, remontée dans le la colonne le long du dos, jusqu'au cou  comme toi !
Tu as très bien insisté sur les risques d'une telle insertion .....
Je t'envie car j'ai cherché longtemps cette sensation , que j'avais connue avec l'anéros , en pratiquant l'estim , en vain ....
Je regarderai tes vidéos quand je serai tranquille .....
Amicalement 
matou83
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: vidéo - interrogations persos    Dim 2 Avr 2017 - 10:15

Tout d'abord, merci et bravo pour ta vidéo paulannie , ainsi que pour tes photos avec mesures précises qui fixent les idées . 

Une interrogation d'abord : n'as-tu pas modifié "l'aneros" maison que tu avais montré il y a quelques mois avec la meme sonde urétrale ( ? ) et qui avait fait l'objet d'une séance avec de longs commentaires de ma part ? C'est bien une séance différente ? 
Je me rappelais d'une boule sous le scrotum (sur le périnée ) et non d'un simple contact , d'un contact anal intérieur plus découvert ainsi que de tremblements des cuisses plus importants  : tu étais  simplement adossé à un siège ou un bureau   ???  Donc c'est bien une séance différente .....
 Ou alors j'ai Alzheimer ?

Ceci dit , mes interrogations , si tu as le temps et l'envie d'y répondre :

1 - au début, quand la tige urétrale annelée est relevée , si elle fait 27 cm , tu en as inséré 15 à 17 cm (??)  , ne serais-tu pas au 2° coude de l'urètre au dessous de la prostate  seulement ? ( le premier coude se situe effectivement à l'endroit où la verge rentre dans le bas-ventre (  si elle pend , pas si elle est déjà excitée ...) et il faut là relever la sonde à 90° / ventre pour la rabaisser ensuite à 150° - 180°/ ventre pour dépasser le 2° coude intérieur et arriver dans la prostate-vessie ) Il semble que la position assise ne soit pas la meilleure pour rentrer dans la prostate, avec l'érection la sonde a tendance à se relever et à appuyer sur ce 2° coude au dessous , sorte de "levier" entre la prostate et l'urètre aval-coude de l'urètre  . Suis-je clair ?? Mais cet effet mécanique sur l'urètre s'ajoute peut-être à l'effet électrique ????

2 - quand la tige et ta verge s'abaissent  à l'horizontale , tu l'enfonces aussi légèrement , là il semble que tu sois effectivement dans la prostate ( 20-22  cm insérés ? car 1 boule = environ 1 cm ? )  , mais n'as-tu pas senti les sphincters se contracter quand tu les dépassais  ? Gene ou légère douleur meme en cas de sondage vésical en milieu hospitalier ....
Sauf erreur , le sphincter strié, le plus puissant et de contraction volontaire se situe à l'aval de la prostate ( c'est celui qu'on contracte en stoppant le jet d'urine et en liaison avec une partie des muscles PC ) et le sphincter lisse , de contraction involontaire, en bas de la vessie sur le col qui sépare vessie et prostate  . On sent bien le premier lors d'une insertion profonde , moins le second, mais les gouttes d'urine si la sonde n'obstrue pas complètement l'urètre ne trompent pas ( ce n'est sans doute pas ton cas vu le diamètre de ta sonde - 1cm-  alors que la tige de la mienne fait 2 mm seulement )   . 
Il faudrait que je retrouve un schéma anatomique de la zone que j'avais mis il y a quelques mois sur le site .....

Quant à moi j'insérais mes sondes jusqu'à la vessie , et attendait quelques gouttes d'urine pour mieux me repérer , puis les relevait de 3-5 cm pour être dans la prostate .Avec la sonde souple, pas de pb, mais avec la sonde Bakes - olive de 5 à 8 mm de diamètre sur tige fine de 2 mm - la tige fine heurtait le 2° coude de l'urètre quand la bite balançait sous l'effet du courant , et blessait légèrement l'urètre , ce qui n'est pas le cas avec ta sonde plastifiée annelée . Mais je pratiquais allongé sur le lit et la masselotte de l'extrémité de la sonde avait tendance à abaisser la sonde vers les pieds soit un angle de 150 ° par rapport au ventre , plus propice au dépassement du 2° coude urétral évoqué et au maintien de l'olive finale dans la prostate ......Comme mon érection restait semi-dure , ça marchait et quand ma bite se relevait trop je  maintenais la sonde rabaissée vers les pieds car c'était douloureux sinon ....Fini la parenthèse avec mon expérience ....

3 - Une fois la sonde à l'horizontale , que ta bite balance , que tu gémis et dis "je jouis" ( vers 8 - 9 mn ) , tu ressens(  je pense ?? )  alors l'orgasme prostatique ?? Tes cuisses ne frémissent pas, au contraire de la vidéo ancienne dont j'ai parlé au début , mais où tu étais debout, fesses collées à un rebord de bureau , il me semble ??? Ceci dit, les sensations que tu as eues , on ne peut les voir sur vidéo , et elles ressemblent formidablement à un orgasme prostatique d'après tes descriptions  . Il n'y a d'ailleurs pas UN orgasme prostatique mais plusieurs sortes avec des intensités et des localisations des nerfs touchés bien différentes , allant jusqu'au " Super Orgasme" où il y a une perte de conscience pendant quelques secondes sinon minutes ....J'ai eu la chance de le connaitre avec l'aneros il y a bien des années avant mes opérations de la prostate et j'en garde un souvenir ému .....( pour moi c'était 10 à 20 s avec une fatigue extreme ensuite , petit dodo meme ....) Pour ceux qui voudraient avoir plus de détails voir sur le site NXPL , dédié à ce type d'orgasme ....

4 - ensuite, repos mais vers 12 mn , nouveau balancement , augmentant vers 16 mn  mais tu relèves alors la sonde et la plaque vers le ventre : es-tu toujours dans la prostate ou au 2° coude déjà évoqué ?? Puis tu la relèves encore vers le milieu de la verge et meme peut-être le gland ( 19 mn ) ??  A partir de là tu la laisses libre et elle repasse à l'horizontale ( 90° du ventre) jusqu'à 21 mn où tu la relèves à 45° du corps puis moins encore et tu jouis alors que la boule conductrice est vers le milieu de la verge environ ??? 
Mais as-tu déjà joui sous l'effet du courant ou est-ce que l'orgasme est provoqué par le "ramonage" mécanique par ta sonde annelée ??
Bon l'excitation doit être due au courant précédent , mais as-tu senti que tu n'arriverai pas à jouir avec ce simple courant et qu'au bout de 24 mn tu voulais précipiter un peu les choses ????

Perso je ne suis jamais arrivé à jouir avec une pénétration simplement mécanique , mais il est vrai que les sondes  Bakes , avec leur olive finale sur 2 - 3 cm de long ont un effet mécanique moins important que la tienne , efficace sur toute la longueur ....

Peut-être les sondes Hegar sont-elles plus efficaces ? Question aux pratiquants de ces dernières !!!!!
 Cependant meme celles-ci ne doivent pas avoir autant d'effet que la tienne, annelée ??? A discuter ???

Cordialement 

matou83
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: urètre sonde Estim profond et anéros pour orgasmes   

Revenir en haut Aller en bas
 
urètre sonde Estim profond et anéros pour orgasmes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jojo petit bébé de 3 semaines avec une SPR
» La sonde Juno a décollé pour un voyage de 5 ans vers Jupiter
» sonde urinaire
» Recherche Sonde ventilateur
» sonde urinaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Carrés d'Hélène :: Electro-Stimulation :: Choisir son (premier) équipement...-
Sauter vers: